FANDOM


"Une maîtresse ne peut servir deux maîtres, non ?"
― Francisco Scaramanga à James Bond après avoir tué Andrea Anders.[src]

Andrea Anders est née en Suède à une date inconnue. Elle a finit par rencontrer Francisco Scaramanga, un redoutable tueur à gages se servant d'un pistolet d'or, et est devenue sa maîtresse qui vit avec lui sur son île privée en mer de Chine et voyage à ses côtés dans le cadre de ses contrats tout en étant celle qui lui rapporte ses précieuses munitions en or dans un casino à Macao, en Chine. Cependant, Andrea s'est aperçue de la cruauté de son compagnon qu'elle craint désormais et dont elle aimerait se séparer. Malheureusement, si jamais elle s'enfuit, celui-ci la tuerait et elle n'a donc aucune chance de s'en débarrasser ce qui en fait donc en quelques sortes la prisonnière et l'esclave sexuelle de l'assassin. Heureusement, une solution semble se présenter à Andrea : Francisco lui parle souvent d'un agent secret britannique du nom de James Bond, qu'il considère comme son rival, et Andrea envisage donc de contacter ce dernier et de le pousser à abattre le riche criminel, ce qui ferait d'elle être une femme libre. Cependant, comploter contre l'homme au pistolet d'or pourrait lui coûter cher...

Andrea Anders est une jeune femme suffisamment intelligente et audacieuse pour conspirer contre Francisco Scaramanga et faire de James Bond son allié. Elle est aussi séduisante et aime user de ses charmes pour parvenir à ses fins mais est aussi craintive et vulnérable, surtout à l'égard de Scaramanga.

Dans le film Modifier

Bronzage avec Scaramanga Modifier

Scaramanga, Andrea et le champagne

Andrea bronzant aux côtés de Scaramanga.

Un jour de 1974, Andrea Anders est avec Francisco Scaramanga à la plage de son île et bronze au soleil tout en aidant son amant à s'essuyer tandis que Tric-Trac, le domestique de l'homme au pistolet d'or, leur sert du champagne. À l'insu des deux, le nain a engagé un gangster américain du nom de Rodney pour tuer Scaramanga, ce qui lui permettrait de toucher à son héritage. Andrea reste probablement à la plage durant le duel entre Scaramanga et Rodney, qui entraîne la mort de l'Américain.

Hong Kong Modifier

Première rencontre avec James Bond Modifier

Plus tard, Andrea obtient avec difficulté l'empreinte de Scaramanga qu'elle incorpore sur une de ses balles en or avec le matricule "007" de James Bond qu'elle envoie au MI6 pour faire croire que le tueur à gages en a après l'espion. Son plan fonctionne puisque James est rapidement mit sur la trace de Francisco à Beyrouth, au Liban, où il récupère une autre balle en or sur le corps d'une danseuse de cabaret prénommée Saida avant d'interroger l'armurier qui conçoit les balles de l'amant d'Andrea. Il fait ensuite en sorte d'être présent lorsque celui-ci remet les munitions à Andrea au casino de Macao et commence à suivre la belle suédoise jusqu'à un bateau qu'ils empreintent pour l'île de Hong Kong. Une fois là-bas, Andrea monte dans une Rolls Royce verte qui la conduit jusqu'au Peninsula Hotel, le lieu où elle séjourne.

Andrea menaçant Bond

Andrea menaçant Bond de son pistolet.

Lorsque Bond arrive dans la chambre d'Andrea (dont il a obtenu le numéro auprès d'un portier), celle-ci est en train de prendre une douche. James s'adresse rapidement à elle, l'amenant à sortir de sa cabine en le menaçant avec un pistolet. Obtenant son peignoir par l'espion, la jeune femme le pousse à entrer dans la pièce voisine et passe un coup de téléphone à la réception, donnant sans le vouloir à Bond l'opportunité de prendre une boîte de cigarettes qu'elle ordonne de lui remettre. James en profite pour la désarmer et la plaquer contre le lit en lui tordant le bras, menaçant de le casser si elle refuse de répondre à ses questions. Andrea est alors contrainte de révéler qu'elle est la maîtresse de Scaramanga mais elle se montre toujours peu coopérative, amenant Bond à la gifler. Cédant sous la violence, Andrea avoue que l'homme au pistolet d'or doit rencontrer quelqu'un (en réalité l'expert en énergie solaire Gibson) à un club de strip-tease. James lui dit donc qu'elle devra lui apporter les balles afin de s'assurer qu'il se présente au club. Elle jure qu'elle va le faire et le duo partage ensuite une coupe de champagne.

Instants intimes avec Scaramanga Modifier

Le soir-même, avant de tuer Gibson, Scaramanga rejoint Andrea dans la chambre de sa jonque et ils font l'amour. Il la retrouve une nouvelle fois après avoir mener à bien le meurtre de Gibson et la caresse avec son pistolet d'or d'une manière à la fois sensuelle et perverse.

Thaïlande Modifier

Dernière rencontre avec James Bond Modifier

Andrea: "Je veux sa mort. Faites-moi votre prix, quel qu'il soit, je paierais. Et je m'offre en prime, aussi. J'ai un certain charme."
James Bond: "Vous venez enfin de dire la vérité."
―Andrea Anders et James Bond[src]
Andrea parlant à Bond

Andrea parlant à Bond.

Plus tard, Scaramanga et Andrea voyagent jusqu'en Thaïlande, tout comme Bond et ses assistants Mary Bonne-Nuit et Hip. À un moment donné, Andrea obtient le numéro de chambre d'hôtel de 007 et décide de le rencontrer afin de lui avouer la vérité concernant la balle en or envoyée au MI6. Lorsqu'elle arrive, Bond et Bonne-Nuit sont en train de faire l'amour et cela oblige James à cacher sa coéquipière dans le lit. Andrea commence par informer l'agent des services secrets britanniques qu'il court un grand danger mais comme son interlocuteur est méfiant, elle révèle à ce moment-là que c'est elle l'expéditrice de la balle et qu'elle a fait cela pour qu'il tue Scaramanga pour elle. La discussion se poursuit et Andrea demande à James de fixer son prix en déclarant qu'elle paiera quel qu'il soit et qu'elle est même prête à s'offrir à lui. Cela convient à Bond et les deux commencent alors à s'embrasser. 007 évoque aussi un dispositif, le Solex Agitateur, amenant Andrea à assurer qu'elle pourrait également lui permettre de l'obtenir. Elle s'abstente un bref instant pour se changer (donnant à Bond le temps nécessaire pour cacher Bonne-Nuit plutôt dans un placard) et les deux continuent ensuite de faire l'amour. La belle revient finalement auprès de Scaramanga dans sa jonque et retire ses bijoux, les rangeant dans le coffre-fort où se trouve déjà le fameux Solex.

Mort Modifier

Scaramanga: "C'est pour moi un très grand plaisir, monsieur Bond. Je le doit à mademoiselle Anders."
James Bond: "Étrange façon de montrer votre gratitude."
―Francisco Scaramanga et James Bond[src]
Andrea cadavre

Cadavre d'Andrea Anders.

Le lendemain, Andrea se rend à une arène où se déroule un tournoi de kick-bocking, là où elle doit rencontrer James pour lui remettre le Solex. Malheureusement, il se trouve que Scaramanga a compris sa supercherie puisqu'il la retrouve avant Bond et la tue d'une balle en plein cœur. 007 arrive un peu après et ignore dans un premier temps que la Suédoise est morte, sa blessure étant partiellement dissimulée sous ses vêtements. Scaramanga arrive et se présente ensuite à lui en exprimant sa satisfaction de le rencontrer et en disant qu'il la doit à Andrea, ce que Bond répond en disant que c'est une étrange manière de montrer sa gratitude.

Production Modifier

Andrea Anders sert de James Bond Girl secondaire (son rôle et son temps d'apparition à l'écran étant moins importants que ceux de sa concurrente, Mary Bonne-Nuit) dans le film de James Bond de 1974 L'homme au pistolet d'or. Elle a été interprétée par l'actrice et top-model suédoise Maud Adams, qui a aussi incarné la mystérieuse contrebandière Octopussy dans le film de 1983 du même nom avant de revenir en tant que figurante dans sa suite, le film de 1985 Dangereusement vôtre, à la demande de l'acteur britannique Roger Moore, l'interprète de James Bond dans ces trois films. La voix française d'Adams en tant qu'Andrea est celle de la comédienne Michèle Montel.

Le personnage d'Andrea Anders a été créé spécialement pour le film de 1974 puisque Francisco Scaramanga ne semble pas avoir de maîtresse dans le roman éponyme de 1965 publié à titre posthume par l'écrivain Ian Fleming, le créateur de James Bond. Cependant, le nom de la compagne de l'homme au pistolet d'or a varié à plusieurs reprises au cours de l'écriture du scénario, étant d'abord "Ursula", puis "Delia"[1].

En tant que personnage principal de L'homme au pistolet d'or, Andrea Anders apparaît également dans le jeu de rôle sur table James Bond 007, publié dans les années 1980. La biographie de ce personnage dans cette version alternative de l'histoire a été considérablement modifiée puisqu'elle est désormais une espionne affiliée à une agence nommée TAROT chargée de surveiller Scaramanga en attendant qu'il soit éliminé sous les ordres du chef de la section d'assassinats de l'agence. Scaramanga découvre cependant sa superchie et décide d'impliquer James Bond et le MI6 dans cette histoire pour pouvoir tuer l'homme qu'il admire. Le joueur, qui incarne Bond, finit par rencontrer Andrea, qui est déguisée en Saida, puis kidnappe Gibson, que Scaramanga prévoit d'enlever, avant de le livrer à la jeune femme pour qu'elle le fasse sortir de France. Il apprend ensuite qu'Andrea ne travaille pour le MI6 et qu'elle a envoyé Gibson à Hong Kong.

Plus tard, Bond rencontre Andrea, qui prétend alors être la maîtresse de Scaramanga qui tente de le quitter. Comme dans le film, elle veut que 007 tue l'homme au pistolet d'or. Essayant plus tard de prendre le Solex dans le repaire de Scaramanga, elle est tuée par le laser de l'assassin alors qu'elle tentait de s'enfuir en avion.

Le livre du jeu mentionne par ailleurs plus d'informations sur la biographie d'Andrea. On nous dit notamment qu'elle est persona non grata dans de nombreux pays car elle a été impliquée dans plusieurs activités illicites comme un trafic d'héroïne sortant du Cambodge.

Dans le commentaire audio du DVD de L'homme au pistolet d'or, Maud Adams a décrit le personnage d'Andrea Anders comme "une femme sans beaucoup de choix qui est sous l'influence de cet homme très riche et fort. Elle craint pour sa vie la plupart du temps, et quand elle se rebelle réellement contre lui, elle en paie le prix fort".

Notes Modifier

  • Andrea Anders est l'une des nombreuses James Bond Girls de la série de films qui sont affiliées d'une manière ou d'une autre à l'antagoniste principal dans l'intrigue sans nécessairement être mauvaises et qui finissent par tomber dans les bras de James Bond avant d'essayer de trahir leurs employeurs et de mourir. La liste de ce type de personnages est aujourd'hui assez longue et comprend par exemple Jill Masterson, Corinne Dufour, Paris Carver, Solange Dimitrios ou encore Séverine. Il y a aussi d'autres femmes comme Tatiana Romanova, Domino ou Lupe Lamora qui étaient du côté du méchant au début de l'histoire mais qui sont parvenues à lui servir et à échapper à son emprise avec l'aide de Bond. Tatiana et Domino ont même tués cet ennemi pour se venger de ses actes.
  • Andrea Anders est la septième James Bond Girl de la franchise que 007 n'est pas parvenu à protéger de la mort.
  • Nous ignorons pourquoi Andrea s'est montrée agressive avec Bond au moment de le rencontrer à Hong Kong. Il est possible qu'elle ne savait pas encore qu'il s'agissait de James mais cela reste très peu probable.
  • Rien n'explique comment Scaramanga a fait pour découvrir la supercherie d'Andrea. On peut seulement supposer que c'est Tric-Trac qui l'a dénoncée sachant que le nain a été aperçu en train d'espionner Bond et Mary Bonne-Nuit peu de temps avant qu'elle ne rende visite à 007.

Référence Modifier

  1. http://www.commander007.net/2016/09/script-lhomme-pistolet-dor-premiere-tentative-de-maibaum-ecrire-moore/