FANDOM


"Bon 007, il y a de la besogne...Êtes-vous prêt à vous remettre au travail ?"
― Mallory à James Bond, après être devenu M.[src]

Gareth Mallory était un lieutenant-colonel du Special Air Service (SAS), une unité de forces spéciales des forces armées britanniques, qui a servi en Irlande du Nord lors d'un conflit où il a été capturé et retenu en captivité par l'IRA pendant trois mois durant lesquels il a fermement refusé de divulguer des informations confidentielles à ses kidnappeurs. Une fois libéré, Mallory a été décoré mais a finalement décidé de prendre sa retraite de militaire pour se consacrer à la politique.

Gareth Mallory est un homme sérieux, ferme, autoritaire et sévère car il a tendance à douter facilement des capacités de personnes compétentes, en particulier des agents "00" du MI6, en se basant sur des préjugés. Il peut néanmoins changer d'opinion lorsque ceux-ci démontrent certaines aptitudes et il respecte notamment Olivia Mansfield, la directrice des services secrets britanniques, en raison de ses nombreuses années de service. Son enfermement par l'IRA semble cependant avoir fait de lui quelqu'un de renfermé et de naturellement sceptique au point de le détacher socialement. Un individu distingué et snob, Mallory s'exprime généralement avec un langage soigné et a l'air d'apprécier la gastronomie ainsi que les costumes coûteux.

En tant que politicien avisé et ancien militaire, Mallory dispose d'une fine compréhension de l'environnement politique et du fonctionnement des services secrets du monde et il est suffisamment audacieux pour critiquer ouvertement la politique avec sarcasme et mépris. Un homme intelligent, il peut également démontrer des capacités dans l'action au point même d'être apte à diriger le MI6 et contrairement à la plupart des politiciens britanniques, il est convaincu de l'utilité du service et est prêt à se débattre avec les autorités pour le maintenir actif.

Dans les films Modifier

Skyfall Modifier

Contexte Modifier

En 2012, Mallory est le président du comité pour l'Intelligence et la Sécurité qui agit comme intermédiaire entre le gouvernement britannique et le MI6. Il est chargé de superviser le départ à la retraite d'Olivia Mansfield (dont il est l'un des supérieurs) pendant que les politiciens organisent la restructuration de son service et tentent de lui trouver un successeur. Sa nature sérieuse et le pouvoir de réglementer le MI6 que lui confère sa position lui a permis de gagner le respect d'agents des services secrets tels que Eve Moneypenny et James Bond.

Entretien avec Mansfield Modifier

Mallory: "Vous avez eu une carrière magnifique. Sachez partir avec dignité."
Olivia Mansfield: "Au Diable la dignité ! Je ne partirais que mission accomplie."
―Gareth Mallory et Olivia Mansfield[src]
M et Mallory

Mallory et M durant leur discussion.

Trois mois après la perte d'un disque dur contenant la liste de tous les agents de l'OTAN infiltrés dans des organisations terroristes, Mallory, apparemment suite à un entretien avec le Premier ministre britannique, convoque Mansfield dans son bureau pour lui parler de l'incident. Le politicien en profite pour lui rappeler sa dignité et lui suggérer un départ à la retraite mais M désapprouve ses propos car elle ne compte partir que lorsque la liste sera récupérée. Elle sort donc du bureau de Mallory, mettant fin à l'entretien et laissant l'ancien militaire confus.

Réintégration de Bond au MI6 Modifier

"Bonne chance, 007. Ne faites pas tout foirer."
― Mallory à Bond.[src]
M, Mallory, Tanner et l'évaluation de Bond

Mallory assistant à l'évaluation de Bond avec M et Tanner.

Lorsque James Bond, pourtant présumé mort suite à la perte de la liste, revient au MI6 après la cyber-attaque survenue au siège même de l'organisation, Mallory décide d'assister aux tests de réhabiliation passées par l'agent dans les nouveaux locaux du MI6 aménagés dans les Churchill War Rooms (d'anciens réseaux d'abris souterrains datant de la Seconde Guerre mondiale). Voyant Bond être mal à l'aise avec M et Bill Tanner, son chef d'état-major, au cours d'un examen de sa senté mentale lorsque le psychiatre cite le nom de "Skyfall" (le manoir dans lequel 007 a grandi), il se forge dès lors un regard sévère sur le protagoniste.

Peu de temps après, Mallory retrouve Bond et Mansfield à un entretien durant lequel la chef du MI6 leur apprend que son homme est apte à reprendre du service, à son étonnement. Le lieutenant-colonel demande donc au commander pourquoi il n'est pas "resté mort", estimant que peu d'agents de terrain ont la chance de pouvoir s'offrir une retraite aussi "digne". Il accuse également M de faire du sentimentalisme avec Bond, amenant cette dernière à réaffirmer son autorité. Mallory sort alors de son bureau après avoir recommandé à 007 de ne pas "tout faire foirer".

Nouvel entretien avec M Modifier

Quelques jours plus tard, alors que des terroristes sont en train de tuer les agents infiltrés dont les identités ont été exposées par le mystérieux détenteur de la liste, Mallory convoque M une nouvelle fois et visionne avec elle et Tanner un reportage télévisé de la chaîne BBC où des images d'un des assassinats sont montrées. Il informe ensuite la tête froide du MI6 que le Premier ministre a ordonné une enquête et qu'elle va devoir comparaître devant une commission pour témoigner et répondre des récents événements, une chose qui ne convient pas à l'espionne.

Assistance à la commission d'enquête et soutien de Bond Modifier

Mallory à l'audience

Mallory durant l'audience.

Suite à la capture de Raoul Silva (le détenteur de la liste et responsable de l'attentat au MI6), Mallory se rend au palais de Westminster pour assister à la commission. Il demeure silencieux durant tout l'entretien sauf quand il demande à ce que Mansfield puisse témoigner alors que la ministre de la Défense se laisser emporter, ce qui permet à M d'exprimer ses ressentis et sa vision du monde à travers un long discours jusqu'à ce que Silva, qui est parvenu à échapper à la séquestration, entre avec deux sbires et commence à ouvrir le feu sur les personnes présentes, visant M à qui le hacker reproche de l'avoir abandonné sur le terrain des années auparavant. Lorsque la supérieur de Bond se trouve dans le collimateur de Silva, Mallory intervient pour la protéger et se prend alors dans le bras la balle destinée à la directrice du MI6. 007 arrive peu de temps après et Mallory décide de soutenir l'agent secret ainsi que Eve Moneypenny en utilisant l'arme d'un policier mort pour tuer un des complices de Silva. Il aide ensuite Moneypenny à évacuer l'audience après que Bond ait contrecarré l'attaque en tirant sur des extincteurs.

Pendant que 007 emmène M et tente d'attirer Silva dans un guet-apens, Mallory reçoit des soins pour sa blessure et porte désormais une écharpe au bras. Après cela, il rejoint Q, le quartier-maître du MI6, ainsi que Tanner dans les Churchill War Rooms et se rend compte que le jeune homme guide Silva numériquement vers l'Écosse selon l'instruction de Bond, bien que Q tente nerveusement de nier cela. À la grande surprise de Tanner et de celui-ci, Mallory leur permet de continuer même s'il est conscient qu'ils risquent tous trois leurs places si le Premier ministre venait à découvrir cela.

Promotion au poste de M et envoi de Bond en mission Modifier

M, Bond et la mission

Mallory envoyant Bond en mission.

Après que Mansfield ait été tuée par un des sbires de Silva au cours d'une série d'affrontements à Skyfall, Mallory est promu au poste de M et succède donc à la défunte à la tête du MI6. Il rencontre Bond après son retour à Londres et envoie l'agent secret sur une nouvelle affaire.

SPECTRE Modifier

Contexte Modifier

Trois ans plus tard, les services de renseignement britanniques sont en pleine restructuration car le MI6 s'apprête à fusionner avec le MI5 et Max Denbigh, le coordinateur des services de sécurité, tente de fermer définitivement la section "00" qu'il juge obsolète et de remplacer ses agents par des drones, une idée qui ne convient pas du tout à Mallory, alors convaincu qu'un agent de terrain peut être compétent et qu'un permis de tuer peut tout autant être un permis de ne pas tuer. En conséquence, l'ancien politicien se débat désormais avec les autorités pour que son service puisse rester actif mais en plus de cela, Denbigh est sur le point de proposer une initiative, les Neuf Sentinelles, qui amènerait neuf pays du monde dont l'Angleterre à coopérer en matière de surveillance et limiter ainsi le risque d'attentats terroristes, un autre projet auquel M tente de s'opposer à cause de sa nuisance aux agents de terrain. Le chef du MI6 est en outre toujours le supérieur de Bond mais il se montre toujours sévère avec lui, en particulier lorsque celui-ci mène des missions sans son autorisation, ignorant qu'il tente en réalité d'honorer les dernières volontés de la défunte M de trouver et d'éliminer un puissant criminel répondant au nom de Marco Sciarra.

Conflit avec Bond Modifier

James Bond réprimandé par M

M réprimandant Bond.

Après avoir appris que 007 a détruit une moitié de rue à Mexico, au Mexique, Mallory convoque son homme dans son bureau pour le réprimander. Bond, qui s'obstine à ne rien révéler à son patron concernant le message de Mansfield, décide de réagir avec indifférence, amenant un M furieux à le suspendre et à lui demander de cesser ses agissements. À ce moment-là, Max Denbigh entre dans la salle pour s'entretenir avec Mallory et avant de se séparer de l'agent 007, l'ancien militaire lui demande de se présenter le lendemain auprès de Q pour un examen médical. Il ordonne par la suite au quartier-maître d'implanter dans le bras de Bond une puce électronique nommée Smart Blood, qui permettra au MI6 de le surveiller. Cependant, Bond est finalement en mesure de soudoyer Q ainsi que Moneypenny pour qu'ils le soutiennent chacun à leur manière lors de sa mission qu'il poursuit à Rome, en Italie. Mallory est alors étonné de voir que Moneypenny a reçu un cadeau en rentrant dans son bureau le surlendemain et est loin de se douter qu'il s'agit en réalité d'un portable offert par Bond à la secrétaire pour qu'elle puisse communiquer avec lui durant son enquête sur la mystérieuse organisation dont Sciarra était membre.

Débat avec Denbigh Modifier

Mallory: "Vous surveillez les agents du MI6."
Denbigh: "Nous surveillons tout le monde."
―Gareth Mallory et Max Denbigh[src]
M, Denbigh et le rejet

M et Denbigh après que les "Neuf Sentinelles" aient été rejetés.

Durant les heures qui suivent, Mallory se rend à Tokyo, au Japon, avec Tanner pour assister à une réunion durant laquelle Denbigh tente de convaincre son auditoire de mettre en ligne les "Neuf Sentinelles". L'initiative est finalement rejetée par l'Afrique du Sud, à la satisfaction de M. À ce moment-là, le directeur du MI6 reçoit un message de Tanner lui demandant si Bond est bien à Londres ce qui l'amène à contacter Q pour vérifier cette information. Voyant que 007 est en fait à Altausee, en Autriche, le jeune homme décide de mentir à Mallory en confirmant cette information, puis il prend le prochain vol pour Altausee, espérant convaincre Bond de rentrer à Londres.

De retour à Londres, Denbigh fait visiter le bâtiment du Centre pour la Sécurité Nationale à Mallory, qui lui confie son inquiétude quant à la manière dont les informations que fourniront les "Neuf Sentinelles" seront utilisées tout en essayant de le convaincre de mettre fin à ses projets. À ce moment-là, C fait remarquer à M qu'il n'est pas en mesure de contrôler ses propres agents avant de lui faire écouter un enregistrement d'une conversation téléphonique dans laquelle Moneypenny donne à Bond des informations sur l'ancien terroriste M. White au cours de sa mission. M est alors indigné de savoir que Denbigh surveille les employés du MI6 et Denbigh répond qu'ils surveillent tout le monde.

M, Moneypenny et Denbigh

M confrontant Denbigh.

Après que Bond et Q aient découvert plus d'informations sur la mystérieuse organisation criminelle dont le nom a été révélé comme étant le SPECTRE, les "Neuf Sentinelles" sont finalement acceptés à la suite d'un attentat en Afrique du Sud et lorsqu'il l'apprend, Mallory confronte Denbigh pour cela et est d'autant plus frustré lorsque l'homme lui apprend que le ministre de l'Intérieur a décidé de dissoudre la section "00" au profit des drones.

Le soir-même, Mallory est en train de manger dans un restaurant lorsqu'il est approché par Q et Moneypenny, qui lui révèlent de nouvelles informations sur Bond qu'ils viennent de découvrir. M refuse cependant de soutenir son agent à cause de la surveillance massive de Denbigh et il sort du restaurant après avoir demandé à ses deux subordonnés d'effacer tous les fichiers Smart Blood.

Confrontations à Londres et réussite Modifier

Denbigh: "Il serait temps d'accepter la réalité, M. Vous ne comptez plus dans ce monde."
Mallory: "Vous avez peut-être raison. Mais certaines choses comptent."
―Dernier échange entre Denbigh et Mallory.[src]

Plus tard, M, Moneypenny, Q et Tanner se rendent à Hildebrand, un ancien magasin devenu une résidence sécurisée du MI6 dans laquelle ils trouvent Bond et son alliée Madeleine Swann et sont informés que les "Neuf Sentinelles" fourniront en réalité au SPECTRE et à son leader, Ernst Stavro Blofeld, un système de surveillance sans précédent qui les aideront probablement à coordonner des attentats terroristes dans le monde. Laissant Madeleine seule, les membres du MI6 se dirigent vers le bureau de Denbigh pour empêcher la mise en ligne des "Neuf Sentinelles", prévue pour le soir-même, mais un véhicule du SPECTRE fonce sur la voiture dans laquelle se trouvent M et Bond, les assommant. Néanmoins, pendant que 007 est enlevé, Mallory reprend ses esprits à temps pour s'enfuir et retrouver Q avec qui il se rend dans le bureau de C.

M confrontant Denbigh

M confrontant Denbigh.

Alors qu'ils attendent leur ennemi, Q pirate le système de mise en ligne des "Neuf Sentinelles" tandis que M vide l'arme de l'agent double pour le priver de toute défense. Il révèle ensuite ses actions à Denbigh après son arrivée ainsi que son intention de le livrer à la police pour le motif de fréquentations douteuses. Q parvient finalement à empêcher la mise en ligne et M s'apprête à faire arrêter Denbigh comme il l'a dit mais celui-ci profite d'un bref moment d'inattention de sa part pour l'engager dans une escarmouche au cours de laquelle il meurt en tombant du haut du bâtiment.

Peu de temps après, M, Q, Tanner et Moneypenny assistent à la destruction de l'ancien bâtiment du MI6 avant de voir Bond et Madeleine poursuivre l'hélicoptère de Blofeld aux commandes d'une vedette sur la Tamise. 007 parvient finalement à entraîner le crash de l'aéronef sur le pont de Westminster en tirant sur son moteur avec son Walther PPK et Mallory se dirige donc vers la construction, toujours accompagné par ses trois subordonnés. Tous observent ensuite Bond hésiter à achever Blofeld d'une balle dans la tête et sont vraisemblablement soulagés lorsque le protagoniste décide d'épargner son frère adoptif pour partir vivre avec Madeleine. Suite à cela, M s'avance vers Blofeld et lui annonce qu'il l'arrête pour ses crimes, entraînant ainsi l'incarcération de l'infâme terroriste et signifiant que toute la mission est désormais un succès.

Mourir peut attendre Modifier

À écrire...

Production Modifier

Gareth Mallory est considéré comme un protagoniste majeur dans la nouvelle chronologie des films de James Bond, apparaissant dans les films Skyfall (2012), SPECTRE (2015) et Mourir peut attendre (2020). Il a été interprété par l'acteur, réalisateur et producteur britannico-serbe Ralph Fiennes, qui a été doublé dans la version française par l'acteur Bernard Gabay.

Suite à l'annonce que Ralph Fiennes figurera dans Skyfall, de nombreuses rumeurs ont spéculé que son personnage serait en fait Ernst Stavro Blofeld, l'ennemi juré de James Bond, étant donné que l'acteur joue souvent des méchants dans ses films. Fiennes, qui a été questionné sur son rôle, a plusieurs fois déclaré qu'il ne pouvait rien dévoiler tout en disant avec humour qu'il ne "casserait pas une chatte blanche", faisant ainsi référence au chat blanc angora emblématique de Blofeld[1].

Tout au long du tournage de Skyfall, le fait que le personnage de Fiennes devienne le nouveau M a été maintenu secret, bien que d'autres rumeurs annonçant sa succession à Olivia Mansfield ont survenues avant la sortie du film.

À un moment donné durant la production de SPECTRE, il était prévu que Bond soupçonne M d'être un traîre du MI6 et il rencontrait alors son supérieur dans un cimetière, préférant le voir dans un lieu externe au MI6 à cause des taupes et des micros se trouvant dans le quartier-général de l'agence. Fiennes aurait rejeté l'idée que son personnage puisse être un traître en déclarant ne pas vouloir jouer le méchant[2].

À l'occasion de la sortie de SPECTRE, Mallory a fait une apparition dans le jeu-vidéo mobile de 2015 James Bond : World of Espionage où il remplace Olivia Mansfield en tant que cible et ennemi juré de Raoul Silva.

Images Modifier

Skyfall Modifier

SPECTRE Modifier

Notes Modifier

  • Gareth Mallory est la première version de M à ne pas avoir de connexion avec le MI6 avant d'être amené à le diriger.
  • Mallory est également le premier M à être un homme depuis Marian Hargreaves.

Référence Modifier

  1. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://moviehole.net/ralph-fiennes-playing-blofeld-in-new-bond-flick-skyfall/&prev=search
  2. https://www.commander007.net/2015/11/spectre-autres-scripts/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .