Holly Goodhead: "Est-ce que je dois avoir confiance ?"
James Bond: "J'ai envers vous la même incertitude. Ça met un peu de piment dans nos relations."
―Holly Goodhead et James Bond[src]

Holly Goodhead est une jeune femme américaine qui a fait ses études à l'université de Vassar et qui a ensuite été recrutée par la CIA. Elle est également devenue une astrophysicienne brillante et ingénieuse de la NASA. Un agent aux multiples capacités allant du pilotage de navettes spatiales à la maîtrise de certaines techniques de combat en passant par le tir d'armes lasers, Holly Goodhead constitue une ressource fiable pour n'importe quel espion croisant son chemin (bien qu'elle est généralement réticente à former une alliance) et un obstacle de taille pour ses ennemis. Elle dispose en outre de gadgets à la pointe de la technologie rivalisant avec ceux mis au point par la Section Q du MI6 pour atteindre ses objectifs.

Dans le film[modifier | modifier le wikicode]

Contexte[modifier | modifier le wikicode]

Vers 1979, la CIA infiltre Holly Goodhead dans l'entreprise aérospatiale des Drax Industries détenue par le riche entrepreneur américain Hugo Drax, soupçonnant vraisemblablement ce dernier de ne pas être étranger à la disparition d'une navette spatiale Moonraker conçue par sa propre société qui était censé être prêtée au gouvernement britannique. Le vol du vaisseau a été détourné par deux voleurs non identifiés alors qu'elle était transportée dans un Boeing 747 qui a ensuite explosé, tuant son équipage. Depuis l'incident, Goodhead supervise les constructions des navettes Moonraker à l'usine de fabrication des Drax Industries en Californie, aux États-Unis, alors que Drax et ses sbires restent inconscient de son statut d'agent double. De leur côté, le MI6 charge un de leurs meilleurs agents, James Bond, d'enquêter sur la disparition du Moonraker et l'envoie en Californie pour y rencontrer Drax dans son domaine.

Première rencontre avec James Bond[modifier | modifier le wikicode]

James Bond: "Je voudrais voir le docteur Goodhead."
Holly Goodhead: "Vous l'avez devant vous."
James Bond: "Une femme ?"
Holly Goodhead: "Vos facultés d'observation vous font honneur, monsieur Bond."
―Holly et Bond se rencontrant pour la première fois.[src]

Au cours de sa brève entrevue avec l'agent 007, Drax déclare à l'espion qu'il sera conduit auprès du Dr. Goodhead par son assistante et pilote Corinne Dufour en disant qu'elle lui servira de guide. Arrivant dans le bureau de l'astrophysicienne, le Britannique est surpris lorsqu'il se rend compte que le Dr. Goodhead est une femme et ils se présentent formellement l'un à l'autre avant de débuter la visite de l'usine. Ils passent d'abord près d'une navette Moonraker et Bond ne manque pas de démontrer ses connaissances du vaisseau alors qu'Holly semble ennuyée par son comportement. L'Américaine fait ensuite entrer le commandeur dans une salle où se trouve une centrifugeuse, un appareil simulant la gravité d'un corps lancé dans l'espace, et propose à l'invité de Drax d'essayer l'engin ce qu'il accepte. Holly installe alors Bond dans la cabine de la centrifugeuse lorsque Chang, l'homme de main de Drax, fait son entrée en annonçant au docteur que son patron souhaiterait qu'elle lui téléphone. La jeune femme sort donc de la pièce pour communiquer avec Drax sans se douter que l'homme d'affaires misanthrope a ordonné à Chang de tuer James en faisant tourner la centrifugeuse avec le protagoniste à l'intérieur à une vitesse fulgurante. Bond est heureusement sauvé grâce au lance-fléchettes qu'il porte à son poignet mais est terriblement mal au point lorsque Holly le retrouve sans comprendre ce qui s'est passé. Elle tente alors d'aider Bond mais celui-ci refuse silencieusement son aide, la laissant confuse alors qu'il se rend compte que Chang a essayé de le tuer.

Venise[modifier | modifier le wikicode]

Retrouvailles avec Bond à Venise[modifier | modifier le wikicode]

Holly Goodhead: "J'ose croire que votre présence ici est une coïncidence, monsieur Bond. Je déteste qu'on m'espionne."
James Bond: "Nous sommes tous pareil."
―Holly et Bond se retrouvant à Venise.[src]

Holly étant dans le musée.

Après la mort de Corinne Dufour, Goodhead accompagne Drax et ses autres associés à Venise, en Italie, alors que Bond poursuit son enquête sur le milliardaire de son côté. Alors que l'Anglais se rend à un musée de verre, le Venini Glass, où a lieu une visite touristique, il est étonné d'y trouver Holly et suit l'astronaute jusqu'aux canaux où il l'aborde en jouant la surprise. Décidant d'user de ses charmes afin d'en savoir plus sur son interlocutrice, James l'invite à dîner le soir-même mais Holly, qui se montre résistante à ses avances, refuse froidement en déclarant devoir prononcer un discours au séminaire de la commission spatiale européenne et ils se séparent peu de temps avant que Bond ne soit poursuivi par des tueurs au service de Drax sur les canaux.

Alliance avec Bond[modifier | modifier le wikicode]

Le soir-même, Bond poursuit sa mission et découvre l'existence d'un laboratoire biologique secret dans lequel s'infiltre avant de se rendre compte que les scientifiques de Drax ont mis au point un gaz neurotoxique mortel pour les humains mais inoffensif pour les animaux. L'agent 007 est ensuite confronté à Chang qu'il réussit à tuer au cours de leur affrontement. Pensant qu'Holly pourrait être impliquée dans cette nouvelle tentative d'assassinat, il lui rend une visite impromptue dans la chambre d'hôtel où elle séjourne et l'informe que Chang s'en est pris à lui. Alors que Goodhead jure qu'elle n'y est pour rien, Bond tente de l'interroger et découvre avec étonnement les différents gadgets qu'elle possède, lui permettant à ce moment-là d'établir qu'elle travaille pour la CIA. Lorsque Holly lui demande si ce serait le moment de mettre en commun leurs ressources, ils s'embrassent et Bond lui demande où elle compte aller après Venise. L'espionne affirme ne pas avoir de projet alors qu'elle a en réalité planifié de se rendre à Rio de Janeiro, au Brésil, le lendemain. Le binôme prévoit de coopérer mais refusent néanmoins de se faire confiance mutuellement, bien qu'ils passent la nuit ensemble. Bond se lève rapidement et s'en va pendant qu'Holly, elle aussi bien réveillée, demande à la réception de l'hôtel de lui amener le valet pour faire prendre ses bagages.

Affrontements à Rio et capture =[modifier | modifier le wikicode]

Holly Goodhead: "[Bond est accroché au-dessus du vide] Accrochez-vous, James !"
James Bond: "C'est ce que je me disais, figurez-vous !"
―Holly Goodhead et James Bond[src]

Holly et Bond se retrouvant à Rio.

À Rio, Bond monte près d'un téléphérique afin d'avoir un point de vue élevé de la ville et alors qu'il observe un avion des Drax Industries décoller à travers une longue-vue, il aperçoit Holly, qui regardait dans sa direction dans une autre longue-vue. Les deux agents se rejoignent donc et les deux se demandent toujours s'il peut avoir confiance en l'autre. Alors qu'ils empruntent un téléphérique pour redescendre, ils se retrouvent piégés par Requin, un tueur à gages engagé par Drax en remplacement de Chang, et son complice. Lorsque le géant rejoint Holly et Bond sur leur propre téléphérique, un bref affrontement s'ensuit avant que les deux protagonistes ne parviennent à enfermer l'assassin aux dents d'acier à l'intérieur de la cabine. Holly et 007 utilisent alors une chaîne pour glisser le long des câbles et s'éloigner du téléphérique mais ils se voient obligés de sauter à terre lorsque le complice de Requin fait avancer son téléphérique dans leur direction. Laissant l'antagoniste s'encastrer dans un bâtiment sans savoir qu'il a survécu, Bond et Goodhead s'embrassent lorsque de faux ambulanciers eux aussi complices de Drax les enlèvent tous les deux dans une ambulance. Lorsqu'il reprend ses esprits, le binôme distrait un de ses ravisseurs suffisamment pour permettre à 007 de se libérer, puis Holly assiste à un affrontement entre son homologue britannique et le faux ambulancier qu'elle frappe malgré ses liens à un moment donné durant le combat. Alors que Bond parvient à s'échapper après avoir vaincu son assaillant, Holly est implicitement emmenée face à Drax, qui la retient prisonnière après avoir pris connaissance de son statut d'agent double.

Vol dans l'espace[modifier | modifier le wikicode]

Plus tard encore, Bond est à son tour capturé par Requin et d'autres sbires de Drax et est enfermé dans une salle de réunion où il retrouve Holly, qui se montre soulagée de le revoir. Cependant, alors que le binôme profite de ces retrouvailles, la salle de réunion se transforme et il est alors révélé qu'ils se trouvent tous deux sous les réacteurs d'une navette Moonraker et Drax apparaît pour révéler son intention de les brûler vivant lors du décollage du vaisseau dans lequel il se trouvera. Cherchant une issue, à 007 a l'idée de s'échapper par le SAS à air dont il fait exploser le couvercle avec sa montre, permettant à Holly et lui-même de quitter la salle juste avant que les réacteurs ne s'enclenchent. Ils regagnent ensuite les tunnels de service par un conduit et tendent une embuscade à deux hommes de mains qu'ils assomment avant de prendre leurs tenues et les places dans une autre navette Moonraker afin de suivre Drax dans l'espace. Goodhead démontre ainsi sa capacité à piloter un vaisseau tout au long du trajet et ils se rendent finalement compte avec surprise que leur destination est une station spatiale qui n'apparaît pas sur l'écran radar des navettes, amenant Bond et Holly à comprendre que la Terre ignore son existence. L'agent américaine en déduit que Drax a mis au point un système de brouillage radar.

Arrivée dans la station spatiale[modifier | modifier le wikicode]

Holly et Bond écoutant le discours de Drax.

Alors que leur navette est amarrée à la station spatiale, Holly et 007 entrent dans celle-ci et écoutent le discours de Drax parmi ses sbires. Le milliardaire misanthrope révèle alors son intention d'exterminer toute la race humaine en lançant cinquante sphères contenant un gaz neurotoxique mis au point à partir d'une orchidée avant de créer une nouvelle civilisation grâce à des dizaines d'hommes et de femmes génétiquement "parfaits" qu'il sauve du génocide et renverra sur la planète une fois les effets du poison gazeux dissipés dans la mésosphère. Une fois le discours de Drax terminé, Bond réalise que la Terre mènerait une enquête si la station serait visible dans leur radar et le binôme continue alors de chercher le système de brouillage qu'ils finissent par trouver dans une salle où travaillent deux techniciens. Après avoir neutralisé ces deux hommes, Goodhead et 007 désactivent le système et la station est en conséquence désormais visible à Washington et après avoir obtenu la confirmation du chef du KGB, Anatol Alexis Gogol, que l'Union Soviétique n'a pas envoyé cette station, l'US Air Force envoie une unité de soldats armés dans l'espace pour enquêter.

Affrontement final et réussite[modifier | modifier le wikicode]

Holly et Bond étant trouvés par Requin.

Pendant ce temps-là, dans un tunnel, Holly et Bond assistent impuissants au lancement de la première sphère comportant le gaz neurotoxique censé tuer les humains. Ils sont ensuite trouvés par Requin et sont donc capturés par les hommes de Drax et emmenés face à l'industriel diabolique, qui ordonne le lancement d'une deuxième sphère avant de confirmer ses plans et de faire savoir à 007 et à Goodhead qu'il compte les expulser dans l'espace par un SAS inter-spatial alors que la navette américaine s'approche de la station pour les intercepter. Heureusement, au moment d'être tués, Bond fait subtilement comprendre à Requin que lui et sa petite-amie Dolly seront euthanasiés sans ménagement car ils ne correspondent pas aux critères idéaux de Drax, amenant le tueur aux dents d'acier à se retourner contre Drax.

Peu de temps après, les soldats de l'US Air Force atteignent la station et mènent face aux hommes de Drax une bataille spectaculaire à laquelle Holly, Bond et Requin prennent part eux aussi, éliminant plusieurs ennemis tandis que James tue Drax en lui tirant une fléchette tranquillisante avant d'expédier son corps dans l'espace par un SAS. Holly rejoint son partenaire juste après et convient avec lui qu'il faut d'urgence détruire les trois sphères qui ont été lancées en direction de la Terre car elles vont tuer des millions de gens. Le binôme prend donc les commandes d'une navette équipée d'un laser et décollent de la station grâce à Requin et à Dolly avant de pister les sphères. Alors que Bond parvient à détruire les deux premières grâce au laser du vaisseau, la troisième entre dans l'atmosphère terrestre lorsqu'il parvient à la détruire au dernier moment, au grand soulagement d'Holly.

Situation finale[modifier | modifier le wikicode]

Holly Goodhead: "James."
James Bond: "Cette fois, il va falloir penser au retour."
Holly Goodhead: "Emmenez-moi encore au septième ciel, James."
James Bond: "Pourquoi pas ?"
―Holly et Bond faisant l'amour.[src]

Leur mission étant accomplie, Bond et Goodhead célèbrent leur victoire en ayant des rapports sexuels en apesanteur à bord de leur navette lorsque Houston lance un appel en vidéoconférence qui permet aux Américains et aux Britanniques de les voir s'enlacer. Se rendant compte qu'ils sont observés, James coupe la transmission avant de continuer d'échanger des baisers avec son homologue américaine en attendant leur retour sur la Terre.

Production[modifier | modifier le wikicode]

Holly Goodhead est considérée comme la protagoniste secondaire dans le film de James Bond de 1979 Moonraker. Elle a été interprétée par l'actrice et ancienne mannequin américaine Lois Chiles, qui a été doublée dans la version française du film par la comédienne spécialisée dans le doublage Monique Thierry, qui a également prêté sa voix à Solitaire et à Pola Ivanova.

Le personnage d'Holly Goodhead n'apparaît nullement dans le roman Moonraker (1955) de l'écrivain britannique Ian Fleming qui a inspiré le film (dans cet ouvrage, la James Bond Girl se nomme Gala Brand et est bien différente d'Holly) et a donc été conçue spécialement pour le film.

L'actrice française Carole Bouquet avait auditionné pour le rôle d'Holly avant que Lois Chiles ne l'ait décroché. Bouquet obtiendra le rôle de Melina Havelock dans le film suivant, Rien que pour vos yeux (1981).

Durant le tournage du film à Paris, Lois Chiles a appris que son frère, Clay, était en train de mourir de la maladie de Hodgkin et une fois la production du long-métrage terminée, elle est retournée à Houston, leur ville natale, pour faire un don de plaquettes à Clay tous les 10 jours avant que celui-ci ne décède peu de temps après[1][2]. En outre, bien que son rôle dans Moonraker lui ait permis d'acquérir une renommée internationale, Chiles n'a reçu aucune proposition de tournage (contrairement à la plupart des interprètes de James Bond Girls dont les apparitions dans la franchise servaient de "tremplin" pour leur carrière) et a vécu pendant un certain temps de son salaire perçu pour le film avant de reprendre des cours de comédie[3].

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le wikicode]

À l'époque de sa sortie, Moonraker a fait l'objet d'une adaptation en roman écrite par le scénariste Christopher Wood intitulée James Bond et le Moonraker. Holly Goodhead y apparaît de même et son rôle reste globalement inchangé par rapport à sa représentation cinématographique, bien que certains évènements du film se déroulement différemment dans le roman. En premier lieu, l'astrophysicienne emmène Bond dans un laboratoire où elle lui fait un test de la vue alors qu'elle lui fait visiter les installations du Moonraker. Ensuite, lors du combat avec Requin sur le téléphérique, elle vaporise le géant avec son atomiseur lance-flammes et c'est cela qui le fait tomber dans la cabine du téléphérique. La scène dans laquelle Bond et l'espionne sont emmenés par les faux ambulanciers est par ailleurs ici beaucoup plus sombre puisque l'homme surveillant le duo tente de violer l'agent de la CIA alors qu'elle est attachée malgré ses protestations. Enfin, de nouvelles scènes ont été rajoutées au moment où Holly et 007 tentent d'accéder au système de brouillage; leurs tentatives de s'y rendre sont contrecarrées à plusieurs reprises et ils se retrouvent notamment obligés de commander de la nourriture après que Requin leur bloque inconsciemment l'accès et de se réfugier dans une chambre avec lits superposés.

Des années plus tard, Goodhead a été "ré-imaginée" pour le jeu-vidéo de 2012 007 Legends, qui marque les 50 ans de la série de films. Cependant, pour des raisons non divulguées, Lois Chiles n'a pas repris son rôle et bien qu'un modèle du personnage à l'effigie de l'actrice a été créé pour le jeu, il n'a pas été utilisé dans le produit final, son apparence ayant été radicalement modifiée pour être fondée sur l'actrice canadienne Jane Perry (lui donnant par conséquent des cheveux courts), qui a également doublé l'espionne dans la version originale.

En outre, des informations complémentaires sur Goodhead pouvant être déverrouillées par le joueur au cours de sa progression dans la mission "Moonraker" révèlent qu'elle a rejoint la NASA à sa sortie de l'université et qu'elle s'est forgée une réputation dans le domaine de la navigation et de la technologie spatiales et qu'en parallèle à sa carrière d'astronaute, elle occupe un poste haut placé au sein de la CIA. Elle a également fait partie d'un programme de pilotage de la flotte des navettes spatiales américaines qui a depuis été suspendu et a pris un congé sabbatique de la NASA deux ans avant les évènements du jeu afin de travailler comme consultante dans le programme de tourisme spatial de Drax Industries tout en tenant la CIA informée des opérations de Drax.

L'intrigue de la mission "Moonraker" débute lorsque Bond est chargé d'enquêter sur Drax après la disparition d'Holly qu'il trouve rapidement en s'infiltrant dans le spatioport du suspect. L'Américaine, initialement méfiante, informe son homologue britannique que Drax tente apparemment de développer un gaz neurotoxique et décidant de faire équipe pour découvrir les intentions de l'entrepreneur, le duo fouille son laboratoire et est témoin de la mort de scientifiques par la toxine. Une analyse leur permet d'établir que la substance a été mise au point à partir d'une orchidée mais des sbires les repèrent à ce moment-là et une fusillade s'ensuit. Éliminant les ennemis, Holly et 007 voient par la suite des astronautes s'entraîner sur du matériel de la NASA sans comprendre pourquoi Drax leur ferait suivre des programmes spatiaux longs alors que les vols dans des navettes qu'il supervise ne durent généralement pas plus que quelques heures.

Suite à cela, le binôme fouille dans l'ordinateur de Drax et découvre avec horreur que le terroriste compte propager le gaz sur toute la planète avec des capsules et ils entrent ensuite dans un centre informatique pour modifier le manifeste de vol d'une des navettes Moonraker afin de pouvoir monter à bord mais ils sont repérés et attaqués par Requin avant de pouvoir faire cela. Après un combat face au géant (qu'ils réussissent à vaincre malgré sa grande force), Holly et Bond sont tous deux capturés et placés dans une chambre de combustion sous le réacteur d'une autre navette Moonraker qui est sur le point de les brûler vivant. Heureusement, ils s'enfuient juste à temps par un conduit d'aération et trouvent des tenues d'astronaute qu'ils enfilent afin de se faire passer pour des pilotes. Toutefois, les deux agents sont repérés par un gardien, donnant lieu à d'autres affrontements durant lesquels ils réussissent à monter dans la dernière navette disponible pour voler dans l'espace où ils découvrent l'existence de la station spatiale depuis laquelle Drax s'apprête à lancer les capsules contenant le gaz pour anéantir l'humanité.

Dans la station, 007 et sa partenaire accèdent à la salle de lancement des capsules mais ils sont à nouveau capturés et amenés face à Drax, bien qu'ils aient réussi à retarder les plans de ce dernier. Après que Bond ait fait réaliser Requin qu'il ne correspond pas aux critères de perfection de Drax et qu'il sera donc euthanasié, une autre bataille s'ensuit durant laquelle Bond déjoue les plans de Drax pour de bon avant de tuer le milliardaire. Holly ne réapparaissant pas après le début de la bataille, nous ignorons si elle survit à l'affrontement d'autant plus que toute la station commence à se détruire au moment où 007 tue Drax.

Dans le jeu, Holly est également disponible en mode multijoueur.

Images[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Après Anya Amasova, Holly Goodhead est la deuxième femme dans les films à être représentée comme une homologue de Bond d'une autre agence mais qui agit initialement comme une rivale du protagoniste avant de finalement décider de s'allier à lui. Les autres exemples sont Pam Bouvier, Wai Lin, Jinx et Camille Montes.
  • Holly est la seule James Bond Girl dans toute la franchise à avoir fait l'amour avec Bond dans l'espace.
  • Lois Chiles avait auparavant été approchée par le réalisateur Lewis Gilbert pour incarner Anya Amasova dans le film L'espion qui m'aimait (1977) mais ce dernier avait appris de son agent qu'elle a temporairement pris sa retraite après avoir été dégoûtée par des critiques qu'elle avait reçues et qu'elle prenait désormais des cours d'acting[4]. En fin de compte, le rôle est revenu à l'actrice américaine Barbara Bach.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.