FANDOM


M: "Vous ne m'aimez pas, Bond. Vous détestez mes méthodes. Vous me prenez pour un grouillot, une petite guichetière plus intéressée par ses bilans que par votre flair."
James Bond: "L'idée m'est venue à l'esprit..."
M: "Bon ! Moi, je vous trouve sexiste, misogyne et dinosaure. Une relique de la guerre froide, dont le côté puéril et charmeur, sans effet sur moi, a beaucoup plu à cette jeune femme que j'ai chargée de vous évaluer."
James Bond: "Bien enregistré."
―Barbara Mawdsley et James Bond[src]

James Bond naît le 10 novembre 1953[2] à Londres, en Angleterre, au Royaume-Uni. Il est le fils légitime d'un père écossais qui est originaire de la vallée de Glencoe et d'une mère suisse, originaire du Canton de Vaud[3]. Au cours de sa première éducation qu'il reçoit également à l'étranger, le jeune James acquiert une maîtrise de premier ordre des langues française et allemande. Malheureusement, les deux parents du garçon sont tués tragiquement dans un accident d'escalade dans les alpes françaises alors qu'il n'avait que 11 ans. Cet incident a sans aucun doute été une épreuve très difficile pour James et lui a certainement forgé un caractère solide.

Suite à cela, le jeune anglais a été confié à sa tante et est allé vivre avec elle dans un charmant village appelé Pett Bottom, près de Canterbury, dans le Kent. C'est là qu'il poursuit et termine ses études dans une école publique[4]. Plus tard, à l'âge de douze ans, il étudie brièvement au célèbre collège d'Eton mais finit par se faire renvoyer suite à un problème avec une fille, au bout de deux trimestres. James est ensuite envoyé à Fettes College, en Ecosse, qui n'est autre que l'ancienne école de son père. Il a également étudié à la fameuse université de Cambridge où il a appris à parler et à comprendre les langues orientales comme le chinois[5]. Bond aurait également étudié brièvement à l'université de Genève, en Suisse. Après sa remise de diplômes, l'Anglais a rejoint le ministère de la Défense britannique et a gravit les échelons de la marine royal (Royal Navy) jusqu'à être au rang de commander. Il a ensuite rejoint la section "00", une unité de Black Ops ultra-secrète des services secrets britanniques. Sous le matricule de 007, Bond mène diverses missions à travers le monde pour le compte de son pays. Il est souvent confronté à de puissants criminels dont il doit déjouer les plans machiavéliques. L'agent secret rencontre aussi fréquemment de belles jeunes femmes avec qui il aime passer du temps, souvent intime. Cependant, il n'est pas rare que celles-ci soient des traîtresses travaillant pour l'ennemi principal.

James Bond est un homme très compétent, intelligent, intuitif et stratège. Ses multiples talents et connaissances lui sont souvent fort utiles pour atteindre ses objectifs. Il démontre aussi souvent une personnalité déterminée et refuse toujours d'abandonner sa mission, allant même parfois jusqu'à enfreindre les ordres de son supérieur hiérarchique au sein du MI6. En excellente condition physique malgré son âge, Bond est un pratiquant de divers sports comme le ski, l'escrime, la natation ou encore la boxe ainsi qu'un combattant assez aisé et résistant. Extrêmement chanceux et capable d'échapper à divers tentatives d'assassinat sur sa personne, Bond est donc très difficile à tuer, un atout qui lui permet toujours de triompher de ses ennemis. C'est aussi un conducteur très habile qui adore conduire des voitures luxueuses et faire la course avec de jolies filles. Il est capable de conduire la plupart des moyens de transport, notamment des avions ou des motos. L'agent 007 a aussi l'habitude de recourir aux multiples gadgets fournis par Q, le fabriquant d'armes et de gadgets du MI6, dont il se sert toujours avec une grande dextérité mais avec modération. Ses multiples connaissances linguistiques et sa culture générale lui sont également assez utiles lors de ses missions. Par ailleurs, James consomme des cigarettes (bien que pas de manière abondante) et apprécie beaucoup les boissons alcoolisées comme la vodka martini, sa favorite.

Dans les films Modifier

Goldeneye Modifier

1986. James Bond et son collègue Alec Trevelyan, l'agent 006 du MI6, sont affectés à "l'Opération Primevère", qui a pour objectif de stopper ou au moins de ralentir les Soviétiques dans leur élaboration d'une arme biologique qui serait capable de détruire les organes du corps humain en un clin d’œil. Considérant que Bond et Trevelyan sont ses deux meilleurs agents, le chef des services secrets britanniques les fait parachuter à l'oblast d'Arkhangelsk, en Russie, avec pour mission de détruire une usine d'armements chimiques appartenant à l'armée russe, plus spécifiquement à Arkady Ourumov, un colonel russe de haut rang. Au moment où Bond arrive sur les lieux de l'usine, prêt d'un immense barrage, Trevelyan est infiltré depuis déjà trois jours[6]. Afin de pouvoir se rendre sur le barrage en question, James doit ouvrir une grille. Il échappe donc à la vigilance de deux gardes tout en sabotant leur téléphone[7] avant d'effectuer un saut en élastique du haut du barrage. Ainsi, l'agent secret atteint une plate-forme qui sert de sortie aux conduits d'aération. Il découpe un passage dans la plate-forme à l'aide d'un pistolet laser et se glisse dans les conduits qui lui permettent d'atteindre une cabine de toilettes publiques où il est brièvement confronté à un soldat russe lisant un journal qu'il finit par assommer avec un violent coup au visage. Bond explore ensuite les lieux et aperçoit au passage des scientifiques, probablement des employés de l'usine. Comme prévu, il rencontre Alec Trevelyan dans un débarras peu éclairé, près des cuisines, et la mission se poursuit. Dans un laboratoire militaire, 006 abat deux scientifiques[8], probablement pour les empêcher de donner l'alerte. Le duo pénètre ensuite dans la salle des réservoirs. C'est là que James doit placer des mines adhésives. Cependant, une alarme sonne peu après leur entrée et des soldats russes lourdement armés interviennent. Bond installe les explosifs qu'il doit régler au minutage de six minutes tandis qu'Alec se charge de le couvrir. Arkady Ourumov intervient lui aussi. Lui et ses soldats détruisent une baie vitrée blindée afin de pouvoir entrer dans la salle sans passer par la porte qui a été verrouillée par Alec. Plusieurs soldats sont abattus durant la fusillade avant qu'Alec ne soit pris en otage par Ourumov. Bond décide donc de modifier le minutage d'un des explosifs, le réglant plutôt sur trois minutes, et ce, à l'insu d'Alec, qui termine abattu à la tête par le colonel russe. Probablement furieux d'avoir perdu son collègue et ami, Bond s'avance vers un tapis roulant avec un chariot remplis de barils chimiques. L'agent "00" réussit à atteindre le tapis et à faire tomber des barils sur les soldats russes ce qui lui permet de sortir définitivement de la pièce. Désormais, l'espion anglais est dehors et parvient non pas sans effort à prendre les commandes d'un petit avion et à fuir les lieux juste avant l'explosion de l'usine.

Plus tard, Bond regagne le siège londonien du MI6 et apprend à ses supérieurs la mort tragique d'Alec Trevelyan.

Avant la chute de l'Union Soviétique, Bond a été confronté à un agent du KGB se nommant Valentin Zukovsky qu'il a volontairement épargné mais l'a abattu dans la jambe droite, le faisant boiter.

James Bond durant la course-poursuite avec Xenia

Bond durant la course-poursuite avec Xenia.

Neuf ans plus tard, James est dans le sud de la France où il reçoit son évaluation quinquennale de conduite par Caroline, une charmante psychologue[6]. Alors qu'ils roulent dans l'Aston Martin DB5 de l'agent secret, ils sont devancés par une certaine Xenia Onatopp qui est au volant d'une Ferrari et qui aimerait visiblement s'amuser avec James. Celui-ci déclare d'ailleurs avec humour qu'elle est sa prochaine conquête. Une course-poursuite s'engage ainsi entre les deux bolides. Elle touche à sa fin lorsque Caroline, paniquée, oblige Bond à stopper sa voiture. Ce dernier, ayant obéit à la jeune femme par pure galanterie, décide de la séduire afin d'obtenir une bonne note dans son évaluation. Les deux s'embrassent donc tendrement, puis James raccompagne la jeune femme à l'aéroport de Nice où il lui fait ses adieux[6].

James Bond jouant aux cartes contre Xenia

Bond disputant une partie de baccara contre Xenia.

Le soir-même, Bond arrive au casino de Monte-Carlo, à Monaco, où il est connu. Avant d'entrer, il reconnaît la Ferrari de Xenia et devient soupçonneux lorsqu'il découvre que ses plaques d'immatriculation sont fausses. À l'intérieur, il retrouve la jeune femme à une table de baccara et dispute deux parties avec elle. Alors qu'il perd à la première, James se rattrape et remporte la deuxième au désarroi de son adversaire. Malgré cela, les deux joueurs se présentent brièvement l'un à l'autre au cours d'une brève conversation et Xenia s'en va finalement avec un amiral canadien nommé Chuck Farrel. Celui-ci est beaucoup plus âgé qu'elle, ce qui laisse Bond de plus en plus méfiant. Aussi, l'Anglais se rend à un amphithéâtre depuis lequel il espionne les deux amants avec une mono-lunette spéciale (probablement fournie par Q) tout en prenant quelques photos alors qu'ils utilisent un hors-bord pour regagner le yacht Manticore que possède le militaire. Bond remarque également un hélicoptère sur le bateau de plaisance. Après cela, il regagne son Aston Martin où il écoute le rapport de Miss Moneypenny, la secrétaire de Barbara Mawdsley, sur Onatopp. L'agent secret britannique apprend alors que cette dernière est une tueuse actuellement suspectée d'être en lien avec l'organisation criminelle russe du Janus Crime Syndicat. Moneypenny déclare que sa supérieur Barbara Mawdsley lui donne son feu vert pour surveiller Onatopp mais qu'il a l'interdiction de l'approcher de trop près.

Le lendemain, un hélicoptère blindé, le Tigre, est présenté au public à l'occasion d'un vol d'essai. James, lui, s'infiltre dans le Manticore où il affronte brièvement un marin avant de retrouver le corps de Farrel dans un placard. L'agent 007 comprend donc qu'Onatopp et son mystérieux complice ont l'intention de détourner le vol du Tigre. Il arrive sur la frégate où a lieu la démonstration et tente d'empêcher l'incident de se produire mais n'y parvient pas car il est intercepté par des militaires français. Désormais, il ne peut que regarder l'appareil s'éloigner. Il est néanmoins probable que les marins apprennent ensuite son identité et finissent par le relâcher.

James Bond avec Miss Moneypenny

Bond échangeant des plaisanteries avec Miss Moneypenny.

Plus tard, au siège du MI6 de Londres, Bond trouve Miss Moneypenny dans le bureau de Mawdsley et cette dernière le conduit à une salle de briefing où il est attendu par la directrice. Après avoir échangé des plaisanteries avec Moneypenny, Bond entre dans la salle et rencontre Bill Tanner, le chef d'état-major du service, qui l'informe que l'agence a intercepté un signal de détresse provenant d'un centre de contrôle d'armes spatiales supposé désaffecté à Severnaya, en Sibérie soviétique. Il lui présente alors le Tigre sur les images satellites, ce qui prouve qu'Onatopp était sur place. Tandis que Bond et lui continuent de parler, Mawdsley fait son entrée et 007 la rencontre alors pour la première fois (il ne l'avait jamais vu auparavant). Tanner poursuit ensuite son briefing et évoque le satellite russe Goldeneye qui, d'après ses sources, serait contrôlé par la station en question. À la surprise de Bond, de M, de Tanner et des autres employés présents, le Goldeneye émet une impulsion électromagnétique et détruit toute l'installation, si bien que le MI6 perd le signal. Du fait que les codes d'accès sont nécessaires pour accéder au Goldeneye, Bond en déduit qu'il y a forcément un traître. C'est alors qu'il aperçoit une personne (en réalité la programmeuse Natalya Simonova) grimper par-dessus la parabole de l'installation sur l'écran d'un ordinateur et réalise qu'il y a eu au moins un survivant à l'incident.

Ensuite, Bond s'entretient avec M dans son bureau et la supérieur lui dit que les Russes pensent qu'il s'agit simplement d'un accident survenu lors d'un exercice de routine. Après avoir demandé à son agent ce qu'il sait sur le Janus Crime Syndicat, elle poursuit en disant que le MI6 a sorti les fichiers des personnes qui auraient pu avoir accès aux codes d'accès et le premier nom est celui d'Arkady Ourumov, qui est désormais au rang de général. M précise qu'il n'aurait pas le profil d'un traître mais Bond n'y croit pas. Cela amène les deux anglais à se quéreller brièvement au sujet de leur relation, puis la tête froide du MI6 envoie 007 en mission pour trouver l'identité de la personne qui a volé le Goldeneye et insiste pour qu'il ne se livre pas à une vendetta contre Ourumov dans le but de venger la mort d'Alec. Elle lui suggère également de revenir vivant.

James Bond avec Q dans son laboratoire

Bond face à Q.

Toutefois, avant de partir définitivement en mission, l'agent secret doit rendre visite à Q. C'est ainsi qu'il se rend dans son laboratoire, quelque part au quartier-général. Le commandant Boothroyd commence par lui présenter sa nouvelle voiture, une BMW équipée de gadgets, avant de lui remettre une ceinture de cuir dont la boucle dissimule une corde de rappel adaptée à son poids ainsi que son billet d'avion pour Saint-Pétersbourg, en Russie. Ensuite, c'est un stylo-plume qui s'avère être une grenade que Q présente à l'agent secret.

Quelques heures plus tard, 007 atterrit à l'aéroport de Saint-Pétersbourg, là où il doit rencontrer son contact, l'agent de la CIA Jack Wade. Bond sait seulement de cet homme qu'il porte un tatouage sur sa fesse gauche. Aussi, afin de vérifier son identité, il le coince avec la portière de sa voiture et le force à lui montrer ce signe distinctif qui est en fait un signe de Muffy, sa troisième femme. Les deux espions anglophones vont ensuite faire un tour en ville dans la voiture de Wade mais celle-ci tombe en panne. Alors qu'ils s'arrêtent pour la réparer, Wade parle à James de Janus et déclare que personne n'a jamais vu cet homme mais qu'il semble vivre dans un train blindé qui lui permet de parcourir le pays sans être ciblé. Il évoque également la mafia russe, son principal concurrent, et Valentin Zukovsky, que Bond décide de rencontrer afin d'être mis en contact avec Janus. Wade et lui prennent alors la direction du cabaret du Russe et Bond entre seul, Wade étant réticent à entrer. Après avoir trouvé Zukovsky, Bond discute avec lui en présence de ses gardes du corps et lui dit qu'il aimerait qu'il lui rende un service. Valentin essaie de blesser 007 à la jambe mais accepte finalement de le retrouver à des pompes funèbres l'après-midi-même.

Lors du rendez-vous avec l'ancien agent du KGB, Bond propose de lui offrir des explosifs ainsi qu'une grosse somme d'argent en échange d'être mis en contact avec Janus. Comme Wade, Zukovsky ne connaît que très peu d'informations sur ce dernier en dehors du fait qu'il est un cosaque de Lienz, un collaborateur russe des nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Une fois l'entretien terminé, Bond se rend aux bains thermaux où doit avoir lieu la rencontre mais est confronté à Xenia Onatopp qui a vraisemblablement reçu l'ordre de l'éliminer. L'assassin ne parviendra heureusement pas à ses fins car son adversaire prend le dessus et la force à le conduire à Janus.

James Bond et Alec en conversation

Bond et Alec durant leur conversation.

C'est dans un cimetière que Xenia conduit Bond avant que 007 ne l'assomme. En explorant les lieux à la recherche de Janus, Bond se retrouve face à un homme s'avérant être Alec Trevelyan, toujours vivant. L'ancien agent du MI6 a été défiguré par l'explosion que Bond a provoquée et est déterminé à se venger de son ancien collègue. Durant sa conversation avec James, Trevelyan parle de ses parents et révèle qu'il compte se venger des Britanniques qui avaient rapatriés de force son peuple en Russie où il avait été exécuté pour leur collaboration avec les nazis, ce qui avait entraîné le meurtre de sa mère par son propre père et finalement, le suicide de ce dernier. Bond veut apparemment abattre Alec avec son Walther PPK mais il reçoit une fléchette tranquillisante et perd connaissance, sous le regard satisfait de son ennemi.

L'agent 007 reprend ses esprits dans l'hélicoptère blindé avec Natalya Simonova. L'hélicoptère en question a été programmé pour s'auto-détruire avec ses propres missiles mais James parvient heureusement à sauver Natalya et lui-même en faisant éjecter le cockpit de l'appareil avant que le duo ne soit arrêté par l'armée russe. Emmenés près des archives militaires de Saint-Pétersbourg, Bond et Natalya sont enfermés dans une cellule en attendant d'être interrogés sur l'attaque de Severnaya par le ministre de la Défense russe Dimitri Mishkin. Désormais seul avec l'inconnue, Bond tente de découvrir qui elle est et ce qu'elle sait sur l'attaque. Il tente de la convaincre qu'ils sont dans le même camp mais la jeune femme est méfiante, probablement en raison des atrocités auxquels elle a assisté. Mais finalement (et peut-être parce qu'elle est séduite par James), Natalya commence à se confier à l'agent secret et lui révèle que le traître se nomme Boris Grishenko et qu'il est, tout comme elle, un simple programmeur. Mishkin fait ensuite son entrée et l'interrogatoire commence. Le politicien est convaincu que Bond est le responsable de l'attaque mais Natalya lui apprend que cette accusation revient à Ourumov. Elle poursuit en disant qu'il existe un deuxième satellite de classe Goldeneye et que le général a déclenché le premier pour pouvoir prendre le contrôle du second. C'est alors que le général les rejoint pour clamer son innocence et lorsque le ministre refuse de le croire et veut le faire abattre, Ourumov est contraint de le tuer avec le Walther de Bond, qu'il entend faire passer pour responsable des meurtres. Alors qu'il appel des gardes pour tuer 007 et Natalya, Bond l'attaque et s'enfuit ni une ni deux avec Natalya tout en abattant plusieurs soldats. La fusillade se poursuit dans les archives militaires où Natalya est enlevée par Ourumov à bord de sa voiture. Bond, qui a réussi à s'échapper grâce à la ceinture de cuir remise par Q, prend les commandes d'un char d'assaut et les poursuit dans les rues de la ville. Hélas, il est incapable d'empêcher Ourumov d'emmener Natalya à bord du train blindé de Janus dont Wade lui avait parlé. Toutefois, il détruit l'avant du train avec un obus du char d'assaut, le rendant inutilisable. Ensuite, il entre et tient Trevelyan et Onatopp sous la menace d'une mitraillette (qu'il a probablement trouvée dans le tank). 007 demande à récupérer Natalya mais Ourumov l'a tient en otage et Alec lui demande de baisser son arme s'il veut qu'elle reste en vie. Bond décide alors de déstabiliser le militaire corrompu en l'apprenant que son associé est un cosaque de Lienz et qu'il le trahira aussi, ce que Trevelyan nie. L'ancien agent "00" du MI6 affirme même que les deux finiront riches. Finalement, Bond fait croire que Natalya représente rien pour lui tandis que Trevelyan et Onatopp sortent du compartiment et les enferment. Bond tue ensuite Ourumov, sauvant Natalya.

Tandis qu'il prend la fuite avec Onatopp dans un hélicoptère, Trevelyan se fait une joie d'annoncer à son vieil ennemi qu'il a réglé un détonateur sur trois minutes. Tandis que Natalya utilise un ordinateur pour savoir où leurs ennemis ont l'intention d'aller, Bond cherche un moyen de sortir et utilise à nouveau le laser de sa montre. Finalement, il s'avère que la destination des criminels est Cuba et le duo se dépêche ensuite de sortir du train avant qu'il n'explose. Suite à cela, Bond et Natalya deviennent officiellement des amants. Désormais ils envisagent de se rendre à Cuba pour y poursuivre leur aventure mais ils sont encore recherchés par l'armée russe et Jack Wade leur vient alors en aide en leur fournissant de faux papiers et des déguisements[6].

Quelques heures plus tard, à Cuba, le binôme rencontre Jack Wade qui leur remet un paquet de la part de Q tout en précisant qu'aucune parabole n'existe dans les parages. L'Américain leur conseille ensuite de le contacter s'ils ont besoin d'aide et repart dans la BMW de Bond. James et Natalya s'installent plus tard dans un refuge, puis se rendent à une plage proche où la programmeuse réprimande l'espion de vouloir tuer Trevelyan alors qu'il était autrefois son ami. Finalement, les deux s'embrassent et vont coucher ensemble.

James Bond contre Xenia Onatopp

Bond affrontant Onatopp.

Plus tard, le binôme survole la jungle dans l'avion de Wade et recherche l'antenne. Cependant, un missile détruit l'appareil et James est à nouveau attaqué par Onatopp qui tente de l'étouffer avec ses jambes, comme elle l'a fait avec Farrel. L'Anglais est incapable de se défendre et laisse Natalya tenter de le sauver. Echouant, elle encaisse un coup de tête. James décide d'en finir et connecte la corde qu'Onatopp a utilisé pour descendre à son harnais de sécurité avant d'abattre le pilote de l'hélicoptère avec la mitraillette que portait son adversaire. Désormais sans contrôle, l'appareil s'éloigne ce qui entraîne la mort d'Onatopp, étouffée par son harnais dans la fourchette d'un arbre. Suite à cela, Bond et Natalya continuent à explorer la jungle à pied jusqu'à ce qu'ils entendent une alarme avant d'apercevoir toute une installation surgir d'un faux lac qui se vide ensuite. Cela explique donc pourquoi personne ne l'avait vu auparavant. Les deux amants infiltrent alors le repaire de l'Ennemi dans le but d'empêcher Trevelyan d'envoyer un signal au Goldeneye. Une fois à l'intérieur, Natalya se rend dans la salle des serveurs pour modifier le code permettant d'accéder au satellite tandis que Bond affronte brièvement les gardes tout en posant de nouvelles mines adhésives. Ensuite, il se rend et est amené auprès de Trevelyan. L'ancien agent 006 désamorce les bombes et révèle alors qu'il a l'intention de piller la banque d'Angleterre via l'informatique juste avant d'utiliser le Goldeneye pour détruire Londres, ce qui réduirait la capitale britannique à "l'âge de pierre" et effacerait toutes traces de la transaction. Cependant, Natalya réussit à pirater le système et à modifier le code d'accès. Elle est ensuite capturée à son tour et emmenée face à Trevelyan où elle confronte Boris Grishenko. Alors que Trevelyan et Grishenko veulent forcer Natalya à leur donner le nouveau code, Bond s'aperçoit que le jeune hacker a souvent tendance à jongler avec un stylo lorsqu'il travaille sur un ordinateur et remplace à son insu le porte-plume par la grenade que Q lui avait présenté ce qui déclenche une importante explosion qui lui permet de fuir avec Natalya. Si l'explosion détruit un grand nombre d'équipements et tue un certain nombre des employés de Janus, elle n'est pas fatale à Trevelyan, ni même à Grishenko. Déterminé à éliminer Bond une bonne fois pour toutes et à réactiver le Goldeneye manuellement, Alec poursuit son ennemi juré dans les installations après avoir forcé Grishenko à casser le code de Natalya, ce qu'il finit par réussir.

Après avoir échangé plusieurs coups de feu avec leurs armes respectives, Bond et Trevelyan se rendent dans un local où l'agent secret protagoniste semble vaincre le terroriste avant de placer une grosse barre de métal dans le maillon d'une chaîne, causant de graves dommages au système et provoquant petit-à-petit la destruction complète du Goldeneye. S'enfuyant, James se rend dans le noyau de l'antenne où il est embusqué par Alec, toujours vivant. Continuant de s'affronter sauvagement malgré leurs nombreuses blessures, les deux agents finissent par reprendre leurs souffles alors qu'Alec s'apprête à achever Bond d'une balle. Celui-ci a heureusement le réflexe de frapper une manette avec son pied, déployant rapidement une échelle qui le fait descendre jusqu'à une petite plate-forme, sous le noyau, tandis que Trevelyan gaspille la dernière balle de son pistolet en essayant de l'abattre. Les deux Anglais continuent de lutter sur l'échelle, puis sur la plate-forme avant qu'Alec, distrait par Natalya (qui prend le pilote d'un de ses hélicoptères en otage), est précipité dans le vide par son ancien ami et collègue. Cependant, l'infâme criminel, bien que grièvement blessé, survit à sa chute. Bond et Natalya s'échappent ensuite dans l'hélicoptère et ce, juste avant que toute l'installation ne s'effondre, tuant Trevelyan, Grishenko et les membres restants du Janus Crime Syndicat.

Pendant ce temps, l'hélicoptère dépose James et Natalya sur la terre ferme et le binôme s'embrasse tendrement mais sont interrompus par Jack Wade, qui apparaît avec les Marines. Ces derniers les emmènent en hélicoptère.

Demain ne meurt jamais Modifier

Deux ans après sa mission l'ayant opposé au Janus Crime Syndicat, Bond se voit confier la mission d'infiltrer un bazar d'armements terroristes quelque part à la frontière russe. Il s'y rend tandis que ses actions sont filmées discrètement par des caméras de surveillance à proximité et les images sont retransmises en direct au MI6 qui l'assiste depuis les écrans d'une salle de contrôle avec un amiral de la Roval Navy, Roebuck, et un général russe, Bukharin. Après que Bond ait permis à ses alliés d'identifier un terroriste américain nommé Henry Gupta qui achète un encodeur GPS militaire américain, Roebuck décide que l'opération sera militaire et contacte l'une des frégates sous son commandement, le HMS Chester, pour lui intimer l'ordre de tirer un missile sur les lieux pour éliminer tous les terroristes qui y sont présents. Bond est donc amené à évacuer mais il s'aperçoit que l'un des avions se trouvant au bazar est porteur de torpilles nucléaires soviétiques, ce qui signifie que l'explosion imminente sera d'une très grande intensité. Ainsi, Roebuck donne l'ordre d'auto-détruire le missile lancé mais malheureusement, celui-ci est hors d'atteinte. Bond envisage donc de s'enfuir dans l'avion porteur des torpilles et commence à affronter les terroristes afin de pouvoir y accéder. L'un des criminels neutralisés est un aviateur que James laisse inconscient à l'arrière de l'avion en question tandis qu'il en prend les commandes. Finalement, l'Anglais parvient à faire décoller l'appareil juste avant que le missile ne fasse tout exploser et échappe miraculeusement à l'explosion. Mais alors que tout semble réussit, l'aviateur reprend ses esprits et se met à étrangler Bond avec une chaîne tandis qu'ils sont poursuivis par un autre avion qui tente de les tuer. L'agent 007 parvient à se sauver en faisant éjecter le siège de son passager qui détruit la carlingue de l'autre avion (qui était au-dessus du sien) et le fait exploser, tuant les deux terroristes. James contacte ensuite Londres afin de savoir où il doit livrer les missiles qu'il transporte.

James Bond faisant l'amour avec Inga

Bond faisant l'amour avec Inga.

Quelques jours plus tard, après être revenu en Angleterre, Bond se rend à la célèbre université d'Oxford où il séduit une enseignante de danois nommée Inga Bergstrom. Il couche avec la jolie jeune femme blonde lorsqu'il reçoit un appel téléphonique de Miss Moneypenny qui l'invite à se rendre à la cellule de crise du ministère de la Défense où M et Roebuck comparaissent devant le ministre. Tandis qu'il s'y rend, Bond apprend ce qui se passe dans un journal, Tomorrow : un autre navire de la flotte britannique, le HMS Devonshire, a été attaqué par des Chinois qui ont fait couler la frégate avant d'exécuter les dix-sept rescapés de l'attaque. James prend la peine de contacter un agent du MI6 basé à Saïgon, au Viêt Nam, et celui-ci l'informe que les vietnamiens n'ont retrouvés les marins assassinés seulement trois heures plus tôt et que quelqu'un de chez Tomorrow connaissait donc la nouvelle avant eux. Probablement soupçonneux à l'égard de la presse, Bond se rend à la cellule de crise avec le journal et il est convenu que M et lui ont 48 heures à consacrer à leur enquête et qu'une fois passé ce délai, la flotte britannique sera envoyée sur les eaux chinoises pour attaquer les Asiatiques.

Le briefing de Bond sur sa mission se fait dans une voiture où M explique qu'un mystérieux signal de fréquence GPS a été capté par le MI6 au moment même de l'attaque contre le Devonshire et qu'il provient d'un des satellites d'Elliot Carver, un magnat des médias mondiaux ayant la réputation de faire tomber des gouvernements par une simple émission et qui possède justement Tomorrow. La chef dit également à James qu'elle l'a donc fait inviter à une soirée que Carver donne à Hambourg, en Allemagne, pour fêter le lancement d'un nouveau réseau satellite. Enfin, 007 apprend que le suspect de cette nouvelle affaire émet dans tous les pays du monde sauf en Chine. M déclare finalement qu'elle est au courant que son agent a jadis eu une aventure avec Paris Carver, la femme d'Elliot, et lui conseille d'ailleurs d'user de cette relation pour parvenir à ses fins.

James Bond, Q et la BMW

Bond lorsque Q lui présente la BMW.

Une fois à l'aéroport d'Hambourg, Bond découvre le nouveau titre de Tomorrow : La Chine met en garde la flotte britannique. Il s'adresse ensuite au guichet d'une société de location de voiture et Q vient à sa rencontre après qu'il ait prononcé le mot de passe. Le vieil homme le conduit dans un hangar où il lui présente la voiture qu'il est censé utiliser au cours de sa mission, une BMW bien évidemment équipée de gadgets dont une voix féminine. Elle dispose également d'une étonnante capacité, celle de pouvoir être contrôlée à distance par un téléphone portable que Q lui remet aussi. James est visiblement très satisfait de ce nouvel équipement et Q le laisse seul.

Le soir-même, Bond arrive au siège du Carver Media Group Network, la société de Carver. Après avoir laissé un voiturier garé sa BMW, l'espion se présente à la soirée et s'annonce à la responsable des relations publiques de Carver qui le présente à ce dernier alors qu'il discutait avec certains de ses invités/employés. La discussion entre les deux hommes est très brève car Carver s'intéresse rapidement à une journaliste chinoise nommée Wai Lin, qui est entrée en fraude. Bond profite de cela pour approcher Paris. Celle-ci, toujours furieuse à cause de leur rupture, le gifle devant les autres invités, puis les deux amants se lancent dans une discussion. La femme de Carver demande finalement à l'employé du MI6 s'il dort toujours avec une arme sous son traversin, ignorant que cette réplique est interceptée par Henry Gupta, qui se trouve être le technicien de Carver. James avertit ensuite Paris que son mari risque d'avoir des problèmes, mais elle ne le croit pas. Le duo est alors retrouvé par Carver, qui est toujours en compagnie de Wai Lin. Le magnat des médias est étonné d'apprendre que sa femme connaît déjà 007 et devient encore plus méfiant lorsque le faux banquier fait des sous-entendus sur l'attaque du Devonshire. Aussi, il s'adresse discrètement à son bras droit, Richard Stamper, et des hommes de mains abordent aussitôt Bond tandis qu'il est avec Wai Lin et l'emmènent dans une pièce insonorisée pour l'interroger. Au même moment, Carver prononce son discours faisant les éloges de son nouveau réseau satellite. Bond est battu par les voyous qui tentent de le faire parler mais il finit par se défendre et parvient même à tous les vaincre alors que Stamper, qui a entendu la bataille par radio, se met en route avec un autre sbire. James, lui, coupe le courant dans tout le studio, sabotant la présentation de Carver. Il parvient ensuite à s'enfuir juste avant que Stamper n'arrive.

James Bond face à Paris

Bond étant face à Paris.

Plus tard, Bond est dans sa chambre d'hôtel et reçoit la visite de Paris qui a été envoyée par son mari qui aimerait savoir pourquoi il a saboté sa soirée. L'agent secret britannique ne veut pas que son amante s'implique plus que cela dans cette histoire et lui demande donc de rentrer auprès de Carver et de lui dire qu'elle n'a rien obtenu de lui ; il sait qu'elle risque gros si jamais elle parle. Cependant, Paris refuse et fait comprendre à James qu'elle ressent toujours quelque chose pour lui malgré leur rupture. Elle réalise de par elle-même qu'elle était allée trop loin dans son cœur et que l'Anglais ne voulait pas s'engager dans une relation sérieuse. Bond approuve et le duo commence à s'embrasser tendrement et même à coucher ensemble. Finalement, Paris décide de repartir malgré le fait que 007 lui dit qu'il peut la faire évacuer du pays en seulement quatre heures mais avant cela, elle révèle à l'agent "00" l'existence d'un coffre-fort dans l'imprimerie de son mari.

Le lendemain, James s'infiltre dans l'imprimerie de Carver. Après avoir espionné Henry Gupta donner des instructions à des gardes à propos d'un satellite, l'espion utilise la fonction d'électrocution de son téléphone pour accéder au coffre-fort où il remet la main sur le fameux encodeur GPS que Gupta avait acheté au bazar d'armes. Il se retrouve ensuite nez-à-nez avec nulle autre que Wai Lin, qui se révèle être une espionne. À cause d'elle, Bond est repéré et fuit les gardes jusque dans la salle des rotatives où il affronte deux sbires successivement sur une passerelle. Au cours des combats, l'un d'eux tombe dans les rotatives et connaît une mort atroce tout en tâchant de sang le papier qui est imprimé, ce qui semble amuser Bond. Celui-ci se rend ensuite aux étages inférieurs où des hommes tentent à nouveau de l'abattre. Heureusement, l'employé du MI6 réussit à s'enfuir, comme toujours.

Tandis qu'il est au volant de sa BMW et roule jusqu'à son hôtel, il est appelé par Carver, qui a déjà appris le vol de l'encodeur. Sans s'inquiéter plus que cela du sort que lui réservent le magnat des médias et ses sbires, Bond gare sa voiture dans un parking souterrain, ignorant que Stamper guide d'autres voyous depuis un toit d'immeuble adjacent et que ces derniers tentent de déverrouiller sa voiture dans le but de récupérer l'encodeur. James retourne dans sa chambre et y trouve le cadavre de Paris. Manifestement contrarié que son amante a été tuée, il ne peut se lamenter car il est confronté à l'assassin de la jeune femme, un spécialiste de la médecine criminelle qui se nomme le Dr. Kaufman. Celui-ci a l'intention de le tuer et de faire passer le meurtre et celui de Mme Carver pour un meurtre/suicide. Mais au moment où l'Allemand allait appuyer sur la gâchette, Stamper le contacte pour forcer Bond à déverrouiller la voiture. L'agent secret remet alors son téléphone à Kaufman et l'incite à s'électrocuter avec le taser. Cela lui permet de neutraliser le docteur et de le tuer de sang-froid. Bond retourne ensuite au parking et monte à l'arrière de sa BMW qu'il dirige à l'aide de son téléphone alors qu'il est pris en chasse par les voyous. Il utilise alors les différents gadgets de sa splendide voiture pour s'en débarrasser et une fois arrivé sur le toit du bâtiment, il l'envoie s'écraser dans un magasin de location de voitures.

Wade et Bond sur la base

Bond et Wade sur la base aérienne américaine.

Quelques heures plus tard, Bond se rend à une base aérienne américaine, en mer de Chine méridionale, vêtu de son uniforme de la Royal Navy. Sur place, il rencontre Jack Wade qui le présente au Dr. Dave Greenwalt, un expert du système mondial de positionnement de l'armée de l'air américaine à qui il présente l'encodeur GPS. Greenwalt apprend ainsi à 007 que l'objet a vraisemblablement été utilisé pour dérouter le Devonshire et le conduire dans les eaux territoriales chinoises. En l'analysant, l'expert réalise que l'encodeur a été trafiqué. Wade fournit ensuite un avion à Bond pour qu'il puisse plonger dans le Devonshire. Cependant, durant le vol, Greenwalt s'aperçoit que les eaux dans lesquelles le navire a coulé appartiennent en réalité au Viêt Nam et Bond saute sans l'entendre. Une fois dans le navire (qui est en équilibre sur un rocher), Bond se rend dans la salle des missiles où il constate que l'un d'eux a disparu. Il est ensuite confronté une nouvelle fois à Wai Lin qui essaie de le tuer en perçant son réservoir à oxygène. C'est alors qu'un rocher tombe et l'épave de la frégate s'incline alors, faisant tomber des étagères dans la salle des missiles qui bloquent désormais la porte. Bond et Lin sont donc piégés à l'intérieur. Les deux espions trouvent heureusement l'idée de sortir par un conduit après s'être débarrassé de leur équipement de plongée. Mais alors qu'ils remontent à la surface, ils constatent que le bateau de pêche de Lin a été envahi par Stamper et ses complices qui les repêchent et les capturent.

Alors que Bond et Wai sont emmenés auprès de Carver dans une tour à Saïgon, ils croisent le général Chang, un militaire chinois sur qui Wai mène une enquête, et comprennent qu'il est associé avec le magnat des médias. Une fois face à Carver, ils discutent avant que la conversation ne soit interrompue par Henry Gupta qui annonce à son employeur que Chang aimerait le voir. Carver envisage donc de faire torturer Bond et Wai par Stamper mais le duo s'échappe avant tout en tuant quelques gardes. Ils utilisent ensuite le portait de Carver sur la face du bâtiment pour regagner un bureau avant de regagner la terre ferme. James et sa complice empruntent ensuite une moto et l'utilisent pour s'échapper. Des véhicules et un hélicoptère sont lancés à leur poursuite et au terme d'une intense course-poursuite à travers les rues de la ville, Bond parvient à détruire l'hélicoptère avec une corde à linge.

Plus tard, Bond et Wai prennent une douche en pleine ville et habillés (comme cela se fait là-bas) mais la Chinoise refuse de continuer de travailler avec James, si bien qu'elle décide de le laisser menotté à un tuyau tandis qu'elle regagne sa planque en bicyclette. Cependant, Bond réussit à se libérer et alors qu'il cherche Wai, il voit des hommes descendre d'un véhicule identique à ceux utilisés par les sous-fifres de Carver durant la course-poursuite. Ces derniers entrent dans la planque de la jeune femme et l'affrontent. Après avoir battu deux sbires dehors, 007 entre dans la planque et sauve Wai qui était tenue en joue par l'un de ses assaillants. Bond s'aperçoit que le pistolet utilisé par l'homme de main appartient à l'armée chinoise, ce qui signifie que le général Chang cherche à tuer l'espionne. À ces mots, il demande à Wai si elle se voit toujours agir seule et la jeune femme répond que cela dépend s'il cherche à faire régner la paix ou se venger. Comme James lui dit qu'il tente d'empêcher une guerre, elle accepte de poursuivre sa mission à ses côtés. Wai fait ensuite son rapport : 10 tonnes de matériaux furtifs ont disparu dans une des bases de Chang et elle a remonté leur trace jusqu'au quartier-général du Carver Media Group Network. Bond réalise que les matérieux en question ont servis à Carver pour fabriquer un navire furtif qu'il a utilisé pour attaquer le Devonshire et voler le missile sans être détecté. 007 déduit également que la nuit suivante, à minuit, le navire furtif se placera contre la frégate britannique censée attaquer la Chine et tirera un missile sur le pays asiatique au nom du Royaume-Uni. Ainsi, la Chine ripostera et Carver fournira les photos pour ses médias tandis que la guerre commencera. Wai dévoile ensuite tout un équipement secret et envoie les messages concernant les plans de Carver à leurs nations respectives. Tandis que la Chinoise fait des recherches sur l'emplacement du navire furtif, Bond trouve un Walther P99 dans les affaires de sa partenaire et décide de le prendre. Peu de temps après, Wai découvre que le bâtiment furtif se trouve dans la baie de Ha Long où de mystérieux incidents ont eu lieu.

James Bond sur le point de poser une mine sur le bateau de Carver

Bond étant sur le point de poser une mine sur le navire furtif de Carver.

Plus tard, Bond et Wai arrivent à la baie de Ha Long où un guide accepte de les mener pour 5 000 $. Durant le trajet, Wai suggère à James de se servir des détonateurs des mines qu'ils ont l'intention de placer sur le navire furtif s'il devait lui arriver le malheur. Après avoir fait l'amour[9], Bond et Wai empruntent un canot et atteignent le navire. Ils se dispersent pour placer les mines qu'ils règleront sur dix minutes. Cependant, avant que le duo n'ait terminé, Carver ordonne le tir de missiles sur l'Angleterre et la Chine. Wai est ensuite repérée sur une caméra de surveillance. Bond tente de l'avertir mais la jeune femme ne l'entend pas et est capturée par Stamper et ses hommes. Alors qu'il est recherché, 007 élimine deux autres sbires et laisse dépasser le corps de l'un d'eux pour que Stamper tire dessus, lui faisant ainsi croire qu'il a réussi à le tuer. Cela permet à l'agent secret de s'infiltrer plus facilement dans le navire. Carver, lui, est face à Wai à qui il explique que la guerre opposant le Royaume-Uni et la Chine permettrait au général Chang de prendre le pouvoir et de lui accorder des droits de diffusion exclusifs dans le pays asiatique pendant 50 ans.

Au même moment, M reçoit le message envoyé par Wai et demande à l'amiral Roebuck d'ordonner à sa flotte de rechercher le navire furtif de Carver. Bond sait cependant que le bateau est toujours invisible au radar du HMS Bedford, la frégate britannique, et qu'il doit l'endommager pour qu'il puisse être détecté. Ainsi, il prépare du matériel pour provoquer une explosion de grande envergure et lorsque Carver ordonne à Gupta de préparer le tir du missile, l'Anglais prend le technicien en otage, révélant par la même occasion à Carver et à Stamper qu'il est toujours vivant. Avec Wai en otage, le magnat des médias se rend sur un pont du navire avec Stamper et leurs sbires. Craignant possiblement de perdre une autre femme, James propose de relâcher Gupta à condition que Carver libère Wai mais celui-ci refuse. Il réalise ensuite qu'il suffit simplement d'appuyer sur un bouton pour que le missile soit tiré et tue Gupta de ses propres mains, estimant qu'il ne lui est plus utile. Alors qu'il est piégé, Bond déclenche l'explosion, endommageant le navire. Il se met ensuite à tirer des coups de feu dans la direction des ennemis ce qui permet à Wai de se libérer de leur emprise et de le rejoindre. Le binôme bat un petit nombre d'hommes dans des couloirs, puis réalise que Carver a fait accélérer leur navire. À nouveau, les deux espions se dispersent : Bond va stopper le missile tandis que Wai se rend à la salle des machines pour détruire les moteurs.

Bond revient sur le pont du navire alors que celui-ci est attaqué par le HMS Bedford et les Chinois et échange des coups de feu avec Stamper avant de créer des dégâts supplémentaires avec un lance-missile. Finalement, il est contraint de fuir puisque l'Allemand tente de le tuer avec un lance-grenade. Néanmoins, le bâtiment est presque entièrement détruit et la plupart des sbires l'abandonnent. Bond retourne sur le pont quelques minutes plus tard et élimine le capitaine du bateau tout en sabotant le pupitre de commande. Cependant, il est embusqué par Carver, qui le tient en joue avec un pistolet. Le magnat des médias déclare que la Roval Navy détruira toutes preuves de ses actions puisque son navire sera détruit et qu'il s'enfuira dans un de ses hélicoptères. Bond a alors l'idée d'utiliser contre lui la foreuse que ses hommes avaient utilisée pour attaquer le Devonshire et après l'avoir battu, il le regarde être broyé par l'appareil. James bondit ensuite sur le missile qu'il essaie de dévisser mais il est confronté à Stamper qui a enchaîné Wai qu'il menace désormais de lâcher dans l'eau s'il n'abandonne pas. Confiante, Wai remet à Bond les détonateurs dont elle lui avait parlé et lui demande de les placer sur le missile pendant qu'il est encore temps. Tandis que Bond s'exécute, Stamper la laisse tomber à l'eau, puis rejoint 007 et l'affronte. L'espion britannique découvre donc que son adversaire est insensible à la douleur mais parvient à coincer son pied avec le missile. Stamper le maintien ensuite au-dessus de l'eau par son gilet en disant qu'ils mourront ensemble. Bond déchire donc son gilet avec son couteau et tombe dans l'eau avant de commencer à délivrer Wai et de lui redonner de l'air. Tandis que les deux sont sous l'eau, le navire furtif explose, emportant Stamper. James et Wai remontent à la surface et montent sur l'épave. Le HMS Bedford, qui est à leur recherche, arrive sur les lieux et les appele, mais le duo préfère faire l'amour une nouvelle fois plutôt que d'être sauvé.

Le monde ne suffit pas Modifier

En fin d'année 1999, Bond est convoqué dans le bureau de M qui l'envoie à Bilbao, en Espagne, pour récupérer l'argent d'un remboursement pour l'un de vieux amis de sa patronne, le magnat du pétrole Sir Robert King. James prend alors un vol de la compagnie aérienne d'Iberia et arrive à Bilbao le lendemain matin où il prend un taxi jusqu'à l'établissement où il doit se rendre, la banque suisse de l'industrie. Après avoir brièvement patienté dans un salon d'attente, l'agent secret anglais est conduit jusqu'au banquier Lachaise par trois gardes du corps[10]. Au cours de l'entrevue, Bond se voit bel et bien remettre l'argent (contenue dans une mallette) ainsi que le document du taux de change. Il tente ensuite d'interroger Lachaise sur l'identité de l'homme ayant assassiné l'un de ses collègues pour le rapport que Sir Robert avait tenté d'acheter mais la situation dégénère car Lachaise et ses gardes du corps le menacent ce qui l'oblige à les affronter. Lachaise est finalement tuée par Giulietta, l'une de ses employées, qui lui sauve ensuite la vie. Bond fuit ensuite la police espagnole et regagne Londres quelques heures plus tard.

James Bond déposant l'argent de King

Bond déposant l'argent de Sir Robert dans le scanner.

Une fois au siège du MI6, 007 dépose la totalité de l'argent dans un scanner avant d'échanger brièvement quelques blagues avec Miss Moneypenny et de rejoindre finalement M dans son bureau à sa demande. La vieille femme est en compagnie de Sir Robert en personne qui remercie brièvement Bond pour lui avoir rapporté son argent avant de s'en aller. M lui sert du whisky mais lorsque Bond touche la mousse de la boisson, une réaction chimique est émise et l'espion comprend rapidement que l'argent qu'il a rapporté est en fait une bombe. Alors qu'il court avertir King, les liasses explosent ce qui entraîne la mort de King, et probablement aussi de quelques employés du service. Bond pourchasse ensuite Giulietta qui a essayé de l'abattre depuis un hors-bord, sur la Tamise. Au terme d'une course-poursuite en bateau sans merci, la tueuse s'enfuit dans une montgolfière et lorsque son adversaire s'y accroche et tente de lui faire avouer pour qui elle travaille, elle se suicide. Bond, lui, chute dans le vide et se blesse grièvement à l'épaule en atterrissant sur le Dôme du Millénaire.

James Bond durant l'enterrement

Bond durant l'enterrement de Sir Robert.

Quelques jours plus tard, Bond et le MI6 assistent à l'enterrement de Sir Robert qui a lieu en Ecosse, dans l'immense propriété de campagne que possédait le magnat de pétrole[10]. Les agents du MI6 se réunissent ensuite dans un autre repaire de l'agence pour un débriefing. Bond aimerait pouvoir enquêter sur la mort de King mais il ne peut malheureusement pas reprendre du service actif sans une autorisation médicale. C'est ainsi qu'il séduit l'infirmière chargée de l'examiner afin qu'elle le déclare apte à reprendre du service.

Le criminel potentiellement responsable de l'attentat au siège du MI6 est bientôt identifié comme étant un anarchiste international connu sous le surnom de Renard. Celui-ci avait auparavant enlevé Elektra King, la fille de Sir Robert, et la jeune femme s'était finalement enfuie après avoir éliminé deux de ses ravisseurs. Renard se trouve avoir une grande particularité : un agent "00" du MI6 lui a logé une balle dans la tête qui détruit ses sensations une à une tout en le rendant toujours de plus en plus fort jusqu'à sa mort. D'après l'intuition de Bond, Elektra serait la prochaine cible du terroriste et M le charge donc de la rencontrer et de lui faire comprendre que ses jours sont en danger tout en essayant de la protéger.

James Bond poursuivis par les parahawks

Bond étant poursuivis par les parahawks.

En Azerbaïdjan, James fait la rencontre d'Elektra qui ne semble pas croire en la menace. Pourtant, alors que le duo est en train de skier, des engins ennemis nommés parahawks les prennent en chasse. Heureusement, Bond réussit à tous les détruire alors qu'Elektra est désormais vivement inquiète.

Le soir suivant, James se rend au casino tenu par Valentin Zukovsky afin d'en savoir un peu plus sur Renard. Elektra rejoint ensuite les deux hommes et joue aux cartes contre le Russe. Elle perd finalement 1 000 000 $.

Elektra et Bond au lit

Bond et Elektra faisant l'amour.

De retour dans sa résidence de Bakou, la jeune femme fait l'amour avec Bond mais celui-ci la quitte en pleine nuit. Alors qu'il enquête sur Sasha Davidov, le chef de la sécurité d'Elektra, l'agent 007 trouve dans sa voiture le cadavre d'un scientifique russe, Mikhail Arkov, et comprend donc qu'il est un traître. Aussi, il le tue afin d'avoir une chance d'approcher Renard au Kazakhstan. Une fois dans le pays d'Asie centrale, l'agent secret britannique fait la rencontre d'une scientifique américaine, le Dr. Christmas Jones avant de descendre jusqu'à Renard. Là, il confronte le terroriste et est étonné de s'apercevoir qu'il a la même devise qu'Elektra, ce qui le laisse supposer que la fille de Sir Robert n'est pas si innocente qu'elle en a l'air. Ensuite, il est confronté à Christmas ainsi qu'à quelques militaires qui veulent l'arrêter (ils ont compris qu'il n'est pas le Dr. Arkov). À cause de cela, Bond ne peut empêcher Renard de s'enfuir avec du plutonium militaire et d'enclencher une bombe qui manque de le tuer avec Christmas.

James Bond confrontant Elektra

Bond confrontant Elektra.

De retour auprès d'Elektra, Bond la confronte afin d'essayer de déterminer si elle a véritablement ou non un lien de parenté avec Renard. Selon lui, elle aurait développé le syndrome de Stockholm durant son kidnapping mais la femme le gifle en déclarant que tout en Renard la répugne. Elle lui fait ensuite savoir qu'elle a contacté M.

Plus tard, au centre de contrôle du pipeline d'Elektra, 007 retrouve M et lui fait part de ses soupçons sur la fille de Sir Robert. Une bombe se trouvant à l'intérieur du pipeline est ensuite détectée et Bond part avec Christmas pour essayer de la désactiver. Finalement, il réalise qu'Elektra attente contre son propre pipeline et empêche Christmas de désamorcer l'explosif afin qu'elle les croit morts. Peu de temps après, l'agent secret apprend que M a été enlevée par Elektra.

Par la suite, Bond se rend avec Christmas à Istanbul, en Turquie, pour y interroger Valentin Zukovsky. Ils manquent ensuite tous les trois d'être tués par deux hélicoptères de King Industries que Bond réussit finalement à détruire. Zukovsky les emmène ensuite à une ancienne planque du KGB où ils captent un signal de détresse émit par M ce qui leur révèle l'emplacement de la Tour de la Vierge, le bâtiment qui sert de repaire à Elektra et à Renard. Juste après cela, Bond et Christmas sont arrêtés par Bull, un homme de main qui a trahit Zukovsky pour le compte d'Elektra et de Renard. Conduit face à son ennemie, James est torturé par cette dernière. Il est sur le point de succomber lorsque Zukovsky et ses hommes prennent d'assaut le bâtiment. Le Russe est malheureusement abattu par Elektra mais dans un dernier effort, il parvient à délivrer Bond. L'Anglais libère ensuite M et tue Elektra avant de s'en prendre à Renard dans son sous-marin après avoir délivré Christmas. L'espion et la scientifique parviennent à empêcher Istanbul d'être détruit par Renard et vivent une histoire d'amour.

Meurs un autre jour Modifier

James Bond et les deux coréens

Bond et les deux agents sud-coréens durant la mission.

En 2001, James Bond et deux autres agents sud-coréens sont en mission en Corée du Nord. Bond doit tuer un colonel, Tan-Sun Moon. Prenant l'identité de M. Van Bierk, un trafiquant de diamants sensé rencontrer le militaire nord-coréen, l'espion britannique est sur le point d'atteindre son objectif mais sa mission tourne vite au cauchemar car un mystérieux traître du MI6 révèle son identité à l'Ennemi ce qui entraîne la mort de ses deux collègues par Moon lui-même. Alors qu'il est sur le point d'être exécuté lui aussi, Bond provoque une explosion grâce à sa montre avant de prendre la fuite. S'ensuit un affrontement en aéroglisseur où il affronte Moon au corps-à-corps avant que celui-ci ne chute au bas d'une cascade d'eau où il semble trouver la mort. Peu de temps après, Bond est arrêté par les troupes du général Moon, le père de sa cible.

Torturé et gardé en captivité durant quatorze mois, l'Anglais est finalement relâché lors d'un échange contre Zao qui a entretemps été capturé par le gouvernement britannique. Désormais déterminé à déterminer l'identité du traître et à se venger de lui, Bond est en rétablissement dans un bateau où il reçoit la visite de M en personne qui lui fait savoir qu'il n'est plus opérationnel. Néanmoins, l'agent 007 s'échappe et regagne Hong Kong où il séjourne dans un hôtel où il est connu. L'un des employés de cet hôtel est un agent chinois nommé M. Chang et ce dernier possède des pistes sur Zao. C'est ainsi que Bond poursuit sa mission à Cuba à l'insu du MI6. Sur-place, il apprend que le terroriste nord-coréen est dans une clinique sur l'île de Los Organos.

James Bond rencontrant Jinx

Bond rencontrant Jinx.

Alors qu'il est en repérage sur la terrasse d'un bar, Bond fait la rencontre d'une jeune femme américaine qui se fait appeler Jinx. Les deux couchent ensemble mais le lendemain matin, la nouvelle conquête de l'agent secret repart sur un bateau. James se rend ensuite à la clinique où il confronte Zao alors qu'il subissait une transformation génétique. Les deux ennemis s'affrontent brièvement avant que Zao ne prenne la fuite. Toutefois, Bond a pu récupérer sur lui un collier où se trouve des diamants. Jinx, qui était là elle aussi, tente elle aussi d'arrêter Zao mais échoue. 007 analyse ensuite les diamants récupérés et apprend qu'ils proviennent d'une mine se trouvant en Islande et qu'un milliardaire, Gustav Graves, a découvert un filon là-bas.

James Bond en duel avec Graves

Bond et Graves se battant en duel.

De retour à Londres, Bond rencontre ce nouveau dans un club d'escrime où ils s'affrontent. L'agent secret anglais lui présente l'un des diamants qu'il a trouvé et lui propose de se battre pour le minéral. La situation dégénère et les deux hommes se lancent dans un affrontement à travers l'établissement. Le combat est heureusement stoppé par Miranda Frost, l'attaché de presse de Graves. Peu après, le milliardaire invite Bond à le rejoindre en Islande à l'occasion d'une démonstration de son satellite Icare, le week-end prochain. L'agent "00" accepte l'invitation. Il se rend ensuite à une gare où il retrouve M qui déclare qu'il est à nouveau opérationnel. Avant de partir, Bond se voit remettre divers gadgets dont une montre et une nouvelle Aston Martin.

Une fois au palais de glace que possède Graves, James rencontre le milliardaire argentin avant d'être conduit à sa chambre par Miranda. Le soir-même, au cours d'une fête, Bond retrouve Jinx et le duo assiste ensuite à la démonstration d'Icare. Bond finit par apprendre que Miranda travaille pour le MI6 et les deux couchent ensemble. L'agent secret britannique sauve par la suite Jinx qui a été capturée par Zao. Les présences du terroriste et d'un étrange masque surnommé "La machine à rêves" révèlent à Bond que Graves est en fait le colonel Moon et qu'il avait changé d'apparence physique dans la même clinique que Zao. Aussi, après avoir chargé Jinx de prévenir Miranda, 007 confronte Graves dans son bureau avec Miranda mais la jeune femme se révèle être la traître à cause de qui Bond a été torturé en Corée du Nord. L'agent secret veut aussitôt l'abattre avec son Walther P99 mais Frost avait eu le réflexe de décharger l'arme pendant qu'ils couchaient ensemble. Alors qu'il est une fois de plus sur le point d'être exécuté, James s'échappe et se fait passer pour mort. Il doit désormais secourir Jinx qui est sur le point d'être noyé dans sa chambre. Mais avant de pouvoir le faire, il est confronté à Zao au cours d'un affrontement mettant à l'épreuve leurs deux bolides. Bond finit par éliminer définitivement son adversaire dans le palais de glace et réanime Jinx qui a entretemps perdu connaissance.

Plus tard, Bond et Jinx infiltrent l'avion où se trouve Graves et affrontent l'équipage tandis que le colonel nord-coréen retrouve son père qui ne le reconnaît pas. Jinx prend finalement les commandes de l'appareil tandis que la cabine où se trouve Graves est dépressurisée après qu'une vitre ait été détruite par une balle. Alors que Jinx reprend le contrôle de l'avion et affronte Frost, Bond se bat longuement avec Graves et finit par le précipiter dans le réacteur de l'aéronef, le tuant. Lorsqu'il retrouve Jinx, il est probablement ravi de s'apercevoir que Frost a été tué par l'espionne américaine. Bond et elle se dépêchent ensuite de sortir de l'avion dans un hélicoptère avant que celui-ci ne se détruise complètement. Les deux amants regagnent finalement une cabane où ils font l'amour avec des diamants.

Production Modifier

Cette version de James Bond a été interprétée par le célèbre acteur irlando-américain Pierce Brosnan et est considérée comme le protagoniste principal de quatre films consécutifs de la série de films produite par EON Productions : Goldeneye (1995), Demain ne meurt jamais (1997), Le monde ne suffit pas (1999) et Meurs un autre jour (2002). Dans tous ces films, Brosnan a été doublé dans la version française par l'acteur, directeur artistique et adaptateur Emmanuel Jacomy. Ce dernier est d'ailleurs la voix française régulière de Brosnan depuis Goldeneye.

Références Modifier

  1. Un faux passeport de Bond est à ce nom dans ce film.
  2. 2,0 et 2,1 Le véritable passeport de Bond stipule qu'il est né à cette date.
  3. https://www.rts.ch/info/culture/4323532-cascade-d-anecdotes-etonnantes-pour-celebrer-les-50-ans-de-james-bond.html
  4. Lombard, Philippe (2015). Le petit livre de James Bond. ISBN 9782754079891
  5. Bond le mentionne à Miss Moneypenny dans On ne vit que deux fois (1967).
  6. 6,0, 6,1, 6,2 et 6,3 Gardner, John (1995). Goldeneye. ISBN 1409135772.
  7. http://www.commander007.net/1995/11/goldeneye-les-scenes-coupees/
  8. https://youtu.be/zgxC-p0lQsM
  9. Benson, Raymond (1997), Demain ne meurt jamais.
  10. 10,0 et 10,1 Benson, Raymond (1999). Le monde ne suffit pas. ISBN 9782738659385.