FANDOM


Ed Killifer est un Américain qui a été engagé par la Drug Enforcement Administration (DEA) à une date inconnue. Cependant, à l'insu de ses supérieurs, c'est un homme assez influençable qui est susceptible de succomber à des pots-de-vins.

Dans le film Modifier

En 1989, Ed Killifer est un agent de haut rang de la DEA qui est en charge du baron de la drogue Franz Sanchez que son collègue Felix Leiter et son ami James Bond ont récemment capturé. Killifer est un autre agent confrontent Sanchez à une salle d'interrogatoire de leur centre de détention dans le but d'obtenir des informations de lui. Killifer dit au trafiquant que même le célèbre pot-de-vin de 1 000 000 $ ne lui sera d'aucune utilité pour s'en sortir. Sanchez propose alors avec confiance 2 000 000 $ à la personne qui le libérera et provoque Killifer, amenant le policier à l'attaquer jusqu'à ce qu'il soit retenu par son collègue. Killifer déclare ensuite à Sanchez qu'une cellule l'attend à Quantico.

Suite à cette entrevue avec Sanchez, Killifer se rend au mariage de Leiter, apparemment pour embrasser la mariée et saluer son ami ainsi que Bond. Il rejoint ensuite le convoi transportant Sanchez jusqu'à Quantico et s'installe dans la fourgonnette blindée en tant que passager avant. Cependant, au cours du trajet, Killifer décide de succomber au pot-de-vin de 2 000 000 $ de Sanchez en le libérant. Il assomme donc le conducteur du véhicule avec son fusil et fait tomber le moyen de transport dans les eaux profondes de Key West. Le policier corrompu et le trafiquant de drogue s'échappent ensuite dans des submersibles et sont conduits jusqu'à Milton Krest, l'un des plus proches associés de Sanchez.

Une fois dans l'entrepôt Ocean Exotica que possède Krest, Sanchez honore sa part du contrat malgré les protestations de Krest (qui aimerait faire tuer Killifer de peur d'être dénoncé) en remettant à Killifer les 2 000 000 $ qu'il lui avait promis. Désormais au sein du cartel de drogue de Sanchez, Killifer assiste peu après à la mutilation de Leiter par un requin, Sanchez voulant lui faire payer son arrestation.

La nuit suivante, Bond infiltre l'entrepôt tandis que Killifer est censé être ramené dans un sous-marin 3 heures plus tard. Cependant, le traître entend des coups de feu à l'extérieur du bureau dans lequel il se trouve et lorsqu'il en sort avec une arme de poing, il se retrouve face à James Bond qui s'est débarrassé des deux gardes de l'établissement. Le nouvel allié de Sanchez a donc Bond à sa merci et lui présente le bassin dans lequel Leiter a été mutilé par le requin, ayant vraisemblablement pour intention de faire tomber l'Anglais dans celui-ci. Cependant, avant qu'il ne puisse le faire, Sharkey, un pêcheur allié à Bond, surgit d'une trappe sous les pieds de Killifer. Déstabilisé, celui-ci est alors attaqué par Bond et se retrouve accroché à une corde, au-dessus du bassin. Un Killifer paniqué propose à son adversaire de partager avec lui les 2 000 000 $ s'il le sauve mais l'espion refuse et lui lance la mallette d'argent dessus, le faisant tomber à l'eau. Killifer est alors dévoré par le même requin qui a tué l'homme qu'il a vendu pour 2 000 000 $. Sa cupidité aura donc fini par lui être fatal.

Production Modifier

Ed Killifer a été interprété par l'acteur de cinéma américain Everett McGill qui a été doublé en version française par le comédien Bernard Tixier. Le personnage est l'antagoniste quinaire dans le film de James Bond de 1989 Permis de tuer.

À l'époque de la sortie du film, une adaptation en roman par l'écrivain britannique John Gardner est publiée. Killifer apparaît également et se voit attribuer à peu près le même rôle que celui qu'il tient dans le film. Cependant, quelques différences sont à relever : le lecteur n'assiste pas directement à la scène d'interrogatoire de Sanchez qui est seulement décrite dans un dialogue entre Killifer et Leiter. Il en va de même pour celle de la mutilation de Leiter ce qui signifie que le lecteur apprend la trahison de Killifer en même temps que James Bond[1].

Références Modifier

  1. Gardner, John (1989). Permis de tuer. ISBN 978-1409135760.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .