FANDOM


Un double de Blofeld: "Vous avez tué mon autre double, je le crains bien...Après cela, les volontaires furent et c'est bien compréhensibles...plutôt rares."
Blofeld: "Quel dommage, tout ce temps perdu et toutes ces dépenses pour n'aboutir qu'à cet instant d'un héroïsme ridicul."
―Ernst Stavro Blofeld se révélant à Bond[src]

Ernst Stavro Blofeld est un puissant et impitoyable criminel greco-polonais qui a fondé l'organisation criminelle, secrète et internationale du SPECTRE. Ce réseau terroriste a recruté de nombreux agents à travers le monde et ces derniers se montrent généralement très respectueux envers Blofeld dont il se réfère en tant que N°1 car en tant que fondateur et dirigeant du SPECTRE, il est au plus haut rang dans la hiérarchie.

En 1969, Blofeld et son assistante Irma Bunt se sont rendus personnellement responsables du meurtre de Tracy Bond, l'épouse de leur plus coriace adversaire, l'agent des services secrets britanniques James Bond 007. Depuis, Blofeld est traqué par Bond, bien que l'Anglais semble avoir perdu sa trace depuis la mort de sa femme. Entretemps, le leader du SPECTRE se rend à Las Vegas, à Nevada, aux Etats-Unis, et prend la place du célèbre milliardaire Willard Whyte au sein de son empire. Il prend également le contrôle d'un réseau de contrebande de diamants et envisage d'utiliser les pierres précieuses pour alimenter un puissant satellite laser qu'il compte utiliser pour prendre le monde entier en otage. Grâce à la couverture de Whyte (lequel est retenu prisonnier dans une résidence se trouvant dans la banlieue de Las Vegas), Blofeld a pu se faire construire une station pétrolière à Baja, en Hongrie, d'où il contrôle son satellite avec une toute une équipe de scientifiques. La base en question est également surveillée par un certain nombre de gardes.

Ernst Stavro Blofeld est un homme snob et naturellement sarcastique. Il n'est cependant pas très menaçant et charismatique. Néanmoins, il laisse toujours ses multiples assassins et hommes de mains faire le sale travail à sa place.

Dans le film Modifier

Probablement inquiet lorsqu'il réalise que James Bond est sur le point de l'atteindre, Ernst Stavro Blofeld ordonne une opération de clonage de sa propre personne afin d'embrouiller son adversaire. Des chirurgiens plasticiens sont alors engagés pour l'opération et se mettent aussitôt au travail. Une nuit, en Egypte, Bond infiltre le laboratoire où les opérations ont lieux et se retrouve confronté à l'un des doubles ainsi qu'à un petit nombre de gardes du SPECTRE. L'espion britannique se débarrasse alors rapidement des gardes avant de s'en prendre au double qui tentait de l'attaquer avec un scalpel. Il le fait finalement plonger dans un bain de boue bouillant, croyant bien évidemment avoir tué le véritable Blofeld.

Pendant ce temps-là, le chef du SPECTRE continue de fuir avec un autre de ses doubles à Las Vegas. Il ordonne aussitôt à ses deux assassins M. Wint et M. Kidd d'assassiner tous les contrebandiers de diamants afin de pouvoir prendre les pierres précieuses. Les deux criminels s'exécutent alors. James Bond, lui, est justement amené à enquêter sur ce fameux réseau de contrebande et prend la place d'un des contrebandiers pour rencontrer l'Américaine Tiffany Case, une des trafiquantes. Cependant, le véritable contrebandier s'échappe ce qui contraint Bond à l'affronter et à le tuer dans l'immeuble de Case. La jeune femme et lui-même utilisent ensuite le corps de l'homme pour transporter les diamants jusqu'aux Etats-Unis, surveillés par Wint et Kidd qui ont reçus l'ordre de tuer 007 qu'ils prennent pour le véritable contrebandier. Ils tentent alors de le tuer dans un four crématoire mais malheureusement, l'agent secret est sauvé par d'autres contrebandiers qui se sont aperçus que les diamants qui étaient dans le corps du défunt n'étaient pas authentiques. Bond poursuit alors son enquête à Las Vegas et suit finalement une piste qui le mène jusqu'au bureau de Blofeld. Là, l'Anglais est confronté de manière inattendue à deux Blofeld identiques (l'un étant le vrai et l'autre étant le dernier double). S'ensuit un bref dialogue entre les trois hommes avant que Bond ne découvre que Blofeld possède tout un dispositif électronique pour ressembler à Willard Whyte. Après que Blofeld ait reçu un coup de téléphone d'un gouverneur, la discussion se poursuit et l'agent 007 apprend à ce moment-là que Whyte est retenu prisonnier quelque part. La discussion arrive à son point culminant lorsque Bond effraie le chat angora blanc de Blofeld qui saute dans les bras de son propriétaire que l'Anglais élimine ensuite avec son pistolet d'alpiniste. Bond est ensuite étonné d'apercevoir un deuxième chat, signifiant qu'il n'avait tué que le sosie et que les doubles étaient identifiques au véritable Blofeld au point d'avoir leurs propres chats. Blofeld oblige ensuite Bond à monter dans un monte-charge où il est neutralisé par du gaz avant d'être recueillis inconscient par M. Wint et M. Kidd qui tentent à nouveau de l'éliminer, cette fois en le plaçant dans un pipeline qui doit être enterré. Malheureusement, Bond reprend ses esprits à temps et s'en sort indemne, comme toujours.

Plus tard, Blofeld est toujours dans son bureau lorsqu'il reçoit un appel téléphonique de Bert Saxby, son bras droit. Mais à l'insu du fondateur du SPECTRE, il s'agit de Bond qui le piège avec un téléphone auquel Q, le confectionneur d'armes et de gadgets du MI6, a ajouté un système d'altération vocale. Ainsi, Blofeld révèle sans le vouloir l'emplacement du lieu où est séquestré Willard Whyte. Aidé par des agents de la CIA, Bond se rend dans la résidence d'été et délivre le milliardaire américain après avoir combattu deux gymnastes, Bambi et Perle noire. Saxby tente ensuite de les abattre mais se fait tuer au cours d'une courte fusillade. Blofeld, lui, enlève Tiffany Case, qui s'était entretemps liée d'amitié avec son rival, et l'emmène jusqu'à la plate-forme pétrolière. Ensuite, il utilise le satellite laser (qui est désormais en orbite) pour détruire des armes nucléaires en Chine, en Union Soviétique et aux Etats-Unis avant de proposer une vente aux enchères international. Bond, lui, découvre où se trouve la plate-forme pétrolière et s'y rend dans le but d'essayer de saboter le satellite en se faisant passer pour un agent des services mondiaux d'anti-pollution. Les gardes l'emmènent alors jusqu'à Blofeld et ils écoutent une cassette de musique martiale que Bond a apporté et Blofeld a réalisé que son éternel rival est venu avec pour intention de remplacer cette cassette avec celle contenant la bande réelle de contrôle du satellite. Tiffany trahit secrètement Blofeld en remettant la cassette de musique dans les mains de Bond tandis que le chef du SPECTRE lui fait visiter la salle de contrôle où se trouve la cassette de contrôle. À l'insu de Blofeld, Bond inverse les deux cassettes et remet celle de contrôle dans le costume de bain de Tiffany avant d'être emmené pour être enfermé. Pendant ce temps, Tiffany remet par mégarde la véritable bande en place. Alors que la jeune femme rousse tente de réparer son erreur, Blofeld s'aperçoit qu'elle a la cassette dans son maillot de bain et réalise donc à ce moment-là qu'elle l'a trahit. Il demande alors à ce que Tiffany soit faite prisonnière elle aussi tout en demandant à l'un de ses scientifiques de détruire la cassette de musique martiale. Malheureusement, alors que Tiffany est emmenée, son garde est tué par l'un des hélicoptères de la CIA qui attaquent la plate-forme. Bond, lui, s'échappe rapidement de sa cellule. L'intensité de l'assaut est telle que Blofeld tente de s'enfuir dans son sous-marin de poche mais Bond l'en empêche en prenant les commandes de la grue qui devait faire descendre l'appareil sous l'eau. L'agent secret du MI6 envoie le sous-marin du chef du SPECTRE s'écraser dans le centre de contrôle de la base, détruisant celle-ci et mettant définitivement fin aux plans machiavéliques du puissant criminel.

Personne ne sait ce qu'il advient de Blofeld et de ses alliés restants après cela. On ignore même s'ils ont véritablement survécus.

Alliés Modifier

Production Modifier

Cette version d'Ernst Stavro Blofeld est considérée comme l'antagoniste principal dans le film de James Bond de 1971 Les diamants sont éternels. Elle a été interprétée par l'acteur britannique Charles Gray a été doublée dans la version française par l'acteur René Bériard.

Le personnage d'Ernst Stavro Blofeld a été originellement créé par Ian Fleming, l'écrivain et ancien espion britannique qui a également créé James Bond et un grand nombre d'autres personnages.

Tout au long des années, la version de Blofeld de Charles Gray a été beaucoup critiquée par les fans de la franchise qui la considèrent comme la moins convainquante[1].

Des années après être apparu dans le film Les diamants sont éternels, le Blofeld de Charles Gray est disponible en mode multijoueur dans le jeu-vidéo Goldenye 007 (2010). Il a la faculté de recharger ses armes plus rapidement et il bénéficie d'un chargeur plus important ainsi que des grenades améliorées.

Images Modifier

Référence Modifier

  1. https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&rurl=translate.google.ch&sl=en&sp=nmt4&u=http://www.jamesbondmm.co.uk/bond-villains/charles-gray&xid=17259,15700002,15700023,15700105,15700124,15700149,15700168,15700173,15700201&usg=ALkJrhjHRICI7ukJAUVHc1ijT6ykZP0Rzw