"Vous êtes un cerf-volant qui danse dans un ouragan, monsieur Bond. Adieu !"
― Les derniers mots de M. White à James Bond.[src]

007 Spectre (simplement Spectre en version originale) est un film d'action et d'espionnage britannico-américain sorti en 2015. Il s'agit du vingt-quatrième opus de la franchise James Bond produite par Michael G. Wilson et Barbara Broccoli par l'intermédiaire de leur société EON Productions, bien qu'il soit le dernier long-métrage de la saga à être distribué en salles par Sony Pictures Entertainment, le contrat de la société ayant expiré après sa sortie. L'entreprise Universal Pictures distribuera le prochain film, Mourir peut attendre (2021). 007 Spectre est le quatrième film de la continuité de films moderne débutée en 2006 avec Casino Royale et également le quatrième et avant-dernier à présenter l'acteur britannique Daniel Craig dans le rôle de l'espion homonyme. Il a été réalisé par le cinéaste Sam Mendes, qui a également mis en scène le précédent volet, Skyfall (2012), dont 007 Spectre peut être considéré comme une suite directe. Le scénario a été écrit par Neal Purvis, Robert Wade, John Logan et Jez Butterworth. Le film est le premier depuis Les diamants sont éternels (1971) à présenter officiellement l'organisation criminelle titulaire du SPECTRE et son dirigeant énigmatique, Ernst Stavro Blofeld, interprété ici par l'acteur autrichien Christoph Waltz. Le cerveau criminel était auparavant apparu brièvement dans le pré-générique de Rien que pour vos yeux (1981) mais en raison de la controverse liée au roman Opération Tonnerre (1960) de Ian Fleming, il n'a pas pu être explicitement nommé et son visage n'a pas pu être montré.

En dépit d'être une histoire originale, l'intrigue de 007 Spectre est toujours basée sur les œuvres de Fleming, reprenant notamment des éléments de la nouvelle de l'écrivain Meilleurs vœux de la Jamaïque pour retranscrire le passé commun entre Bond et Blofeld. L'histoire met en avant Bond et la psychologue française Madeleine Swann (Léa Seydoux) alors qu'ils sont confrontés au SPECTRE, qui tente de prendre le contrôle d'un système de surveillance mondial afin de coordonner plus facilement leurs activités terroristes. Les acteurs Ralph Fiennes (Gareth Mallory), Jesper Christensen (M. White), Ben Whishaw (Q), Naomie Harris (Eve Moneypenny) et Rory Kinnear (Bill Tanner) reprennent ici leurs rôles des films précédents mais la distribution comprend également de nouveaux acteurs tels que Monica Bellucci, Andrew Scott, Dave Bautista et Alessandro Cremona.

Le budget de 007 Spectre est estimé à 250 000 000 $ (bien que certaines sources affirment qu'il a en réalité coûté 300 000 000 $) et il est donc le film de la saga le plus cher avec Mourir peut attendre ainsi qu'un des métrages les plus chers de tous les temps. Il a rapporté plus de 880 000 000 $ de recettes au box-office ce qui en fait à l'heure actuelle le deuxième long-métrage de la saga le plus rentable derrière Skyfall ainsi que le sixième film le plus rentable de 2015. Le film a néanmoins reçu des avis plutôt mitigés, plusieurs critiques ayant apprécié ses séquences d'actions, les jeux des acteurs et sa bande originale mais ont remis en question sa durée, son scénario et son rythme. Comme Skyfall, le long-métrage n'a pas été directement adapté en jeu-vidéo mais sa séquence d'ouverture à Mexico a été "ré-imaginée" pour le jeu-vidéo mobile James Bond : World of Espionage, qui accompagnait sa sortie.

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

Peu de temps après la destruction du manoir Skyfall et la mort d'Olivia Mansfield, l'ancienne directrice du MI6, l'agent de renseignement James Bond 007 découvre un message posthume de cette dernière lui demandant de trouver et d'éliminer un terroriste italien du nom de Marco Sciarra. Après avoir suivi ce dernier à la trace pendant plusieurs mois, l'espion anglais le trouve à la Fête des Morts de Mexico alors qu'il planifie un attentat à la bombe avec d'autres complices et fait exploser le bâtiment où les criminels se réunissent avant de poursuivre Sciarra, le seul survivant à l'explosion, à travers le défilé de la fête. L'antagoniste tente finalement de s'échapper dans un hélicoptère mais l'agent 007 mène un combat acharné contre Sciarra et son pilote et précipite les deux hommes dans le vide tout en subtilisant la bague ornée d'une pieuvre stylisée que l'agent italien portait. À son retour à Londres, Bond est réprimandé par son supérieur actuel, Gareth Mallory, qui estime que son agent a agi sans habilitation alors qu'il est lui-même en plein débat politique avec Max Denbigh, le coordinateur des services de sécurité du pays qui utilise son influence pour fermer la section "00" en considérant qu'elle est obsolète. Ce nouveau est également sur le point de lancer les "Neuf Sentinelles", une initiative permettant à huit pays en plus de la Grande-Bretagne de collaborer en matière de renseignement et de surveillance.

Bond séduisant Lucia.

Décidant de désobéir aux ordres de M pour continuer d'honorer la dernière demande de Mansfield, Bond se rend à Rome et assiste aux funérailles de Sciarra après avoir secrètement sollicité l'aide de la secrétaire Eve Moneypenny et du quartier-maître Q et volé une Aston Martin DB10 destinée à un autre agent de son service. Tout en séduisant Lucia, la veuve de Sciarra, l'espion charismatique apprend que l'Italien était membre d'une mystérieuse organisation criminelle qui tente maintenant de lui trouver un remplaçant et utilise la bague du défunt pour assister à une réunion secrète dans un endroit appelé le Palazzo Cardenza. Il identifie le leader de la société comme étant Franz Oberhauser, un homme ayant une connexion personnelle avec lui. Ce dernier donne l'ordre d'éliminer un ancien membre du réseau connu sous le nom de code du "Roi Pâle" mais quand il devine la présence de Bond au sein de la réunion, le commandeur est forcé de s'échapper et est poursuivi à travers Rome par un assassin colossal du nom de M. Hinx, qui est au volant d'une Jaguar C-X75. Dans un même temps, Moneypenny informe 007 par téléphone que le "Roi Pâle" n'est autre que M. White, un agent criminel anciennement membre de Quantum, une filiale du SPECTRE, à qui le protagoniste a déjà été confronté par le passé. Bond demande également à sa collègue de faire des recherches sur Oberhauser en sachant qu'il est censé avoir été tué avec son père dans une avalanche 20 ans auparavant.

Après avoir échappé à Hinx, 007 localise White dans un chalet à Altausee, en Autriche, et rencontre son ancien ennemi, mourant après avoir été empoisonné au thallium pour avoir refusé de s'impliquer dans des activités de trafique d'êtres humains menées par l'organisation d'Oberhauser. Lorsque l'agent du MI6 comprend que l'ancien leader de Quantum protège un être cher, celui-ci lui demande de protéger sa fille, Madeleine Swann, car elle le mènera à "l'Américain", qui le conduira à son tour à Oberhauser, puis il se suicide avec le Walther PPK de Bond. L'enquêteur rencontre donc Madeleine à la clinique Hoffler où la jeune femme travaille comme psychologue mais celle-ci le repousse sèchement lorsqu'il se présente comme un tueur et est ensuite enlevée par Hinx et ses complices. Réussissant à sauver la fille de White après une autre course-poursuite dans les Alpes, Bond rencontre Q (initialement venu pour tenter de le convaincre de rentrer à Londres) avec cette dernière et le quartier-maître, qui a entretemps analysé la bague de Sciarra, leur apprend que les précédents ennemis de 007 dont Le Chiffre, Dominic Greene, Patrice et Raoul Silva étaient tous membres de l'organisation d'Oberhauser que Madeleine identifie comme étant le SPECTRE.

Bond et Madeleine dans l'Orient Express.

À Tanger, au Maroc, Bond et Madeleine passent la nuit dans "L'Américain", un hôtel où White se rendait chaque année et découvrent des informations dans une salle secrète qui indique les coordonnées de la base des opérations d'Oberhauser dans le désert du Sahara. Tout en voyageant à bord de l'Orient Express, les deux protagonistes se rapprochent de plus en plus lorsque Hinx tente à nouveau de les tuer avant d'être éjecté du train par 007 avec l'aide de Madeleine après un long affrontement durant lequel Bond et sa partenaire ont manqué d'être tués tous les deux. Poussés par l'adrénaline, le duo fait ensuite l'amour avant de descendre à une gare abandonnée où une Bentley les escorte à la base d'Oberhauser, un repaire ayant l'apparence d'un observatoire qui a été bâti dans un cratère de météorite. Le cerveau criminel révèle que Denbigh est secrètement associé au SPECTRE puisque le système des "Neuf Sentinelles" donnera à la société un accès illimité aux systèmes de surveillance mondiaux. Oberhauser revendique également être responsable des agissements des précédents adversaires de 007, notamment de la mort de son amante Vesper Lynd et de Mansfield elle-même. Tout en torturant l'espion britannique avec une chaise neurochirurgicale équipée de perceuses destinées à causer des lobotomies, l'impitoyable chef du SPECTRE apprend à Madeleine que son père, Hannes, a adopté le jeune James après la mort de ses parents, qu'il a tué son père par jalousie de l'affection qu'il a donné à l'orphelin tout en se faisant lui-même passer pour mort et qu'il est désormais connu sous le nom d'Ernst Stavro Blofeld. Cependant, Bond et Madeleine réussissent à s'échapper grâce à une montre explosive remise par Q qui terrasse Blofeld, permettant au duo de faire exploser la base en tirant sur une conduite de carburant.

M et Denbigh s'affrontant.

À Londres, Bond et Madeleine font équipe avec M, Q, Moneypenny et le chef d'état-major Bill Tanner pour empêcher la mise en ligne des "Neuf Sentinelles" mais 007 et son amante sont enlevés séparément par des agents du SPECTRE alors que Q et M confrontent Denbigh et réussissent à empêcher la mise en ligne des "Neuf Sentinelles" alors que le politicien corrompu est tué au cours d'une escarmouche avec son rival. Emmené dans l'ancien bâtiment du MI6 censé être détruit après la cyber-attaque de Raoul Silva lors des évènements ayant entraîné la mort de Mansfield, Bond y est contraint de se livrer à un jeu sadique avec des flèches à l'ancre rouge et des photos de plusieurs morts liés à son passé avant de faire à nouveau face à Blofeld, qui est toujours vivant malgré la destruction de son repaire mais porte désormais une cicatrice hideuse sur son visage tout en ayant perdu l'usage de son œil droit. L'antagoniste enclenche une bombe qui détruira le bâtiment dans les trois prochaines minutes, laissant son frère adoptif choisir entre mourir en essayant de sauver Madeleine et s'enfuir en ayant la mort de cette dernière sur la conscience. Cependant, 007 est contre toute attente en mesure de sauver sa bien-aimée et de quitter le bâtiment juste avant sa destruction, puis le binôme poursuit l'hélicoptère de Blofeld depuis un bateau sur la Tamise et Bond fait s'écraser l'appareil sur le pont de Westminster en tirant sur son moteur avec son Walther PPK. L'agent "00" menace enfin un Blofeld blessé de son arme en hésitant longuement à le tuer mais il décide finalement de laisser le "responsable de tous ses malheurs" être arrêté par M et la police tandis qu'il repart avec Madeleine sous le regard de son ennemi.

Le lendemain matin, Bond récupère son Aston Martin DB5 reconstruite dans le laboratoire de Q et part avec Madeleine vers un avenir meilleur, ayant implicitement démissionné du MI6.

Distribution[modifier | modifier le wikicode]

Production[modifier | modifier le wikicode]

Pré-production[modifier | modifier le wikicode]

En mars 2013, Sam Mendes, le metteur en scène de Skyfall, a déclaré qu'il ne réalisera pas le prochain film, alors connu sous le titre Bond 24, car il avait des engagements au théâtre comme une comédie musicale de Charlie et la chocolaterie (2013) et Le roi Lear (2014)[1]. En conséquence, d'autres réalisateurs comme Christopher Nolan[2] et Nicolas Winding Refn ont été approchés par les producteurs Michael G. Wilson et Barbara Broccoli[3] avant qu'un accord n'ait été trouvé avec Mendes en juillet 2013, le studio ayant accepté de repousser la sortie du film d'un an afin qu'il puisse se concentrer sur ses activités théâtrales. Le cinéaste devient alors le premier à mettre en scène deux films de James Bond à la suite depuis John Glen, réalisateur de cinq James Bond consécutifs de Rien que pour vos yeux à Permis de tuer (1989). Le chef décorateur Dennis Gassner, qui avait également travaillé sur Skyfall, a repris ce poste pour ce nouveau film[4] alors que le directeur de la photographie Hoyte Van Hoytema a succédé à Roger Deakins, qui avait reçu plusieurs récompenses pour son travail dans Skyfall. En juillet 2015, Mendes a rapporté que plus de mille personnes ont travaillé sur 007 Spectre ce qui en faisait une production encore plus importante que Skyfall. En plus d'être à nouveau l'acteur principal, Daniel Craig a été répertorié au générique comme co-producteur, un crédit qu'il a considéré comme un point culminant de sa carrière, déclarant : "Je suis tellement fier que mon nom apparaisse ailleurs dans les génériques."

L'utilisation dans ce film du SPECTRE et de l'antagoniste Ernst Stavro Blofeld a marqué la fin d'un litige de longue date entre EON Productions et le cinéaste irlandais Kevin McClory, qui avait poursuivi le créateur de James Bond Ian Fleming en justice au début des années 1960 en l'accusant de violation de droits d'auteurs liés à son roman Opération Tonnerre (1960). Le SPECTRE et Blofeld avaient été crées au cours d'une collaboration entre Fleming et McClory sur des avants-projets avant le début de la série de films et l'écrivain avait retranscrit une grande partie des éléments imaginés dans son roman sans retenir l'attention de McClory et de ses autres collaborateurs. Finalement, le producteur a obtenu les droits cinématographiques du roman ainsi que le SPECTRE et Blofeld, empêchant ainsi EON Productions de les utiliser dans les films et ses produits dérivés après Les diamants sont éternels, bien que Blofeld ait fait une dernière apparition dans le pré-générique de Rien que pour vos yeux sans être explicitement nommé. McClory étant décédé en 2006, les sociétés Metro Goldwyn Mayer et Danjaq ont acquis l'intégralité des droits d'auteur sur le SPECTRE et ses personnages associés auprès de ses successeurs. Néanmoins, l'acronyme "SPECTRE" (Service Pour l'Espionnage, le Contre-Espionnage, le Terrorisme, la Rétorsion et l'Extorsion) a été mis au rebut et la société est désormais simplement stylisée "Spectre".

Le film a marqué le retour de nombreux scénaristes ayant collaboré dans les scénarios des films précédents, notamment de John Logan, qui a en partie écrit le scénario de Skyfall, ainsi que Neal Purvis et Robert Wade, qui ont travaillé sur les cinq métrages précédents. Le dramaturge britannique Jez Butterworth, qui a également contribué au scénario de Skyfall, a également été amené à peaufiner le script avec l'aide de Mendes et de Daniel Craig. Après qu'un scénario de 142 pages daté du 17 octobre 2014 ait été remis par Logan, il a été annoncé que l'histoire sera une suite de Skyfall. L'intrigue du document ressemblait déjà fortement à la version définitive du film mais comprenait un troisième acte radicalement différent où le méchant était nommé Heinrich Stockmann au lieu de Franz Oberhauser et où la méchante Irma Bunt semblait faire son retour[5]. Purvis et Wade ont également confirmé la connexion entre 007 Spectre et les précédents volets, la société criminelle Quantum, apparue dans Casino Royale et Quantum of Solace (2008), étant notamment présentée comme une branche du SPECTRE au lieu d'une organisation indépendante alors que la conspiration de Raoul Silva à l'encontre de M et du MI6 au centre de l'intrigue de Skyfall semble avoir été réalisée sous le commandement de Blofeld.

En novembre 2014, Sony Pictures Entertainment a été la cible d'un groupe de hackers connus sous le nom des "Gardiens de la Paix", qui ont divulgués des informations liés à des mails confidentiels entre des dirigeants de Sony concernant des projets de films de grande envergure. Plusieurs des données publiées concernaient 007 Spectre, notamment son budget et les premières ébauches du scénario de John Logan.

Comme susmentionné, 007 Spectre propose globalement une histoire inédite mais s'inspire toujours des travaux de Ian Fleming, notamment dans le passé de Franz Oberhauser/Blofeld et de son père, Hannes Oberhauser. Hannes est en effet un personnage de la nouvelle Meilleurs vœux de la Jamaïque où il était présenté comme un alpiniste autrichien ainsi qu'une figure paternelle de Bond qui a été assassinée avant que son corps n'ait été enseveli dans une avalanche. Dans le film, Hannes a adopté Bond après la mort de ses parents dans un accident d'escalade et a également agi comme une figure paternelle du futur espion, rendant Franz horriblement jaloux et l'amenant à tuer Hannes dans une avalanche tout en se faisant lui-même passer pour mort avant de réapparaître sous le nom de Blofeld.

Distribution[modifier | modifier le wikicode]

Avant que Christoph Waltz n'ait été choisi pour interpréter Blofeld dans le film, l'acteur britannico-nigérien Chiwetel Ejiofor a été pressenti pour le rôle (vraisemblablement à une époque où il était envisagé d'en faire un terroriste africain nommé Joseph Ki-Embu[6]), tout comme le cinéaste américain Kevin Spacey, apparemment déjà suggéré pour jouer Raoul Silva dans Skyfall. Le cinéaste britannique Gary Oldman a également été envisagé mais il a décliné la proposition car il a confié ne pas se sentir prêt à s'engager dans une production impliquant des tournages à l'étranger sur une durée de 6 mois[7][8]. Waltz était le quatrième acteur lauréat d'un oscar à incarner un méchant dans un film de James Bond ainsi que le septième à jouer Blofeld au cinéma. Toutefois, bien que le titre du film annonçait presque le retour du personnage devenu iconique, son identité a été tenue secrète car il était désigné uniquement sous le nom de Franz Oberhauser durant la production afin de garder la surprise. Waltz lui-même a juré qu'il n'incarnait pas Blofeld durant des interviews et qu'il ne jouait "que" un personnage nommé Franz Oberhauser[9].

Avant que Léa Seydoux ne se soit vu confier le rôle de Madeleine Swann, la production souhaitait qu'une actrice scandinave incarne la James Bond Girl et des auditions ont donc apparemment eu lieu en Suède et au Danemark où plusieurs personnalités telles que Disa Östrand, Ida Engvoll, Synnove Macody Lund, Birgitte Hjort Sørensen, Ingrid Bølso Berdal ou encore la danseuse Isabel Edvardsson ont été testées[10][11]. En conséquence, le personnage était désigné sous le nom de Kaja dans le script du film. Son rôle était très similaire à celui du film fini en dehors du fait qu'il prétendait être marié à Bond lors de leur séjour à Tanger[6].

Selon la directrice de casting Debbie McWilliams, après avoir échoué à trouver une actrice scandinave, son assistante lui avait proposé de faire passer des auditions à Léa Seydoux en déclarant être fan de l'actrice après avoir admiré sa performance dans le film érotique français La vie d'Adèle (2013). Bien que sceptique, McWilliams a accepté de permettre à Seydoux de passer le casting et après une première tentative "catastrophique" liée à l'état de panique de l'actrice, celle-ci a pu surmonter sa crainte lors de la deuxième, séduisant par conséquent l'équipe du film[11]. Seydoux a également confié être arrivée en avance pour le casting et avoir bu une bière pour essayer de se détendre avant de se présenter ivre à l'audition où elle a oublié son texte[12].

La participation de Seydoux au film a été confirmée par la production le 9 octobre 2014 et elle était donc la quatrième actrice française consécutive à jouer dans la saga après Eva Green, Olga Kurylenko et Bérénice Marlohe. Dans un même temps, Mendes a personnellement réécrit le rôle conforme à sa nationalité.

Pour le rôle de Lucia Sciarra, l'actrice britannique Brigitte Millar aurait été approchée pour interpréter la veuve italienne mais après que Monica Bellucci ait obtenu le rôle, elle s'est plutôt vu attribuer celui du Dr. Vogel, un des agents du SPECTRE présents à la réunion du Palazzo Cardenza, à Rome[7]. Ayant 51 ans à la sortie du film, Bellucci est ainsi la James Bond Girl la plus âgée, ayant 12 ans de plus que l'actrice britannique Honor Blackman, qui avait 39 ans au moment d'incarner Pussy Galore dans Goldfinger (1964). La comédienne s'était auparavant vu proposer le rôle similaire de Paris Carver dans Demain ne meurt jamais (1997), qui a finalement été joué par l'actrice américaine Teri Hatcher[7].

Avant que l'acteur et catcheur Dave Bautista n'ait été retenu pour interpréter M. Hinx, le célèbre Dwayne Johnson a exprimé son intérêt pour incarner l'assassin intimidant mais les dirigeants de Metro Goldwyn Mayer et EON Productions ont estimé que son prix serait trop élevé[7]. Bautista confie à propos de son rôle : "Quand je suis venu rencontrer Sam [Mendes], je n'ai posé que deux questions. Je lui ai demandé si M. Hinx était un dur à cuire. Il a dit: "Oui, c'est un dur à cuire ". J'ai dit: "Et est-ce que M. Hinx est intelligent ?" Il a dit: "Très". C'est ce que j'aime chez M. Hinx. Il est très bien habillé et très bien élevé. Je ne suis pas seulement ici pour combattre les gens. Il a un sens de l'humour. Il sait vraiment ce qu'est une métaphore."

Tournage[modifier | modifier le wikicode]

La scène dans laquelle Bond et Tanner traversent la Tamise en bateau telle que montrée dans le film.

Le tournage de 007 Spectre a débuté le 8 décembre 2014, bien que des prises de vue avec Daniel Craig aient été réalisées lors de repérages présumés à Oujda, au Maroc, quelques jours avant la conférence de presse de présentation tenue aux studios Pinewood de Londres[13]. La scène dans laquelle Bond et Bill Tanner traversent la Tamise sur un bateau pour se rendre au laboratoire de Q a été filmée le 15 décembre sur un semi-rigide qui est notamment passé devant le vrai bâtiment du MI6. De même, la scène dans laquelle Eve Moneypenny retrouve Bond dans son appartement a été tournée le 15[14].

La scène de course-poursuite à Altausee telle que montrée dans le film.

Le 5 janvier 2015, le tournage s'est poursuivi à Altausee, en Autriche, malgré de basses températures et un risque d'avalanches. L'équipe s'est ensuite déplacé dans la ville de Sölden où ont apparemment été tournées les scènes dans la clinique Hoffler (doublée par le restaurant Ice Q) alors qu'une seconde équipe a tourné à Obertillach des plans pour la scène de course-poursuite opposant Bond à M. Hinx et à ses complices lorsqu'ils enlèvent Madeleine Swann[15]. Différents modèles d'avion ont été utilisés pour la séquence, notamment un avion grandeur nature avec des ailes détachables et des fuselages d'avions construis sur des motoneiges ou tirés avec des canons à azote[16]. Le reste de l'équipe comprenant Sam Mendes et Craig a rejoint la deuxième équipe le 14 janvier et EON Productions a par la suite rapporté qu'une autre partie de la séquence susmentionnée y a été tournée. Malgré les mesures de sécurité visant à empêcher les journalistes et d'autres personnes présentes de prendre des photos, des clichés du tournage ont rapidement été divulgués. La première équipe est finalement rentré en Angleterre avant le 21 janvier et a commencé à filmer la scène où Bond et Madeleine affrontent M. Hinx à bord de l'Orient Express avant la fin du mois pendant que la deuxième équipe est resté à Obertillach pour continuer de tourner la course-poursuite jusqu'au 20 février[17]. Le tournage a ensuite dû être suspendu après que Craig se soit blessé au genou en tournant la scène de combat[18] alors que Dave Bautista a été à moitié assommé par un coup porté par l'acteur[19][20]. De plus, le 18 février, deux techniciens ont été grièvement blessé durant le tournage d'une cascade impliquant une voiture à Sölden[18].

Le 8 février, des utilisateurs du réseau social Twitter ont rapporté qu'une partie de l'équipe du film se trouvait au palais de Blenheim, à Rome, qui double le Palazzo Cardenza où se réunissent les membres du SPECTRE. Le 19 février, Craig et Monica Bellucci ont tourné la scène des funérailles, puis la scène de course-poursuite entre Bond et Hinx a été filmée entre le 21 février et le 17 mars. Le 5 mars, la Jaguar C-X75 conduite par Hinx a manqué de tomber dans le Tibre lors du tournage de la séquence où les deux voitures descendent les escaliers comme l'a confirmé le coordinateur des cascades Gary Powell. Le tournage de la scène (qui se déroulait la nuit) a cependant rendu certains résidants mécontents, notamment en raison du désordre causé par le passage des voitures et aux conséquences liées à la fermeture des routes la nuit. À ce stade, la production a décidé d'offrir une indemnisation pour chaque bâtiment logeant des familles ou des commerces mais certaines personnes ont refusé l'offre. Craig a tourné lui-même la scène dans laquelle il est éjecté de son Aston Martin DB10 (un modèle qui a été conçu spécialement pour le film en seulement 10 exemplaires[21]) avant qu'elle ne tombe dans le Tibre. Selon Powell, 7 des 10 Aston Martin utilisées pour le tournage ont été détruites ce qui a coûté près de 32 000 000 € à la production. En outre, des scènes ont été filmées (apparemment vers le 22 mars) à la salle de réception de la Villa di Fiorano, qui double la villa de Lucia[18]. Bellucci a rapporté dans une interview que dix jours étaient prévus pour filmer ses scènes mais qu'elles pris moins de temps que cela pour être réalisées[22].

Le 4 mars, les scènes dans l'hôtel l'Américain ont été tournées, suivi par les scènes dans le repaire de Blofeld le 13 et le 14 mars[20].

Le défilé de la Fête des Morts de la séquence tel qu'on le voit dans le film.

Toujours en mars, avant de débuter le tournage de la séquence d'ouverture à Mexico, le président de Metro Goldwyn Mayer, Jonathan Glickman, a dû accorder certains privilèges aux autorités mexicaines comme leur permettre d'apporter certains changements au casting et aux personnages dans le cadre d'un deal visant à réduire le budget considérable du film (estimé comme susmentionné entre 250 et 300 000 000 $). L'hôtel dans lequel se rendent Bond et Estrella est le Gran Hotel Ciudad de México où avaient été tournées des scènes du film Permis de tuer. Le film s'ouvre sur un plan séquence d'environ 4 minutes qui suit 007 et Estrella alors qu'ils traversent le défilé et entrent dans l'hôtel avant de montrer Bond parcourir des toits et se diriger vers le bâtiment où sont Sciarra et ses associés. Contrairement à l'illusion que le plan a été tourné en une seule prise, il s'agit en réalité de six plans assemblés en post-production[16]. Le tournage du plan séquence a servi d'inspiration à Mendes pour son prochain film, 1917 (2020), dont la réalisation donne l'illusion d'un seul plan séquence et d'une action en temps réel[23]. La séquence a nécessité 1 500 figurants, 10 squelettes géants et 250 000 fleurs en papier pour le défilé de la Fête des Morts et 80 "artistes" du maquillage et de la coiffure ont dû être mobilisés. Les 1 500 figurants ont cependant été dupliqués numériquement, donnant l'impression qu'ils sont environ 10 000. Le tournage dans la ville a débuté le 20 mars et s'est terminé vers le 1 avril mais la deuxième équipe dirigée par Alexander Witt s'est ensuite rendu à un aéroport pour filmer des scènes additionnelles. Une fête de fin de tournage avec les figurants a également eu lieu[20]. Après le tournage à Mexico, Craig a été emmené à New York en avion pour subir une intervention chirurgicale mineure afin de guérir sa blessure au genou avant de reprendre le tournage aux studios Pinewood comme prévu le 22 avril. En outre, certaines parties de la séquence mexicaine ont été réalisées avec des cascadeurs dont les visages ont été remplacés numériquement par celui de Craig[16].

Le 18 avril, l'équipe est revenu en Angleterre pour y poursuivre le tournage à l'hôtel-de-ville de Londres, bien que l'intérieur du bâtiment ne soit pas montré dans le film. Le 9 mai, la scène dans laquelle Bond traque Blofeld dans l'ancien siège du MI6 a été tournée. Le 17 mai, la scène où Bond et Madeleine poursuivent l'hélicoptère du chef du SPECTRE depuis un bateau sur la Tamise a également été filmée et a nécessité d'importants moyens d'éclairages pour illuminer les deux protagonistes sur le fleuve. Le pont Lambert a été totalement fermé à la circulation alors que les ponts Vauxhall et Westminster ont été ouverts par intermittence pour permettre aux piétons et aux véhicules de circuler. Le 22 mai, la courte scène dans le restaurant Covent Garden entre M, Q et Moneypenny a été filmée, puis le tournage de la confrontation finale entre Bond et Blofeld sur le pont de Westminster a commencé le 23 mai. Les autres scènes de Londres ont ensuite été tournées dans le courant du mois de juin, la dernière scène filmée étant celle où Bond est enlevé par les agents du SPECTRE[24].

Une scène avec Bond et Madeleine à Tanger telle que montrée dans le film.

Le 11 juin, une partie de l'équipe incluant Craig s'est rendu près d'Arfoud, dans le désert du Sahara, pour y tourner d'autres scènes. Du 17 au 21 juin, des images à Tanger ont également été filmées et le palais Ben Addou d’Abdeslam Akaaboune a doublé l'hôtel l'Américain. D'après un journal local, le ministère des Affaires étrangères marocain a donné à l'équipe son autorisation pour qu'elle puisse utiliser des magasins et bâtiments en construction et a assuré que le tournage a eu un impact positif, notamment en raison de la présence de ces magasins dans le film, qui constitue un atout financier majeur pour les commerçants. Finalement, l'équipe est retourné à Arfoud pour y tournée des scènes en lien avec l'Orient Express. Enfin, le 27 et le 28 juin, la scène où Bond et Madeleine s'échappent du repaire du SPECTRE a été filmée[13].

La séquence de gun barrel du film.

Le tournage a vraisemblablement pris fin le 4 juillet où la séquence de gun barrel a été filmée dans les studios Pinewood[13]. C'était la première fois depuis Meurs un autre jour (2002) que celle-ci était placée directement avant le pré-générique comme ce fut le cas pour la plupart des métrages. Le gun barral a été placé avant le générique d'ouverture dans Casino Royale et à la fin du film dans Quantum of Solace et Skyfall.

Sortie[modifier | modifier le wikicode]

La première mondiale de 007 Spectre a eu lieu au Royal Albert Hall, à Londres, le 26 octobre 2015 alors que le film sortait simultanément au Royaume-Uni et en Irlande. La sortie du film Mission: Impossible : Rogue Nation (2015) a été déplacée par Paramount Pictures afin d'éviter de concurrencer ce film ainsi que Star Wars, épisode VII : Le réveil de la force (2015).

Vidéos[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Curieusement, bien qu'il s'agisse du titre du film, le nom "Spectre" n'est mentionné qu'à deux reprises : par Madeleine Swann lorsqu'elle révèle le nom de l'organisation à Bond et à Q et par Bond lui-même lorsqu'il alerte M à Londres.
  • Après James Bond 007 contre Dr. No (1962) et Vivre et laisser mourir (1973), c'est le troisième film dans lequel la résidence de Bond est montrée.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. https://www.avoir-alire.com/bond-24-sam-mendes-ne-realisera-pas-le-nouveau-projet
  2. https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Christopher-Nolan-en-negociations-pour-James-Bond-24
  3. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18654072.html
  4. https://cinema.jeuxactu.com/news-cinema-james-bond-spectre-premiere-video-du-film-vost-25268.htm
  5. https://www.commander007.net/2015/spectre-script-17-octobre-partie-3/
  6. 6,0 et 6,1 https://www.commander007.net/2015/11/spectre-autres-scripts/
  7. 7,0 7,1 7,2 et 7,3 https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.imdb.com%2Ftitle%2Ftt2379713%2Ftrivia
  8. http://www.allocine.fr/film/fichefilm-206892/secrets-tournage/
  9. http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/_07-Spectre-Christoph-Waltz-jure-quil-ne-joue-pas-Blofeld-mais
  10. https://www.commander007.net/2014/05/bond-24-les-scandinaves-sont-de-retours/
  11. 11,0 et 11,1 http://www.leparisien.fr/week-end/directrice-de-casting-des-james-bond-lea-seydoux-ne-devait-pas-jouer-dans-007-spectre-28-10-2015-5226137.php
  12. https://www.programme-tv.net/news/cinema/73884-pourquoi-lea-seydoux-a-failli-etre-recalee-au-casting-de-007-spectre-l-actrice-repond-video/
  13. 13,0 13,1 et 13,2 https://www.commander007.net/2015/spectre-pst7/
  14. https://www.commander007.net/2014/spectre-le-point-sur-le-tournage-1-london-calling/
  15. https://www.commander007.net/2015/spectre-le-point-sur-le-tournage-2-autriche-complications-2/
  16. 16,0 16,1 et 16,2 https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.fxguide.com%2Ffxfeatured%2Fspectre-acular-special-effects%2F&prev=search
  17. https://www.commander007.net/2015/spectre-le-point-sur-le-tournage-3-pilotage-castings-2/
  18. 18,0 18,1 et 18,2 https://www.commander007.net/2015/spectre-le-point-sur-le-tournage-4-bons-baisers-de-rome/
  19. https://jamesbond007.net/portfolio/mr-hinx-dave-bautista/
  20. 20,0 20,1 et 20,2 https://www.commander007.net/2015/spectre-le-point-sur-le-tournage-5-sous-le-soleil-de-mexico/
  21. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww2.astonmartin.com%2Flive%2Fnews%2F2016%2F01%2F21%2Funique-opportunity-to-own-an-aston-martin-db10-predicted-to-raise-over-1-million-for-charity&prev=search
  22. https://jamesbond007.net/2015/exclusif-interview-avec-monica-bellucci/
  23. https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Comment-007-Spectre-a-fait-germer-l-idee-de-1917-chez-Sam-Mendes
  24. https://www.commander007.net/2015/spectre-le-point-sur-le-tournage-6-remue-menage-a-londres-spoilers/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.