FANDOM


"C'est dans les situations limites qu'on peut savoir ce qu'il y a dans l'homme, ce qui se cache sous notre peau."
― Gustav Graves[src]

Tan-Sun Moon est né et a grandi en Corée du Nord. Son père, le général Moon, un officier de haut rang de l'Armée populaire nord-coréenne, a souhaité lui offrir une éducation occidentale en espérant pouvoir combler l'écart entre l'Est et l'Ouest et l'a donc envoyé à l'université d'Oxford où le jeune homme a été renvoyé car il était considéré comme agitateur[3]. Tan-Sun a ensuite été admis à l'université d'Harvard et a rencontré une jeune anglaise répondant au nom de Miranda Frost dans l'équipe d'escrime de l'établissement. Ils étaient attirés l'un par l'autre (bien que pas sexuellement) et ont donc sympathisé l'un avec l'autre[3]. Le futur colonel a aussi été diplômé en hypocrisie occidentale lors de ses études.

Après avoir terminé ses études, Moon est entré dans l'Armée populaire où il a rapidement gravi les échelons militaires grâce à son père, atteignant finalement le rang de colonel[3]. Tan-Sun a ainsi suivi une lourde formation au cours de laquelle il a appris à utiliser des armes à feu, en particulier des mitraillettes, des pistolets, des lance-roquettes et des lance-flammes, et a été entraîné au combat au corps-à-corps au point de devenir un artiste martial accompli. Le jeune colonel a également retrouvé Miranda Frost à l'occasion des Jeux olympiques de Sydney de 2000 auxquels il assistait en tant que simple spectateur, la Corée du Nord ne participant pas aux compétitions. Le duo a alors conclu un accord dans le cadre duquel Moon a empoisonné l'adversaire russe de l'Anglaise afin de gagner son éternelle loyauté et accessoirement, son corps, puisqu'ils sont ensuite devenu des amants. Suite à cela, ils sont tous deux rentrés dans leurs pays mais ont gardé contact, le Nord-coréen payant l'employée du MI6 pour obtenir des informations de son agence alors qu'elle organise pour lui des opérations secrètes de trafic de diamants en provenance de Sierra Leone dont il se sert pour financer son armée privée incluant son bras droit, Tang Lin Zao, qui le soutiennent dans son objectif d'unir de force la Corée du Sud avec la Corée du Nord sous le drapeau de sa patrie tout en humiliant l'Occident[3]. Moon s'impose donc comme un militaire radicale ainsi qu'un trafiquant d'armes de haute technologie en menant dans le dos de son père des activités illégales qu'il dirige depuis sa base située en pleine zone démilitarisée à la frontière entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Le colonel, qui collectionne également des voitures de sport, a cependant attiré l'attention des services de renseignement chinois, qui craignent qu'il ne développe une arme nucléaire ou biologique, et de la Corée du Sud elle-même ainsi que du MI6, qui projettent à son insu de l'éliminer[3]. Avec toutes les ressources à sa disposition, Moon cherche désormais à mettre au point une arme suffisamment puissante qui permettra à la Corée du Nord d'envahir la Corée du Sud dans le cadre de son objectif d'unification.

En tant que militaire nord-coréen, Tan-Sun Moon est un homme discipliné et très stricte qui n'hésiterait pas à battre impitoyablement ses subordonnés qui lui manqueraient de respect. Il est aussi ambitieux et prêt à tout pour parvenir à ses fins comme en témoigne son ambition de déclencher une guerre et de tuer en conséquence des centaines de personnes pour unir les deux Corées. Sa motivation est telle qu'il est prêt à subir de grandes souffrances si cela peut lui être favorable dans ses plans. Le colonel voudrait néanmoins gagner la reconnaissance de son père mais il serait toutefois à même de le tuer de ses propres mains si jamais il lui déplairait. Moon tient en revanche véritablement à Miranda ainsi qu'à Zao, qu'il traite comme un ami en raison de leurs multiples interactions, et il juge aussi important de payer ses associés pour gagner leur loyauté. Sa richesse est considérable car il aurait les moyens de s'offrir une chirurgie génétique pour changer d'apparence physique et se fondre ainsi dans la masse en cas de besoin et il serait aussi capable de falsifier sa mort après une confrontation avec un agent ennemi. Moon possède également des cachettes dans toute la Corée du Nord dont même ses conseillers proches ignorent l'existence[3] et il a aussi des nerfs d'acier car il est capable de rester calme même lors de situations tendues, par exemple lorsqu'il est menacé par une arme à feu. Enfin, Tan-Sun se démarque par son arrogance excessive car il aime défier des adversaires dans des sports tels que l'escrime au point de ne pas avoir de limites et de détester perdre, un trait qui peut être une faiblesse car il serait amené à prendre des risques mortels lorsqu'il est soumis à des sensations fortes.

Dans le film Modifier

Première rencontre avec James Bond et mort présumée Modifier

Moon: "Comment comptez-vous me tuer à présent, monsieur Bond ? Pauvres anglais, vous êtes persuadé que vous êtes toujours les gendarmes du monde. Hélas pour vous, monsieur Bond, vous aurez déjà quitté cette terre le jour où toute la Corée tombera aux mains du Nord."
James Bond: "Alors c'est un point que nous avons en commun."
―Tan-Sun Moon et James Bond[src]

Courant janvier 2001, l'opération de mise à exécution de Moon par le MI6 et la Corée du Sud est confiée à l'un des meilleurs éléments de l'agence britannique, James Bond, qui est censé prendre l'identité de Van Bierk, un trafiquant de diamants sud-africain censé rencontrer le colonel dans le cadre d'un échange, afin de pouvoir atteindre sa cible, aidé par Lee et Don, deux agents sud-coréens. Prenant la place de Van Bierk dans l'hélicoptère qui le conduit, l'agent 007 installe dans la mallette contenant les diamants qu'il est censé livrer des blocs de C4 ainsi qu'un détonateur qu'il peut déclencher à tout moment grâce à sa montre (qui a probablement été confectionnée par Q, le quartier-maître du MI6).

Moon attaquant son thérapeute

Moon attaquant son thérapeute enfermé dans son sac de frappe.

Pendant ce temps, dans sa base, Moon attaque un homme (apparemment son thérapeute de gestion de la colère) qui a été enfermé dans son sac de frappe, puis reproche à ce dernier d'avoir voulu lui donner des leçons. L'antagoniste voit ensuite l'hélicoptère transportant Bond se poser et va donc à la rencontre du Britannique que Zao prend discrètement en photo pour demander à Miranda Frost de vérifier son identité. Après un début de rencontre tendu avec le prétendu trafiquant de diamants, Moon accepte de lui présenter les armes qu'il demande avant d'exiger les diamants. Pendant que les minéraux sont analysés, Miranda divulgue à Zao la véritable identité de Bond, qui la rapporte à son tour à Moon. Réalisant que l'espion anglais est venu pour le tuer, Tan-Sun utilise un lance-grenade pour détruire son hélicoptère, tuant Don et Lee, avant de le confronter, lui faisant savoir qu'il connaît sa véritable identité. Néanmoins, avant qu'il ne puisse le tuer lui aussi, son père l'appelle pour lui dire qu'il arrive à la base et afin de lui cacher ses activités, Moon ordonne à ses hommes de faire disparaître les armes et d'éliminer Bond pendant qu'il s'enfuit dans un de ses aéroglisseurs. Cependant, au moment où il allait être exécuté sous les ordres de Zao, le protagoniste faire exploser le C4 dans la mallette avec sa montre, se libérant ainsi de l'emprise des soldats.

Moon durant la poursuite

Moon durant la poursuite.

Saisissant l'opportunité pour voler un autre aéroglisseur tout en fuyant les coups de feu de Zao et des hommes de Moon, Bond parvient à sortir de la base et à rattraper le militaire véreux dans une forêt proche. Au cours de la course-poursuite sans merci, Tan-Sun tente de faire tuer 007 par plusieurs de ses hommes aux commandes d'autres aéroglisseurs plus petits mais son ennemi les tue tous, obligeant le fils du général Moon à essayer lui-même d'éliminer l'agent du MI6 avec toutes les armes qu'il a sous la main. Ils arrivent finalement dans une zone où les hommes du colonel ont déposé plusieurs mines et après avoir tué le pilote de sa cible, Bond saute sur son véhicule et l'affronte à mains nues tandis que leur aéroglisseur sans contrôle fonce à toute vitesse vers une chute d'eau. Après avoir immobilisé son adversaire contre l'hélice de son engin, l'agent "00" parvient à sauter du véhicule au dernier moment alors que Tan-Sun est emporté dans la chute de l'aéroglisseur dans la cascade d'eau et est laissé pour mort. Cependant, à l'insu de Bond, le Nord-coréen réussi à s'en sortir en se servant d'un gilet de sauvetage et d'un gilet pare-balles (pour protéger sa tête) avant d'utiliser un mortier antichar une fois sous l'eau pour creuser dans l'aéroglisseur un trou par lequel il regagne la surface avant d'être noyé[3]. Bond, lui, est intercepté au même moment par les hommes du général Moon et est amené dans un camp de torture nord-coréen où il est torturé et retenu en captivité pendant 14 mois.

Changement d'identité Modifier

"Nous n'avons fait que de nous croiser, vous et moi, mais vous m'aviez fait une très forte impression. Quand votre intervention m'a obligé à présenter au monde un nouveau visage, j'ai décidé de créer le personnage de l'ignoble Gustav Graves en prenant modèle sur vous. En tout cas, en ce qui concerne les principaux traits de caractère, cette incroyable forfanterie et cet humour douteux qui ne sont qu'un système de défense pour cacher la médiocrité, la lâcheté et l'impuissance."
― Graves parlant à Bond de son changement d'identité tout en le narguant.[src]

Par la suite, Moon se rend à l'un de ses nombreux repaires à Pyongyang où il retrouve Zao. Il conçoit un plan avec son bras droit avant de finalement reprendre contact avec Miranda Frost. Maintenant que tout le monde entier y compris son propre père le croit mort, le militaire prévoit de changer d'identité et d'apparence physique afin de poursuivre ses activités sous un angle respectable. Miranda lui propose de se rendre à La Clinica Alvarez, un établissement situé à l'Isla de Los Organos, à Cuba, qu'elle connaît grâce à son travail au MI6. Quittant la Corée par des moyens secrets achetés grâce à sa fortune, Moon se rend en Afrique, puis en Amérique du Sud avant d'atteindre Cuba et de rencontrer le directeur de la clinique, le Dr. Alvarez. Décidant de devenir un homme de race blanche, Moon reste un mois à la clinique[3] et subi d'horribles souffrances au cours desquels sa moelle osseuse est détruite dans le cadre du traitement. Il perd également la capacité de dormir mais sa thérapie lui permet comme prévu de quitter la clinique avec une apparence radicalement différente et afin de créer son nouveau personnage, il retourne en Afrique où il commence à étudier l'extraction et le traitement des diamants en se servant de ses anciennes relations. Usant de son influence pour soudoyer les autorités, il obtient de faux papiers stipulant qu'il se nomme Gustav Graves (un personnage qu'il considère lui-même comme "ignoble" et qu'il a créé en s'inspirant de Bond) et qu'il est un orphelin argentin[3].

Par la suite, le criminel collabore longuement avec un collègue islandais qui extrait illégalement des diamants en Afrique et les écoule à partir d'une fausse mine qui se trouve en Islande. Les deux hommes deviennent finalement amis mais Graves considère son collaborateur comme un imbécile et une nuit alors que celui-ci est ivre, il signe un contrat avec lui avant de l'abattre froidement et de tuer trois autres hommes "érotiquement liés à l'Islandais", devenant ainsi le seul propriétaire de la mine. Après avoir caché les quatre corps sous la glace de la mine, Graves fait sa première apparition publique en annonçant qu'il a découvert un gros filon de diamants en Islande et qu'il en est le propriétaire, gagnant ainsi la reconnaissance d'un producteur de diamants légal ce qui lui permet désormais de négocier les pierres précieuses avec profit dans divers centres spécialisés dans le monde[3].

Désormais à la tête de sa propre société, la Graves Corporation, il devient en seulement quelques mois un homme d'affaires charismatique, riche et célèbre qui fait régulièrement la une des journaux. Graves s'est aussi allié à plusieurs personnes loyales et peu scrupuleuses en plus de Miranda et de Zao comme un chef de la sécurité islandais répondant au nom de Mr. Kil et un ingénieur de l'aérospatiale russe spécialisé dans la conception de satellites nommé Vladimir Popov[3] avec l'aide de qui il a mis au point un satellite baptisé "Icare", qui est censé exploiter l'énergie solaire et la concentrer sur la Terre, réchauffant ainsi les endroits les plus froids de la planète et donnant en conséquence la possibilité à l'agriculture, ce qui mettrait un terme à la famine et à la pauvreté dans le monde. Cependant, à l'insu du monde, Graves compte plutôt se servir du satellite pour détruire la fortification de la zone démilitarisée de la Corée du Sud afin de permettre à la Corée du Nord dirigées par trois généraux sous ses ordres (Han, Dong et Li) de prendre l'ascendant sur son pays voisin.

Retrouvailles avec Bond et affrontement au club d'escrime Modifier

Graves: "On ne s'est pas déjà vu ?"
James Bond: "Je crois que je m'en souviendrais."
Graves: "Oui, sûrement. C'est moi qui fait erreur."
―Graves et Bond se rencontrant.[src]

Le succès de Graves est brièvement ralenti par l'arrestation de Zao en Chine, qui amène Miranda à arranger un échange entre Bond et le terroriste, libérant ainsi l'agent anglais, bien que l'amante de Graves tente de faire croire à son service que son collègue a communiqué des informations à l'Armée populaire sous l'effet de la torture[3]. En conséquence, 007 est suspendu par sa supérieur Barbara Mawdsley mais malheureusement pour Miranda et Graves, il réussit à échapper à la captivité du MI6 et déterminé à découvrir l'identité de la personne qui l'a trahi, il commence à enquêter. Retrouvant finalement Zao alors qu'il tente à son tour de changer d'apparence dans La Clinica Alvarez, Bond interrompt l'opération avant d'affronter le bras droit de Moon, arrachant ainsi son pendentif, qui contient des diamants de conflit africains. 007 est donc à présent mis sur la piste de Graves lorsque son contact cubain Raoul reconnaît le logo de la Graves Corporation sur les minéraux et décide donc de partir à la rencontre du milliardaire à Londres, en Angleterre, au Royaume-Uni, où il le voit sauter en parachute devant une foule de journalistes près du palais du Buckingham avant de se faire anoblir par la reine.

Graves et Bond se rencontrant

Graves rencontrant Bond.

Plus tard dans la journée, dans le club d'escrime "Blades", Graves s'entraîne avec Miranda lorsque Bond se présente à leur entraîneuse Verity qu'il convainc d'organiser un match entre l'Argentin et lui, ignorant encore qu'il s'agit de Tan-Sun Moon. Bien qu'il reconnaît 007, Graves décide de faire comme si de rien n'était et demande simplement à l'agent secret s'ils ne se sont pas déjà rencontré. Bond déclare qu'il s'en souviendrait et Graves admet alors qu'il se trompe. Les deux hommes s'engagent ensuite dans un premier combat en pariant 10 $ le point et Graves touche Bond à deux reprises à la poitrine, marquant donc deux premiers points. Lorsque l'homme d'affaires demande à l'employé du MI6 s'il veut continuer, celui-ci propose d'augmenter la mise et le provoque en décidant de mettre en jeu un des diamants de conflit qu'il a récupéré du pendentif du Zao, ce qui motive Graves encore plus à gagner, le faisant déclarer à Bond qu'il va perdre "quelque chose de vraiment très précieux".

James Bond contre Gustav Graves 1

Graves affrontant Bond.

Bond et lui poursuivent alors leur combat mais l'antagoniste est blessé au poignet par son adversaire, à sa grande frustration. Lorsque Bond lui demande moqueusement s'il veut continuer, Graves, poussé par son arrogance, propose de se battre avec de véritables épées "jusqu'au premier sang versé au torse" alors que 007 et lui retirent leurs masques et leurs gilets. Un duel acharné et violent s'engage donc entre les deux ennemis et la situation dégénère de plus en plus alors qu'ils sont tous deux blessés à plusieurs reprises en se frayant un chemin à travers le club et en changeant d'armes plusieurs fois. Finalement, après avoir causé d'importants dégâts à l'établissement, Graves et Bond s'affrontent avec des épées médiévales dans la cour du club où Bond blesse Graves à l'estomac, le faisant tomber dans une fontaine. La blessure de l'entrepreneur n'est manifestement pas grave puisqu'il s'apprête à poursuivre le combat, qui est interrompu à ce moment-là par Miranda. Maintenant amusé en dépit de ses multiples blessures, Graves s'avoue battu et Bond lui sert la main dans un esprit sportif avant qu'ils ne se séparent.

Plus tard, alors qu'ils se sont changés, Bond retrouve Graves et Miranda dans le hall du club et l'Argentin parle au Britannique de la démonstration scientifique d'Icare qu'il organise en Islande le week-end prochain et lui propose de se joindre à eux. Bond accepte l'invitation et Graves sort ensuite du hall, laissant James seul avec Miranda.

Démonstration d'Icare Modifier

"Que la lumière soit..."
― Graves activant Icare pour la première fois.[src]

Le week-end suivant, Graves est dans son dragster des glaces (qui a également été conçu par Vladimir Popov) et bat son propre record de vitesse sur un lac gelé à l'entrée du palais de glace qu'il a fait construire spécialement pour la démonstration d'Icare. À ce moment-là, Bond arrive au palais et Graves l'accueille avant d'entamer une conversation avec lui sur la manière de dépasser ses limites tandis qu'ils entrent dans le palais. Le propriétaire des lieux se retire ensuite, laissant une nouvelle fois 007 avec Miranda.

Graves et Zao se retrouvant

Graves et Zao se retrouvant.

Le soir-même, alors que ses invités dont Bond et l'agent de la NSA infiltré Jinx Johnson se divertissent lors d'une fête, Graves est dans son bureau et utilise sa machine à rêves, un équipement spécial conçu par La Clinica Alvarez, jusqu'à ce que Zao le rejoigne. Les deux militaires, qui ne se sont plus revus depuis longtemps, se font une accolade, puis Graves annonce satisfait à son ami que Bond l'a rencontré et qu'il ne sait toujours pas qui il est vraiment. Il demande ensuite des nouvelles de son père et Zao lui répond que le général Moon est toujours en deuil suite à sa "mort".

Quelques minutes plus tard, la démonstration d'Icare commence et Graves, sur scène, présente le satellite à ses invités en leur disant qu'il réchauffera les endroits les plus froids de la planète avant d'activer Icare et de le faire éclairer le palais, amenant les spectateurs enthousiastes à l'applaudir. Une fois la présentation terminée, l'entrepreneur rejoint Vlad à son bureau et demande à l'ingénieur de lui montrer les modifications qu'il a faite à un gant d'auto-défense capable d'envoyer des décharges électriques. Lorsque Bond est repéré par un garde en les espionnant, l'alarme est donnée par Mr. Kil et Graves et Zao reçoivent alors un message sur un écran confirmant l'intrusion, les amenant à aller se cacher.

Peu de temps après, les deux terroristes conspirent contre Jinx et tendent une embuscade à l'Américaine dans la pièce où se trouve la machine à rêves dans laquelle Zao s'installe à la place du colonel, lui donnant l'opportunité de neutraliser l'intrus avec le gant électrique. Après cela, Graves laisse Zao interroger Jinx sur ce qu'elle veut mais celle-ci refuse de parler et alors qu'elle est sur le point d'être tuée par des lasers industriels se trouvant dans la salle, Bond la sauve et Mr. Kil, qui s'apprêtait à la tuer, est alors éliminé par l'espionne. À ce moment-là, le protagoniste réalise enfin que Graves est Tan-Sun Moon en apprenant de Jinx que Zao est dans le palais et en ne trouvant aucune autre explication alternative pour la présence de la machine à rêves.

Confrontation avec Bond Modifier

"Alors vous avez remis la mort à plus tard...colonel."
― Bond faisant savoir à Graves qu'il sait qu'il est Moon.[src]
Graves confronté

Graves étant confronté par Bond.

Peu de temps après, Graves se rend à son bureau mais Bond l'y attend et le confronte en le menaçant de son Walther P99, lui faisant savoir qu'il sait qu'il est Moon. Parfaitement calme, le PDG des Graves Corporation se moque de son vieil ennemi en soulignant à quel point il a été amusé de le voir se débattre dans l'ignorance, puis en déclarant avec arrogance qu'il a créé son personnage en s'inspirant de lui. À ce moment-là, Miranda les rejoint dans la salle et braque son arme sur Graves et celui-ci, apparemment déchu, déclare que son attachée de presse n'était pas celle qu'elle prétendait être. Il demande finalement à Bond s'il a découvert qui l'a trahi en Corée et s'il n'a jamais songé à regarder au sein du MI6 et Miranda pointe désormais son arme sur son collègue, se révélant être la traîtresse. Un Bond en colère veut la tuer mais il en est incapable car Frost a auparavant vidé son arme alors qu'ils couchaient ensemble, le laissant donc à leur merci. En outre, Graves révèle qu'il connaît Jinx et qu'elle va donc connaître "une fin tragique" alors que l'espionne se retrouve enfermée dans la chambre de Bond.

Maintenant que 007 connaît toute la vérité, Miranda le force à remettre sa montre gadgétisée à Zao et après que le Nord-coréen l'ait mis à terre en le frappant à l'estomac, elle s'apprête à le tuer sous l'ordre de Graves mais avant qu'elle n'en ait le temps, le protagoniste utilise une bague spéciale remise par Q dont Miranda ignorait la fabrication pour déclencher un ultrason qui fait exploser le sol en verre, le faisant tomber à l'étage inférieur avec l'agent double et lui donnant l'opportunité de s'enfuir dans le dragster des glaces malgré les tentatives de Zao, de Frost et des gardes de Graves de l'abattre. Le bras droit de Moon revient alors pour signaler à son patron l'évasion de leur ennemi mais le magnat des diamants n'est toujours pas impressionné car il prévoit de se servir d'Icare contre 007 tout en démontrant aux généraux Dong, Li et Han (qui étaient également parmi les invités) la pleine puissance de l'arme spatiale.

Graves commandant Icare

Graves dirigeant le rayon d'Icare sur le bord de la falaise où Bond est suspendu.

Utilisant une manette pour commander Icare, Graves lui fait produire un rayon de chaleur qui poursuit Bond mais celui-ci est toujours en mesure de s'éloigner grâce à la vitesse fulgurante du dragster. L'Anglais se retrouve finalement accroché au bord d'une falaise de glace mais Graves dirige le rayon d'Icare sur le bord de la falaise, la faisant fondre avec Bond. L'employé du MI6 atterrit alors dans l'eau glacée mais il réussit une nouvelle fois à s'en sortir en faisant du kitesurf, bien que Graves et ses cohortes le croient mort.

Pendant que Bond revient au palais de glace pour y sauver Jinx, Graves se prépare à rentrer en Corée du Nord et laisse Zao et certain de ses hommes au palais pour y superviser les derniers préparatifs de ses plans. Avec Miranda, les généraux et ses autres subordonnés, il monte ensuite à bord d'un avion-cargo et utilise Icare pour faire fondre le palais de glace lentement, menaçant ainsi la vie de Jinx, peu à peu piégée par une inondation dans la chambre de Bond. Malheureusement pour Graves, 007 est en mesure de sauver sa partenaire et de tuer Zao après un long affrontement en voitures sur le lac gelé.

Retrouvailles avec son père Modifier

"Mon fils. Mon Dieu, mais qu'est-ce que tu es devenu ?"
― Le général Moon comprenant que Graves est son fils.[src]

Après avoir demandé à Vlad d'améliorer les commandes d'Icare pour qu'elles soient intégrées dans une combinaison robotique incluant le gant électrique, Graves fui jusqu'à une base militaire nord-coréenne à Pyongyang et se prépare à monter avec Miranda à bord de son avion Antonov depuis lequel il prévoit d'utiliser Icare pour détruire la zone démilitarisée de la Corée du Sud. Sachant que le général Moon s'opposerait à cette guerre, les extrémistes ont auparavant organisé un coup d'État et ont arrêté le père de Tan-Sun. Pendant ce temps, Bond et Jinx sont envoyés par leurs agences respectives pour arrêter Graves. De plus, alors que le colonel échafaude un plan avec Miranda et les généraux, les forces armées américaines postées dans la zone démilitarisée coréenne et dirigées par un certain général Chandler lancent un missile contre Icare comme Vlad en informe Graves mais la puissance du satellite suffi à désintégrer le missile en plein vol.

Graves retrouvant son père

Graves retrouvant son père.

Peu de temps après, Bond et Jinx voient Graves et Miranda entrer dans l'Antonov mais ils sont incapables de tuer le terroriste à cause d'un camion qui passe devant leur viseur au dernier moment et sont donc obligés de monter à bord de l'avion pour pouvoir l'arrêter. Au même moment, Graves charge un de ses gardes de lui amener son père et lorsque le général arrive, il s'adresse à lui en coréen mais comme il ne l'a plus revu depuis qu'il a changé d'apparence, Moon ne le reconnaît pas. Tan-Sun parvient cependant à lui prouver qu'il est son fils en le citant et le général, choqué, touche le visage du colonel en lui demandant ce qu'il est devenu. Graves l'invite alors à assister aux prouesses d'Icare qu'il continue de contrôler avec sa combinaison, faisant avancer son rayon vers la zone démilitarisée. Cependant, contrairement à ce qu'il s'y attendait, son père est horrifié par ce qui se passe car il sait que Tan-Sun est sur le point de provoquer une guerre qui amènera les Américains à riposter au feu nucléaire, bien que Graves assure qu'Icare détruira leurs bombes.

Alors que Bond progresse jusqu'à eux et que Jinx reprenne les commandes de l'avion, Moon prend l'arme du général Han et menace Graves avec. Sans doute étonné par la réaction de son père, Tan-Sun lui demande d'un ton glacial s'il tuerait son fils et le général répond que le fils qu'il a connu est mort il y a longtemps. Réalisant que Moon ne reculera devient rien pour l'arrêter, Graves l'électrocute avec son gant électrique, le désarmant. Après avoir déclaré à son père qu'il le déçoit, l'impitoyable colonel le tue froidement avec sa propre arme tout en décidant de conserver son Ordre de la liberté et de l'indépendance, l'équivalent coréen de la Médaille d'honneur.

Affrontement final contre Bond et mort Modifier

Graves: "Vous voyez, monsieur Bond, vous ne réussirez pas à tuer mes rêves. Par contre, mes rêves vont vous tuer. Il est temps d'affronter ton destin."
James Bond: "[Après avoir tiré la corde du parachute de Graves] Il est temps d'affronter l'apesanteur."
―Dernier échange entre Graves et Bond.[src]
James Bond contre Gustav Graves 2

Graves affrontant Bond.

À ce moment-là, Graves aperçoit Bond à l'entrée de la pièce et se rend alors compte que l'Anglais a assisté à ce qui vient de se passer. 007 est sur le point de le tuer lorsqu'un de ses soldats dévie son tir, détruisant au lieu de cela une des vitres de la salle. Toute la pièce est désormais dépressurisée et les subordonnés de Graves dont Vlad et les trois généraux sont donc un à un happés à l'extérieur alors que le puissant criminel parvient à se sauver en s'accrochant à des objets fixes, tout comme Bond. Les deux antagonistes se livrent alors à un nouvel affrontement au cours duquel 007 semble prendre l'avantage. Malheureusement, Graves parvient à neutraliser son ennemi avec son gant électrique et il envisage désormais de le laisser mourir dans l'appareil partiellement détruit en jetant avec amusement le dernier parachute restant par un des trous du fuselage. Apparemment triomphant, Graves s'approche de Bond pour lui dire qu'il ne pourra pas tuer ses rêves mais que ses rêves vont le tuer. Cependant, 007 en profite pour tirer sur le cordon permettant de larguer le parachute de Graves, qui est donc à son tour happé à l'extérieur, bien qu'il parvienne à s'accrocher à un châssis. Bond appuie donc sur le bouton de la combinaison de Graves permettant d'activer le système d'auto-défense, faisant subir à l'horrible colonel une décharge électrique de 100 000 volts. L'antagoniste n'est pas tué sur le coup mais il lâche prise sous l'effet de la douleur et est entraîné dans un des réacteurs dans l'Antonov où il meurt probablement. Sa combinaison subissant le même sort que lui, Icare est désactivé définitivement et ses plans sont donc contrecarrés.

Alliés Modifier

Production Modifier

Gustav Graves est considéré comme l'antagoniste principal dans le film de James Bond de 2002 Meurs un autre jour. Il a été interprété par l'acteur et artiste martial américain Will Yun Lee en tant que Moon et en tant que Graves par l'acteur britannique Toby Stephens, qui a également joué James Bond dans des adaptations audio de ses livres. Dans la version française, le personnage a été doublé par l'acteur Jean-Pierre Michaël en tant que Moon et en tant que Graves par l'acteur Éric Herson-Macarel, qui a aussi prêté sa voix à Daniel Craig sous les traits de James Bond.

Comme la plupart des autres antagonistes de James Bond de son époque, Gustav Graves est un personnage original mais il semble malgré tout avoir été influencé par Hugo Drax, l'antagoniste principal dans le roman de 1955 Moonraker, qui a lui aussi changé d'identité pour devenir un milliardaire britannique populaire. Il a créé un missile nommé "Moonraker", qui était censé protéger la Grande-Bretagne mais qui était en fait secrètement destiné à détruire Londres, ce qui a probablement inspiré l'intrigue autour du satellite Icare. Graves aurait cependant aussi été inspiré par le célèbre entrepreneur britannique Richard Branson[4]. Le nom du colonel Tan-Sun Moon est quant à lui un hommage à l'antagoniste titulaire dans le premier roman officiel de James Bond écrit après la mort de son créateur Ian Fleming, Colonel Sun (1968).

Avant que Will Yun Lee ne soit choisi pour incarner Tan-Sun Moon, l'acteur sud-coréen Cha In-pyo s'est vu proposer le rôle mais l'a refusé[4].

Toby Stephens a passé le casting pour Graves au cours du second semestre 2001, peu de temps après son mariage avec l'actrice néo-zélandaise Anna-Louise Plowman. Il était persuadé de ne pas avoir la moindre chance d'obtenir le rôle mais on lui a proposé de passer un essai deux mois plus tard avant que le réalisateur Lee Tamahori et les producteurs Barbara Broccoli et Michael G. Wilson ne lui confirment qu'il est Graves huit semaines plus tard. Ainsi, en janvier 2002, lors de la présentation de Meurs un autre jour à Pinewood, à Londres, Stephens a été présenté à la presse comme le nouvel adversaire de James Bond[5].

Le régisseur Simon Marsden a dû négocier durement et longuement le tournage de la scène où Graves atterrit en parachute devant le palais de Buckingham auprès des autorités compétentes, une entente qui a été rendue d'autant plus compliquée par le décès d'Elizabeth Bowes-Lyon, la mère de la Reine Elizabeth II[4].

Apparitions dans d'autres médias Modifier

En plus d'apparaître dans le film, Graves a également été mis en avant dans son adaptation en roman par l'écrivain américain Raymond Benson. Le livre comporte des différences notables par rapport au scénario original ; Tan-Sun Moon est ici nommé Tan-Gun Moon et il ne meurt pas dans le réacteur de l'Antonov mais dans le rayon d'Icare. Il rajoute également quelques informations en révélant entre autres comment le colonel a survécu à sa confrontation initiale avec Bond et comment Graves a acquis sa fortune[3].

Des années plus tard, Graves a été "ré-imaginé" pour le jeu-vidéo de 2012 007 Legends de la société Activision dans lequel il a à nouveau l'apparence physique et la voix de Toby Stephens. Cependant, aucune allusion à son passé de colonel Moon n'a été faite dans cette continuité alternative, impliquant qu'il est né sous le nom de Gustav Graves, bien qu'un buste de la tête du militaire peut être aperçu dans son avion-cargo. Le méchant a également fait sa dernière apparition dans son uniforme nord-coréen, laissant finalement ouverte la question de ses origines.

Des informations complémentaires du MI6 pouvant être déverrouillées au fur et à mesure de la progression du joueur dans la mission "Meurs un autre jour" le décrivent comme un "un milliardaire énigmatique au passé mystérieux" qui réside à Londres, bien qu'il voyage beaucoup à travers le monde pour mener ses nombreuses affaires. Comme dans le film, il fait croire au grand public que son projet Icare a pour but d'améliorer la production alimentaire des pays du tiers-monde mais son véritable plan d'utiliser le satellite pour unir les deux Corées est toujours le même dans le jeu.

Peu d'informations sur le passé de Graves ont été établies par l'agence en dehors du fait qu'il considère l'Angleterre comme son pays d'adoption et qu'il s'apprête à recevoir une distinction lors du prochain anniversaire de la reine. Toujours en référence au film, il est dit qu'il pratique aussi l'escrime, qu'il est membre du très fermé Favercroft Fencing Club (et non le Blades Club présent dans le film et le roman) et qu'il détient depuis trois années consécutives le titre de Grand Champion du club, bien que ses talents d'escrimeur ne sont jamais démontrés dans la partie. En outre, d'après ses caractéristiques, Gustav a 35 ans lors des évènements du jeu et mesure 1,80 m.

Le joueur a également la possibilité de collecter des informations sur les différents repaires du personnage et nous apprenons ainsi qu'il a consacré les six derniers mois à la construction du fameux palais de glace sur la côte nord de l'Islande et que celui-ci serait lié au projet Icare. La NSA a quant à elle établi un lien entre Graves et la Corée du Nord puisque 14 mois avant les évènements du jeu, il aurait secrètement rencontré Zao au cours d'une entrevue qui a précédé la mort de trois agents de la NSA qui tentaient d'établir un lien entre les deux hommes. Enfin, Graves a attiré l'attention des services de renseignement trois ans auparavant en quittant Cuba avec un passeport du Honduras. Depuis, plusieurs agences ont tenté en vain de reconstituer son passé afin de corroborer son profil public d'hommes d'affaires avisé.

Dans le jeu, Bond est vraisemblablement chargé par le MI6 d'enquêter sur le milliardaire véreux et Icare puisqu'il se fait inviter à son palais de glace dans lequel a lieu une démonstration du satellite. Après avoir assisté à l'évènement, Bond s'infiltre dans le bureau de Graves (qui se trouve dans un biodôme) dans lequel l'Argentin le surprend avec ses hommes. Tout en attaquant l'espion avec son gant électrique, il lui révèle son plan d'utiliser Icare pour détruire la zone démilitarisée de la Corée afin de permettre l'unification de la Corée du Nord et la Corée du Sud. Lorsque 007 informe Graves que Jinx est elle aussi au courant de ce plan, celui-ci révèle que l'Américaine a entretemps été piégée puisqu'elle est sur le point d'être tuée par les lasers à cause de Zao. Graves fait ensuite subir d'autres décharges électriques à Bond mais celui-ci se sert finalement de son rayon d'électricité pour détruire le sol en verre au-dessous d'eux et atterrir vers Jinx qu'il parvient à sauver après avoir battu Zao.

Alors que les deux protagonistes poursuivent Graves et tentent de sortir du palais de glace, l'antagoniste tente d'utiliser Icare pour les tuer mais le binôme parvient à s'échapper et à le suivre jusqu'à son avion-cargo dans lequel il s'introduit pour l'arrêter. Bond se rend dans la salle de contrôle de l'appareil où Graves le surprend et l'attaque à nouveau avec l'électricité de sa combinaison. Cependant, au cours du combat qui s'ensuit, le Britannique le pousse à détruire une porte de l'appareil, dépressurisant la cabine dans une circonstance qui référence à la fois l'histoire original et l'affrontement ultérieur avec le contrebandier Auric Goldfinger dans le même jeu. Comme dans le film, Graves est ensuite happé à l'extérieur à cause du parachute avec lequel il comptait s'enfuir mais il s'accroche là encore à un châssis jusqu'à ce que Bond ne l'électrocute avec sa propre combinaison, l'expédiant dans le réacteur de l'avion et désactivant Icare.

Dans ce même jeu, Graves est disponible en mode multijoueur dans son uniforme nord-coréen avec la combinaison d'Icare.

Images Modifier

Notes Modifier

  • Gustav Graves est le deuxième personnage dans la série de films à avoir été joué par deux acteurs différents dans le même film, le premier étant Jacques Bouvard dans le film Opération Tonnerre (1965).
    • Il est cependant le deuxième antagoniste principal à avoir deux apparences physiques différentes, le premier étant le dictateur Dr. Kananga, qui prétendait également être le baron de la drogue connu sous le nom de M. Grosbonnet, sauf que les deux facettes du personnage ont été interprétées par l'acteur Yaphet Kotto dans Vivre et laisser mourir (1973), le personnage utilisant un masque en latex pour dissimuler sa deuxième apparence.
  • Gustav Graves est l'un des rares adversaires principaux de Bond (aux côtés du Dr. Kananga, de Max Zorin et d'Elektra King) à sembler plus jeune que l'agent secret, la plupart de ses autres ennemis ayant à peu près le même âge que lui ou étant plus âgés.
  • Il est également l'un des rares méchants avec notamment Alec Trevelyan à insulter Bond.
  • Enfin, Graves est l'un des rares adversaires de 007 (avec Requin, Gobinda et Patrice) à l'avoir affronté plusieurs fois physiquement.
  • Comme Requin dans Moonraker (1979) et James Bond lui-même dans Skyfall (2012), Moon a été laissé pour mort après une chute dans une cascade d'eau avant qu'il ne se révèle avoir survécu.
  • Les deux morts du personnage impliquent le moteur d'un véhicule ; il est mort en étant entraîné dans la cascade alors qu'il était immobilisé contre le moteur de son aéroglisseur en tant que Moon et il est tué par les pales du réacteur de son Antonov en tant que Graves.
  • Bien que Bond ne découvre que Graves est Tan-Sun Moon qu'après avoir sauvé Jinx de Mr. Kil, plusieurs indications subtiles laissant supposer que le colonel nord-coréen a survécu et se tient devant le protagoniste se trouvent plus tôt dans le film :
    • Le titre "Meurs un autre jour" fait manifestement référence au fait que Moon ait survécu à sa confrontation avec Bond, une théorie accentuée par la remarque "Alors vous avez remis la mort à plus tard, colonel." que 007 prononce en confrontant Graves dans son bureau pour lui faire savoir qu'il sait qui il est, et son apparition à l'écran durant le générique d'ouverture peu de temps après la mort apparente de Tan-Sun peut indiquer que Bond croisera à nouveau sa route.
    • L'intrigue autour de La Clinica Alvarez et du traitement que subi Zao pour changer à son tour d'apparence peut amener à penser que Moon a subi cette même opération pour obtenir une autre identité.
    • En analysant les diamants de conflit récupérés du pendentif de Zao avec Raoul, Bond apprend que Graves possède une mine de diamants en Islande et ne fait pourtant pas le lien avec les opérations de trafic de diamants de Moon dont il a été témoin en rencontrant le militaire pour la première fois en se faisant passer pour Van Bierk.
    • Comme mentionné précédemment, lors de ses retrouvailles avec Bond au club d'escrime, Graves lui demande s'ils ne se sont pas déjà vu, une allusion évidente au fait qu'il a déjà croisé sa route.
    • En accueillant Bond au palais de glace, Graves lui dit "C'est dans les situations limites qu'on peut savoir ce qu'il y a dans l'homme, ce qui se cache sous notre peau.", une référence probable à sa thérapie génétique qui lui a permis de changer de visage.
    • Le spectateur a quant à lui pratiquement la preuve que Graves et Moon sont une seule personne dans la scène où Zao retrouve le milliardaire dans le bureau du palais et que le méchant déclare que Bond ne l'a toujours pas reconnu avant que son bras droit ne lui dise que le général Moon porte toujours son deuil.
  • La première apparition de Graves sautant en parachute et ouvrant un parachute aux couleurs de l'Union Jack rappelle un saut à ski de Bond au début de L'espion qui m'aimait (1977) où l'espion ouvrait ce même parachute.
  • Le combat d'escrime entre Graves et Bond ayant pour enjeu un diamant de contrebande n'est pas sans rappeler la partie de golf entre le protagoniste et Auric Goldfinger dans Goldfinger (1964), qui mettait en jeu un lingot d'or et la partie de backgammon entre Bond et Kamal Khan dans Octopussy (1983) au cours de laquelle les deux ennemis se disputaient cette fois un œuf de Fabergé. Il s'agit dans les trois cas de confrontations au cours desquels l'agent 007 est ressorti vainqueur, à la grande frustration de son adversaire.
  • Comme Max Zorin la fait depuis son dirigeable dans Dangereusement vôtre (1985), Graves veille sur la destruction qu'il sème depuis son Antonov à la fin du film, la différence étant que contrairement à lui, Zorin n'est pas parvenu à causer le moindre dégât puisque la bombe censée provoquer l'inondation qui devait ravager la Silicon Valley a été extraite au dernier moment par Bond et May Day, son ancienne amante.

Références Modifier

  1. Les papiers d'admission du client de la clinique du Dr. Alvarez sont datés du 1 mars 2002 (à 40 min 47 sec).
  2. Le dossier de clinique de Jinx est daté du 3 mars 2002 (à 46 min 40 sec).
  3. 3,00, 3,01, 3,02, 3,03, 3,04, 3,05, 3,06, 3,07, 3,08, 3,09, 3,10, 3,11 et 3,12 Benson, Raymond (2002), Meurs un autre jour. ISBN 2738659683
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.imdb.com/title/tt0246460/trivia&prev=search
  5. https://jamesbond007.net/portfolio/gustav-graves-toby-stephens/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .