FANDOM


"Dites Bond, il vous arrive de tondre le gazon ?"
― Jack Wade à James Bond[src]

Jack Wade est originaire du sud des États-Unis. Au fil des années, il est devenu un agent de la CIA qui a finalement été affecté à la ville de Saint-Pétersbourg, en Russie, probablement parce qu'il n'a jamais su s'intégrer au sein du service[1]. Wade a également été marié trois fois et porte le tatouage de Muffy, sa troisième femme, sur sa fesse gauche.

Jack Wade est un homme naturellement comique, excentrique et aux méthodes de travail assez peu orthodoxes. Cependant, il est également compétent, ingénieux et disposant de nombreuses ressources.

Dans les films Modifier

Goldeneye Modifier

En 1995, l'agent du MI6 James Bond est amené à se rendre à Saint-Pétersbourg pour les besoins de son enquête sur une organisation criminelle locale, le syndicat du crime Janus, qui est responsable du détournement d'une arme spatiale russe nommée Goldeneye. Jack Wade lui sert donc de contact et Bond sait seulement de lui qu'il porte le tatouage de Muffy sur son postérieur. Aussi, lorsqu'il le rencontre à l'aéroport de Saint-Pétersbourg, il le coince avec la portière de sa propre voiture et le force à lui montrer ce tatouage, l'embarrassant. Wade se présente ensuite à l'Anglais avant de lui demander s'il lui arrive de "tondre le gazon". Les deux agents secrets montent ensuite dans la voiture de Wade et commencent leur route mais celle-ci tombe malencontreusement en panne ce qui oblige le duo à s'arrêter pour réparer le moteur. Jack et James continuent de parler de Janus et l'Américain lui apprend qu'il vit apparemment dans un train blindé et que l'ancien agent du KGB Valentin Zukovsky est son plus grand concurrent. Bond lui révèle alors qu'il connaît ce dernier et qu'il l'avait fait boiter.

Wade et Bond devant le cabaret de Zukovsky

Wade et Bond étant devant le cabaret de Zukovsky.

Une fois la voiture réparée, Wade conduit Bond jusqu'au cabaret de Zukovsky mais refuse d'entrer avec lui, affirmant que la dernière personne qui lui a rendu visite a été renvoyé en avion dans plein de petites boîtes. Néanmoins, Bond est confiant et rencontre le mafieux.

Plus tard, Bond et sa nouvelle alliée Natalya Simonova échappent à l'explosion du train blindé de Janus et apprennent que sa base se trouve à Cuba. Comme ils sont recherchés par l'armée russe pour avoir tué plusieurs officiers, Bond contacte Wade qui leur fournit de faux passeports et des déguisements pour leur permettre de quitter le pays. L'Américain emprunte ensuite un avion et les rencontre à Porto Rico[2] pour continuer de leur venir en aide. Wade leur dit finalement qu'il leur enverra les Marines s'ils ont besoin d'aide et s'éloigne dans la BMW de 007.

Ce n'est qu'après avoir éliminé le leader du Janus Crime Syndicat, Alec Trevelyan, que Bond et Natalya revoient Jack Wade. Alors qu'ils s'embrassent dans de l'herbe, l'agent de la CIA apparaît avec les Marines et les emmènent en hélicoptère.

Demain ne meurt jamais Modifier

Wade et Bond sur la base

Wade et Bond étant sur la base aérienne américaine.

En 1997, Bond récupère un encodeur GPS américain dans le coffre-fort de l'imprimerie du magnat des médias Elliot Carver et se rend sur une base aérienne américaine en mer de Chine méridionale où il est accueilli par Jack Wade qui lui sert d'agent de liaison pour cette mission. L'Américain lui présente aussitôt Dave Greenwalt, un spécialiste du système GPS pour l'armée de l'air, qui leur apprend que l'encodeur a pu être utilisé pour dérouter le HMS Devonshire, un navire de la flotte britannique que les hommes de Carver avaient auparavant attaqués. En faisant une analyse, l'expert fait savoir à James que quelqu'un a trafiqué l'encodeur. Wade fournit ensuite un avion à Bond car il aimerait plonger dans l'épave du Devonshire et l'accompagne durant le vol. Il fait quelques commentaires lorsqu'un sergent met son ami en garde sur le saut en parachute. Wade met également une équipe de sauvetage à sa disposition qui le récupéreront après la tombée de la nuit. Cependant, l'expert découvre que le Devonshire n'a pas coulé dans les eaux territoriales chinoises mais dans celles du Viêt Nam et Bond saute sans savoir tout cela. Wade, lui, se lamente qu'il ne lui a pas dit au revoir.

Finalement, Bond et l'espionne chinoise Wai Lin, qui a également plongé dans le Devonshire, sont capturés par les hommes de Carver dont son bras droit, Richard Stamper, et l'équipe de sauvetage de Wade arrive probablement trop tard.

Production Modifier

Jack Wade est considéré comme un protagoniste majeur dans le film de 1995 Goldeneye et comme un protagoniste supporter dans le film de 1997 Demain ne meurt jamais. Il a été interprété par l'acteur américain Joe Don Baker, qui a également incarné l'antagoniste Brad Whitaker dans Tuer n'est pas jouer (1987), face à l'acteur britannique Timothy Dalton. Dans la version française, la voix du personnage est celle de l'acteur Jacques Richard dans Goldeneye et celle de l'acteur Henri Lambert dans Demain ne meurt jamais.

Jack doit son nom à son créateur, le scénariste américain Kevin Wade, qui avait été amené à peaufiner le scénario de Goldeneye écrit par Michael France et Jeffrey Caine, de même que Bruce Feirstein. Cependant, dans le film, seuls Caine et Feirstein ont étés crédités pour le scénario tandis que France a été crédité pour l'histoire (quelque chose qu'il a trouvé injuste) alors que Wade a été crédité pour le nom de personnage de Jack Wade[3].

Wade apparaît également dans l'adaptation en roman du film écrite par l'écrivain britannique John Gardner. Il tient là le même rôle que dans le film mais l'ouvrage rajoute toutefois quelques scènes, notamment celle où il aide James Bond et Natalya Simonova à sortir de Russie[2].

Le premier script de Demain ne meurt jamais présentait une toute autre intrigue et Jack Wade devait originellement avoir un plus rôle puisqu'il aidait Bond plus longuement. Il rencontrait même Q à la toute fin de l'intrigue et lui demandait à lui aussi s'il jardinait[4].

Comme dans le cas de Goldeneye, Wade apparaît probablement dans l'adaptation en roman du film, cette fois écrite par l'écrivain américain Raymond Benson.

Quelques années après la sortie des films Goldeneye et Demain ne meurt jamais, Jack Wade apparaît dans le jeu-vidéo de 2000 007 Racing. Il a toujours l'apparence physique de Joe Don Baker mais a été doublé non pas par Baker mais par l'acteur américain Bill Mondy.

Curieusement, malgré son rôle, Wade est totalement absent des adaptations en jeu-vidéo de Goldeneye 007.

Note Modifier

Références Modifier

  1. http://jamesbond007.net/Encyclo/jack-wade-joe-don-baker/
  2. 2,0 et 2,1 Gardner, John (1995). Goldeneye. ISBN 1409135772.
  3. http://www.commander007.net/2015/01/goldeneye-le-script-dorigine/
  4. http://www.commander007.net/2015/02/demain-ne-meurt-jamais-le-script-dorigine/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .