FANDOM


Le général Moon est un général haut-gradé de l'armée nord-coréenne ainsi que le paternel de Tan-Sun Moon, qui occupe le poste de colonel. Espérant pouvoir unir les deux parties de la Corée, il a fait suivre une éducation occidentale à son fils en espérant qu'il puisse à l'avenir mener à bien cette mission. C'est une personne plutôt sage et modérée car malgré son objectif d'unir les deux Corées, il voudrait y parvenir pacifiquement et s'opposerait donc à l'idée d'une guerre pour réaliser cela, surtout si sa patrie venait à être confrontée au feu nucléaire des Américains.

Dans le film Modifier

"Perte" de son fils et torture de Bond Modifier

En 2001, le général Moon est loin de se douter que la Corée du Sud et le MI6 ont lancé une opération d'élimination de son fils Tan-Sun et qu'un agent britannique, James Bond, est en Corée du Nord pour l'exécution et rencontre le colonel en remplaçant Van Bierk, un trafiquant de diamants auparavant neutralisé. Lorsque la véritable identité du protagoniste est exposée par l'agent double du MI6 Miranda Frost, Tan-Sun utilise un lance-roquette pour détruire l'avion dans lequel se trouvaient les deux agents sud-coréens accompagnant 007, les tuant. Témoin de l'explosion, le général Moon l'appelle par talkie-walkie pour lui demander ce qui se passe tout en l'informant qu'il arrive. Son fils ordonne alors à ses hommes de faire disparaître ses armes contrefaites et de tuer Bond mais celui-ci échappe à l'exécution et le tue apparemment. Le général Moon et ses hommes arrêtent ensuite l'Anglais et croyant que son fils est mort, le chef militaire ordonne à ce que Bond soit amené à un camp de torture où il subit de lourdes tortures dans des conditions extrêmes.

Libération de Bond Modifier

14 mois plus tard, après que Zao, l'ancien bras droit de Tan-Sun, ait été arrêté, un échange entre Bond et lui est organisé entre l'armée nord-coréenne et les services secrets occidentaux. Toutefois, avant de relâcher son prisonnier, Moon le convoque pour un nouvel interrogatoire sur l'identité de ses collègues mais le protagoniste refuse toujours de trahir son pays et de divulguer des réponses même lorsque le général tente de lui faire comprendre que ses supérieurs se désintéressent de lui. Il le fait donc emmener près d'un pont où l'échange a été prévu, bien que Bond pense à ce moment-là qu'il s'apprête à être exécuté. Avant de libérer le Britannique pour de bon, Moon lui confie sa pensée selon laquelle le fait qu'il ait été envoyé pour tuer son fils confirme qu'il n'y a rien à attendre de l'Occident alors qu'il espérait que l'éducation occidentale suivie par Tan-Sun aurait pu lui permettre d'unir la péninsule coréenne. Désormais conscient de la corruption de son fils, Moon demande à Bond l'identité de son allié à l'Ouest qui l'a corrompu mais 007 lui fait comprendre qu'il l'ignore et que cette personne l'a lui-même trahi. Impassible, le général le relâche et Bond reçoit l'ordre de s'avancer sur le pont pendant que les militaires nord-coréens se retirent et que Zao arrive en face de lui, lui permettant à ce moment-là de se rendre compte qu'il ne s'agissait que d'un échange.

Retrouvailles avec son fils et mort Modifier

Durant les jours qui suivent, les tensions entre la Corée et les extrémistes s'intensifient et Moon est finalement arrêté lors d'un coup d'État en Corée du Nord. Il est ensuite conduit à bord d'un avion Antonov dans lequel il retrouve son fils, qui a survécu à sa confrontation avec Bond et a désormais l'apparence d'un homme de race blanche nommé Gustav Graves. Le général ne le reconnaît pas avant que Tan-Sun ne le cite et demande ensuite à son fils ce qu'il est devenu. Le colonel démontre ensuite la puissance du rayon de son satellite Icare, révélant à son père qu'il compte détruire la fortification de la zone démilitarisée sud-coréenne et américaine afin de dégager un passage pour ses troupes et leur permettre d'envahir la Corée du Sud dans le cadre d'une unification des deux parties de la Corée. Au lieu d'être impressionné comme son fils l'espérait, Moon devient horrifié en réalisant l'étendue de son plan et le tient en joue avec l'arme d'un de ses partisans, le général Han. Graves lui demande alors s'il tuerait son fils et Moon répond fermement que le fils qu'il a connu est mort il y a longtemps. Le général est alors électrocuté par la combinaison sophistiquée que porte Tan-Sun avant d'être désarmé. Après lui avoir dit qu'il l'a déçu, Graves l'exécute d'une balle dans le ventre et retire pendant qu'il tombe à terre son Ordre de la liberté et de l'indépendance, l'équivalent coréen de la Médaille d'honneur. Ayant assisté à cela, un Bond enragé engage Graves dans un affrontement et fini par tuer l'horrible militaire, vengeant le général Moon.

Production Modifier

Le général Moon est considéré comme un personnage supporter dans le film de 2002 Meurs un autre jour. Il a été interprété par l'acteur hongkongais Kenneth Tsang et a été doublé dans la version française par l'acteur français Omar Yami.

Moon apparaît également dans l'adaptation du film en roman par l'écrivain américain Raymond Benson dans laquelle il apprend que son fils est Graves par Bond avant de retrouver son fils[3].

Références Modifier

  1. Les papiers d'admission du client de la clinique du Dr. Alvarez sont datés du 1 mars 2002 (à 40 min 47 sec).
  2. Le dossier de clinique de Jinx est daté du 3 mars 2002 (à 46 min 40 sec).
  3. Benson, Raymond (2002), Meurs un autre jour. ISBN 2738659683
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .