FANDOM


"Au commencement était le rêve, or le voici réalité. Ici, au sein immaculé du firmament, je vais créer une nouvelle super race, une race de spécimens physiquement parfaits. Vous avez été choisis pour être les géniteurs. Tel des dieux, vos fils vont pouvoir retourner sur la Terre et s'y reproduire à votre image. Vous avez tous servis à votre humble niveau dans mon empire terrestre. Votre semence et vous-même, vous porterez témoignage de l'ultime dynastie dont moi seul, je suis le créateur. Dès leurs premiers jours sur la Terre, vos descendants pourront lever les yeux en sachant que la loi et l'ordre règne dans les cieux."
― Hugo Drax expliquant ses plans.[src]

Sir Hugo Drax est un industriel milliardaire américain vivant en Californie, dans un immense et magnifique domaine de luxe importé brique par brique de France. Il est le propriétaire des Drax Industries, une entreprise spécialisée dans la construction et la vente de navettes spatiales telles que le Moonraker et le château dans lequel il vit contient son centre de recherche et de construction spatiale. Drax possède également des établissements sur toute la planète, notamment à Venise, en Italie, et à Rio de Janeiro, au Brésil. Sa station de lancement de fusées, elle, est dissimulée dans la forêt amazonienne. La riche de Drax est fénoménable car il est en mesure d'acheter absolument tout ce qui l'intéresse, ayant même acquis la tour Eiffel sauf que le gouvernement français ne lui a pas donné l'autorisation de l'exporter.

Cependant, sous ses allures d'homme d'affaires tout-à-fait respectable, Drax est en fait un misanthrope mégalomane. Ses projets consistent à pulvériser toute la race humaine dans le but de recréer la civilisation selon ses convenances idéalistes. Il a alors soigneusement sélectionné des hommes et des femmes qui seraient parfaitement constitués, qui ont étés élevés dans sa station Moonraker et qu'il compte sauver du génocide avant de les envoyer repeupler la Terre. Ses scientifiques ont mis au point un gaz neurotoxique qui a été développé à partir d'une fleur d'Amazonie et qui est mortel pour l'homme mais inoffensif pour les animaux et les plantes. Drax compte envoyer ce poison se répandre dans l'air de la Terre avec des sphères depuis la station spatiale dissimulée dans l'espace qui permet à ses alliés et à lui-même de rester en sûreté pendant que la planète se détruit. Un total de 50 sphères devront être tirées sur la Terre et chacune d'entre elles comporte suffisamment de toxine pour anéantir 100 000 000 personnes.

Hugo Drax est un homme d'affaires sombre, impitoyable et même diabolique comme le démontre avant tout le fait qu'il se considère comme suffisamment qualifié pour juger plus de 99% de l'humanité comme n'étant pas digne de vivre et qu'il prévoit donc de l'anéantir avant de recréer une civilisation idéaliste, se présentant ainsi comme une entité divine. En plus de cela, Drax traite tous les membres de son entourage avec mépris au point de n'être qu'à peine affecté par la perte d'un de ses sbires, d'être prêt à tuer ses propres alliés qui ne correspondent pas à ses idéaux et de prendre un plaisir sadique à réaffirmer son autorité sur un ennemi ou une assistante traîtresse avant d'imaginer une manière élaborée de lui faire connaître une mort très désagréable. Ainsi, bien qu'il passe souvent du temps avec des jeunes femmes et qu'il aime les impressionner, par exemple en jouant au piano devant elles, il n'a que faire du jeune âge, de le beauté et du travail fourni par ses subordonnés, la seule chose qui compte réellement à ses yeux étant de parvenir à ses fins. En raison de sa mauvaise nature, Drax n'a manifestement aucune qualité de rédemption et ne reculerait devant rien pour que ses plans machiavéliques puissent voir le jour. Froid, calme et incontestablement autoritaire, il inspire la crainte chez les employées de bas rang de son organisation et tout le monde le prend toujours très au sérieux.

En raison de sa richesse extrême, Drax possède toutes les ressources nécessaires à l'atteinte de son objectif d'anéantir la race humaine et est suffisamment trompeur pour dissimuler sa nature et ses activités sous l'apparence d'un industriel respectable, raffiné et poli, les gouvernements du monde ne pouvant même pas envisagés ses véritables projets. Ses nombreux sbires l'évitent aussi d'avoir à se salir lui-même les mains mais le rendent par conséquent vulnérable face aux autorités compétentes lorsqu'il se retrouve seul dans une situation d'attaque, l'amenant donc à essayer de s'enfuir pour sa survie au lieu d'essayer de se battre. Hugo Drax reste néanmoins un terroriste incontestablement puissant, rusé et dangereux.

Dans le film Modifier

Première rencontre avec James Bond Modifier

"Occupez-vous de monsieur Bond. Je compte sur vous pour qu'il lui arrive malheur."
― Hugo Drax à Chang[src]

En 1979, dans la préparation des plans d'Hugo Drax, un avion transportant une navette spatiale Moonraker en prêt au Royaume-Uni par Drax lui-même s'écrase. Le MI6 mène immédiatement une enquête et remarque quelque chose de tout-à-fait troublant : il n'y a aucune trace du Moonraker sur le site de crash. C'est ainsi que le Premier ministre britannique exige que Miles Messervy, le chef des services secrets britanniques, confie l'affaire à James Bond 007, l'un de ses meilleurs éléments. Ce nouveau se rend alors en Californie où il est accueilli par la Française Corinne Dufour, une des assistantes et pilote d'hélicoptère de Drax, qui le mène immédiatement jusqu'au château de son employeur en faisant ses éloges. Une fois dans l'immense demeure, Bond est accueilli cette fois par un majordome qui le mène jusqu'à Drax alors que le milliardaire est en train de jouer du piano pour distraire deux jeunes femmes. Celles-ci se retirent rapidement, laissant Drax et Bond seuls. L'Américain pense que Bond est venu présenté ses excuses pour la perte de sa navette ce dont à quoi l'agent des services secrets britanniques répond que les excuses ne seront faites au gouvernement américain que lorsqu'il aura établi pourquoi il n'y avait aucune trace du Moonraker sur le site de crash. Alors que les deux hommes sont assis autour d'une table et se font servir à boire et à manger par Chang, l'homme de main asiatique de Drax, Bond commence à poser des questions au propriétaire du Moonraker. Corinne Dufour revient au cours de la discussion et Drax dit alors à Bond que la belle jeune femme le conduira jusqu'au Dr. Holly Goodhead qui lui servira de guide. Ensuite, juste après que Bond et Dufour soient repartis, Drax ordonne à Chang de s'assurer qu'il arrive malheur à leur hôte, étant probablement conscient que ses investigations risquent de compromettre ses activités. Le sbire s'exécute alors aussitôt et sans poser de question : alors que le Dr. Goodhead fait visiter la centrifugeuse à Bond, Chang les rejoint et dit à la scientifique que Drax aimerait qu'elle le contacte. Goodhead part alors téléphoner à Drax tandis que Chang prend les commandes de la centrifugeuse dans laquelle Bond est installé dans le but de le tuer. Malheureusement, Bond est sauvé par le lance-fléchettes qu'il portait sur lui et qui a été confectionné par Q, l'armurier du MI6. En plus de cela, alors que l'espion anglais reprend ses esprits, il aperçoit Chang quitter la salle de contrôle et réalise alors ce qui lui est arrivé. Aussi, il commence à se méfier de Drax et décide de poursuivre son enquête.

Le soir-même, Bond séduit Dufour dans sa chambre et lui pose quelques questions. Réalisant vite qu'elle n'est qu'une simple assistante de faible rang et qu'elle ne sait donc presque rien sur les projets de son patron, Bond en conclut qu'il va devoir se débrouiller autrement. Aussi, alors que la pilote dort, l'enquêteur part fouiller dans le bureau de Drax. Dufour le surprend et lui indique par inadvertance l'emplacement d'un coffre-fort. Bond découvre alors de précieux documents concernant les projets de Drax mais rien encore de vraiment compromettant. Alors que Bond et Dufour regagnent tous deux leurs chambres respectives, Chang, qui les avait surpris dès le début à leur insu, alerte Drax de ce qu'il a vu. Probablement très contrarié, l'Américain misanthrope envisage désormais de causer la mort de Bond et de Dufour...

Chasse Modifier

Hugo Drax: "C'est manqué, monsieur Bond."
James Bond: "[Le corps de l'assassin tombe] Croyez-vous ? Comme vous dites, c'est un joli sport."
―Hugo Drax et James Bond[src]
Drax rejoint par Bond

Drax étant rejoint par Bond.

Le lendemain, Drax organise une chasse au faisan dans la forêt de son domaine. Bond est censé y participer lui aussi mais l'industriel a prévu à son insu de le faire tuer par un homme armé et de faire passer ce meurtre pour un accident. Ainsi, après que Bond l'ait rejoint, il l'invite à participer au sport. Dans un premier temps, l'agent 007 du MI6 refuse mais lorsque Drax insiste, il accepte. Tandis qu'il tente d'abattre les oiseaux, l'assassin de Drax tente de l'éliminer mais avant qu'il ne puisse le faire, Bond le voit et tire le premier. Drax se moque alors de Bond, croyant qu'il a manqué son coup, mais lorsque le corps de l'homme de main tombe de l'arbre sur lequel il était posté, Bond répond "Croyez-vous ?". Mal à l'aise, Drax reprend le fusil que Bond lui remet et regarde simplement l'agent secret partir. Juste après, Corinne Dufour rejoint son patron dans une voiturette de golf. L'homme d'affaires commence par la réprimander d'avoir indiqué le coffre-fort à Bond et à lui faire savoir qu'elle est licenciée sur-le-champ. Alors que l'assistante repart, Drax fait signe à Chang de lâcher ses deux dobermans sur la traîtresse. Les chiens la prennent en chasse à travers la forêt et finissent par la tuer.

Venise Modifier

Plus tard, Bond suit une piste à Venise, en Italie, où il finit par découvrir l'existence d'un laboratoire secret. Là, il s'aperçoit que les scientifiques de Drax ont conçus une substance et en récupère un échantillon. Il s'aperçoit ensuite que la substance est mortelle pour les hommes (deux scientifiques sont tués) mais inoffensive pour les animaux (des rats survivent à cela). Lorsque Bond ressort ensuite du laboratoire, il est confronté à Chang, qui a une fois encore reçu l'ordre de Drax de l'éliminer. Au terme d'un affrontement entre les deux ennemis, Bond tue l'homme de main de Drax.

Drax, Bond et ses supérieurs

Drax étant rejoint par Bond et ses supérieurs.

Suite aux découvertes de Bond, une enquête est ouverte. Cependant, lorsque Bond veut montrer le laboratoire à ses supérieurs, ils se retrouvent dans une grande salle où se trouve Drax, amenant Frédérick Gray, le ministre de la Défense britannique, à s'excuser auprès du milliardaire américain pour "l'erreur" de Bond. Alors que 007 doit être relevé de sa mission pour cela, il remet à Messervy l'échantillon de la substance en demandant à Q de l'analyser. Il décide ensuite de poursuivre sa mission à Rio de Janeiro.

Peu après, Drax, qui pense s'être débarrassé définitivement de Bond et du MI6, contacte l'un de ses associés afin de décider d'un remplaçant pour Chang. Son mystérieux interlocuteur lui parle alors de Requin, un redoutable tueur à gages mesurant 2,18 m, et Drax, visiblement impressionné par cette description, envisage alors d'employer ce dernier comme nouvel homme de main.

Forêt amazonienne Modifier

À Rio, Bond enquête de nuit sur un entrepôt alors que le fameux carnaval a lieu. Requin essaie de tuer avec son assistante mais échoue.

Le lendemain, Bond se trouve à une montagne, en dehors de la ville, et se retrouve nez-à-nez avec Holly Goodhead (qui était en fait un agent de la CIA travaillant pour Drax sous couverture). Drax envoie alors Requin et un complice éliminer le duo une bonne fois pour toutes. Seulement, au court d'un bref combat avec le tueur à gages sur le toit d'un téléphérique, Bond et Goodhead parviennent à vaincre le criminel ainsi que son complice. Ils sont ensuite emmenés par un petit groupe de faux ambulanciers complices de Drax qui ont vraisemblablement pour mission de les conduire jusqu'à l'antagoniste. Cependant, Bond parvient à s'échapper après s'être débarrassé d'un de ses ravisseurs tandis que Goodhead est emmenée jusqu'à Drax avant d'être faite prisonnière dans sa station de lancement de navettes spatiales, dans la forêt amazonienne.

Bien plus tard, le gaz neurotoxique que Bond avait récupéré dans le laboratoire de Drax à Venise a été analysé avec succès par Q et Bond suit alors une nouvelle piste dans la forêt amazonienne. Alors qu'il navigue sur un cours d'eau dans un bateau à moteur modifié par Q, il est poursuivi par Requin et plusieurs autres hommes de mains qui essaient à nouveau de l'éliminer. Forcé de naviguer jusqu'à une cascade, Bond s'échappe ensuite dans un parapente, laissant Requin et ses sbires tomber au bas de la chute. De retour sur la terre ferme, Bond suit une des femmes de Drax et se retrouvent bientôt entouré par plusieurs femmes. Comme il est distrait par ces dernières, 007 est propulsé dans un bassin où se trouve un serpent. Alors que le reptile tente de l'étouffer, Bond se sauve une fois de plus avant d'être capturé par Requin, qui a survécu à sa chute. Drax fait alors son entrée en réprimandant sarcastiquement Bond de déjouer toutes ses tentatives pour lui offrir une "mort amusante". L'agent secret est ensuite amené à suivre Drax jusque dans une salle de contrôle où il demande à son antagoniste quel sont ses projets, amenant ce dernier à parler brièvement de sa toxine. Ensuite, tous assistent aux décollages de quatre navettes Moonraker. Bond demande ensuite à Drax pourquoi il avait détourné sa propre navette et celui-ci répond alors que celle-ci avait subi un montage défectueux. Le cruel industriel repart ensuite après avoir demandé à Requin d'emmener Bond dans une "chaude atmosphère", prétendant que celui-ci l'a suffisamment perturbé. L'enquêteur est alors emmené dans une salle de réunion qui se trouve sous une autre navette Moonraker où il retrouve Goodhead. Drax fait alors savoir aux deux gêneurs qu'ils seront brûlés vivants par les flammes de la fusée qu'il va utiliser pour se rendre dans l'espace. Malheureusement pour Drax, Bond et Goodhead parviennent à s'échapper à temps dans un conduit d'aération. Ensuite, afin d'établir quels sont véritablement les projets de leur rival, le duo prend la place de deux sbires dans la sixième navette Moonraker et suivent Drax jusque dans l'espace.

Espace et mort Modifier

Tandis que les fusées dans lesquels sont installés Drax, Bond, Goodhead et les personnes aux spécimens parfaits, Bond et Goodhead découvrent l'existence de la station spatiale. Comme celle-ci n'apparaît pas sur les radars de leur navette, ils en déduisent que la Terre ignore qu'elle existe et qu'elle est donc équipée d'un système de brouillage. Une fois dans la navette, le binôme d'espions se mêle au reste des personnes présentes et tous écoutent Drax prononcer son discours à l'adresse des humains "parfaits". Bond et Goodhead comprennent donc enfin en quoi consiste son plan : exterminer la race humaine. Une fois le discours du milliardaire terminé, Bond et Goodhead désactivent le système de brouillage après avoir vaincu deux techniciens. Ainsi, à l'insu de Drax, la station spatiale apparaît sur l'écran radar de la NASA qui envoie alors une navette avec des soldats pour mener une enquête.

Drax apprenant qu'une fusée a été lancée

Drax apprenant que la fusée américaine a été lancée.

Peu de temps après, Drax ordonne le lancement de la première des 50 sphères transportant la toxine censée détruire la race humaine sur la Terre. Bond et Goodhead assistent impuissants à cela avant d'être capturés par Requin et d'autres sbires. Dans un même temps, un des techniciens de Drax apprend au misanthrope que les Américains ont lancés leur fusée. Sachant qu'aucun lancement n'a été décidé, Drax demande à son technicien de vérifier le système de brouillage et ordonne une enquête lorsqu'il apprend qu'il ne fonctionne plus. À ce moment-là, Bond et Goodhead sont amenés face à Drax qui dit alors à Bond qu'il réapparaît aussi inévitablement que la mauvaise saison ce dont à quoi l'Anglais répond qu'il ignorait jusque-là qu'il y a des saisons dans l'espace. Tandis qu'il parle aux agents secrets, Drax ordonne le lancement d'une deuxième sphère. Une fois chose faite, l'Américain continue de parler avec Bond et Goodhead et lorsque son technicien l'alerte de l'approche de la navette spatiale américaine, Drax ordonne à ce qu'elle soit pulvérisée au laser avant de révéler à Bond et à Goodhead son intention de les expulser dans l'espace via un sas. Bond prend ensuite la parole en demandant à Drax si une personne ne possédant pas ses idéaux de perfection sera exterminée ce que l'homme d'affaires confirme. Réalisant que ni lui et ni sa petite-amie Dolly ne correspond à ces critères, Requin refuse d'obéir aux ordres de Drax lorsqu'il lui ordonne d'expulser Bond et Goodhead et trahit alors son employeur. Ensuite, alors que la navette américaine est censée être détruite, Bond empêche cela en appuyant sur le bouton d'arrêt d'urgence de la base, provoquant une violente secousse dans l'ensemble de l'installation qui est désormais en apesanteur. Drax sort alors de la pièce principale tandis que Bond, Goodhead et Requin repartent de leur côté.

Pendant ce temps-là, les officiers de la NASA attaquent la base et affrontent les hommes de Drax, soutenus par Bond, Requin et Goodhead. Alors que les combats font rage, Drax ordonne le lancement d'une troisième sphère. Bond le voit ensuite s'enfuir et se lance à sa poursuite. Les deux ennemis jurés se confrontent près d'un autre sas où le milliardaire déchu récupère une arme sur le corps d'un de ses sbires et la pointe en direction de Bond tout en affirmant qu'il aura au moins la satisfaction de ne pas voir le protagoniste assister à sa propre déchéance. Cependant, avant qu'il ne puisse tirer, 007 utilise son lance-fléchette pour tirer un projectile enduit de cyanure dans sa poitrine. Tandis que Drax agonise en titubant, un Bond triomphant le pousse dans le sas en l'invitant à faire "un grand pas pour l'humanité". Il éjecte finalement le corps du terroriste encore vivant dans l'espace, lui faisant connaître une mort certaine.

Après la mort de Drax, les plans machiavéliques du puissant criminel misanthrope n'auront jamais abouti car ses sbires sont apparemment tous tués, la navette spatiale est détruite et les trois sphères qui ont étés lancées sont détruites par Bond et Goodhead.

Alliés Modifier

Production Modifier

Présentation globale Modifier

Hugo Drax est considéré comme l'antagoniste principal dans le film de James Bond de 1979 Moonraker. Il a été interprété par le regretté acteur franco-britannique Michael Lonsdale, qui a assuré son propre doublage dans la version française du film.

Création du personnage de base Modifier

Le personnage d'Hugo Drax a été originellement crée par l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming, qui est également le créateur de James Bond et d'un grand nombre de personnages apparus dans la populaire saga cinématographique. Dans la création de Drax, Fleming s'était en fait inspiré de plusieurs éléments de sa propre vie. Tout d'abord, le nom de Drax vient d'une connaissance de l'écrivain, l'Amiral Sir Reginald Aylmer Ranfurly Plunkett-Ernle-Erle-Drax, plus couramment connu simplement en tant que Sir Reginald Drax. De plus, dans le roman Moonraker (1955), l'un des assistants de Drax se nomme Krebs tout comme le dernier chef d'état-major de Hitler. Ensuite, d'autres éléments de l'intrigue du roman sont tirées des connaissances de Fleming des opérations de guerre menées par la T-Force, une unité secrète de l'armée britannique qui devait poursuivre le travail de la 30 Assault Unit, qui avait justement été créée par Fleming. Ainsi, en faisant d'un Allemand l'ennemi de son ouvrage, Fleming exploitait l'antipathie culturelle que les Britanniques avaient envers le peuple allemand au cours des années 1950.

Différences entre les deux versions de Drax Modifier

On s'aperçoit par ailleurs que la version littéraire d'Hugo Drax diffère passablement de la version cinématographique. Dans le roman, Drax est un héros britannique de la Seconde Guerre mondiale (il travaillait dans le port de Liverpool avant la guerre) qui est devenu un multi-millionnaire en négociant des métaux à Tanger, au Maroc, et a été légèrement défiguré par une attaque allemande, un accident qui lui aurait également laissé une amnésie. Selon sa description officielle, il est assez grand (il mesure environ 1,80 m), a des épaules "exceptionnellement" larges, une grosse tête carrée et des cheveux roux coiffés avec la raie au milieu[1].

Drax cachait en fait sa véritable identité : il se nomme en réalité Hugo Graf von der Drache et est né en Allemagne. Du fait que sa mère était anglaise, il a été élevé en Angleterre jusqu'à l'âge de douze ans. Par la suite, il s'installe à Berlin et plus tard à Leipzing où il termine ses études. À l'époque de la guerre, Drax était membre du parti nazi. À un moment donné de la guerre, il était déguisé en soldat britannique et devait tuer une cible. Il a alors été confondu avec un véritable britannique par un avion allemand qui l'a attaqué. Les Alliés l'ont alors trouvé et sauvé, croyant eux aussi qu'il était britannique.

En 1953 (année où se déroule le roman), Drax entend venger la défaite de l'Allemagne en lançant un missile baptisé "Moonraker" pour détruire Londres. Malheureusement pour lui, James Bond a été amené par M à enquêter sur lui. D'abord, ce n'était qu'une simple tâche qui devait déterminer pourquoi il triche aux cartes dans le club privé qu'il fréquente avec le chef du MI6 mais Bond finit par découvrir ses intentions. À la dernière minute, il parvient à faire dévier le tir du Moonraker sur le navire de Drax ce qui le tue avec ses sbires.

Développement du personnage du film Modifier

Lors du développement du film Moonraker, le scénariste Christopher Wood avait complètement retravaillé le personnage d'Hugo Drax jusqu'à en faire la version que nous connaissons.

Casting Modifier

L'acteur français Louis Jourdan a été approché pour le rôle d'Hugo Drax, tout comme le chanteur Frank Sinatra, avant que Michael Lonsdale ne soit choisit[2][3].

Apparitions dans d'autres médias Modifier

À l'époque de sa sortie en salles, le film Moonraker est adapté en roman par Christopher Wood lui-même. L'ouvrage a été publié en France sous le titre James Bond et le Moonraker et Drax en est à nouveau l'antagoniste principal. Toutefois, la description du personnage est plus proche de celle du roman que celle du film et on trouve une trace germanique dans sa voix. De plus, il justifie son investissement dans le programme spatial américain pour ne pas laisser aux Soviétiques le contrôle de l'espace. Le but de ses projets de détruire la race humaine est de régler, entre autres, les futurs problèmes de surpopulation qui entraînerait, selon lui, plus de famine, de pollution et de guerres[4].

Des années après la sortie du film et la publication du roman, Drax fait une apparition dans le jeu-vidéo 007 Legends (2012), qui reprend des éléments des films Goldfinger (1964), Au service secret de Sa Majesté (1969), Moonraker, Permis de tuer (1989), Meurs un autre jour (2002) et Skyfall (2012). Ainsi, Drax est l'antagoniste principal dans la mission "Moonraker". Une fois encore, il a l'apparence d'un homme d'affaires respectable et sympathique alors qu'il est en réalité extrêmement cruel, mégalomane et froid. Comme dans le film, le milliardaire projette d'anéantir toute la race humaine à l'exception d'un petit groupe d'hommes et de femmes soigneusement sélectionnés qui sont censés repeupler la Terre après que leur employeur et ses sbires auront propagé sur la planète des agents biologiques dérivés de la toxine d'une plante rare d'Amérique du Sud. Le poison serait dispersé dans 50 sphères stratégiquement positionnées et chacune d'entre elles comporterait suffisamment de substance pour anéantir 100 000 000 personnes. Les ambitions de Drax sont divulguées à la CIA et au MI6, qui envoient donc respectivement Holly Goodhead et James Bond pour les empêcher d'être réalisées. Cependant, suite à un affrontement avec Requin, les deux sont capturés et faits prisonniers sous les réacteurs d'une navette spatiale Moonraker qui est censé les brûler vivant. À nouveau, ils parviennent à échapper à la mort et de voler l'une des navettes qu'ils utilisent pour suivre Drax jusqu'à sa station spatiale. Une fois là-bas, Bood et Goodhead tentent de ralentir les plans de leur adversaire mais ils sont à nouveau capturés et emmenés jusqu'à Drax. Au cours de cette nouvelle entrevue, Bond force Drax à avouer que Requin sera exterminé au cours de la réalisation de ses plans, amenant l'homme de main à le trahir. Juste après, une navette spatiale envoyée par le gouvernement américain attaque la navette et ses occupants affrontent et tuent les sbires restants de Drax ainsi que sa "race supérieure". Pendant ce temps, Bond retrouve Drax et l'empêche de tirer les sphères de poison sur la Terre avant de le coincer dans le sas de la station. Drax tente de convaincre l'agent secret de passer dans son camp mais celui-ci refuse et l'éjecte dans l'espace. Cette fois, Bond ne dispose de lance-fléchette et n'empoisonne pas Drax comme il le fait dans le film.

Dans ce même jeu, Drax fait partit des personnages à être disponibles en mode multijoueur.

Reproduction en figurine Modifier

Compte tenu de sa notoriété au sein de l'univers de James Bond, Hugo Drax a été reproduit plusieurs fois en figurine.

Images Modifier

Notes Modifier

  • En raison de son plan d'anéantir pratiquement toute la race humaine et de sa très grande cruauté, Hugo Drax peut être considéré comme le méchant le plus diabolique de toute la franchise de James Bond.
  • Hugo Drax est le quatrième antagoniste principal de James Bond à porter une veste à col Mao après Julius No (qui portait un col montant mandarin), Ernst Stavro Blofeld et le Dr. Kananga (qui portait l'abacost, la version africaine du vêtement) et avant Kamal Khan et Elliot Carver.
  • Hugo Drax est relativement similaire à Karl Stromberg de L'espion qui m'aimait :
    • Les deux sont les antagonistes principaux dans leurs films respectifs.
    • Tous deux apparaissent dans un film dans lequel joue Roger Moore.
    • Les deux sont misanthropes et ont pour plans de détruire la race humaine pour en recréer une nouvelle.
    • Les deux disposent d'un nombre important de sbires dont Requin.
    • Aucun des deux ne se bat physiquement et confrontent Bond avec une arme avant d'être éliminé par ce dernier.
  • Dans les romans, Hugo Drax est le premier adversaire de James Bond qui ne travaille pas pour l'organisation de contre-espionnage russe du SMERSH, une faction antagoniste récurrente du célèbre agent secret britannique. Au lieu de cela, il est le chef de son propre complot contre Londres.
  • Drax a influencé Rafael Drake, l'antagoniste principal dans le jeu-vidéo 007 : Nightfire (2002), qui est lui aussi un milliardaire puissant et riche qui projette de mener une "OPA" à l'échelle mondiale depuis l'espace. Sa mort référence aussi celle de Drax puisqu'après avoir été tué par 007, son corps inerte flotte dans l'espace.
  • Bien que non confirmé, certains fans prétendent que Drax travaille pour l'organisation criminelle du SPECTRE dans 007 Legends.
  • Drax est cosmopolite car ses subordonnés sont de nationalités diverses (notamment, Requin est polonais, Chang est asiatique et Corinne Dufour est française).

Références Modifier

  1. Fleming, Ian (2008). MoonrakerISBN 9782352942474.
  2. http://bond-james-bond007.blogspot.ch/2015/02/louis-jourdan-une-figure-mythique.html
  3. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.imdb.com/title/tt0086034/trivia&prev=search
  4. http://www.commander007.net/2015/08/novelisations-christopher-wood/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .