FANDOM


GoldenEye 007 est un jeu-vidéo de tir à la première personne développé par la société Rare pour la console Nintendo 64 et sorti en 1997. Il s'agit de la première adaptation en jeu-vidéo du film de James Bond de 1995 GoldenEye et en tant que tel, il reprend la trame narrative du long-métrage ainsi que ses personnages mais y ajoute un certain nombre de digressions. Le jeu propose donc une campagne solo dans laquelle le joueur incarne James Bond sous les traits de l'acteur Pierce Brosnan qu'il doit faire évoluer dans la partie alors qu'il est aux prises avec un syndicat du crime connu sous le nom de Janus qu'il doit empêcher d'utiliser l'arme satellite GoldenEye contre Londres et de provoquer une crise financière mondiale. GoldenEye 007 comprend également un mode multijoueur à écran partagé dans lequel jusqu'à quatre joueurs peuvent s'affronter dans différents scénarios en incarnant des personnages du jeu mais aussi quelques antagonistes issus de la série de films comme Requin, le célèbre tueur aux dents d'acier.

Bien que le jeu ait fait face à de faibles attentes face aux médias de jeu et qu'il soit sorti seulement deux ans après le film, il a été encensé par la critique au point d'être aujourd'hui encore considéré comme l'un des meilleurs jeux de la Nintendo 64 de tous les temps car il s'est notamment illustré comme le premier jeu de tir à la première personne à intégrer des éléments d'infiltration et à présenter des ennemis dotés d'une véritable intelligence artificielle tout en présentant un mode multijoueur de qualité. La vente du jeu s'est écoulée à plus de huit millions d'exemplaires, faisant de lui l'un des cent jeux-vidéos les plus vendus de l'histoire. En 2017, GoldenEye 007 est le troisième jeu le plus vendu sur Nintendo 64 après Super Mario 64 et Mario Kart 64 et a donc vivement marqué le monde des jeux de tir à la première personne[1], ayant en conséquence acquis une notoriété presque aussi importante que le film lui-même.

En 2010, un remake du jeu, également intitulé GoldenEye 007, est sorti sur Wii et Nintendo DS ainsi que sur la PlayStation 3 et la Xbox 360 sous le titre GoldenEye 007 Reloaded. Un autre jeu-vidéo nommé GoldenEye : Au service du mal a également été publié en 2004 mais il ne reprend aucun élément du jeu de 1997 malgré la présence de l'assassin sadomasochiste Xenia Onatopp et a donc été accusé d'utiliser une partie de son titre pour profiter de son succès.

Référence Modifier

  1. http://www.ginjfo.com/actualites/logiciels/jeux-video-logiciels/goldeneye-007-20-bougies-pour-lun-des-jeux-de-tir-les-plus-emblematiques-du-genre-20170826
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .