FANDOM


Aki est un agent des services secrets japonais affilié à son directeur, Tigre Tanaka. Elle est également chargée de faire la liaison entre le MI6 et son contact, Dikko Henderson. C'est une jeune femme généralement très amicale mais également un ninja qualifié comme tous les agents de Tigre.

Dans le film Modifier

Mission avec James Bond Modifier

En 1967, suite à la disparition d'une capsule spatiale américaine dans l'espace, l'agent secret britannique James Bond 007 est mandaté pour enquêter au Japon. Il assiste à un tournoi de sumo où il rencontre Aki. L'agent secret sait qu'elle est son contact et prononce alors la phrase "Je vous adore" qui est en fait le code pour prendre contact avec les personnes durant cette mission. C'est ainsi qu'Aki le conduit jusqu'à Dikko Henderson dans sa Toyota. Malheureusement, au cours de la conversation qui s'ensuit entre les deux hommes, Henderson est tué par un assassin que Bond élimine juste après. Prenant sa place, il est conduit jusqu'au bureau d'une entreprise nommée Osato Chimicals & Engineering où il est démasqué. Alors que l'Anglais est poursuivit par des gardes, Aki arrive et le sauve avant de le mener jusqu'à Tigre Tanaka.

Le soir-même, alors que Bond se fait masser dans la maison de Tanaka, Aki prend la place de sa masseuse et passe le reste de la nuit en compagnie de l'agent 007. Ainsi, les deux deviennent des amants.

Le lendemain matin, l'espion anglais retourne à Osato Chimicals & Engineering où il rencontre son directeur, M. Osato, ainsi que sa secrétaire particulière, Helga Brandt, sous une fausse identité. Malheureusement, James est à nouveau démasqué et Aki le sauve une fois de plus. Le duo est alors poursuivit par des hommes de mains qu'ils réussissent finalement à semer grâce à l'aide de Tanaka. Aki et Bond se rendent ensuite aux quais de Kobe où ils poursuivent leur enquête. À nouveau, des sbires les repèrent et 007 ordonne à Aki de rejoindre Tanaka et de lui demander de faire surveiller un bateau relié à Osato, le Ning-Po. Tandis que l'espionne japonaise s'enfuit, Bond, lui, est capturé et emmener auprès d'Helga Brandt. Alors que l'assistante d'Osato est sur le point de le torturer, 007 la séduit et couche avec elle.

Le lendemain, il manque d'être tué par l'Allemande dans un avion mais il survit à l'insu de Brandt et rejoint Tanaka et Aki. Le chef des services secrets japonais lui reproche de s'être laissé séduire par Brandt mais Aki est persuadée qu'il l'a approché pour qu'elle puisse s'enfuir.

Mort Modifier

Plus tard, Bond suit un entraînement de ninja supervisé par Tanaka et où il est sensé se faire japonais. Une nuit, alors qu'Aki couche avec lui, un assassin pénètre furtivement dans leur chambre et tente de verser un certain nombre de gouttes de poison dans la bouche de James via une fine corde. Au dernier moment, le duo change de position et Aki est empoisonnée à la place de son amant.

Conséquences de sa mort Modifier

Bien qu'Aki était l'amante de James Bond et l'une des employées clés de Tigre Tanaka, sa mort n'aura pas de très grandes conséquences sur les deux hommes. Juste après son assassinat, ces derniers décident même de poursuivre la formation de Bond sans plus se préoccuper de la mort de la jeune femme.

Le lendemain, Bond se marie à une dénommée Kissy Suzuki dans le cadre de sa formation alors qu'Aki ne sera plus abordée par la suite.

Production Modifier

Aki est considéré comme l'une des deux James Bond Girls principales (l'autre étant Kissy Suzuki) dans le film de James Bond de 1967 On ne vit que deux fois. Elle a été interprété par l'actrice japonaise Akiko Wakabayashi tout en étant doublé en version française par Joëlle Janin.

Le personnage d'Aki a été crée spécialement pour le film On ne vit que deux fois car elle n'apparaît nullement dans le roman du même nom écrit par l'écrivain et ancien agent secret britannique Ian Fleming dont est inspiré le film. Le créateur original d'Aki est en fait le scénariste Roald Dahl. Lors de l'écriture de l'un des premiers traitements du script, quelqu'un lui avait donné la formule suivante : "Bond a trois conquêtes au cours de l'intrigue : la première (Aki) est une alliée et se fait tuer, la seconde (Helga Brandt) est une antagoniste et meurt aussi alors que la dernière (Kissy Suzuki) termine dans ses bras à la fin"[1]. C'est ainsi que les personnages de Suki et d'Helga Brandt ont étés crées.

Lors du casting du film, Akiko Wakabayashi était initialement choisit pour interpréter Kissy Suzuki alors que sa concurrente Mie Hama a été sélectionné pour interpréter Suki. Cependant, l'équipe du film était confronté à un problème : Mie Hama ne parlait que très peu anglais, si bien que les producteurs Harry Saltzman et Albert R. Broccoli craignaient qu'elle ne puisse pas interpréter son rôle de manière correcte. Pire encore, si l'actrice était renvoyée, elle était susceptible de considérer qu'elle aurait fait honte à sa famille et pourrait par conséquent se suicider. C'est ainsi que plusieurs dialogues de Kissy ont étés effacés et Wakabayashi a ensuite été amené à enroler plutôt le rôle de Suki qui est rebaptisé Aki conforme à sa volonté.

Notes Modifier

  • Il y a constamment un débat pour déterminer qui d'Aki ou de Kissy est la véritable James Bond principale d'On ne vit que deux fois. Il semble en fin de compte que les deux ont la même importance dans le film.
  • Aki est l'un des nombreux personnages à figurer dans le générique d'ouverture de la suite d'On ne vit que deux fois, Au service secret de sa majesté (1969). Néanmoins, les images représentant Aki sont en fait tirées d'On ne vit que deux fois.
  • Le nom de famille d'Aki n'est jamais mentionné et est donc totalement inconnu. C'est la première fois de la franchise que la James Bond Girl principale n'est connue que par son prénom. Des années plus tard, cela se reproduit dans le film Skyfall (2012) où nous ne connaissons que le prénom de Séverine, la James Bond Girl.

Référence Modifier

  1. http://www.commander007.net/2016/10/script-on-ne-vit-deux/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .