FANDOM


"Franz Oberhauser est mort il y a vingt ans, James, dans une avalanche aux côtés de son père. L'homme à qui tu parles en ce moment, celui qui est à l'intérieur de ton crâne, c'est Ernst Stavro Blofeld."
― Blofeld révélant son nouveau nom à James Bond tout en le torturant.[src]

Franz Oberhauser est possiblement né le 7 avril 1946[1]. Il est le fils d'un couple autrichien qui était vraisemblablement des amis proches des parents du futur espion anglais James Bond. Lorsque ces derniers sont morts dans un accident d'escalade, le père de Franz a décidé d'adopter le jeune James en 1983[3], lui ayant également donné des leçons d'alpinisme, de ski et d'escalade. Franz, lui, était très jaloux de la relation de son père et de l'orphelin, croyant que James était plus aimé que lui et considérant ce dernier comme un coucou l'ayant éjecté du nid familial. En conséquence, il a été dégoûté lorsque son père lui a demandé de considérer James comme son petit frère mais il est probable qu'il n'ait jamais parlé à ces derniers de ces sentiments.

En 1995[4], Franz, ne pouvant plus supporter l'amour de son père pour James, décide de tuer l'alpiniste dans les Alpes de Kitzbühel, en Autriche, tout en simulant sa propre mort à ses côtés dans une avalanche. L'ampleur de l'accident était telle que la piste a été fermée pendant 24 heures, empêchant ainsi les secouristes de monter au sommet et de lancer des recherches durant ce délais et donnant à Franz le temps de disparaître[4] et d'adopter le nom d'Ernst Stavro Blofeld , qui lui vient de sa lignée maternelle.

Plus tard, Franz et l'homme qui sera plus tard connu sous le nom de M. White sont membres des Spectres de Saint-Pierre, un bataillon de la Légion Étrangère qui mène des raids sur des trafiquants jusqu'à ce qu'il soit victime d'une tempête de sable. Laissés pour morts avec huit de leurs camarades, Blofeld et White n'ont plus de nourriture, si bien que le premier tue les huit autres soldats en leur tranchant la gorge mais il décide d'épargner la vie de White, ayant besoin de lui pour porter les provisions. Le binôme se tire alors d'affaire après la tempête et fonde une organisation criminelle fantôme mais notoire que les deux hommes décident de nommer SPECTRE en référence au bataillon[5]. Sous la direction de Blofeld, le réseau orchestre de nombreuses attaques terroristes au fil des années et devient extrêmement puissant tout en conservant son anonymat dans le monde entier qu'il tente de dominer, notamment par les systèmes de sécurité et le piratage informatique. Parallèlement, Blofeld prévoit d'infliger des douleurs psychologiques à Bond pour assouvir sa quête de vengeance de lui avoir volé son amour dans leur enfance.

Avec les innombrables ressources à sa disposition conférées par le SPECTRE, Ernst Stavro Blofeld est un terroriste imprévisible dont la puissance surpasse même celles d'organisations du monde telles que le MI6. Il peut en effet accéder grâce au SPECTRE à des quantités considérables d'armes, de technologies et d'organisations, ce qui lui permet d'exercer dans l'ombre de nombreuses activités illégales telles que des conspirations, des enlèvements, de l'extorsion, de l'esclavage sexuel ou encore des tentatives d'hégémonie sans jamais avoir besoin de se salir les mains, ses subordonnés comme M. White étant suffisamment nombreux pour faire de lui un fantôme. Le repaire principal de Blofeld a été secrètement bâti sous l'apparence d'un observatoire dans un cratère de météorite dans le désert du Sahara et est donc à l'abri des regards indiscrets. Le contrôle total que le criminel exerce sur le SPECTRE le rend charismatique pour les membres de l'organisation, qui peuvent être intimidés par sa simple présence. Blofeld est aussi un homme incroyablement intelligent et tacticien qui est parfaitement en mesure de manipuler ses agents et même ses ennemis. Son génie l'a en effet rendu capable de créer et de développer un réseau qui repose sur l'intérêt économique de ses membres, qui sont souvent infiltrés dans des gouvernements ou d'autres puissances du monde, tout en supprimant ses obstacles, déjouant pratiquement tous ses antagonistes et garantissant son succès par la peur des représailles du SPECTRE. Enfin, Blofeld est un être atteint de psychopathie et de sadisme à un degré extrême puisqu'en plus d'avoir assassiné son propre père, il prend un malin plaisir à pousser impitoyablement James à participer à de petits jeux cruels et élaborés auquel l'Anglais ne sait même pas qu'il participe, sans doute parce que Franz le connaît mieux que personne et peut donc prévoir le moindre de ses faits et gestes. Ceci peut cependant aussi s'avérer être la plus grande faiblesse de Blofeld puisque sa mauvaise nature semble l'empêcher de réaliser quand il est en danger et par conséquent, d'éprouver la peur, et il préfère jouer avec James au lieu de le tuer directement. De plus, sa fascination pour le pouvoir le rend convaincu que la destruction et l'horreur peuvent engendrer un nouvel ordre mondial, comme en témoigne le but principal du SPECTRE de dominer le monde, et il estime que l'échec et la déloyauté sont punissables de mort car il a l'habitude de faire exécuter ses agents compromettants. Néanmoins, Blofeld se montrer affable, distingué et élégant, notamment à travers son goût pour les vestes à col Mao et son attention portée à son chat angora. Il reste cependant un adversaire hors pair et intriguant ainsi que l'un des pires ennemis de James Bond.

Dans les films Modifier

Casino Royale Modifier

Peu de temps après que Bond ait été promu agent "00" au sein du MI6, Blofeld semble utiliser la branche du SPECTRE Quantum pour dissimuler les activités de l'organisation alors qu'il charge implicitement un banquier privé connu sous le nom du Chiffre de financer la destruction du Skyfleet S570, le plus gros avion du monde, grâce à une somme de 101 206 000 $ avancée par un seigneur de guerre ougandais répondant au nom de Steven Obanno. L'attentat est cependant contrecarré par Bond lui-même et après que Le Chiffre ait échoué à couvrir la perte de l'investissement d'Obanno dans une partie de poker à haut risque au Casino Royale, au Monténégro, il est tué par White (vraisemblablement sous les ordres de Blofeld) tandis qu'Obanno a été auparavant éliminé par Bond. Décidant de récupérer l'argent remportée par 007 au tournoi de poker, Quantum simule par la suite l'enlèvement du petit-ami franco-algérien de la compagne de l'agent secret, Vesper Lynd, pour la pousser à remettre les gains à un criminel nommé Adolph Gettler. Bien que Bond découvre la trahison de sa bien-aimée et est en mesure de tuer Gettler et ses hommes, il ne peut empêcher Vesper de se suicider et White de récupérer l'argent. L'homme est cependant retrouvé et arrêté par le protagoniste peu de temps après.

Quantum of Solace Modifier

Après que White ait échappé au MI6, Blofeld joue vraisemblablement un rôle dans le projet Tierra, un plan de l'homme d'affaires Dominic Greene visant à aider le général bolivien en exil Luiz Medrano à renverser le gouvernement bolivien en échange de permettre à Quantum d'établir une domination politique et financière dans le pays en rachetant de manière illicite les droits relatifs à son approvisionnement d'eau. Malheureusement, Bond est là encore en mesure de contrecarrer ce plan, vengeant ainsi les morts de ses alliés du MI6 René Mathis et Strawberry Fields, alors que Medrano est tué par sa partenaire Camille Montes. L'ennemi juré de Blofeld interroge ensuite Greene sur Quantum et prend donc connaissance de nombreux secrets liés au réseau avant d'abandonner l'écologiste dans le désert bolivien et de faire arrêter l'ancien petit-ami de Vesper. Dans un même temps, il est présumé que Blofeld ait envoyé des tueurs achever Greene comme punition d'avoir divulgué les secrets de Quantum à Bond, bien que le criminel a aussi pu s'être suicidé en avalant la canette d'huile à moteur que 007 lui a laissé en l'abandonnant à son sort.

Skyfall Modifier

En 2012, il est présumé que Blofeld soutienne l'agent du SPECTRE Raoul Silva dans son objectif de tuer la directrice du MI6 et supérieur de Bond Olivia Mansfield pour se venger de l'avoir livré aux Chinois des années auparavant tout en discréditant l'agence. Ce plan se solde finalement par un succès puisque M est mortellement blessée par l'un des sbires de Silva au cours d'un affrontement dans le manoir Skyfall où a grandi James, bien que l'employé du MI6 parvienne à tuer Silva peu de temps avant.

SPECTRE Modifier

Situation Modifier

En 2015, le SPECTRE a de plus en plus recours au terrorisme parallèlement à ses activités considérablement lucratives de contrefaçons de produits pharmaceutiques, de trafic d'êtres humains et de prostitution. Néanmoins, M. White devient dégoûté par les méthodes désormais trop extrêmes de Blofeld, en particulier lorsqu'il s'avère que les trafics d'êtres humains impliquent des femmes et des enfants, si bien qu'il quitte définitivement l'organisation. En guise de représailles, Blofeld fait empoisonner le portable de l'agent traître au thallium, condamnant ainsi l'homme. Celui-ci démontre toutefois une certaine capacité de résistance face à la substance, obligeant Blofeld à charger des assassins de finir le travail.

Dans un même temps, le chef du SPECTRE conçoit un plan dans lequel il charge son collaborateur Max Denbigh d'infiltrer le gouvernement britannique, de dissoudre la section "00" (ce qui rendrait Bond et les autres agents inactifs) et de mettre en ligne le comité "Neuf Sentinelles", une initiative qui amènerait neuf pays à coopérer en matière de renseignements et fournirait secrètement au SPECTRE un système de surveillance mondiale qui lui permettrait de créer un nouvel ordre mondial basé sur des attaques terroristes. À cette fin, Blofeld supervise divers attentats à la bombe dont un dans un métro à Hambourg, en Allemagne, et un autre dans une usine en Tunisie, afin de pousser les neuf pays à rejoindre le comité, le leader du SPECTRE étant conscient que contrôler des informations gouvernementales serait une garantie sans précédent pour les activités de son réseau. Cependant, malgré la capacité de l'organisation d'opérer dans l'ombre, Olivia Mansfield semblait avoir pris connaissance de ses activités à l'époque du règne de terreur de Raoul Silva, si bien qu'elle charge à titre posthume Bond d'éliminer l'exécuteur des basses œuvres du SPECTRE, Marco Sciarra, et d'assister ensuite à ses obsèques, le faisant par conséquent déjouer un nouvel attentat devant être perpétré dans un stade de Mexico, au Mexique. De plus, tout en se débarassant du criminel, Bond conserve la bague arborant le logo de l'organisation qu'il portait et commence donc à enquêter sur la société sans encore connaître son existence.

Assistance aux funérailles de Sciarra Modifier

Blofeld aux funérailles de Sciarra

Blofeld assistant aux funérailles de Sciarra.

Se rendant à Rome, en Italie, pour y organiser une réunion du SPECTRE dans un endroit appelé le Palazzo Cardenza dans le but de trouver un successeur à Sciarra dans sa tâche d'éliminer M. White, Blofeld assiste aux funérailles de son défunt subordonné et est observé par Bond, qui le voyant uniquement de dos, ne le reconnaît pas. Désormais conscient que son antagoniste est sur sa trace (bien qu'à son insu), Blofeld décide d'en profiter pour mettre à exécution son plan de le faire souffrir encore plus tout en accomplissant celui de dominer le monde.

Une fois la cérémonie terminée, Blofeld envoie deux assassins tuer Lucia, la veuve de Sciarra, car elle en sait trop sur sa société, mais Bond sauve l'Italienne et apprend d'elle l'organisation de la réunion dans le Palazzo Cardenza. Il décide alors de s'y rendre pour en savoir plus sur le SPECTRE et place Lucia sous la protection de la CIA.

Retrouvailles avec Bond à la réunion Modifier

"C'est amusant...toute cette agitation de Mexico m'avait mis la puce non loin de l'oreille. Mais ce soir, en ces lieux, soudainement, cela paraît on ne peut plus logique. Bienvenue, James. Cela fait une éternité...mais enfin, nous y voilà. Tu en as mis du temps. Coucou !"
― Blofeld saluant Bond durant la réunion.[src]
Blofeld durant la réunion

Blofeld durant la réunion du SPECTRE.

Le soir-même, Bond se sert de la bague de Sciarra pour accéder à la réunion mais son arrivée est manifestement rapportée à Blofeld par la sécurité. Ce dernier, qui décide de laisser délibérément l'agent secret en mission assister aux discussions pour se révéler à lui, arrive en retard avec son bras droit et un garde du corps et écoute plusieurs agents criminels dont son porte-parole Moreau faire leurs rapports sur les récentes actions du SPECTRE avant que la question de la succession de Sciarra ne soit abordée. Un terroriste espagnol déclare être prêt à tuer White mais après que Moreau ait demandé si quelqu'un d'autre voudrait remplir ce poste, un tueur imposant nommé M. Hinx fait son entrée et lorsque Blofeld demande par le biais de Moreau en quoi il serait qualifié pour succéder à Sciarra, l'inconnu répond en éliminant brutalement l'Espagnol en lui crevant les yeux, puis en lui brisant la nuque, devenant ainsi officiellement le successeur de Sciarra et l'assassin en chef de Blofeld. Suite à cela, l'Autrichien révèle à ses agents la présence de Bond dans l'établissement et se tourne vers le concerné pendant qu'il parle, permettant volontairement à celui-ci de le reconnaître, puis il envoie Hinx et d'autres sbires l'arrêter ou le tuer avant de s'enfuir dans le chaos qui en résulte pour regagner sa base saharienne.

Rencontre avec Bond et Madeleine dans son repaire Modifier

"Moi ! Tout ça, c'était moi, James. Ça a toujours été moi : je suis l'auteur de tous tes malheurs !"
― Blofeld révélant à Bond qu'il est responsable de tous ses malheurs.[src]

Après avoir échappé à Hinx en simulant sa mort dans le Tibre, Bond retrouve White dans son chalet à Altausee, en Autriche, et réalise qu'il tente de protéger sa fille, la psychologue Madeleine Swann. Le Roi Pâle fini par se suicider avec le Walther PPK de son ancien ennemi après l'avoir dirigé vers Madeleine dans la clinique Hoffler où la jeune femme travaille. Cette dernière conduit James dans l'hôtel marocain de l'Américain où le duo découvre les coordonnées du repaire de Blofeld dans le désert du Sahara. Bien que Hinx ait une fois de plus tenté de les tuer, Madeleine et James sont conduits au quartier-général du SPECTRE mais Blofeld les attendait et les accueille dans une réception officielle, rencontrant le couple dans une pièce sombre où il leur déclare que le cratère dans lequel ils se trouvent a été créé par l'impact de la Kartenhoff, la plus ancienne météorite détenue par un être humain. Oberhauser ajoute également qu'il a déjà vu Madeleine lorsqu'elle était enfant alors qu'il était venu voir son père. Tout en faisant visiter son repaire à ses invités, Blofeld commence à essayer de les intimider psychologiquement, d'abord en démontrant la vaste puissance du SPECTRE, puis en révélant ses plans et en revendiquant avec sadisme être responsable de tous les malheurs de James, notamment des morts de Vesper Lynd et de M. Finalement, il fait diffuser une vidéo du suicide de White (qui a été filmé avec le dispositif de surveillance de son chalet) pour traumatiser Madeleine alors que Bond est assommé après avoir tenté de stopper la diffusion.

Torture de Bond Modifier

"La torture est aisée, en surface. Un homme qui se voit vider de ses entrailles traverse cette expérience avec un effroi certain. Mais cette expérience, cependant, se déroule à distance. Cela ne se déroule pas là où il se trouve. Tu ne le sais que trop, chère Madeleine, un homme vit à l'intérieur de sa tête; car là, il y a son siège. James et moi avons assisté à une scène il y a peu où un homme se retrouvait dépossédé de ses yeux, alors la plus extraordinaire des choses s'est produite, as-tu remarqué, James ? Il n'était plus présent. Il était déjà parti même s'il était encore en vie, donc dans ce bref intervalle entre la vie et la mort, il n'y avait plus personne dans son crâne. Fort étrange..."
― Le discours de Blofeld avant de torturer Bond.[src]
Blofeld parlant à Madeleine

Blofeld parlant à Madeleine.

Pendant que 007 est inconscient, Blofeld le fait attacher à une chaise neurochirurgicale, puis il parle à Madeleine de la façon dont un homme vit à l'intérieur de sa tête, évoquant au passage la mort de l'agent du SPECTRE tué par Hinx durant la réunion de Rome. James étant réveillé, Oberhauser prend ensuite les commandes d'une machine guidant un dispositif pointu installé à sa chaise avec lequel il commence à lui causer des lobotomies pour l'anéantir psychologiquement en détruisant son cortex visuel (le privant ainsi de la capacité à reconnaître des visages avant de le rendre complètement aveugle), puis en lui brouillant l'ouïe et l'équilibre. Une Madeleine dévastée demande à Franz pourquoi il agit ainsi et le puissant criminel mentionne donc sa connexion passée avec James, faisant réaliser l'agent secret britannique qu'il a tué son père. Bond fait ensuite une blague sur son histoire et il répond que "Franz Oberhauser est mort il y a 20 ans" et qu'il est désormais connu sous le nom d'Ernst Stavro Blofeld.

Suite à cette discussion, la torture reprend et Blofeld arrive au point où il tente de faire en sorte que James ne reconnaissance plus personne, pas même Madeleine, en lui causant une nouvelle lobotomie. Malheureusement, pour une raison inconnue, cela ne fonctionne pas puisque Bond déclare reconnaître Madeleine et lui remet discrètement une montre explosive conçue par la Section Q du MI6 que la Française jette vers la machine de Blofeld, la faisant exploser. L'infâme terroriste autrichien est alors projeté au sol et l'impact lui génère une cicatrice hideuse au visage tout en lui faisant perdre l'usage de son œil droit. Ignorant qu'il a survécu, Bond et Madeleine s'enfuient de la base, tuant tous les gardes qu'ils rencontrent. Au cours des fusillades, 007 tire sur une conduite de carburant, entraînant la destruction de l'ensemble du repaire. Néanmoins, Blofeld survit à tout cela d'une manière ou d'une autre, bien que nous ignorons dans quelle circonstance il parvient à s'en sortir.

Confrontation à Londres Modifier

"Mes plaies cicatriseront...mais quand sera-t-il des tiennes ? Regarde autour de toi, James...regarde ! Voici ce qui reste de ton monde...tout ce que tu as défendu dans la vie, tout ce en quoi tu es foi...en ruine !"
― Blofeld confrontant Bond dans l'ancien siège du MI6 en ruine.[src]

À Londres, en Angleterre, au Royaume-Uni, alors que Bond et Madeleine font équipe avec les membres du MI6 Gareth Mallory, Q, Eve Moneypenny et Bill Tanner pour arrêter Denbigh et empêcher la mise en ligne des "Neuf Sentinelles", Blofeld, déterminé à prendre sa revanche, se rend dans l'ancien siège du MI6 gravement endommagé par Raoul Silva trois ans auparavant et y prépare un autre jeu sadique avec des flèches à l'ancre rouge et des photos de plusieurs morts liés au passé de Bond pour continuer de provoquer l'espion lorsqu'il se retrouvera dans le bâtiment, l'Autrichien ayant envoyé d'autres agents du SPECTRE enlever ce dernier avant qu'il ne puisse atteindre Denbigh. Une fois amené devant son ancien lieu de travail en ruine, 007 tue deux de ses ravisseurs, puis commence à chercher Blofeld à l'intérieur de celui-ci. Lorsqu'il le localise, il tente de l'abattre mais Oberhauser se trouve avoir placé un vitrage blindé entre eux, rendant ses tirs inutiles. Se calmant, Bond commente la cicatrice de son frère adoptif, qui répond que contrairement à lui, ses plaies cicatriseront, révélant alors avoir fait enlever Madeleine. La psychologue est prisonnière quelque part dans le bâtiment et Blofeld annonce qu'une bombe détruira l'endroit dans trois minutes, laissant le protagoniste choisir entre mourir en essayant de sauver sa bien-aimée ou se sauver lui-même et avoir cette nouvelle perte sur la conscience.

Blofeld dans l'hélicoptère

Blofeld observant Bond dans ses actions depuis son hélicoptère.

Après avoir enclenché la bombe, Blofeld regagne son hélicoptère survolant la Tamise dans lequel se trouvent son bras droit et son pilote et observe Bond dans ses actions, ignorant que Mallory et Q parviennent pendant ce temps à empêcher la mise en ligne des "Neuf Sentinelles" et à tuer Denbigh, contrecarrant ainsi son premier plan. De plus, Bond parvient à trouver Madeleine grâce à la lumière de l'hélicoptère et il la libère avant de sauter du bâtiment quelques secondes seulement avant l'explosion.

Défaite et arrestation Modifier

"Finissons-en ! Vas-y tire !"
― Les derniers mots de Blofeld à Bond avant qu'il ne soit arrêté pour ses crimes.[src]
Blofeld rampant

Blofeld tentant de s'enfuir en rampant sur le pont.

Croyant Bond et Madeleine morts, Blofeld, son bras droit et son pilote s'éloignent dans leur appareil mais l'agent secret et son amante, toujours vivants, les poursuivent à leur insu dans une vedette sur la Tamise et 007 tire plusieurs coups de feu sur le moteur de l'hélicoptère, le faisant s'écraser sur le pont de Westminster, tuant le bras droit et le pilote. Blessé à la jambe, Blofeld sort de l'épave de son aéronef avec difficulté et commence à ramper sur le pont, espérant pouvoir s'enfuir. L'antagoniste est néanmoins vite cerné par le MI6, la police et les secours et Bond le rattrape et le menace de son PPK. Réalisant qu'il ne peut s'échapper vivant et qu'il est maintenant à la merci de son frère et ennemi juré, Blofeld tente de l'inciter à l'achever sur-le-champ mais après une longue hésitation, Bond décide de l'épargner et vide son arme sous ses yeux, conscient qu'il n'en vaut pas la peine et que le tuer pourrait détruire son image auprès de Madeleine et du MI6, qui observent tous sa décision en silence. Blofeld regarde donc avec haine James s'éloigner de la scène avec Madeleine avant que Mallory ne le rejoigne et le fasse arrêter. Sachant que Denbigh est mort et que ses plans ont été déjoués, le criminel accepte son sort avec démission.

Suite à tout cela, Blofeld est placé en détention pour "suspicion de complot à l'égard du Gouvernement de sa Majesté et destruction des anciens locaux du MI6 et du pont de Westminster." Il a par ailleurs officiellement été reconnu comme le cerveau du SPECTRE[6].

Mourir peut attendre Modifier

"James. Tu as tout lâché pour elle. Dès que son secret remontera à la surface, ce sera ton arrêt de mort."
― Blofeld mettant Bond en garde sur le secret de Madeleine.[src]

Blofeld est désormais incarcéré dans la prison britannique de Wakefield. Au cours de sa mission, Bond ira lui rendre visite, apparemment à cause d'un secret que cache Madeleine, et le détenu le mettra alors en garde sur les répercussions catastrophiques qui se produiront dès que ce secret "remontera à la surface".

Alliés Modifier

Production Modifier

Présentation globale Modifier

Cette version d'Ernst Stavro Blofeld est considérée comme l'antagoniste principal général dans la nouvelle chronologie des films de James Bond, étant le cerveau antagoniste invisible et non mentionné dans les films Casino Royale (2006), Quantum of Solace (2008) et Skyfall (2012), puis l'antagoniste principal dans le film de 2015 SPECTRE. Elle reviendra également dans sa suite de 2020, Mourir peut attendre, dans un rôle inconnu. Blofeld a été interprété par le célèbre acteur germano-autrichien Christoph Waltz, qui a été doublé dans la version française par l'acteur Christian Gonon.

Développement du personnage Modifier

Dans les premiers scripts du film, Blofeld n'existait pas encore et il était question d'un terroriste africain nommé Joseph Ki-Embu dont le plan, difficilement compréhensible, impliquait de faire sauter quelque chose qui impliquerait l'OTAN ainsi que Londres. Le méchant avait également compromis toutes les grandes agences de sécurité du monde comme le MI6, qui avait une nouvelle fois été piraté. Il était vaincu de manière stupide dans le troisième acte, en étant localisé dans une cabine téléphonique à Londres depuis laquelle il communiquait avec un personnage féminin. À cette époque, il fut également envisagé que Blofeld soit une femme laide et lesbienne possiblement jouée par l'actrice Tilda Swinton. Il était cependant déjà prévu qu'il soit lié au Chiffre ainsi qu'à Quantum et à Raoul Silva et il planifiait aussi de venger leurs morts. Enfin, il a également été envisagé que Denbigh se révèle être Blofeld, un membre de la production ayant déclaré : "Nous nous demandions si cela ne simplifierait pas les choses pour nous que C soit Blofeld sous couverture. Avec cela dit, on se demandait aussi si ce rôle ne pouvait pas être joué par Christoph Waltz." Blofeld a aussi changé de nom à de nombreuses reprises dans les différents scénarios, étant tour-à-tour nommé Heinrich Stockmann, Ernst ou encore Ernest Serban[7]. À cette époque, il était aussi prévu que Bond tue Oberhauser sur le pont mais l'idée a finalement été rejetée, probablement pour s'assurer que le méchant puisse revenir dans la saga[1][8].

En outre, le discours que Blofeld prononce avant de commencer à torturer Bond a été inspiré de celui de l'antagoniste éponyme du roman de 1968 Colonel Sun de l'écrivain Kingsley Amis, qui torturait aussi le personnage[7].

Casting Modifier

Avant que Christoph Waltz n'ait été choisi pour incarner Blofeld dans SPECTRE, l'acteur anglo-nigérian Chiwetel Ejiofor a été pressenti pour le rôle (probablement à l'époque où il était envisagé d'en faire un terroriste africain), tout comme le cinéaste américain Kevin Spacey, apparemment déjà approché pour jouer Raoul Silva dans Skyfall. Le cinéaste britannique Gary Oldman a lui aussi été approché mais il a décliné la proposition car il n'était pas prêt à s'engager dans une production impliquant des tournages à l'étranger sur une durée de 6 mois[9][10].

Pendant le tournage de SPECTRE, Waltz a juré qu'il ne jouait pas Blofeld, la production ayant désigné le personnage uniquement sous le nom de Franz Oberhauser afin de garder la surprise[11].

Retour dans Mourir peut attendre Modifier

La production voulait vraisemblablement garder secret le retour de Blofeld dans Mourir peut attendre. Cependant, après que Christoph Waltz ait tourné des scènes pour le film dans les studios Pinewood, à Londres, un visiteur l'a repéré et bien que l'acteur lui ait déclaré avec insistance qu'il ne l'avait pas vu, la nouvelle a très vite été publiée sur Twitter d'après le journaliste Baz Bamigboye[2].

Images Modifier

Notes Modifier

  • Le Blofeld de Christoph Waltz diffère vivement de toutes les autres versions du personnage. En effet, jamais le chef du SPECTRE n'a été aussi proche de Bond, cette version étant son frère adoptif. De plus, il semble encore plus sadique et sombre que ses prédécesseurs car il prend un grand plaisir à jouer à des petits jeux élaborés avec 007 dans le seul but de l'anéantir psychologiquement. Enfin, c'est la seule version où "Ernst Stavro Blofeld" n'est pas son véritable nom.
  • Malgré cela, ce Blofeld partage de nombreuses similitudes avec ses précédentes incarnations.
    • Comme tous les autres Blofeld apparus dans la saga cinématographique (interprétés par Anthony Dawson, Donald Pleasence, Telly Savalas, Charles Gray et John Hollis), il a fait ses premières apparitions à l'écran avec le corps et le visage partiellement dissimulés (bien que son visage et son identité ont finalement été révélés par opposition aux versions de Dawson et de Hollis). D'ailleurs comme dans le cas de Pleasence, le visage de Blofeld a été révélé au moment où il s'adressait directement à Bond.
  • Comme les versions de Pleasence, de Savalas et de Gray, il porte une veste mao.
    • Comme la version de Dawson, il a supervisé dans l'ombre la plupart des évènements dans plusieurs films et est apparu dans une réunion regroupant de nombreux membres du SPECTRE au cours de laquelle l'un d'eux est tué. Ces deux représentations sont aussi les seules dans la série officielle produite par EON Productions à avoir des cheveux et à apparaître dans deux films.
    • Comme la version de Pleasence, ce Blofeld opère dans un repaire bâti dans le cratère d'un volcan où se trouve notamment une salle de contrôle avec de nombreux techniciens. De plus, il porte (bien que seulement après avoir été terrassé par la montre explosive de Bond) une cicatrice hideuse au visage sauf que contrairement au cas du Blofeld de Pleasence, nous découvrons ici l'origine de cette blessure et assistons à l'accident qui la provoque.
  • La phrase de Blofeld à Bond "Un certain mécanisme s'est mis en place : tu te mêlais de mon avenir et je détruisais le tiens" peut suggérer que la mise en échec du projet Tierra de Dominic Greene par 007 a amené le leader du SPECTRE à engager Raoul Silva pour attaquer le MI6 et tuer M.
    • De plus, il est possible que Blofeld ait accepté de soutenir Silva dans sa quête de tuer M à la fois parce qu'elle connaissait l'identité d'un des agents du SPECTRE, Marco Sciarra, mais également pour le pur plaisir de causer des ennuis à Bond. Apparemment, un ancien avant-projet du film révélerait que Blofeld avait participé au financement du plan de Silva.
  • Cette version de Blofeld et Georgi Koskov sont les deux seuls antagonistes principaux à être arrêtés à la fin du film où ils apparaissent, les adversaires de Bond ayant pour la plupart été tués (bien qu'il est fortement suggéré que Koskov ait été exécuté par le gouvernement russe après sa défaite).
  • Le Blofeld de Waltz est aussi le seul antagoniste principal et l'un des rares ennemis dans la nouvelle chronologie à être encore vivant à la fin d'un film.
  • Ce Blofeld est pour le moment le seul antagoniste principal dans la nouvelle chronologie à ne pas être apparu dans un jeu-vidéo dérivé des films (Le Chiffre et Dominic Greene sont tous deux apparus dans l'adaptation en jeu-vidéo de Quantum of Solace alors que Silva est apparu dans le jeu mobile James Bond : World of Espionage). Cependant, le fait qu'il ait déclaré avoir été responsable de toutes les mésaventures de Bond suggère fortement qu'il était aussi responsable des évènements du jeu-vidéo de 2010 Blood Stone 007, qui met aussi en scène Daniel Craig. Cette théorie est d'autant plus accentuée par la remarque de l'antagoniste principal féminin du jeu qui déclare à la toute fin de la partie qu'elle a rencontré un homme encore plus puissant que le MI6 avant qu'elle n'ait été tuée par un drone devant Bond. Malheureusement, ce fait ne sera probablement jamais prouvé puisque le développeur de Blood Stone 007, Bizarre Creations, a fermé peu de temps après la publication du jeu.
  • Le nom "SPECTRE" est une métaphore pour désigner un fantôme, un esprit, une référence au fait que ses agents et ses infrastructures agissent dans l'ombre. Le logo de la pieuvre de l'organisation, quant à lui, symbolise son influence sur le globe, la capacité de Blofeld à manipuler les évènements mondiaux en sa faveur et son objectif de dominer le monde.
  • En dépit d'être l'antagoniste principal dans SPECTRE et même dans la nouvelle chronologie, le personnage n'a pas un temps d'apparition à l'écran très important dans ce film. Cela signifie peut-être que les producteurs du film voulaient que Blofeld garde un côté mystérieux en raison de son influence et de sa connexion avec Bond.
  • Le fait que Blofeld revienne dans Mourir peut attendre et qu'il s'agisse de la dernière apparition de Daniel Craig dans la franchise peut suggérer que le chef du SPECTRE et l'agent 007 se rencontreront pour la dernière fois au cours d'une entrevue qui pourrait entraîner la mort de Blofeld.
  • Comme Franz Sanchez, ce Blofeld ne porte pas de chaussettes et son véritable prénom est "Franz".
  • Bien que nous ayons précédemment supposé que Blofeld est né le 4 juillet 1946 comme l'indiquent des informations montrées dans la bande-annonce de Mourir peut attendre, cette date semble en fait contredire les informations du journal rapportant la mort de Franz et de son père dans l'avalanche tel que montré dans SPECTRE où il est dit que l'alpiniste est mort à l'âge de 42 ans, 20 ans avant les évènements du film. Ainsi, en supposant que le film se déroule vers 2015, le père de Blofeld serait né en 1953, ce qui est impossible. En conséquence, la véritable date de naissance de Blofeld demeure inconnue.
Woman with a Fan (SPECTRE)

Le "Woman with a Fan" (à gauche) dans la chambre de Madeleine.

  • Le tableau présent dans la chambre de Madeleine du repaire d'Oberhauser est le "Woman with a Fan" d'Amedeo Clemente Modiglian, une œuvre d'art déjà apparue dans la scène de Skyfall où Patrice tue un riche critique d'arts. Il est donc sous-entendu que Blofeld est aussi un voleur d'œuvres d'arts et qu'il était impliqué dans le meurtre du critique. Dans la vraie vie, le tableau du "Woman with a Fan" a été volé au Musée d’Art Moderne de Paris, en France, en même temps que "Le pigeon aux petits pois" de Pablo Picasso (qui figure également dans le repaire de Blofeld) et trois autres tableaux[12].
  • La vaste salle informatique dans laquelle Blofeld révèle ses plans à Bond et à Madeleine ressemble un peu à celle du complexe amazonien d'Hugo Drax.
  • La torture de Bond par Blofeld sur une chaise chirurgicale peut référer une scène similaire de Le monde ne suffit pas (1999) impliquant la méchante Elektra King.
  • Quand Blofeld révèle à Bond qu'il compte faire exploser l'ancien QG du MI6 avec une bombe réglée sur trois minutes pour essayer de le tuer avec Madeleine Swann est peut-être un clin d'œil à la scène de Goldeneye (1995) dans laquelle Alec Trevelyan averti le protagoniste qu'il a prévu de faire exploser le train dans lequel il se trouve avec Natalya Simonova dans trois minutes.
  • Le fait que Bond et Blofeld se confrontent pour la dernière fois sur un pont avant la défaite de l'antagoniste peut être une référence à l'affrontement final entre 007 et Max Zorin sur le pont du Golden Gate dans Dangereusement vôtre (1985).

Références Modifier

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 https://www.commander007.net/2019/12/douze-petits-trucs-que-vous-avez-peut-etre-loupe-dans-le-trailer/
  2. 2,0 et 2,1 https://people.bfmtv.com/cinema/christophe-waltz-de-retour-dans-james-bond-25-1729534.html
  3. L'ordonnance de tutelle temporaire est datée du 21 janvier 1983 (à 22 min 33 sec).
  4. 4,0 et 4,1 Ces informations sont lisibles sur l'ordinateur de Moneypenny (à 51 min 02 sec).
  5. https://www.commander007.net/2015/11/spectre-script-17-octobre-partie-2/
  6. https://jamesbond007.net/lens_portfolio/franz-oberhauser-christoph-waltz/
  7. 7,0 et 7,1 https://www.commander007.net/2015/11/spectre-autres-scripts/
  8. https://www.commander007.net/2015/11/spectre-script-17-octobre-partie-3/
  9. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.imdb.com%2Ftitle%2Ftt2379713%2Ftrivia
  10. http://www.allocine.fr/film/fichefilm-206892/secrets-tournage/
  11. http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/_07-Spectre-Christoph-Waltz-jure-quil-ne-joue-pas-Blofeld-mais
  12. https://www.commander007.net/2016/01/24311/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .