FANDOM


Hai Fat est un multi-milliardaire et industriel thaïlandais propriétaire de l'entreprise éponyme, apparemment spécialisée dans l'énergie solaire. Il vit à Bangkok, dans un somptueux et immense palais gardé par des vigils armés et possède aussi une école d'arts martiaux dans la même ville.

Vers 1974, Hai Fat engage un expert en énergie solaire britannique du nom de Gibson afin de résoudre la crise énergétique mondiale. Ce dernier confectionne alors un petit dispositif appelé Solex Agitateur, qui serait le seul moyen de convertir les radiations solaires en courant électrique. Dans un même temps, Hai Fat contacte un tueur à gages extrêmement talentueux, Francisco Scaramanga, et fait de lui son associé prioritaire ainsi que son assassin. De plus, Gibson, aidé par l'entreprise du Thaïlandais, construit une centrale solaire hautement efficace dans le repaire de Scaramanga, sur son île, en mer de Chine. Cependant, après cela, Gibson tente de fuir en Grande-Bretagne pour négocier l'immunité en échange du Solex.

Hai Fat est un homme riche, puissant et disposant de nombreuses ressources. Il aime vivre dans le luxe et la richesse et entend bien continuer de mener cette vie paisible et apparemment sans problème. Un homme généralement raffiné mais néanmoins autoritaire et volontaire dans ses décisions, Hai Fat est aussi stratégique puisqu'il sait user de ses moyens et de ses subordonnés pour tendre des pièges à ses ennemis. Il ne tolère pas qu'on le trahisse ou qu'on lui fasse obstacle et il n'a donc aucun scrupule à faire appel à Scaramanga pour éliminer ses antagonistes. Protégé et bien entouré, seul quelqu'un de son entourage comme Scaramanga serait en mesure de l'atteindre mortellement.

Dans le film Modifier

Meurtre de Gibson Modifier

Afin d'empêcher Gibson de regagner la Grande-Bretagne avec le précieux Solex Agitateur, Hai Fat reprend contact avec Francisco Scaramanga qu'il paie 1 000 000 $ pour tuer le scientifique et récupérer le précieux dispositif. Le meurtrier mène à bien cette mission puisqu'il assassine Gibson à Hong Kong, devant un club de strip-tease où le scientifique avait rencontré Hip, son contact des services secrets britanniques. Le Solex, quant à lui, est récupéré discrètement par Tric-Trac, l'assistant de petite taille de Scaramanga, et les deux échappent facilement aux autorités. Cependant, l'incident attire l'attention d'un agent secret du MI6 témoin du meurtre, James Bond, qui est mis sur la piste de Hai Fat lorsque Hip annonce au cours de leur prochain briefing ses soupçons à propos de l'implication de l'homme d'affaires dans l'assassinat de Gibson. Aussi, Bond envisage déjà d'approcher Hai Fat en se faisant passer pour Scaramanga, supposant que les deux hommes ne se sont jamais rencontrés en personne au cours de leurs transactions. Il demande donc à l'armurier du MI6, Q, de lui fournir un troisième téton, le signe distinctif de Scaramanga.

Piège de James Bond Modifier

Quelques jours plus tard, à Bangkok, Bond s'infiltre dans le palais de Hai Fat en franchissant sa muraille avec l'aide involontaire de Hip et le multi-milliardaire le trouve alors qu'il s'adressait à une jeune femme nue qui se baignait dans la piscine du domaine. Furieux de trouver un intrus chez lui, Hai Fat lui crie de s'en aller mais comme Bond a déboutonné sa chemise, il aperçoit son téton factice et décide de l'accueillir convenablement, bien qu'il est en réalité conscient de sa véritable identité, ayant rencontré le véritable Scaramanga, et qu'il joue donc secrètement avec sa ruse.

Hai Fat avec James Bond

Hai Fat étant avec "Scaramanga".

"Scaramanga" parle à Hai Fat de Bond en disant qu'il a été aperçu près du club où Gibson a été tué. Hai Fat décide finalement de réfléchir s'il vaudrait la peine d'investir à nouveau 1 000 000 $ pour l'éliminer et invite en passant son "invité" à dîner le soir-même avant de le faire raccompagner dehors. Ensuite, Hai Fat passe du temps en compagnie du véritable Scaramanga.

L'invitation de Hai Fat est en fait un piège tendu pour essayer de tuer Bond car lorsque l'espion retourne au palais pour le dîner, il est attaqué et assommé par deux lutteurs sumos ainsi que Tric-Trac. Le nain essaie d'ailleurs de le tuer mais à sa grande colère, Hai Fat s'y oppose et ordonne à ce que 007 soit emmené à son école d'arts martiaux, ne voulant pas qu'il soit tué dans sa propre résidence. Cependant, Bond est capable de s'échapper de l'école et de fausser compagnie à ses poursuivants.

Mort Modifier

Hai Fat: "Bond ignore que vous êtes à Bangkok. Il ne vous a jamais vu, mais il me connaît, moi. C'est là le problème."
Scaramanga: "Aucun problème."
―Dernier échange entre Hai Fat et Francisco Scaramanga[src]
Hai Fat et la visite de Scaramanga

Hai Fat recevant la visite de Scaramanga.

Après avoir appris l'évasion de Bond, Hai Fat décide de fuir, craignant que son partenariat avec Scaramanga et son investissement substantiel dans la technologie de Gibson ainsi que le meurtre du scientifique ne le compromettent davantage. Alors que le Thaïlandais se prépare, Scaramanga lui-même lui rend visite et Hai Fat lui remet le Solex en lui ordonnant de le ramener à la centrale de son île et d'y attendre d'autres instructions. Le milliardaire rappelle au tueur sa position subordonnée dans leur affaire et déclare qu'il regrette avoir fait appel à ses services. Cependant, à son insu, Scaramanga a décidé de prendre les choses en main et, tout en écoutant avec indifférence les propos de son employeur, il commence à assembler son fameux pistolet d'or à partir de ses objets personnels, ayant l'intention de le tuer. Finalement, Hai Fat souligne le fait que Bond n'a jamais vu le visage de Scaramanga mais qu'il connaît le sien et que cela est donc un problème. Scaramanga, qui a désormais fini d'assembler son arme, rétorque qu'il n'y a aucun problème et pointe le pistolet sur lui. Hai Fat est alors abattu dans la poitrine et meurt rapidement sans avoir compris ce qui lui est arrivé. Maintenant qu'il est débarrassé de son employeur et associé, Scaramanga entend revendre la centrale de son île au plus offrant. Avant de repartir, il croise l'un des employés de Hai Fat à qui il déclare ironiquement qu'il a démissionné et qu'il a toujours adoré cette "mausolée".

La mort de Hai Fat ne sera apparemment jamais rapportée à Bond mais l'Anglais peut en revanche la spéculer lorsque Scaramanga lui fait visiter sa centrale en annonçant qu'il l'a hérité de l'homme d'affaires.

Alliés Modifier

Production Modifier

Hai Fat est considéré comme un antagoniste majeur dans le film de 1974 L'homme au pistolet d'or. Il a été interprété par le regretté acteur sino-américain Richard Loo et a été doublé dans la version française par l'acteur Pierre Marteville.

Le personnage a été créé et développé spécialement pour le film de 1974, apparemment par le scénariste américain Tom Mankiewicz. D'abord nommé Good-Fat, il était un homme d'affaires chinois (et non thaïlandais) dont le frère, Bad-Fat, était à la tête d'un studio de cinéma hong-kongais spécialisé dans les films d'arts martiaux. Cependant, dans le premier script complet terminé par Mankiewicz, il se nommait désormais Löh Fat et il était expliqué que des éléphants jouaient au football dans sa propriété[1]. Cependant, après que Mankiewicz eut quitté le projet, le scénariste vétéran Richard Maibaum prend la relève et décide que Hai Fat sera "un impressionnant chinois dans la quarantaine". Il convient de noter que Richard Loo sera âgé de 71 ans à la sortie du film. Malheureusement, le script ne semble pas préciser le sort de Hai Fat et nous ne savons donc pas s'il était déjà prévu que Scaramanga le tue[1].

Les scènes dans la demeure d'Hai Fat ont étés tournées dans le Hong Kong Dragon Garden, dans les montagnes de Castle Peak, à Hong Kong[2]. Certains considèrent d'ailleurs que ce choix est illogique si l'on tient compte de la platitude totale de Bangkok et de ses environs éloignés.

Des années après la sortie de L'homme au pistolet d'or, Hai Fat fait son grand retour dans le jeu de rôle sur table James Bond 007, commercialisé dans les années 1980. Ce jeu reprend des personnages et des éléments clés de plusieurs films sortis à cette époque mais se déroule dans une continuité alternative par rapport à ceux-ci. Ainsi, Hai Fat est cette fois un membre d'une agence nommée TAROT (dont le chef de la section d'assassinat est apparemment jaloux de Scaramanga) et est chargé d'enlever Gibson dans le but de récupérer le Solex Agitateur. À cette fin, l'homme d'affaires, qui a rencontré Scaramanga lors d'une croisière avec sa maîtresse Andrea Anders, elle aussi une espionne de TAROT, est amené à l'engager pour effectuer le kidnapping avant que TAROT ne le tue. Cependant, Scaramanga se doute de la véritable allégeance de Hai Fat et d'Andrea et envisage donc de se débarrasser d'eux.

À un moment donné dans le jeu, le joueur se retrouve coincé dans l'école d'arts martiaux de Hai Fat et un personnage s'y introduisant découvre à qui ce lieu appartient avant d'être capturé. Comme dans le film, le joueur peut s'échapper et semer ses poursuivants lors d'une course-poursuite en bateau. Il poursuit ensuite son enquête sur Hai Fat et découvre qu'Andrea a été chargée de récupérer les balles en or de Scaramanga.

Hai Fat ne réapparaissant manifestement pas après cela, son sort final demeure indéterminé.

Dans l'un des livres vendus avec le jeu, on apprend que Hai Fat avait plusieurs rivaux et que l'un d'eux a été tué par l'assassin asiatique Chang avant que ce dernier ne rejoigne le milliardaire misanthrope Hugo Drax.

Images Modifier

Références Modifier

  1. 1,0 et 1,1 http://www.commander007.net/2016/09/script-lhomme-pistolet-dor-premiere-tentative-de-maibaum-ecrire-moore/
  2. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.imdb.com/title/tt0071807/locations&prev=search
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .