FANDOM


"Dominer le monde. Toujours le même vieux rêve. Nos asiles sont pleins de pauvres types qui croient être Napoléon. Ou Dieu."
― James Bond à Julius No[src]

James Bond naît en Angleterre, au Royaume-Uni, à une date non mentionnée mais apparemment en 1930. Il est le fils légitime d'un père écossais et d'une mère suisse, originaire du Canton de Vaud[1]. Il finit par acquérir une maîtrise des langues françaises et allemandes au cours de son éducation qu'il reçoit également à l'étranger. Malheureusement, ses deux parents sont tués tragiquement lors d'un accident d'escalade alors que le jeune James n'avait que 11 ans. C'est sa tante qui s'est ensuite chargée de poursuivre son éducation. James est alors allé vivre avec elle dans un charmant village appelé Pett Bottom, près de Canterbury, non loin de la petite cité du Kent, dans l'extrémité sud-est de l'Angleterre. Il achève ensuite sa scolarité obligatoire dans une école publique[2].

À 12 ans, Bond fait ses études au célèbre collège d'Eton mais il est finalement renvoyé à la suite d'un problème avec une fille qu'il a eu au bout du deuxième trimestre. Il est alors envoyé à Fettes College, en Ecosse, qui n'est autre que l'école de son père. Après avoir travaillé dans cet école, James est admis à l'université de Cambridge où il apprend à parler et à comprendre les langues orientales comme le japonais[3].

Finalement, approximativement vers le début des années 1950, James rejoint le ministère de la Défense avant de devenir un officier de la section "00", une unité Black Ops ultra-secrète au sein des services secrets britanniques (MI6). Ainsi, Bond mène des missions à travers le monde pour son pays et a régulièrement à faire à des mouvements terroristes dirigés par les cerveaux criminels les plus redoutables. Depuis son entrée dans ce service, son arme de poing est un Beretta model 1934.

Entre fin 1961 et début 1962, l'agent 007 du MI6 est envoyé en mission au cours de laquelle son précieux Beretta s'enraye ce qui lui vaut six mois d'hôpital. Depuis lors rétablit, Bond a repris du service et continue d'opérer comme auparavant.

James Bond est un homme élégant et charmeur qui use souvent de ses charmes pour séduire des jeunes femmes avant d'avoir des rapports sexuels avec et ce, même si elles travaillent pour l'Ennemi. Naturellement détendu et courageux, c'est aussi un homme très intelligent, tacticien et cultivé dont les nombreuses ressources lui permettent sans conteste de prendre un malin plaisir à déjouer les plans machiavéliques de ses cibles. Bond est également incroyablement robuste et résistant, si bien qu'il parvient toujours à survivre aux multiples tentatives d'assassinat de ses adversaires sur sa personne bien qu'il n'est pas rare qu'il frôle la mort. C'est un pratiquant d'un certain nombre de sports, notamment de la plongée sous-marine et du judo ce qui lui est utile lors de ses combats. Bond a également de nombreux hobbys comme conduire des voitures luxueuses, jouer aux cartes dans des clubs privés ou des casinos mais également disputer des parties de golf. On notera aussi qu'il consomme très régulièrement des cigarettes ainsi que des boissons alcoolisées, sa favorite étant la vodka martini qu'il commande régulièrement lors de ses missions. Il est d'ailleurs un grand connaisseur des alcools (il sait notamment reconnaître que le Château Mouton Rothschild est un bordeau) et un grand amateur de champagne, notamment du Dom Pérignon qu'il boit également souvent. Avec toutes ces qualités, James Bond 007 est un véritable malheur pour tous les criminels qui croiseraient son chemin.

Dans les films Modifier

James Bond 007 contre Dr. No Modifier

Envoyé en mission Modifier

M: "Il est trois heures du matin. Quand dormez-vous, 007 ?"
James Bond: "Pas aux heures de travail, patron."
―M et James Bond[src]

Jamaïque. Le commandant John Strangways, le chef de la section J des services secrets britanniques, est brutalement assassiné alors qu'il était en mission dans son pays de résidence et qu'il allait contacter son patron. Quelques instants plus tard, sa secrétaire et assistante, Mary Prescott, est elle aussi tuée par les mêmes criminels alors qu'elle établissait une transmission radio avec Londres depuis la résidence de son patron. Comme la capitale britannique n'a plus aucune nouvelle de ces deux individus, une enquête doit impérativement être ouverte. C'est ainsi que Miles Messervy, le chef des services secrets britanniques, demande à savoir où se trouve James Bond, qui est l'un de ses meilleurs éléments. L'agent secret britannique est finalement localisé dans un club privé londonien nommé Le Cercle. Il dispute une partie de chemin de fer avec une élégante jeune femme nommée Sylvia Trench lorsqu'il se fait délivrer un message lui disant de se rendre au bureau de Messervy pour un briefing. À la demande de la belle Sylvia, Bond lui laisse sa carte (qui stipule vraisemblablement qu'il travaille pour Universal Exports, la couverture du MI6) et se rend sans plus attendre au siège du MI6. Néanmoins, avant d'entrer dans le bureau de son patron, il doit passer par une salle intermédiaire qui est le lieu de travail de Miss Moneypenny, la secrétaire de M qui est l'amoureuse sans espoir de 007. Comme à son habitude, le duo échange quelques phrases humoristiques et séduisantes avant que Bond ne rentre dans le bureau de M, qui est visiblement en train de travailler. Le chef du MI6 informe rapidement son agent des disparitions de Strangways et de Prescott (les services secrets britanniques ignorant encore qu'ils ont tous deux été assassinés), puis lui apprend que le premier menait une enquête sur un brouillage intensif ayant perturbé les lancements de fusées américaines au cap Canaveral, aux États-Unis, et qu'il a collaboré avec un agent de la CIA nommé Felix Leiter. M conclu son briefing en faisant savoir à Bond qu'il prendra le prochain vol pour Kingston, en Jamaïque, puisque le brouillage des fusées proviendrait apparemment de l'île des Caraïbes. Il fait ensuite entrer dans la pièce le commandant Geoffrey Boothroyd, l'armurier du service. Considérant que le pistolet de Bond n'est plus une arme sûre à cause de l'incident de sa dernière mission, Messervy exige qu'il opte pour un Walther PPK, qui serait beaucoup plus performant et puissant. C'est à contrecœur que Bond se débarrasse de son Beretta avant de dialoguer à nouveau avec Moneypenny lorsqu'il sort du bureau de son patron.

Flirte avec Sylvia Trench Modifier

Sylvia: "Mais quand devez-vous partir, dites ?"
James Bond: "Immédiatement...enfin, presque immédiatement."
―Sylvia Trench et James Bond s'embrassant[src]
James Bond face à Sylvia

Bond étant face à Sylvia.

De retour chez lui, le commandeur s'aperçoit qu'il n'est pas seul et lorsqu'il inspecte une grande pièce, il se retrouve nez-à-nez avec une invitée surprise qui n'est autre que Sylvia Trench. Séduite par James, la jeune anglaise finit par l'embrasser et les deux passent un peu de temps ensemble, devenant par la même occasion des amants. Néanmoins, Bond la quitte pour se rendre à l'aéroport de Londres et s'installer dans l'avion pour Kingston.

Arrivée en Jamaïque et début d'enquête Modifier

Lors de son arrivée dans la capitale jamaïcaine, 007 est observé à son insu par un mystérieux homme portant des lunettes à soleil noires et est photographié par une jeune femme se nommant Annabel Chung. Juste après cela, l'espion se fait aborder par un homme disant s'appeler M. Jones qui se présente comme le chauffeur du palais de Pleydell-Smith, le gouverneur de la Jamaïque. Cependant, Bond est méfiant et s'empresse de contacter le politicien afin de vérifier ces informations. Il avait finalement raison de se méfier car Pleydell-Smith nie lui avoir envoyé un chauffeur, déclarant que ce n'est pas une réception officielle. C'est ainsi que James envisage d'interroger le chauffeur imposteur sur son affiliation mais d'abord, les deux doivent échapper à l'homme aux lunettes à soleil qui les prend en chasse depuis l'aéroport. Bond et Jones parviennent heureusement à semer leur poursuivant et l'Anglais confronte ensuite son chauffeur. Refusant de lui fournir la moindre information, Jones finit par se suicider avec du cyanure contenu dans une cigarette qu'il portait sur lui en cas d'ultime recourt.

James Bond, Pleydell-Smith et la cigarette empoisonnée

Bond montrant la cigarette empoisonnée à Pleydell-Smith.

Bond se rend sans plus attendre au palais de Pleydell-Smith avec le corps de Jones et demande même ironiquement à un sergent posté dehors de le surveiller. Lorsque Bond raconte à Pleydell-Smith ce qui vient de se passer en lui montrant la cigarette empoisonnée qui a tué l'imposteur, une enquête est alors ouverte. Elle est menée par un commissaire du nom de Duff. Celui-ci apprend à Bond et à Pleydell-Smith que Jones avait volé la voiture qu'il utilisait et qu'il n'est sans doute pas d'ici, bien qu'il n'a pas pu être identifié. Pleydell-Smith, quant à lui, jure à l'agent des services secrets britanniques qu'aucun de ses employés ne pourrait être le traître ayant informé l'Ennemi de son arrivée au pays. À présent déterminé à commencer l'enquête sur les morts de Strangways et de Prescott, Bond déclare vouloir rencontrer toutes les personnes qui ont vu Strangways en dernier. Pleydell-Smith et Duff lui décrivent alors brièvement le géologue R.J. Dent et un militaire, le général Potter, les deux hommes qui jouaient aux cartes avec Pleydell-Smith et Strangways, quelques secondes avant la mort de l'espion anglais. Le gouverneur décide alors de présenter Bond au Queen's Club, l'association qu'ils fréquentent, afin de lui permettre de rencontrer ces deux individus.

James Bond chez Strangways

Bond étant dans l'appartement de Strangways.

Poursuivant son enquête, Bond se rend avec Duff à l'appartement de Strangways, là où a été assassiné Prescott. Curieusement, l'enquêteur trouve une facture au nom du professeur Dent pour des analyses géologiques ainsi qu'une photographie de Strangways et d'un mystérieux pêcheur. Il conserve la facture et se rend à sa chambre d'hôtel où il se fait servir une vodka martini. Avant de partir pour rencontrer les membres du Queen's Club, 007 dépose une certaine quantité de talc sur sa mallette et colle un cheveu sur les portes du placard de la pièce.

Nouvelles alliances Modifier

Une fois au Queen's Club, Bond fait comme convenu la connaissance de Dent et de Potter et commence à avoir des soupçons sur Dent du fait qu'il est la dernière personne à avoir vu Prescott vivante. Au cours de l'entretien, Pleydell-Smith lui révèle que le pêcheur qui figurait sur la photo chez Strangways se nomme Quarrel. Aussi, Bond se rend à un port et rencontre ce dernier. Cependant, Quarrel ne lui donne aucune information utile et se réfugie dans un bar que tient son ami Puss-Feller où Bond se fait embusquer par les deux hommes. S'il est initialement en mauvaise posture, James prend rapidement le dessus sur ses ravisseurs. Mais alors qu'il les tient en joue avec son Walther PPK, l'homme de l'aéroport le désarme et se révèle être Felix Leiter. Comprenant qu'il est dans le même camp que ce dernier, Bond décide de faire équipe avec lui tandis que Quarrel et Puss-Feller sont incités à collaborer avec eux dans leur mission commune.

Leiter, Quarrel et Bond lors de la discussion

Bond, Leiter et Quarrel étant dans le club de Puss-Feller.

Quelques minutes plus tard, dans le club de Puss-Feller, Bond, Leiter et Quarrel parlent de leur mission. Leiter révèle qu'au cours de sa mission, Strangways avait collecté, avec l'aide de Quarrel, des échantillons de roches sur plusieurs îles proches y compris sur une propriété privée, Crab Key, qui, d'après les dires de Leiter, appartiendrait à un Chinois qui ne laisse entrer personne sur l'île. Plusieurs personnes ayant mis les pieds dans l'île ont justement disparu dans de mystérieuses circonstances. Tandis qu'ils parlent, les enquêteurs sont photographiés par Annabel Chung que Bond reconnaît et interroge en présence de ses deux alliés. Tout comme Jones avant elle, la photographe ne fournit aucune information sur son mystérieux employeur et est finalement relâchée à la demande de 007. L'agent "00" demande ensuite à Leiter s'ils possèdent des informations sur le Chinois qui possède Crab Key et l'Américain répond que très peu d'éléments sont connus de lui si ce n'est qu'il se nomme Dr. No. Probablement satisfait d'avoir pu obtenir de nouvelles informations, Bond prend un taxi pour regagner son hôtel afin d'y passer le reste de la nuit. Il est loin de se douter qu'il est la cible du trio d'assassins ayant éliminé Strangways et Prescott. Fort heureusement, une voiture passant par-là lui sauve la vie et il peut désormais passer une nuit tranquille.

Tentatives d'assassinat Modifier

Un travailleur: "Qu'est-ce qui s'est passé ?"
James Bond: "Ils allaient à un enterrement, sans doute."
―Un travailleur et James Bond[src]
Dent et la facture

Bond présentant la facture à Dent.

Le lendemain, James se rend au laboratoire que possède Dent afin de l'interroger sur la facture de Strangways et sur les échantillons récoltés par Quarrel et ce dernier. Cependant, le professeur nie que les échantillons aient de la valeur et encore plus qu'ils proviennent de Crab Key, laissant Bond encore plus méfiant. Personne ne sait ce que l'agent secret britannique fait le reste de sa journée sachant qu'il ne regagne son hôtel que le soir suivant. Il demande à pouvoir envoyer un télégramme à la réceptionniste, qui l'informe d'ailleurs que la voiture qu'il a commandée a été livrée et se trouve dans un parking. De retour dans sa chambre, Bond s'aperçoit que le cheveu collé sur le placard a disparu et que quelqu'un a touché à sa mallette. Après avoir bu un verre de vodka (il a même préféré ouvrir une nouvelle bouteille) et envoyé au MI6 un télégramme où il demande un compteur geiger, Bond va se coucher mais s'aperçoit, horrifié, que quelqu'un a glissé une tarentule vivante dans son git. Il se lève alors d'un bond et élimine l'arachnide avec sa chaussure. Comprenant qu'il a échappé à une tentative d'assassinat, l'espion se rendort avec la pensée que le Dr. No souhaite sa mort.

Le lendemain encore, l'agent 007 du MI6 se rend au bureau de Pleydell-Smith et réclame des informations sur le Dr. No et Crab Key. Mlle Taro, la charmante assistante du gouverneur, apprend aux deux hommes que les dossiers traitant de No et de Crab Key ont disparus et que Strangways était le dernier à les avoir. À l'insu de James et de Pleydell-Smith, les documents en question avaient étés subtilisés par les trois assassins lorsqu'ils avaient tué Prescott. Pleydell-Smith remet ensuite à Bond un colis qui était arrivé pour lui par la valise diplomatique. L'espion l'emporte mais avant de partir, il rend visite à Mlle Taro car il est visiblement tombé sous son charme. De ce fait, il lui propose de se revoir. Ensuite, il retourne au port et utilise le compteur geiger trouvé dans le colis et envoyé comme convenu par le MI6 pour analyser les échantillons que Strangways avait collecté sur Crab Key. Il découvre alors que les matériaux sont radioactifs. Aussi, l'agent 007 convient avec Leiter et Quarrel de se retrouver au port le soir-même pour se rendre sur Crab Key, bien que ses deux alliés lui parlent de l'existence d'un dragon qui hanterait l'île.

De retour à son hôtel, Bond est contacté par Mlle Taro qui a décidé de l'inviter chez elle. Bond accepte mais en chemin, il se fait prendre en chasse par le trio de meurtriers mais parvient à s'en débarrasser définitivement avant de déclarer à un travailleur en plaisantant qu'ils allaient à un enterrement. Suite à cela, il est probable que l'Anglais sait que Taro travaille pour l'Ennemi. Néanmoins, Bond se rend malgré tout à la résidence de la belle jeune femme qu'il séduit. Après avoir fait semblant d'appeler un taxi, il fait l'amour avec elle et la livre finalement à la police locale. Il reste ensuite dans la maison de Taro et attend tranquillement l'arrivée du professeur Dent qui a l'ordre de le tuer. Bond le piège et commence à l'interroger mais là encore, il ne reçoit aucune information sur son employeur et exécute finalement le géologue de sang-froid.

Sur Crab Key Modifier

Honey et James marchant

James et Honey faisant connaissance.

Quelques minutes plus tard, l'agent 007 du MI6 rejoint Quarrel et Leiter au port et comme prévu, il se rend avec Quarrel sur Crab Key. Les deux hommes passent la nuit sur l'île et au petit matin, James est réveillé par une jeune sauvageonne en bikini blanc, Honey Ryder, qui est en train de chercher des coquillages sur la plage en chantant une chanson. James la rejoint mais, surprise, cette dernière le craint et devient même quelque peu agressive avant que Bond ne parvienne à lui faire comprendre que ses attentions ont tout d'honorables. Les deux inconnus font ensuite connaissance en marchant sur le bord de la plage mais Quarrel finit par les rejoindre en les prévenant qu'il a repéré une vedette rapide ennemie. Des sbires sont désormais à leurs recherches mais comme ils ne parviennent pas à les repérer clairement, ils déclarent qu'ils vont revenir avec des chiens. Bond, Honey et Quarrel s'aperçoivent ensuite que la barque d'Honey a été détruite et la jeune femme est donc contrainte d'accompagner les deux hommes. Poursuivant son aventure, le trio passe par un marais afin d'éviter que les chiens ne sentent son odeur. Cependant, un des hommes, manifestement plus intelligent que ses compères, revient finalement sur ses pas, obligeant Bond à l'éliminer de sang-froid ce qui surprend Honey.

James Bond discutant avec Honey

James discutant avec Honey.

Après s'être lavés, Quarrel, Bond et Honey remarquent les traces du dragon au sol et Quarrel déclare qu'il va faire le gai. James et Honey ont ensuite une discussion où la Jamaïcaine se confie à l'Anglais sur son passé, notamment sur son père disparu qui a, selon elle, été tué par le Dr. No. Bond l'écoute ensuite parler du propriétaire de la maison familiale qui l'avait violée et qu'elle avait ensuite tué avec une veuve noire femelle. Quarrel vient ensuite les prévenir qu'il a repéré un dragon.

Dans la base du Dr. No Modifier

Par la suite, les choses ne vont pas vraiment se dérouler en la faveur du trio : Quarrel est brûlé vivant par le dragon qui est en fait un engin de fer alors que James et Honey sont violemment arrêtés par des hommes de mains du Dr. No et sont, malgré eux, emmenés à une grande usine qui n'est qu'autre que la propriété du maléfique scientifique. Peu après leur arrivée, ils sont décontaminés par des techniciens de décontamination pour être finalement conduits à leur chambre où ils ont l'occasion de se changer. Sœur Lily, une des réceptionnistes, leur annonce que No en personne va partager un repas avec eux. Ils boivent cependant du café drogué et perdent connaissances. À leur insu, le docteur leur rend visite pendant qu'ils sont endormis et lorsqu'ils reprennent leurs esprits, ils se changent et sont conduits jusque dans une immense salle où se trouve notamment un aquarium. No en personne rejoint ensuite ses deux hôtes et partage le repas avec eux.

James Bond, No et le SPECTRE

Bond apprenant que No fait partit du SPECTRE.

À la demande de James, Honey et lui sont séparés lors du repas car l'espion estime que la jeune femme n'a rien à faire dans ce lieu et demande à ce qu'on la libère contre la promesse qu'elle ne parlera pas. No accepte et laisse un de ses gardiens emmener la jeune femme au grand désarroi de cette dernière qui souhaitait rester avec Bond, possiblement parce qu'elle était tombée amoureuse de lui. L'agent secret britannique poursuit ensuite sa discussion avec le scientifique qui lui révèle qu'il est membre d'une organisation criminelle et internationale qui se nomme le SPECTRE. Cette dernière se trouve être dirigée par les plus grands cerveaux du monde. Finalement, le Dr. No est amené à se rendre dans une salle de contrôle afin de déjouer un nouveau lancement de fusées américaines. Il s'en va donc et Bond est battu brutalement par des gardes jusqu'à ce qu'il perde à nouveau connaissance.

Retournement de situation Modifier

À son réveil, l'agent secret constate qu'on l'a enfermé dans un puis de ventilation très manifestement verrouillé. Toutefois, il est laissé sans surveillance et en profite pour s'échapper par un conduit d'aération. Lorsqu'il en sort, il croise Chen, l'un des techniciens de décontamination aperçu durant la douche qu'il étrangle à mort. Ensuite, il prend sa tenue de scientifique et entre dans la salle de contrôle où se trouve le Dr. No, se faisant ainsi passer pour Chen. Amené à se rendre sur une passerelle, il y sabote le bassin nucléaire avant de combattre et de tuer un garde qui l'a repéré. La base toute entière est désormais sur le point de se détruire complètement à cause de l'action de Bond et tous les techniciens fuient alors les lieux. No, lui, a repéré l'agent et décide plutôt de l'affronter au corps-à-corps afin d'essayer de sauver ses projets. Le combat est remporté par 007 alors que No s'ébouillante à mort dans le liquide de refroidissement du réacteur bouillant. Bien qu'il est en danger de mort s'il reste trop longtemps dans la base, Bond refuse de s'en aller avant d'avoir retrouvé Honey. Interrogeant une des réceptionnistes sur sa localisation, il parvient à la secourir et à fuir avec elle juste avant l'explosion du repaire. Le duo prend ensuite la fuite dans une barque. Malheureusement, l'embarcation est bientôt à cours d'essence mais James décide d'embrasser la jeune femme. Alors qu'ils font l'amour, Felix Leiter arrive pour leur donner un coup de main mais les deux se soucient peu d'être sauvés...

Bons baisers de Russie Modifier

Pique-nique avec Sylvia Modifier

James Bond: "Sylvia, un peu de tenue, voyons ! Enfin, rassure-toi, on remettra ça direct."
Sylvia: "On attend quoi ? La dernière fois que tu as dit ça, tu es parti pour la Jamaïque, et je ne t'ai pas revu avant six mois !"
―James Bond et Sylvia Trench[src]
Sylvia et James s'embrassant dans la barque

James et Sylvia s'embrassant.

Environ six mois après la mort du Dr. No, James Bond reprend contact avec Sylvia Trench et les deux amoureux décident de se retrouver à l'occasion d'un pique-nique. Seulement, ils sont si ravis de se revoir qu'ils font l'amour sans même avoir mangé ! Hélas, leur paisible moment est interrompu car le beeper de Bond sonne, signifiant qu'il doit passer un coup de téléphone au MI6 dans le cadre de son travail. L'appel est acheminé vers Miss Moneypenny et il est convenu que James se rende au bureau de M dès que possible.

Retour au MI6 Modifier

Une fois dans le bureau de Moneypenny, Bond s'apprête comme toujours à plaisanter avec elle mais M est également dans la pièce et le fait entrer dans son bureau. Il lui parle d'une jeune commise de déchiffrement employée par le consulat russe d'Istanbul, en Turquie, Tatiana Romanova, qui serait tombée amoureuse de lui après avoir vu sa photo. Compte tenu de l'extravagance de la situation, Bond et Messervy pensent tous deux qu'il s'agit d'un piège mais il se trouve que Romanova veut leur faire obtenir un lecteur de déchiffrement, un objet que les Anglais et les Américains cherchent à posséder depuis plusieurs années. Enfin, la Russe a contacté Ali Kerim Bey, le chef de la section T des services secrets britanniques, et a demandé à ce que James vienne personnellement la rencontrer et la faire passer à l'Ouest avec le lecteur. M fait ensuite entrer Q, le confectionneur d'armes et de gadgets du service, qui présente à l'agent 007 une mallette comportant diverses fonctions et matériels comme un fusil de sniper, un poignard et 50 souverains en or. Bien que James doute qu'un pareil objet lui serve dans cette mission, Messervy lui demande de le prendre avec lui malgré cela. Bond l'emporte et retourne dans le bureau de Moneypenny avec qui il parle brièvement avant d'être une nouvelle fois interrompu par M.

Arrivée en Turquie et première rencontre avec Kerim Bey Modifier

James Bond: "Avez-vous une allumette ?"
Le fils de Kerim: "J'ai un briquet."
James Bond: "Ah, c'est mieux encore."
Le fils de Kerim: "Oui, tant que ça marche."
―James Bond et le fils de Kerim[src]

Bond prend ensuite le prochain avion pour Istanbul et lorsqu'il descend à l'aéroport de la capitale turque, il est accosté par un jeune homme qui a été envoyé par Kerim Bey. Contrairement à lors de sa dernière affaire, l'Anglais en mission n'est pas du tout méfiant (probablement parce que ce nouveau chauffeur l'aborde avec un mot de passe) et accepte de se faire conduire par l'inconnu. Durant le trajet, il est toutefois étonné de s'apercevoir qu'ils sont suivis par une Citroën mais son chauffeur affirme que dans leur pays, être suivit par des Bulgares travaillant pour les Russes est une coutume. Bond et son allié se rendent à un marché de la ville qui sert secrètement de bureau à Kerim. Ainsi, 007 rencontre le Turc moustachu qui le salut aimablement et lui apprend que le chauffeur, tout comme tous ses autres employés principaux, est son fils, ce qui garantit la sécurité dans son travail. Il déclare ensuite qu'il approuve l'avis de M concernant l'inutilité de cette mission, puis affirme que Tatiana Romanova lui fera savoir en temps voulut comment la contacter. Prenant congé, Bond est conduit cette fois à son hôtel, toujours suivi par la Citroën. Après qu'il se soit annoncé à la réception, on le fait entrer dans sa chambre (la trente-deuxième de l'établissement) et lorsqu'il est seul, l'espion inspecte celle-ci et s'aperçoit finalement que quelqu'un a fixé un micro derrière un tableau. Aussi, il téléphone à la réception pour demander à changer de chambre (déclarant ne pas du tout être satisfait de celle-ci) et on lui dit que la seule autre pièce libre est l'appartement nuptial. À la demande de Bond, le portier le lui fait visiter et il s'installe dans celui-ci.

Enquête sur la possible trahison des Russes Modifier

James Bond: "Alors qui a gagné ?"
Kerim Bey: "J'ai eu des visiteurs. C'est un peu de plastique dans une cloison et ça devait m'atteindre à mon bureau. Mais par bonheur, je me délassais sur le divan au bon moment. La fille a eu une crise d'hystérie."
James Bond: "Votre technique lui semble brutale ?"
―James Bond et Kerim Bey, après l'attentat au bureau de Kerim[src]
James Bond, Kerim et le périscope

Bond regardant dans le périscope.

Quelques heures plus tard, Bond apprend par un moyen inconnu qu'une explosion est survenue dans le bureau de Kerim ce qui l'amène à se rendre immédiatement sur les lieux de l'incident où Kerim, toujours vivant, l'apprend que la bombe devait l'atteindre à son bureau mais qu'il a été sauvé de manière inconsciente par sa maîtresse, qui a ensuite eu une crise d'hystérie. Les Russes étant vraisemblablement les responsables de l'attaque, Bond et Kerim décident de mener une enquête. Ils se rendent dans les égouts de la ville et se déplacent jusqu'en-dessous du consulat russe où ils assistent à un entretien via un vieux périscope. Visiblement, le chef du service de renseignement militaire russe du consulat, le général Vassili, réprimande un de ses agents, qui se révèle être un dénommé Krilencu, un assassin bulgare ainsi que l'un des ennemis les plus redoutables de Kerim qui était éloigné d'Istanbul durant les dernières années. Tatiana Romanova fait finalement son entrée dans la pièce pour délivrer un message à Vassili mais le périscope ne permet pas à Bond de distinguer son visage. Suite à cela, Kerim s'engage à essayer de trouver les dessins architectoniques du consulat et suggère à James de ne pas rentrer à son hôtel la nuit suivante compte tenu de la menace que représente Krilencu.

Séjour au camp gitan et mort de Krilencu Modifier

Le soir-même, Kerim et un de ses fils mettent au point une ruse pour se débarrasser des suiveurs bulgares, puis le chef de section emmène Bond à un camp gitan, dans la banlieue de la ville, dont il se sert des résidents comme les Russes se servent des Bulgares, ce qui a donné lieu à une guerre à mort entre les deux camps. Au moment de passer à table, Bond et Kerim sont informés que deux filles aimant le même homme, Vida et Zora, cherchent à s'entretuer et vont s'affronter le soir-même. Avant le combat, une jeune femme danse lascivement devant eux et Bond semble évidemment tomber sous son charme. Vida et Zora se battent ensuite devant tout le monde mais elles sont interrompues par Krilencu et ses hommes de mains, qui envahissent le camp en tirant des coups de feu, cherchant à tuer Kerim. Au cours de la rixe qui s'ensuit, Bond vainc plusieurs des assaillants, sauvant notamment la vie de Vavra, le chef de la tribu gitan, avant qu'un mystérieux tireur ne lui sauve la vie à son tour. Les assassins finissent par repartir sans avoir pu tuer Kerim, qui a néanmoins été blessé au bras. L'agent turc déclare donc à Bond qu'ils devront trouver la planque de Krilencu le lendemain.

Kerim et Bond devant la cachette de Krilencu

Kerim et Bond étant devant la cachette de Krilencu.

Du fait que Bond a sauvé la vie de Vavra, celui-ci lui est redevable et l'employé du MI6 lui demande donc à mettre fin à la guerre entre Vida et Zora. Ainsi, il est libre de décidé laquelle des deux épousera l'homme et il passe le reste de la nuit en leur compagnie. La décision de James concernant les deux jeunes femmes n'est pas révélée mais toutes deux le saluent lorsqu'il quitte la banlieue le lendemain soir avec Kerim. Le duo se dirige à la planque de Krilencu avec l'équipement fourni par Q et attendent la venue de deux autres des fils de Kerim, déguisés en policier, qui sonnent à la porte de Krilencu. Comme prévu, le meurtrier essaie de s'échappe par une trappe dans le mur du bâtiment mais avant qu'il n'atteigne le sol, Kerim l'abat avec le fusil de sniper et il meurt en tombant au sol. Soulagés et ravis, Bond et Kerim se séparent ensuite : 007 regagne son hôtel tandis que Kerim rentre probablement à son bureau.

Première rencontre et nuit d'amour avec Tatiana Romanova Modifier

James Bond: "Jamais je n'ai vu plus jolie fille, Tania."
Tatiana: "Merci, mais je crois que ma bouche est un peu grande."
James Bond: "Non, la taille idéale. Pour moi, en tout cas."
―James Bond et Tatiana Romanova[src]
Tatiana rencontrant Bond dans la chambre

Bond rencontrant Tatiana dans sa chambre.

De retour à l'appartement nuptial de son hôtel, James téléphone à la réception pour réclamer son petit déjeuner à 9 h 00 le lendemain matin, puis il se prépare pour prendre un bain lorsqu'il sent une odeur suspecte (possiblement un parfum féminin) et entend des bruits. Partant inspecter les lieux vêtu uniquement d'une serviette et armé de son Walther PPK, l'agent "00" voit une jeune femme blonde nue s'installer dans son lit et réalise qu'il s'agit de Tatiana Romanova. Comme les deux sont sous le charme l'un de l'autre, ils commencent à échanger des baisers. Bond tente de savoir si le lecteur de déchiffrement est ici mais Tatiana refuse de lui répondre. L'Anglais et la Russe ont ensuite des rapports sexuels, puis conviennent de se retrouver le lendemain à la cathédrale de Sainte-Sophie pour que Tatiana remette à James les plans du consulat russe afin que l'espion au permis de tuer puisse organiser un plan avec Kerim pour récupérer le lecteur, qui s'y trouverait apparemment.

Obtention du plan du consulat et meurtre de l'agent bulgare Modifier

Kerim, Bond et la mort du Bulgare

Bond lorsque Kerim lui dit que l'agent bulgare n'a pas été tué à cause du plan.

Le lendemain, à Sainte-Sophie, Bond se fait passer pour un touriste et s'aperçoit que Tatiana est suivie par un autre agent bulgare, qui, à son insu, l'avait déjà suivi auparavant. Celui-ci tente de s'emparer du plan que Tatiana dépose au pied d'une colonne mais est éliminé par un mystérieux assassin que 007 est incapable de voir. Néanmoins, l'agent secret rapporte le plan à Kerim, qui jure que l'agent bulgare n'a pas été tué par quelqu'un de son entourage ni à cause du plan. James et lui comparent ensuite le plan rapporté par Tatiana avec celui dressé par l'architecte et s'aperçoivent qu'ils sont indentiques. Cependant, Kerim est convaincu que Tatiana n'est pas fidèle à Bond et qu'elle ne leur permettra pas d'obtenir le lecteur, ce que Bond désapprouve.

Interrogatoire de Tatiana à bord d'un bateau Modifier

Plus tard, Bond monte à bord d'un bateau où il retrouve Tatiana qu'il interroge sur le lecteur avec un faux appareil photo, qu'il utilise en fait pour enregistrer leur conversation. Au cours de l'interrogatoire, Tatiana montre qu'elle est réellement amoureuse de Bond, incitant probablement encore plus ce dernier à penser qu'elle lui permettra d'obtenir le lecteur. L'enregistrement est plus tard envoyé au MI6 et M fait envoyer un télégramme à Bond lui disant de poursuivre sa mission.

Évasion du consulat russe et embarquement à bord de l'Orient Express Modifier

Quelques jours plus tard, Bond et Kerim ont désormais finis d'échafauder leur plan permettant de s'enfuir avec Tatiana et le lecteur. Peu de temps avant de mettre le plan à exécution, Bond se rend au consulat russe et demande les visas, puis questionne le réceptionniste sur la ponctualité de l'horloge lorsque Kerim déclenche une explosion depuis les égouts. Cela permet à 007 de descendre jusqu'à Tatiana et le lecteur équipé d'un masque à gaz, puis de l'emmener jusqu'à Kerim. Ensemble, ils sortent par une trappe chez un épicier complice et se dirigent jusqu'à la gare de la ville où ils s'apprêtent à monter à bord de l'Orient Express. Cependant, Tatiana remarque un agent russe, le commissaire Benz, qui les suit dans le train.

Meurtre de Kerim Modifier

"Je ne raffole pas de son tailleur, Kerim !"
― James Bond à Kerim lorsqu'ils immobilisent Benz après son propre veston.[src]
James Bond, Kerim, Tatiana et les faux papiers

Bond et Tatiana après que Kerim leur ait remis les faux papiers.

Rapidement, Bond, Kerim et Tatiana s'installent dans un double compartiment et le chef de section remet à ses deux alliés de faux papiers stipulant qu'ils sont mariés. Une fois seul avec Bond dans un couloir, Kerim lui explique qu'il soudoiera le chef de train pour qu'il arrête le moyen de transport à la frontière bulgare, où ses fils les aideront à échapper à la douane et les transporteront à un aéroport 30 km plus loin, là où un avion passant par Athènes leur permettra de regagner Londres. Tandis que Kerim se charge de parler au chef de train, Bond retourne dans le compartiment et présente des vêtements à Tatiana. Cependant, après avoir parlé au chef de train, Kerim aperçoit Benz et prend à nouveau Bond à part sous prétexte de boire un verre dans le wagon-restaurant afin de pouvoir l'informer de la situation. Ainsi, les deux protagonistes décident de rester auprès de Benz durant le voyage afin de l'empêcher de faire quoi que ce soit de compromettant comme alerter le consulat russe. Après qu'ils aient neutralisé l'espion dans son compartiment en se faisant passer pour des contrôleurs de billets, Bond et Kerim conviennent de se retrouver au wagon-restaurant (James retourne auprès de Tatiana tandis que Kerim reste auprès de Benz pour le surveiller).

Bond passe les quelques heures suivantes à flirter avec Tatiana jusqu'à ce qu'ils s'apprêtent à retrouver Kerim dans le wagon-restaurant. Cependant, le contrôleur du train les informe qu'il est arrivé quelque chose à Kerim et conduit Bond jusqu'au compartiment de Benz où les deux semblent s'être entretués. Bond, visiblement troublé par la mort de son allié, demande au contrôleur de ne rien rapporter de l'évènement et lui donne de l'argent en lui disant que Kerim avait beaucoup d'amis influents qui lui seront reconnaissants. Ensuite, il retourne dans le compartiment de Tatiana pour la confronter en pensant qu'elle sait quelque chose de ce qui leur arrive. Tatiana dit d'abord qu'elle ne voit pas de quoi il parle, amenant l'Anglais à la gifler, puis elle jure qu'elle ne sait rien et promet de dire ce qu'elle sait lorsqu'ils seront arrivés à Londres.

Des heures plus tard, le train arrive à la gare de Belgrade, en Serbie, où Bond retrouve Mehmet, un autre fils de Kerim, à qui il apprend la mort de son père en prétendant qu'il s'est vengé lui-même. Il lui ordonne ensuite d'expédier un message à M pour envoyer un agent pouvant aider Tatiana et lui-même à passer la frontière yougoslave, puis il se sépare de lui après lui avoir remis des effets personnels de Kerim.

Révélation du complot du SPECTRE et confrontation avec Grant Modifier

James Bond et "Nash" discutant à part

Bond et "Nash" discutant à part.

Le train poursuit ensuite sa route et s'arrête à Zagreb, en Croatie, où Bond est abordé par un homme prétendant être le capitaine Nash, l'agent envoyé par M suite au message expédié par Mehmet. Celui-ci prétend n'avoir reçu que l'ordre de le contacter avec Tatiana. Après avoir présenté l'inconnu à la jeune fille, un Bond méfiant le prend à part et lui explique la situation. Ensuite, tandis qu'il invite Nash à partir au wagon-restaurant avec Tatiana, 007 inspecte la mallette de Grant mais ne semble pas y trouver quelque chose de suspect. Il rejoint ensuite l'agent et Tatiana dans le wagon-restaurant et tous commandent une sole grillée au serveur. Seulement, au cours du dîner, Nash verse discrètement de l'hydrate de chloral, un somnifère, dans le verre de Tatiana, l'endormant. Bond s'en rend compte lorsqu'ils retournent dans le compartiment et menace Nash de son Walther PPK. Cependant, il fait l'erreur de la ranger lorsque l'autre homme lui explique leur plan sur une carte et cela lui vaut d'être assommé durant quelques instants par ce dernier. Lorsqu'il se réveille, "Nash" le tient en joue et Bond réalise qu'il s'agit d'un complot du SPECTRE (l'homme en face de lui est d'ailleurs Donald Grant, l'un de leurs meilleurs assassins, et se révèle être le tueur de l'agent bulgare dans Sainte-Sophie mais également celui de Kerim, de Benz et de Nash). Grant était aussi le mystérieux tireur ayant sauvé la vie de Bond au camp gitan car le SPECTRE voulait le garder vivant jusqu'à obtenir le lecteur afin de pouvoir lui offrir une mort humiliante pour venger celle du Dr. No. Ainsi, une vidéo de Bond et de Tatiana faisant l'amour dans l'appartement nuptial de l'hôtel d'Istanbul sera découverte dans le sac à main de la Russe alors qu'une lettre d'elle menaçant de vendre le film à la presse à moins que Bond ne l'épouse pour lui avoir donné le lecteur sera découverte sur l'agent secret britannique. Finalement, Grant parle aussi de la manière sadique qu'il utilisera pour tuer James avant que celui-ci ne lui demande une cigarette qu'il lui paiera avec les 50 souverains en or se trouvant dans la mallette remise par Q. En essayant d'ouvrir la mallette en question pour obtenir toutes les pièces, Grant déclenche une cartouche de gaz qui lui explose au visage puisqu'il a effectué une mauvaise manipulation en essayant de l'ouvrir. James en profite pour le provoquer dans un combat féroce et sans merci au cours duquel Grant essaie de l'étrangler avec sa montre-garrot avant que 007 ne le tue avec sa propre arme. Victorieux, Bond récupère sur le corps de son adversaire défunt divers objets qu'il lui avait confisqué dont le lecteur et son précieux Walther PPK.

Mise en échec de nouvelles tentatives d'assassinat du SPECTRE Modifier

Peu de temps après, le train ralentit à cause d'une camionnette transportant des fleurs (en réalité conduit par un agent du SPECTRE nommé Rhoda, qui a reçu l'ordre de récupérer Grant, ignorant qu'il a été tué) qui se trouve au milieu de la voie et 007 en profite pour descendre avec Tatiana, encore endormie à cause de l'hydrate versée par Grant. Après avoir échappé à la vigilance de Rhoda, Bond le neutralise facilement et lui attache les mains derrière le dos avant de l'installer sur le siège passager avant de la camionnette. L'officier de la Royal Navy retourne ensuite chercher Tatiana (qu'il a laissé au sol compte tenu de son état) et la couche à l'arrière du véhicule, dans les fleurs. Finalement, Bond prend le volant de celui-ci et quitte la zone, conduisant jusqu'au lendemain matin, lorsqu'un hélicoptère du SPECTRE les approche. Comprenant que le conducteur de la camionnette n'a pas l'intention de s'arrêter, les occupants de l'aéronef commencent à lancer des grenades autour d'elle pour la forcer à s'arrêter (ou pour essayer de la détruire et de tuer ses occupants). Lorsque contraint d'arrêter le camion, James incite Tatiana, désormais réveillée, à se coucher sous le moyen de transport tandis qu'il s'en éloigne pour attirer l'hélicoptère plus loin. Après avoir esquivé habillement plusieurs attaques des terroristes, Bond se cache sous une grosse pierre, assemble à nouveau le fusil de sniper remis par Q, puis blesse le co-pilote de l'hélicoptère, le faisant lâcher dans l'appareil la nouvelle grenade qu'il s'apprêtait à lancer. La ruse de Bond porte donc ses fruits puisque les deux agents sont incapables de récupérer la grenade avant qu'elle ne fasse exploser l'appareil, les tuant sur le coup.

James Bond, Tatiana et Rhoda dans le bateau

Bond peu de temps avant de jeter Rhoda par-dessus bord.

Plus tard, Bond arrête la camionnette près d'un bateau à moteur qu'il démarre avec les clés de Rhoda. Il embarque dans l'engin avec Tatiana et Rhoda qu'il finit par libérer et jeter par-dessus bord. 007 révèle ensuite à Tatiana son intention de se rendre à Venise, en Italie. Le duo poursuit son périple lorsque d'autres agents du SPECTRE dirigés par un homme du nom de Morzeny les approchent en bateau et en ordonnant à Bond de mettre en panne son bâtiment. Une course-poursuite s'ensuit durant laquelle l'espion protagoniste fait tomber à l'eau tous les barils de carburant transportés par son bateau. Il fait ensuite semblant de se rendre avant d'utiliser un pistolet à fusée pour faire exploser les barils, enflammant les hors-bords ennemis et entraînant leurs destructions, et par conséquent les morts de ses occupants dont Morzeny. Bond et Tatiana poursuivent ensuite leur route et réussissent à atteindre Venise en toute sécurité.

Confrontation avec Rosa Klebb et fin de la mission Modifier

Tatiana: "Horrible femme."
James Bond: "Oui, elle avait des piquants."
―Tatiana Romanova et James Bond, en parlant de Klebb[src]

À Venise, James et Tatiana se reposent dans une chambre d'hôtel lorsque quelqu'un appelle l'Anglais par téléphone pour lui dire que leur chauffeur est prêt. Cependant, une femme de ménage entre et tente discrètement d'emporter le lecteur lorsque Bond s'absente un bref instant. L'agent secret du MI6 reçoit ensuite un deuxième appel et lorsqu'il empêche la femme de ménage de repartir avec le lecteur, celle-ci le menace d'une arme et 007 réalise qu'il s'agit de Rosa Klebb, l'un des membres les plus influents du SPECTRE. Contraint de raccrocher, Bond est sur le point d'être tué par Klebb mais est sauvé in extremis par Tatiana, qui attaque et désarme la vieille femme de manière inattendue. Réussissant à terrasser son ancienne employée, Klebb tente ensuite de piquer Bond avec une lame de venin fugue sortant de sa chaussure, amenant celui-ci à lutter contre elle avec une chaise. Tatiana finit par abattre Klebb mortellement avec sa propre arme, sauvant une nouvelle fois son amant. Les deux regardent le cadavre de leur adversaire et échangent de brèves répliques sur elle.

Plus tard, Bond et Tatiana visitent la ville en bateau et la jeune femme rend l'alliance à 007, puis elle se plaint en plaisantant que des touristes les filment. Ils échangent à nouveau des baisers tandis que Bond jette à l'eau le lecteur compromettant. Nous ignorons si l'agent 007 est plus tard suspendu ou non pour ne pas avoir rapporté l'objet au MI6.

Goldfinger Modifier

Mission au Mexique Modifier

Un an plus tard, l'agent 007 est envoyé en mission quelque part au Mexique. Sa tâche consiste probablement à mettre fin aux activités illégales d'un révolutionnaire et puissant contrebandier d'héroïne. C'est avec succès que l'agent britannique atteint ce nouvel objectif en détruisant le laboratoire où était confectionné la drogue. Suite à cela, Bond rend visite à une danseuse de cabaret mais malheureusement pour lui, cette dernière est une traîtresse car elle travaille pour le contrebandier et un assassin doit l'assommer tandis que les deux s'embrassent. Heureusement, Bond reprend le contrôle de la situation, ayant aperçu le reflet de son assaillant dans l'œil de la femme avant qu'il ne puisse être frappé. Il affronte alors le criminel et le tue en l'électrocutant dans un bain avec une lampe. Bond quitte ensuite le Mexique et prend l'avion pour Miami Beach, aux États-Unis, afin d'y passer des vacances.

Confronté à Goldfinger pour la première fois et mort de Jill Masterson Modifier

"Ma chère petite, il y a des choses qui ne se font pas, tel que de boire du Dom Perignon 55 à une température au-dessus de 3 °C. C'est aussi malsain que d'écouter les Beatles sous boules Quies !"
― James Bond à Jill Masterson[src]

James est désormais à la piscine de l'hôtel Fontainebleu où il se fait masser par une dénommée Dink, une belle blonde. Un espion américain de la CIA informe cependant l'agent secret que le MI6 le charge de surveiller un homme d'affaires letton nommé Auric Goldfinger, qui se trouve également sur les lieux. Ce dernier pigeonne une de ses connaissances aux cartes, aidé secrètement par sa secrétaire et assistante Jill Masterson. Bond décide d'agir. C'est ainsi qu'il rejoint Jill dans la chambre qu'elle partage avec Goldfinger et la séduit rapidement. Tombant sous son charme, la jeune femme laisse l'inconnu prévenir son employeur qu'il appellera la police de Miami Beach à moins qu'il ne perde la somme de 15 000 $ face à son partenaire de cartes. Alors que l'homme d'affaires encaisse furieusement cette lourde défaite, Bond reste en compagnie de Jill et fait même l'amour avec la jeune femme en savourant du champagne. Seulement, alors qu'il allait prendre une nouvelle bouteille de champagne dans le réfrigérateur, un homme l'assomme avec une prise d'art martial.

Envoyé en mission Modifier

James Bond et le corps de Jill

Bond trouvant le corps de Jill.

Lorsqu'il reprend ses esprits, 007 trouve le corps de Jill étendu sur son lit. La malheureuse est entièrement peinte d'or et est certainement morte par suffocation de la peau. Stupéfait par ce qu'il vient de découvrir, James contacte sans plus attendre l'agent de la CIA et l'informe que Jill Masterson est décédée, qu'elle a été recouverte d'une peinture à base d'or. Suite à cette curieuse découverte, l'Anglais retourne à Londres et regagne le siège du MI6, plus précisément le bureau de M. Il informe son supérieur hiérarchique de ce qui vient de se produire et celui-ci lui recommande de ne pas traiter cette mission comme une vendetta personnelle. Dans le cas contraire, il le ferait remplacer. Messervy lui fait savoir que Goldfinger a rejoint l'Europe et comme Bond accepte de mener à bien cette nouvelle mission, son patron lui demande de le retrouver le soir-même à 19 h.

Le soir suivant, Bond et M dînent avec un responsable de la banque d'Angleterre qui leur dit qu'Auric Goldfinger a des réserves d'or déposées notamment à Zurich et à Hong Kong et qu'il fait du transfert parce que le prix de l'or varie d'un pays à l'autre. Cependant, personne n'a pu découvrir comment il s'y prenait pour transférer l'or hors de la frontière britannique. C'est ainsi que Bond entend rencontrer l'homme d'affaires en personne et le responsable lui fournit un lingot d'or provenant d'un trésor nazi gisant au fond d'un lac que James pourrait utiliser comme appât.

Le lendemain matin, Bond se rend au laboratoire de Q qui lui présente divers gadgets dont une splendide Aston Martin DB5 équipée de fonctions.

Premiers ennuis avec Goldfinger Modifier

Ensuite, il se rend à un club de golf où il rencontre Goldfinger et est amené à jouer contre lui. Dans un même temps, il est présenté à son domestique Oddjob, l'homme qui l'avait assommé. Durant la partie, il utilise le lingot d'or fournit par le responsable de la banque d'Angleterre comme appât et fait à nouveau perdre le bijoutier. Celui-ci, furieux, déclare à son adversaire que plusieurs personnes ont auparavant tentés de se mêler de ses affaires mais sans succès. Afin de prouver les dires de son employeur, Oddjob lance son chapeau melon qui décapite une statue de pierre avec ses rebords tranchants. Malgré cet avertissement, Bond refuse d'abandonner et suit Oddjob et Goldfinger jusqu'à Genève, en Suisse. Sur-place, il manque d'être tué par une certaine Tilly et fait ensuite sa rencontre après avoir crevé un des pneus de sa voiture.

James Bond retrouvant Tilly

Bond retrouvant Tilly.

La nuit suivante, il s'intéresse aux activités de Goldfinger en s'aventurant près de son entreprise d'or. Là, il découvre que la Rolls Royce de Goldfinger sert en fait à transporter l'or d'un pays à l'autre. Bond retrouve ensuite Tilly et comprend qu'elle est la sœur vengeresse de Jill. Le duo est ensuite repéré par les soldats de Goldfinger et s'empressent de prendre la fuite dans la fameuse Aston Martin DB5, poursuivis par un certain nombre d'ennemis. Les différentes fonctions de la voiture leur permettent heureusement de se débarrasser de certain de leurs poursuivants mais comme ils se retrouvent coincés, ils sont contraints de s'arrêter et Tilly est ensuite assassinée par le chapeau d'Oddjob. Désormais seul contre les ennemis, Bond est emmené dans sa propre Aston Martin mais grâce au siège du passager qui est éjectable, il peut s'enfuir mais sa voiture heurte un mur et il est capturé définitivement. À son réveil, Goldfinger le fait presque tuer avec un laser mais Bond réussit à le convaincre de le laisser en vie. C'est ainsi qu'il est plutôt abattu avec une arme tranquillisante.

Fin d'enquête et mise en échec du plan de Goldfinger Modifier

James Bond: "Qui êtes-vous ?"
Pussy Galore: "Je m'appelle Pussy Galore."
James Bond: "Je rêve certainement."
―James Bond et Pussy Galore[src]
James Bond dans l'avion de Pussy

Bond étant dans l'avion de Pussy Galore.

Lorsqu'il reprend ses esprits, il est dans un avion, face à Pussy Galore, la pilote personnelle de Goldfinger. Dans un premier temps, James croit rêver mais reprend rapidement ses esprits et réalise ce qui se passe. Dès lors, il tente de séduire Pussy mais cette dernière déclare être immunisée contre ses charmes, laissant supposer qu'elle est lesbienne. Après que Bond se soit changé, l'appareil arrive à sa destination : une écurie de chevaux appartenant elle aussi à Goldfinger. D'ailleurs, l'espion anglais en captivité retrouve brièvement le contrebandier avant d'être conduit à la cellule dans laquelle il est enfermé. Néanmoins, malgré sa mauvaise posture, quelques minutes plus tard, il réussit à s'échapper en attirant son gardien à l'intérieur de la cellule, puis en le combattant et en le neutralisant. L'Anglais se déplace ensuite jusqu'en-dessous d'une maquette où il espionne Goldfinger révéler à une bande de gangsters américains qu'il a l'intention de piller la célèbre banque américaine de Fort Knox le lendemain-même en utilisant du gaz paralysant et inodore qui lui a été fourni par l'un de ses associés pour neutraliser les militaires et les civils à proximité. Le grand criminel part ensuite avec l'un des gangsters qui a exigé que son associé lui remette l'argent qu'il lui avait promi en retour de ses services. Bond est ensuite repéré par Pussy Galore qui l'amène auprès de son employeur alors qu'il raccompagnait le gangster devant être payé. Elle lui dit qu'elle l'a trouvé sous la maquette et Bond ironise en disant avoir apprécié le briefing.

Plus tard, alors que Bond est dans sa cellule, surveillé par un certain nombre de gardes, l'un des hommes de mains entre et lui dit que Goldfinger le demande. Bond rejoint alors ce dernier. Au cours d'une discussion, 007 réalise que Goldfinger et ses hommes vont utiliser une bombe atomique à Fort Knox pour rendre les lingots d'or radioactifs et augmenter ainsi la valeur de son or. Goldfinger s'en va et Bond reste seul avec Pussy Galore. Comme elle tombe sous le charme de 007 alors qu'ils s'affrontent dans de la paille, elle finit par le laisser l'embrasser. Par la même occasion, Bond fait d'elle son alliée. Aussi, à l'insu de Goldfinger, ils remplacent le gaz sensé endormir les militaires et les civils par du gaz inoffensif et les personnes respirant le gaz font donc semblants d'être endormis et laissent volontairement les intrus pénétrer dans la banque et enclencher la bombe avec Bond menotté à elle. Cependant, les militaires interviennent et commencent à attaquer les soldats de Goldfinger, poussant ce dernier à refermer la salle où se trouve d'or, enfermant Oddjob et un technicien à l'intérieur. Le technicien en question veut se diriger vers la bombe pour la désamorcer mais Oddjob le tue. Alors que Bond se libère de ses menottes grâce à la clé qu'il récupère sur le cadavre du technicien, le domestique de Goldfinger descend vers lui et 007 l'affronte alors. Cependant, la très grande robustesse du Coréen empêche l'agent secret de le surpasser mais il parvient finalement à l'électrocuter à mort. Désormais débarrassé de son ravisseur, James tente maintenant de désamorcer la bombe mais il n'y parvient pas. L'engin est finalement désactivé à la dernière minute par un expert-scientifique atomique. Néanmoins, Goldfinger s'est échappé avec Pussy et reste introuvable.

Mort de Goldfinger et réussite Modifier

James Bond confronté à Goldfinger pour la dernière fois

Bond étant confronté à Goldfinger pour la dernière fois.

Suite au grand succès de James, l'agent des services secrets britanniques est invité à dîner avec le Président des États-Unis. Il emprunte alors un jet privé mais malheureusement, Goldfinger et Pussy ont pris le contrôle de l'avion et emprisonnés l'équipage. Le bijoutier confronte son vieil ennemi, armé d'un revolver plaqué or. Cependant, suite à un très bref moment d'inattention, Bond le provoque en combat singulier durant lequel une des vitres de l'appareil est détruite. Toute la cabine et désormais dépressurisée et Goldfinger est aspiré à l'extérieur. Bond rejoint ensuite Pussy qui est aux commandes. Comme la pilote ne parvient pas à reprendre le contrôle de l'avion, les deux amants décident de sauter de l'appareil, manifestement avec des parachutes. Ils atterrissent sains et saufs dans une forêt où ils font l'amour tendrement.

Opération Tonnerre Modifier

Confronté à Jacques Bouvard Modifier

"Madame, je tenais à vous présenter mes sincères condoléances."
― James Bond à la fausse veuve de Bouvard.[src]
James Bond et Mlle La Porte dans la chapelle

Bond étant avec Mlle La Porte dans la chapelle.

À nouveau un an plus tard, deux des collègues de Bond sont assassinés par le chef militaire du SPECTRE, le colonel Jacques Bouvard, qui s'est ensuite fait passer pour mort. Aussi, 007, qui a parfaite conscience que le colonel est en réalité bien vivant, est envoyé en mission en France pour éliminer ce dernier. Sur-place, il rencontre son contact local, l'agent de liaison Mlle La Porte, et les deux se rendent à une chapelle où ont lieu les fausses funérailles de Bouvard. Ensuite, Bond suit le militaire corrompu jusqu'à un château où il l'affronte et le tue. Désormais poursuivis par deux hommes dont Brinon, le garde du corps de Bouvard, Bond rejoint son Aston Martin DB5 en utilisant un splendide jet pack. Ensuite, il quitte les lieux en Aston Martin et avec Mlle La Porte.

Incidents dans la clinique de Shrublands Modifier

Plus tard, Bond est envoyé dans une clinique de relaxation nommée Shrublands par Messervy dans le but de se désintoxiquer des martinis et du caviar mais aussi pour se remettre en forme. Ce bâtiment se trouve au sud de l'Angleterre, à proximité de la base aérienne de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN). Alors qu'il est examiné par l'une des infirmières de l'établissement, Patricia Fearing, l'agent secret est présenté à un noble, le comte Lippe. Bond reconnaît un curieux tatouage sur le bras de ce dernier et méfiant, il visite sa chambre. Là, il est repéré par un mystérieux homme dont le visage est bandé. Ensuite, il retourne voir Patricia et alors qu'elle l'opère, il lui demande des informations sur l'homme au visage bandé et l'infirmière lui répond qu'il se nomme Angelo et qu'il a été opéré à la suite d'un grave accident de voiture. Alors que Patricia repart, Lippe tente de tenter Bond en manipulant la table de traction vertébrale sur laquelle il est installé. Patricia revient juste à temps et le sauve ce qui amène le duo à faire l'amour dans un bain turc. Après cela, Bond se venge de Lippe en le piégeant dans sa cabine de vapeur.

James Bond avec Patricia Fearing

Bond étant avec Patricia Fearing dans leur chambre.

Un peu après, Bond est dans sa chambre, en compagnie de Patricia, mais il voit par la fenêtre une ambulance et reconnaît probablement Lippe. Aussi, il descend et trouve le brancard de l'homme bandé. Après avoir tué un homme qui a essayé de le tuer, Bond fait sonner l'alarme incendie.

Réunion des agents "00" Modifier

Le lendemain, Bond fait ses adieux à Patricia car il doit se rendre au siège du MI6. Seulement, en route, l'espion britannique est pris en chasse par le comte Lippe qui essaie de le tuer. Une personne en moto les rejoint et fait exploser la voiture de Lippe, entraînant sa mort. Bond gare son Aston Martin à un endroit inconnu mais probablement à proximité du bâtiment des services secrets britanniques avant de monter jusqu'au bureau de Miss Moneypenny et comme à son habitude, il commence à échanger quelques plaisanteries avec la secrétaire. Seulement, leur instant romantique est de courte durée car cette dernière lui fait savoir qu'une réunion regroupant tous les agents "00" présents en Europe se tient à l'heure actuelle dans une salle de conférence. James se rend alors à cette réunion et arrive bon dernier. Prenant sa place, la septième, il assiste à l'entretien où il apprend en même temps que tous les autres agents présents que le gouvernement britannique a reçu un enregistrement où un homme affirme que le SPECTRE est actuellement en possession de deux bombes atomiques qui étaient à bord d'un vol de l'OTAN. La voix déclare que si la somme de 100 000 000 £ n'est pas versée au SPECTRE dans les sept jours à venir, une grande ville d'Angleterre ou des États-Unis sera détruite. Comme le confirme ensuite le ministre de l'Intérieur, le paiement sera effectué à moins que les bombes ne soient récupérées à temps. Bond et ses collègues ouvrent les dossiers qui ont étés placés devant eux alors que Miles Messervy précise que l'affaire a été baptisée "Opération Tonnerre". Dans le dossier, Bond reconnaît l'homme bandé qu'il a vu à la clinique de Shrublands et apprend qu'il se nomme François Derval et qu'il était un pilote de l'OTAN.

Entretien avec M Modifier

James Bond parlant de Derval

Bond parlant de Derval à M.

Après la fin de la réunion, Messervy rencontre un à un tous les agents pour des entretiens et lorsque c'est le tour de Bond, il écoute ce dernier dire qu'il a vu Derval mort à Shrublands et décide alors d'ouvrir une enquête. Bond déclare ensuite à son patron qu'il envisage de se rendre à Nassau, aux Bahamas, pour prendre contact avec Domino, la jeune sœur de Derval. Bond se rend ensuite au bureau de Moneypenny et échange à nouveau quelques plaisanteries avec elle avant de prendre le prochain avion pour les Bahamas.

Début de relation avec Domino et première rencontre avec Emilio Largo Modifier

James Bond et Domino faisant connaissance

Bond et Domino faisant connaissance.

Quelques heures après son arrivée à Nassau, Bond aperçoit Domino et rencontre la belle Française en faisant de la plongée. En sortant de l'eau, les deux commencent à discuter et Bond fait ensuite croire que son bateau ne démarre pas pour que Domino le raccompagne afin d'avoir l'occasion de faire plus humble connaissance. Le duo discute ensuite autour d'une table mais la jeune femme doit retourner au prêt de son tuteur qui la fait surveiller.

Bond se rend ensuite à son hôtel pour se vêtir de son magnifique smoking. Le soir-même, il se rend au casino de l'île où il retrouve Domino et fait connaissance avec son tuteur, un Italien nommé Emilio Largo. James est d'ailleurs amené à jouer aux cartes contre ce dernier et réussit à le battre. Alors que son adversaire veut rester à la table de jeu pour rattraper ses pertes, l'espion se dévoue pour inviter Domino qui réclamait un verre à son amant. Une fois à table, le duo se lance dans une conversation sur Emilio. À la demande de la jeune femme, ils se mettent à danser mais Largo les rejoint et invite James à le retrouver le lendemain dans la villa de Palmyra qu'il possède. L'Anglais accepte sans hésiter l'invitation et Largo repart ensuite avec Domino.

Début d'enquête avec Felix Leiter Modifier

Felix Leiter: "Des façons plutôt bizarres de traiter le CIA !"
James Bond: "Navré, je m'excuse, Felix, mais tu étais sur le point de dire 007."
―Felix Leiter et James Bond[src]

De retour dans sa chambre d'hôtel, James s'aperçoit via son magnétophone que quelqu'un s'est introduit dans sa chambre. Un homme avec des lunettes noires qui n'est autre que Felix Leiter frappe ensuite à sa porte et l'assiste confronter un intrus qui se cachait dans la salle de bain. Les deux espions décident de relâcher l'homme avant de parler de leur enquête commune.

Q rencontrant Bond aux Bahamas

Bond étant avec Q.

Le lendemain, ils se rendent à leur repaire où Q entre et présente à Bond divers gadgets comme un nouveau compteur geiger sous la forme d'une montre et un appareil photo avec une pellicule infrarouge.

Le soir-même, James plonge et inspecte le Disco Volante, le yacht de Largo. Il commence par chercher les bombes avec son compteur geiger mais il s'avère que les bombes ne sont pas à bord. Un sbire l'affronte ensuite sous l'eau et Bond finit par couper le tuyau de sa réserve d'oxygène, l'obligeant à regagner la surface. L'espion en mission prend ensuite quelques photos avec l'appareil que Q lui a fourni avant de regagner la surface et d'échapper à la vigilance des sbires. Une fois sur la route, il demande à une inconnue de l'avancer. Celle-ci s'avère s'appeler Fiona Volpe et Bond s'aperçoit qu'elle porte la même bague que Largo. Plus stupéfiant encore, elle séjourne dans le même hôtel que lui.

James Bond, Felix et les photos

Bond et Felix regardant les photos.

Le lendemain, Bond présente les photos qu'il a prise à Felix et les deux enquêteurs s'aperçoivent alors que le bateau est équipé d'un sas sous-marin et que c'est donc avec cela que Largo et ses hommes ont montés les bombes à bord. Cela signifie que l'avion de l'OTAN transportant les bombes avait coulé sous l'eau et qu'il faut donc chercher là-bas. James et Felix prennent alors un hélicoptère et explorent les environs à la recherche de l'avion disparu. Ils ne trouvent malheureusement rien et Bond se contente d'aller se rendre chez Largo puisqu'il est invité chez lui. En entrant, il reconnaît la voiture de Fiona. Une fois dans la villa, 007 retrouve non seulement Largo mais aussi Domino. L'Italien présente aussitôt l'Anglais à deux de ses sbires dont un certain Vargas qui était présent la veille, au casino. Bond essaie ensuite un sport, le ball-trap, avec un fusil qui, selon lui, conviendrait plutôt à une femme. Emilio lui présente ensuite ses requins avant de lui proposer d'emmener Domino au carnaval de Junkanoo, le soir-même.

Ennuis avec Largo et ses alliés Modifier

"Vous permettez que ma petite-amie se repose un instant ? Cette danse l'a tué."
― James Bond, après que Fiona ait été tuée.[src]
James Bond et Domino au festival

Bond et Domino étant au carnaval de Junkanoo.

Une fois au festival avec Domino, James est rejoint par Leiter qui lui fait savoir que son assistante a disparu. Bond, qui croit savoir où elle se trouve, retourne au repaire de Largo et retrouve la jeune femme morte. Il affronte ensuite les hommes de mains de Largo avant de rentrer à son hôtel où il trouve Fiona dans sa baignoire. Les deux font l'amour mais l'Italienne révèle alors sa véritable nature en l'emmenant avec Vargas et d'autres hommes. Cependant, ils se retrouvent très vite coincés devant le festival et James en profite pour s'échapper. Malheureusement, durant sa fuite, l'agent secret anglais est abattu à la jambe par l'un des acolytes mais surmonte sa douleur et continue de fuir Fiona, Vargas et d'autres hommes qui le poursuivent à travers le carnaval. Malgré tout, Bond réussit à s'en fuir définitivement et à se réfugier dans un club de danse proche où il tente de soigner sa blessure. Hélas, les hommes à sa recherche commencent à se regrouper autour du club et alors qu'il danse avec une belle jeune femme pour essayer de tromper leur vigilance, Fiona intervient soudainement et commence à danser avec James alors que ses alliés sont sensés l'abattre dans le dos pendant ce temps-là. Heureusement, James aperçoit le revolver du tueur sensé l'abattre et à la dernière seconde, il tourne Fiona dans la trajectoire de la balle, la tuant. Ironiquement, il la dépose à une table en disant aux personnes présentes que la danse l'a tué.

Trouvaille de l'avion et alliance avec Domino Modifier

Le lendemain, Bond et Felix poursuivent leurs fouilles et James finit par trouver l'épave de l'avion échoué. En faisant de la plongée jusqu'à l'appareil, l'agent secret reconnaît le cadavre d'Angelo Palazzi qui était en fait le double de François Derval. Sur lui, il récupère plusieurs des effets personnels de Derval dont sa montre. Il sait ainsi qu'il va pouvoir s'allier avec Domino quand elle saura que Largo est responsable de l'assassinat de son frère. C'est ainsi qu'il retrouve la jolie Française sur son site de plongée sous-marine. Les deux se rendent finalement à une plage proche où 007 révèle à Domino que son frère a été tué. Evidemment, cela attriste vivement la femme qui décide alors d'aider James dans son affaire. Celui-ci lui remet le compteur geiger afin qu'elle détermine à quel moment les bombes seront montées à bord du Disco Volante. Domino s'aperçoit ensuite que Vargas essaie de tuer Bond par derrière et s'empresse de prévenir l'agent secret qui a alors le réflexe d'utiliser un harpon pour éliminer le tueur sadique de Largo. Domino parle ensuite à James d'une petite bâtisse sur une falaise dont Largo lui avait dit de ne jamais s'en approcher. Bond part alors inspecter ces lieux et s'aperçoit que les sbires de Largo y ont déposés du matériel de plongée.

Affrontements finaux, mort de Largo et réussite Modifier

James Bond sous l'eau

Bond étant sur le point d'embarquer dans le Disco Volante.

Le soir-même, alors que Largo et ses sbires s'apprêtent à plonger, Bond assomme un des hommes afin de prendre sa tenue de plongée. Il plonge ensuite avec les ennemis qui embarquent dans le Disco Volante, lequel prend la mer avant que Bond et les autres plongeurs ne plongent à nouveau pour récupérer les bombes que Largo veut faire exploser à Miami, en Floride, aux États-Unis. Malheureusement, l'Italien reconnaît Bond, obligeant ce dernier à combattre et à tuer un des plongeurs lancés à ses trousses. Ses ennemis l'enferment ensuite mais il parvient à sortir par une grotte et à lancer une fusée que Q lui avait également fournit pour indiquer sa position à Leiter. L'Américain, qui était à sa recherche en hélicoptère, le récupère donc. Bond lui dit ensuite d'alerter les garde-côtes et de les alerter que la cible est Miami. Plusieurs hommes sont alors parachutés dans l'eau, donnant lieu à un affrontement entre Largo et ses hommes-grenouilles et les Américains. Bond prend également part à cet affrontement mais ne peut empêcher l'agent du SPECTRE de regagner le Disco Volante. Néanmoins, il parvient à s'accrocher à un aileron du bateau qui part à toute vitesse après avoir délaissé le cocon alors qu'ils étaient confrontés à des gardes de côtes et aux marines. Bond monte ensuite à bord et affronte Largo et ses hommes restants. Alors qu'il allait être abattu par le criminel, il est sauvé par Domino qui loge un harpon dans le dos de son ex-amant. La jeune femme déclare d'ailleurs être heureuse de l'avoir tué mais comme le bateau fonce à vive allure, ils sont contraints de sauter avant qu'il n'explose en percutant une rive. Un avion recueille ensuite Bond et Domino. Suite à toutes ces péripéties, il est probable que Bond raconte ses nouveaux exploits à ses collègues du MI6.

On ne vit que deux fois Modifier

Orchestration de sa mort Modifier

Deux ans plus tard, un engin spatial est capturé par un vaisseau inconnu alors qu'il était en orbite autour de la Terre. Alors que les Américains accusent les Russes d'être responsables de cela, le gouvernement britannique exige que James Bond soit chargé de mener l'enquête sur l'incident. Le MI6 décide cependant de le faire passer pour mort en envoyant deux faux tueurs l'abattre alors qu'il faisait l'amour dans une chambre à Hong Kong.

Une nouvelle mission Modifier

James Bond dans le sous-marin

Bond étant dans le sous-marin du MI6.

Quelques jours plus tard, les fausses funérailles de l'agent secret ont lieu à bord d'une frégate britannique alors que le monde entier ignore désormais que l'agent 007 est en réalité bien vivant. Son corps est jeté dans la mer et est discrètement recueillit par des plongeurs et emmené dans un sous-marin qui sert en fait de local au MI6. Bond rencontre ainsi Miss Moneypenny, puis M qui lui parle de sa mission. Son agent partira pour Tokyo, au Japon, car c'est dans le pays asiatique qu'aurait atterrit la fusée. Le contact de Bond se nomme Dikko Henderson et il devra le rencontrer dès son arrivée sur place.

Prise de contact avec Henderson et Tanaka Modifier

Tigre Tanaka: "Permettez-moi de me présenter. Je m'appelle Tanaka. Appelez-moi Tigre."
James Bond: "Si vous êtes Tanaka, dites ce que vous pensez de moi."
Tigre Tanaka: "Je...vous adore."
James Bond: "Oh, je suis vraiment très touché."
―Tigre Tanaka et James Bond[src]
James Bond et Aki au tournoi

Bond et Aki étant au tournoi de sumo.

Une fois à Tokyo, Bond se rend à un tournoi de sumo où il fait la rencontre d'une jeune femme, Aki, qui aimerait le conduire à Henderson. L'Anglais accepte et se fait aussitôt conduire à l'agent de liaison. Henderson lui parle de Tigre Tanaka, le chef des services secrets japonais, qui sera son contact principal. Il dit également à Bond que la Russie n'est pas impliquée dans la disparition du vaisseau, contrairement à une grande industrie japonaise. Hélas, Henderson ne pourra pas en dire plus car il est poignardé par un assassin que Bond poursuit et tue. Après avoir aperçu le complice de l'homme, il s'habille en sa victime et prend sa place, espérant être conduit jusqu'à son employeur. James est finalement amené à un bureau d'une société se nommant Osato Chemical and Engineering où le complice le démasque et l'affronte. Bond réussit à le neutraliser avant de forcer un coffre-fort ce qui lui vaut d'être repéré et poursuivit par des agents de sécurité. Aki le sort de cette mauvaise situation et le mène jusqu'à Tigre Tanka qui fait ainsi sa rencontre. Bond lui remet aussitôt les documents qu'il a pris dans le coffre-fort en demandant à ce qu'il les fasse analyser. Tanaka s'exécute aussitôt. Une photo d'un bateau est ensuite analysée et un micropoint est découvert et indique que la touriste ayant pris la photo a ensuite été tuée par précaution. Il s'avère ensuite que le bateau figurant sur l'image se nomme le Ning-Po et Bond demande à ce que la ligne côtière soit analysée.

Enquête Modifier

James Bond face à M. Osato

Bond lors de sa rencontre avec Osato.

Le lendemain, Bond retourne à Osato Chemical and Engineering pour y rencontrer son propriétaire, M. Osato, sous une fausse identité. L'industriel japonais est en compagnie de sa secrétaire particulière, la magnifique Helga Brandt, qui semble déjà séduire l'agent 007. Au cours de l'entretien, Osato s'aperçoit via un appareil que son interlocuteur est armé et c'est ainsi que lorsqu'il repart, il donne à Helga l'ordre intime de l'éliminer par le biais de quatre hommes de mains qui attendent dans une voiture, près de l'entrée du bâtiment. Alors qu'il est une nouvelle fois sur le point de se faire tuer, Bond est une fois encore sauvé par Aki et les deux s'échappent alors, pourchassés par les sbires. Durant le trajet, la jeune femme contacte Tanaka et lui demande d'organiser "la réception habituelle". Un aéronef arrive alors et jette la voiture des agents du SPECTRE dans l'eau. Bond et Aki poursuivent ensuite leur route jusqu'aux docks de Kobé. Là-bas, le duo s'aperçoit que de l'oxygène liquide attend d'être embarqué. Sachant qu'il s'agit d'un carburant utilisé en astronautique, James demande à Aki de faire surveiller le bateau tandis qu'il affronte les gardes qui les ont repérés. En fin de compte, Aki parvient à s'enfuir mais Bond, lui, est capturé et emmené à bord du Ning-Po selon les instructions d'Osato. Désormais prisonnier, l'agent secret britannique est interrogé par Helga qui, lorsqu'il refuse de lui dire la vérité, menace de le torturer avec un scalpel. Cependant, la secrétaire d'Osato tombe sous le charme de l'espion, qui décide alors de saisir cette opportunité pour lui proposer de partager avec elle la somme de 300 000 $ si elle accepte de le ramener à Tokyo.

Helga et Bond dans l'avion

Bond et Helga étant dans l'avion.

Le lendemain, Bond prend l'avion avec Helga mais la jeune femme le piège finalement, se révélant ne jamais avoir l'intention de trahir ses employeurs. La tueuse saute ensuite de l'appareil juste avant que celui-ci ne s'écrase. Heureusement, Bond a le temps d'en sortir avant qu'il n'explose. Il retourne ensuite auprès de Tanaka et d'Aki et se fait réprimander par le chef des services secrets japonais de s'être laissé séduire par Helga. Dans un même temps, l'Anglais apprend que la photo qu'ils avaient analysés la veille a été prise près d'une île nommée Matsou, sur la route de Kobé à Shanghai. Q arrive ensuite et ses techniciens construisent un mini hélicoptère gadgétisé nommé la Petite Nellie. Bond utilise ensuite l'engin pour survoler la région et faire de la reconnaissance. Malheureusement, l'opération est insatisfaisante et il est bientôt poursuivit par des engins ennemis qu'il détruit avec les fonctions de la Petite Nellie.

Explication du plan de Tanaka Modifier

Plus tard, alors que les Russes accusent les Américains d'avoir fait disparaitre une de leurs fusées qu'ils ont lancées, Tanaka présente à Bond les agents que les services secrets japonais forment : des ninjas. Le Japonais envisage que ses ninjas infiltrent l'île de Matsu, déguisés en ouvriers et en pêcheurs mais afin de ne pas éveiller les soupçons, Bond devra se faire japonais et jouer le rôle d'un jeune marié. À ce moment-là, 007 envisage bien entendu d'épouser Aki mais Tanaka refuse et leur dit que James devra épouser une Ama, une pêcheuse sous-marine japonaise.

Meurtre d'Aki Modifier

James Bond sur le point d'être empoisonné

Bond étant sur le point d'être empoisonné.

Le soir suivant, après avoir subi un maquillage et une épilation afin d'avoir l'apparence d'un Japonais, Bond rejoint Aki pour dormir avec elle. Cependant, au cours de la nuit, un assassin s'introduit par le toit de l'habitation et rampe jusqu'au-dessus d'eux, prêt à verser du poison dans la bouche de Bond avec un grand fil. Heureusement, au moment d'être empoisonné, 007 change de position (sans savoir ce qui se passe) et c'est Aki qui absorbe alors le poison. Le duo se réveille alors et l'agent secret britannique aperçoit l'assassin qui est sur le point de s'enfuir et l'abat immédiatement avec son Walther PPK. Tanaka arrive et Bond lui apprend alors la triste nouvelle : Aki est morte. 007 veut être emmené à l'île de Matsu mais Tanaka lui dit qu'il doit encore s'entraîner durant deux jours.

Tentative d'assassinat à l'entraînement Modifier

James Bond après avoir tué son adversaire

Bond après avoir tué son adversaire.

Le lendemain matin, Bond poursuit l'entraînement avec probablement la rage de venger la mort d'Aki. Cependant, au cours d'un entraînement, l'un de ses adversaires essaie de le tuer avec un bambou équipé d'une lame empoisonnée[4]. Bond parvient à le désarmer et à le tuer. Tanaka arrive ensuite et réalise que ce nouvel assassin était un étranger qui s'était introduit dans le camp.

Mariage et fin d'enquête Modifier

Plus tard, Bond est présenté à Kissy Suzuki, sa future épouse et les deux se marient dans la plus pure tradition japonaise, en buvant du saké dans la même coupelle. Bond, Kissy et Tanaka se rendent ensuite à la maison de l'épouse qui fait remarquer à l'Anglais que ce n'est pas un véritable mariage et qu'ils ne peuvent donc pas coucher ensemble. C'est alors que la nuit suivante, Tanaka informe Bond que les Américains ont avancé l'heure du décollage de leur capsule spatiale : le lancement sera pour la nuit suivante, à minuit. Pourtant, tout paraît calme dans l'île, il n'y a rien de suspect à part une grotte souterraine où une jeune femme a trouvé la mort dans de mystérieuses circonstances. Tous décident alors d'aller voir cette grotte dont Kissy reconnaît l'entrée. Une fois là-bas, Bond sent une forte odeur de gaz. L'espion dit ensuite à Kissy qu'il a repéré des traces de souffre sur les parois de la grotte et que c'était le chemin que lave empruntait lors des éruptions volcaniques et ce, avant de rejoindre la mer. Le duo monte alors au sommet d'un volcan et s'arrêtent quelques instants car Kissy est épuisée. Tandis qu'ils s'embrassent, ils voient un hélicoptère qui descend à l'intérieur du volcan.

Confrontation finale avec le SPECTRE et réussite Modifier

Blofeld: "James Bond. Permettez-moi de me présenter. Oui, c'est moi : Ernst Stavro Blofeld. On m'avait dit que vous aviez été assassiné à Hong Kong."
James Bond: "Oui, c'est ma seconde vie."
Blofeld: "On ne vit que deux fois, monsieur Bond."
―Blofeld et James Bond[src]
James Bond infiltrant la base volcanique du SPECTRE

Bond infiltrant la base du SPECTRE.

Le soir-même, Bond s'aperçoit que le lac du volcan est en fait du métal. Il demande alors à Kissy de retourner auprès de Tanaka et de revenir avec tous ses ninjas. Habillé lui-même en ninja, l'agent 007 du MI6 infiltre la base et commence par délivrer les astronautes américains qui avaient étés faits prisonniers par le SPECTRE après la capture de leur engin. Les anglophones s'unissent ensuite pour combattre des gardes. À la demande de Bond, ils enfilent ensuite leurs uniformes et s'apprêtent à monter dans la fusée que le SPECTRE s'apprête à utiliser pour capturer le nouvel engin spatial américain mais malheureusement, ils sont repérés et Bond est alors conduit auprès du chef suprême du SPECTRE, Ernst Stavro Blofeld, et a l'occasion de faire connaissance avec lui.

Peu après, l'organisation criminelle lance son engin pour intercepter celui des Américains. Tanaka, Kissy et les ninjas arrivent finalement à la base et Bond leur permet d'entrer avant d'être surpassé par les gardes. Néanmoins, Tanaka et ses ninjas luttent désormais contre les gardes du SPECTRE. Blofeld prend finalement Bond et Osato à part et abat l'industriel japonais pour le punir de tous ses échecs. Alors que le leader du SPECTRE est désormais sur le point d'abattre Bond, Tanaka le blesse au bras et l'éloigne de son ennemi juré. Avec l'aide de ses alliés, James progresse jusqu'aux appartements de Blofeld et affronte son garde du corps Hans à qui il prend les clés permettant d'auto-détruire l'engin spatial lancé par l'organisation. 007 propulse ensuite son adversaire dans un bassin infesté de piranhas, lui faisant connaître une mort atroce. Grâce aux clés, Bond parvient à provoquer la destruction de l'engin spatial du SPECTRE juste avant qu'il ne puisse intercepter la capsule américaine. Il annonce ensuite la bonne nouvelle à Tanaka alors que ses hommes ont définitivement pris le contrôle des lieux. Ensuite, Blofeld provoque l'auto-destruction de sa propre base et s'enfuit. Tout le monde évacue alors les lieux alors que le volcan entre désormais en éruption. Alors que Bond, Tanaka, Kissy et les ninjas sont à l'eau des avions leur lancent des canots de sauvetage pneumatiques. James et Kissy se retrouvent dans le même canot mais celui-ci est bientôt soulevé à leur insu par le sous-marin du MI6. À bord, M charge Moneypenny de lui amener 007...

Les diamants sont éternels Modifier

"Mort" de Blofeld Modifier

1971. Cela fait désormais deux ans que James traque sans relâche Ernst Stavro Blofeld qui est personnellement responsable de l'assassinat de sa femme Tracy qu'il avait fait tuer quelques minutes à peine après leur mariage, au Portugal[5]. D'abord, 007 se rend en Chine[6] et attaque un homme qui aurait apparemment un lien avec le SPECTRE dans le but de déterminer la position de son ennemi juré. Le Chinois finit par avouer que Blofeld serait au Caire. Bond s'y rend alors et attaque un joueur de chemin de fer dans un casino. Celui-ci lui donne le nom d'une jeune femme que l'agent secret vengeur rencontre immédiatement. Une fois auprès d'elle, il l'étrangle avec son propre soutien-gorge tout en exigeant à savoir où se trouve Blofeld. James infiltre ensuite une clinique où sa cible dirige une opération de chirurgie plastique pour créer des sosies de sa propre personne. Après avoir neutralisé l'un des chirurgiens en charge de l'opération, Bond arrive dans une salle où un double volontaire subit une opération de métamorphose dans un bain de boue à 80 °C. Alors qu'il allait être tué, James noie l'agent du SPECTRE (qu'il prend pour le véritable Blofeld) dans son propre bain avant de vérifier son identité. Blofeld arrive ensuite avec deux de ses gardes et 007 affronte les trois hommes qu'il élimine rapidement. Désormais, le chef du SPECTRE n'est plus de ce monde.

Nouvelle mission à Amsterdam et rencontre avec Tiffany Case Modifier

James Bond à la douane

Bond étant à la douane.

Suite à ce nouveau succès, Bond retourne auprès de Messervy et se voit confier une nouvelle affaire : il doit désormais enquêter sur un important réseau de contrebande de diamants se déroulant d'Afrique du Sud à Amsterdam, en Hollande. Une fois à la douane du pays, Bond prend l'identité d'un contrebandier de diamants grâce à l'aide de Miss Moneypenny et rencontre ensuite une des contrebandières, Tiffany Case. Cependant, le contrebandier dont Bond avait pris l'identité refait surface et 007 se voit contraint de l'affronter et de le tuer. Ensuite, Tiffany et lui utilisent le corps de l'homme pour transporter les diamants que Case trafique jusqu'aux États-Unis.

Suite de mission en Amérique Modifier

Une fois là-bas, Bond se rend à un funérarium afin que les diamants soient remis aux contrebandiers. Cependant, l'agent secret est assommé par M. Wint et M. Kidd, deux assassins du SPECTRE chargés d'éliminer tous les contrebandiers. Alors qu'il est sur le point d'être tué dans un four, Bond est sauvé par les contrebandiers qui déclarent furieux que les minéraux sont faux. 007 doit donc récupérer les véritables minéraux. Il s'avère que Q devrait arriver avec les véritables diamants alors que James décide de se rendre au cabaret hôtel du milliardaire Willard Whyte, un homme que personne n'avait vu depuis plusieurs années et qui vivrait dans son propre hôtel sans jamais en sortir. Bond finit par découvrir que Ernst Stavro Blofeld avait survécu (il n'avait tué qu'un double) et que le chef du SPECTRE a en réalité prit la place de Whyte qu'il garde séquestré. Suite à une nouvelle confrontation entre les deux ennemis jurés, le puissant criminel tente à nouveau de faire tuer l'espion par M. Wint et M. Kidd mais les deux hommes échouent à nouveau. Grâce à Q, Bond localise Willard Whyte et se rend immédiatement à la résidence où il serait retenu prisonnier, accompagné par des agents de la CIA. Après avoir été confrontés à deux jeunes femmes nommées Bambi et Perle noire, les agents anglophones trouvent Whyte mais manquent ensuite de se faire tuer par Bert Saxby, le bras droit de Blofeld. La brève fusillade qui s'ensuit ne fait aucun mort à part Saxby qui est abattu par l'un des agents.

Plus tard, un satellite dans l'espace alimenté par des diamants est utilisé par Blofeld pour faire plusieurs dégâts sur la planète. Whyte apprend ensuite que le chef du SPECTRE a demandé une rançon à Washington, aux Etats-Unis, mais heureusement, Bond infiltre la plate-forme pétrolière qui sert de base à l'organisation criminelle. Aidé par les agents de la CIA, 007 détruit la base alors que Blofeld est présumé mort. Ensuite, il s'offre le luxe d'une croisière avec Tiffany mais le duo finit par être rejoint par M. Wint et M. Kidd qui se font passés pour des serveurs. Les deux assassins tentent à nouveau de tuer James mais l'agent secret parvient finalement à se débarrasser de ses assaillants non pas sans l'aide de Tiffany. La jeune femme demande ensuite à l'espion comment ils s'y prendront pour faire redescendre les diamants qui sont dans l'espace. Cela ne semble pas vraiment préoccuper James qui préfère sans doute passer du bon temps.

Production Modifier

Cette version de James Bond a été interprétée par le célèbre acteur écossais Sean Connery et est considérée comme le protagoniste principal de tout une série de films produits par la société EON Productions : James Bond 007 contre Dr. No (1962), Bons baisers de Russie (1963), Goldfinger (1964), Opération Tonnerre (1965), On ne vit que deux fois (1967) et Les diamants sont éternels (1971). Connery a également reprit son rôle dans un hors-série de James Bond qui n'a pas été produit par EON, Jamais plus jamais (1983), qui est en fait un remake du film Opération Tonnerre. Connery a été doublé en version française par l'acteur de doublage suisse Jean-Pierre Duclos dans les six films d'EON et par l'acteur français Jean-Claude Michel dans Jamais plus jamais.

Le personnage de James Bond a été originellement créé par l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming dans le cadre de son roman d'espionnage Casino Royale (1953). Le producteur canadien Harry Saltzman a finalement obtenu les droits sur les romans écrits par Fleming dans le but de les adapter au cinéma. Il s'associe avec Albert R. Broccoli qui désirait ardemment les droits et une série de films sur l'agent secret fictif voit bientôt le jour. Pour ce qui est du choix de l'acteur pour interpréter le personnage principal, les deux cinéastes doivent chercher une bonne personnalité et cela ne s'annonce pas facile. L'acteur britannique Richard Burton est le premier à être envisagé mais il décline l'offre car selon lui, la franchise manquait de potentiel pour prendre la forme d'une série de films[7]. Dès lors, plusieurs autres célébrités britanniques comme Trevor Howard, Stanley Baker, Rex Harrison, James Moson, David Niven ou encore Richard Todd mais également l'Américain Cary Grant sont approchées pour incarner James Bond dans James Bond 007 contre Dr. No. À un moment donné, en 1961, Broccoli assiste à une projection du film Darby O'Gill et les farfadets dans lequel se trouve une scène où Sean Connery affronte un tyran à mains nues. Le producteur ayant été impressionné par cette scène, il décide d'approcher l'acteur pour le rôle de James Bond[8]. Finalement, le London Express organise un concours afin de trouver l'acteur pour incarner Bond. Connery est invité à y participer et l'emporte finalement devant pas moins de 600 candidats dont David Niven, James Mason et Cary Grant[9]. À l'époque, Connery avait fait des apparitions dans divers films mais n'avais encore jamais obtenu de grand rôle. De ce fait, il n'était pas vraiment connu du grand public mais les producteurs le trouvaient parfait pour le rôle. Par ailleurs, l'acteur s'était montré hésitant à s'engager pour une série de films mais comprenait que sa carrière pouvait dépendre du succès des films. Il a alors accepté et a signé en 1962. Néanmoins, avant le début du tournage de James Bond 007 contre Dr. No, Connery n'était pas certain d'avoir le charisme pour interpréter le personnage et le réalisateur Terence Young l'a alors beaucoup aidé pour s'approprier le rôle. Selon une biographie écrite par le politicien Robert Cotton, l'actrice Lois Maxwell (interprète de Miss Moneypenny) déclare que Young avait littéralement prit Sean sous son aile, il l'emmenait dîner, lui montrait comment marcher, comment parler et même comment manger. Lorsqu'il se préparait pour son rôle, Connery avait également lu trois des romans de Ian Fleming sur son propre personnage : Opération Tonnerre (1961) ainsi que VIvre et laisser mourir (1954) et Bons baisers de Russie (1957)[10]. Fleming, lui, pensait dans un premier temps que Connery était un mauvais choix. En effet, Bond était anglais alors que Connery était écossais, Bond était issu d'un milieu de classe supérieure et Connery était issu d'un milieu modeste d'ouvrier, Bond était raffiné et bien éduqué ce qui n'était pas vraiment le cas de Connery[8]. Néanmoins, la petite-amie de l'écrivain, elle, trouvait que Connery avait le charisme sexuel requis.

Le tournage de James Bond 007 contre Dr. No commence le 16 janvier 1962 par la scène de l'aéroport de Kingston[8]. Tout au long du tournage, Connery effectue lui-même la plupart de ses cascades, notamment dans les scènes de combat, mais il ne peut pas tout faire, notamment à cause de son assurance ou encore de sa santé et des conséquences de ses blessures vis-à-vis du film. Cependant, l'acteur éprouvait une peur maladive des araignées ce qui avait posé beaucoup de problèmes à la production lors du tournage de la scène où Bond est confronté à la tarentule que le professeur Dent avait déposé dans son lit. Une vitre avait en fait été placée entre Connery et l'arachnide et afin de rajouter du réalisme, le cascadeur Bob Simmons avait tourné la scène du plan rapproché de la créature montant sur le bras de l'agent secret. Simmons a trouvé que c'était la cascade la plus effrayante qu'il n'eut jamais exécutée[8].

Finalement, suite au succès du film lors de sa première, Fleming s'était adouci et avait même conclut que Connery était parfait pour le rôle, rejoignant ainsi l'avis de Saltzman et de Broccoli. Pour couronner le tout, l'écrivain britannique a même finalement définit que le James Bond littéraire avait un père écossais, en référence à la nationalité de Connery.

L'année suivante, en 1963, alors que James Bond 007 contre Dr. No sort au cinéma en France, Connery est amené à reprendre son rôle de James Bond dans le film suivant, Bons baisers de Russie. Tout comme son prédécesseur, ce long-métrage se base lui aussi sur un roman de Fleming. Son tournage débute aux studios Pinewood le 1 avril de la même année. Trois semaines plus tard, l'équipe du film se rend en Turquie car contrairement à ce que le titre pourrait spéculer, la majeure partie de l'action ne se déroule pas en Russie mais à Istanbul, capitale de la Turquie.

Huit costumes des tailleurs de Saville Row qui avaient étés conçus spécialement pour Connery ont étés utilisés durant le tournage[11].

Connery avait manqué d'être tué lors du tournage de la fameuse scène de l'hélicoptère du SPECTRE car le pilote était assez inexpérimenté et avait volé trop près de l'acteur[11].

Le tournage se termine officiellement le 23 août et aura donc duré plus de quatre mois.

La scène d'amour entre Connery et Daniela Bianchi (Tatiana Romanova) avait posé des problèmes de censure en Grande-Bretagne à cause du fait que les deux sont secrètement filmés dans leur intimité. Le British Board of Film a alors suggéré à Saltzman et à Broccoli de minimiser les images du caméraman[11].

Le 20 janvier 1964, le tournage du film suivant, Goldfinger, débute en équipe réduite à Miami Beach. Etant occupé à tourner le film Pas de printemps pour Marnie (1964), Connery n'est pas disponible ; toutes ses scènes se déroulant aux Etats-Unis sont alors tournées aux studios Pinewood lorsque l'équipe revient de Miami. Sa première journée de tournage pour ce film est seulement le 19 mars 1964[12]. Ce jour-là, il avait tourné la scène de pré-générique[12].

Pour ce film, le salaire de Connery a augmenté mais bientôt, une dispute salariale éclate durant le tournage. Finalement, après que l'acteur ait encaissé une blessure au dos lors de la scène où il se fait assommer par Harold Sakata (Oddjob) à Miami Beach, la dispute se résout : Connery et EON Productions parviennent à trouver un accord selon lequel l'Ecossais recevra 5% de la somme brute de chaque film de James Bond dans lequel il joue[12].

Le 16 février 1965, le tournage du film Opération Tonnerre débute en France avec la scène de pré-générique.

Opération Tonnerre marque la première fois que Connery incarne lui-même James Bond lors de la séquence du canon qui est présentée juste avant le début du pré-générique. Jusque-là, il était toujours doublé par Bob Simmons.

Au printemps 1966, après la sortie d'Opération Tonnerre, Connery se lassait de son rôle en raison des scénarios, répétitifs, du manque de développement de son personnage et de l'association permanente entre lui et James Bond. Aussi, durant la préproduction du film suivant, On ne vit que deux fois, Harry Saltzman et Albert Broccoli ont du faire tout leur possible pour le convaincre de le tourner. Un accord a finalement été trouvé mais les deux producteurs savaient qu'ils allaient devoir lui trouver un remplaçant pour le film suivant[13].

Le tournage de ce cinquième long-métrage débute durant le mois de juillet 1966. Il s'est avéré être assez tendu car Connery, frustré, ne parlait même plus à Broccoli[13]. Pire encore, la relation entre Connery et les producteurs était tellement mauvaise que l'interprète de James Bond refusait d'agir s'ils étaient présents sur le plateau[14]. Finalement, le comédien déclare ouvertement aux journalistes que ce sera sa dernière mission[13]. De plus, lors du tournage au Japon, les fans venaient par milliers entourner Connery et sa femme Diane Cliento, même pour un simple plan dans la rue en caméra cachée[15][14]. Des journalistes locaux auraient notamment tenté de photographier l'acteur dans une salle de repos. Pas moins de trente agents de sécurité ont étés embauchés pour lutter contre cela mais même eux ont commencés à prendre des photos[14] ! Connery a même été traqué dans les toilettes ! Il aurait été pris en photo sur une cuvette et cela aurait été publié dans un journal de Tokyo[14]. Furieux, l'Ecossais avait alors menacé de tout arrêter. C'est ainsi que le réalisateur Lewis Gilbert lui a offert la protection rapprochée de douze gardes du corps. Mais une fois encore, eux aussi se sont mis à le photographier[15] !

Connery est finalement remplacé par l'acteur australien George Lazenby dans le film de 1969 Au service secret de sa majesté, la suite de On ne vit que deux fois. Ensuite, la production du film Les diamants sont éternels débute. Pour Broccoli et Saltzman, il est alors impératif de trouver l'interprète de James Bond pour ce film. À nouveau, plusieurs acteurs sont pressentis pour endosser le smoking du célèbre agent secret. Lazenby ayant refusé l'offre de revenir dans ce film, la production fait propose à l'Américain Burt Reynolds de le remplacer mais celui-ci s'avère être indisponible[16][17]. Un autre acteur américain, Adam West, est également contacté mais il préfère refuser la proposition car pour lui le personnage de James Bond ne pouvait être incarné que par un acteur britannique[17]. Le célèbre acteur Michael Gambon a également refusé le rôle[17]. Finalement, l'Américain John Gavin signe pour le rôle mais Sean Connery accepte à la dernière minute de revenir dans ce film. Il est payé 1 000 000 $ pour le rôle.

Le tournage de Les diamants sont éternels débute le 5 avril 1971. Sean Connery avait d'ailleurs pleinement profité de son séjour aux Etats-Unis. Il affirme ne pas avoir dormi en raison du tournage qui avait lieu tous les soirs tout en ayant joué au golf la journée. Il a également joué avec les machines à sous du casino et avait même retardé le tournage d'une scène parce qu'il collectait des gains[17].

Après la fin du tournage de ce nouveau film, Connery déclare qu'il n'interprétera plus "jamais" James Bond et verse l'intégralité de son salaire au Scottish International Education Trust. Il change finalement d'avis puisqu'il revient dans le remake d'Opération Tonnerre, dans les années 1980. Ce film est d'ailleurs baptisé "Jamais plus jamais" en souvenir de Connery disant qu'il n'interprétera plus jamais James Bond.

En 1997, le Bond de Sean Connery fait sa première apparition dans un jeu-vidéo. En effet, dans le célèbre jeu Goldeneye 007, il y a une fonctionnalité dans le mode multijoueur qui se nomme "All Bonds". Elle permet au joueur de disputer une partie en mode multijoueur avec quatre des cinq acteurs ayant interprété James Bond à l'époque (George Lazenby n'est pas disponible) dont Sean Connery. Malheureusement, avant que le jeu ne soit sorti, la fonctionnalité a été supprimée par Rare, le développeur du jeu, pour une raison inconnue. On présume que Rare avait originellement l'intention de commercialiser Goldeneye 007 avec cette fonctionnalité mais qu'il a été forcé de l'enlever au dernier moment. Néanmoins, cette fonctionnalité s'avère ne pas avoir été totalement supprimée puisqu'elle reste disponible si le joueur a recours à un GameShark, c'est-à-dire un moyen de tricher.

Courant 2005, une adaptation en jeu-vidéo de Bons baisers de Russie est en court et Connery accepte de participer à ce projet et de doubler son personnage. Le célèbre acteur déclare être ravi de pouvoir incarner James Bond une fois de plus[18].

James Bond (Sean Connery) figurine

Figurine du James Bond de Sean Connery.

La version de Bond par Connery a par ailleurs été reproduite plusieurs fois en figurine.

Les sentiments de Connery par rapport à son personnage varient d'un jour à l'autre : un jour, il dit qu'il n'a jamais déteste le personnage mais qu'il aurait seulement voulut explorer d'autres facettes, un autre jour, il déclare qu'il déteste tellement Bond qu'il le tuerait s'il pouvait. Connery affirme également qu'il s'est toujours soucié de l'avenir du personnage et de celui de la franchise car il a été l'une de ses icônes pendant trop longtemps pour ne pas s'en inquiéter et que chaque film de James Bond avait son point positif. Malgré tout, pour beaucoup, l'interprétation de Bond par Sean Connery est la meilleure[19].

Images Modifier

James Bond 007 contre Dr. No Modifier

Bons baisers de Russie Modifier

Goldfinger Modifier

Opération Tonnerre Modifier

On ne vit que deux fois Modifier

Les diamants sont éternels Modifier

Vidéo Modifier

Notes Modifier

  • Étant apparu dans un total de sept films de James Bond si l'on compte Jamais plus jamais, Sean Connery a incarné le célèbre agent secret dans autant de films que son rival Roger Moore. Cependant, comme Connery a également doublé le personnage dans le jeu-vidéo Bons baisers de Russie, on peut considérer qu'il surpasse Moore, qui n'a pas eu la chance d'incarner Bond dans un jeu-vidéo.
  • Contrairement à la version de James Bond de George Lazenby, le James Bond de Sean Connery n'est jamais apparu dans un média qui n'a aucun rapport avec l'univers de James Bond. Cependant, il existe une théorie pouvant contredire cela. Dans le film Rock (1996), Connery incarne un espion anglais qui tout comme James Bond, est capable de choses extraordinaires et plusieurs personnes ont alors spéculés qu'il s'agissait de James Bond. Il est à noter que cette théorie rejoint celle stipulant que "James Bond" est en fait un surnom donné aux meilleurs agents du MI6[20].
  • Dans toutes ses apparitions en tant que James Bond, Sean Connery portait une perruque ; il est devenu chauve à l'âge de 21 ans[8][12]. De plus, lors du tournage du combat dans l'ascenseur de Les diamants sont éternels, son adversaire (incarné par le cascadeur et acteur Joe Robinson) la lui avait accidentellement arrachée[17].
  • David Niven, qui avait été approché pour incarner James Bond dans James Bond 007 contre Dr. No, obtient finalement le rôle du personnage dans le hors-série Casino Royale (1967).
  • Lors du tournage de Les diamants sont éternels, les acteurs Bruce Glover et Putter Smith, qui interprètent les deux assassins M. Wint et M. Kidd, avaient convaincus Sean Connery qu'ils étaient réellement homosexuels (ce qui était le cas de leurs personnages). Cependant, quelques années plus tard, Glover était dans un vol d'avion et flirtait avec une hôtesse de l'air lorsque Connery, également présent, avait dit "Salut, chéri"[17].
  • Selon certaines rumeurs, la dernière scène de James Bond que Sean Connery a filmé pour EON Productions était celle de Les diamants sont éternels où il est enfermé dans le cercueil et sur le point d'être tué par le four crématoire. C'était le vendredi 13 août 1971[17] .

Références Modifier

  1. https://www.rts.ch/info/culture/4323532-cascade-d-anecdotes-etonnantes-pour-celebrer-les-50-ans-de-james-bond.html
  2. Lombard, Philippe (2015). Le petit livre de James Bond. ISBN 9782754079891
  3. Bond le mentionne à Miss Moneypenny dans On ne vit que deux fois (1967).
  4. http://www.mynameisbond.fr/html/05/Chap22.html
  5. Cela est à la toute fin du film précédent, Au service secret de sa majesté (1969).
  6. http://www.mynameisbond.fr/html/07/Chap01.html
  7. http://www.allocine.fr/article/dossiers/cinema/dossier-18592573/?page=9&tab=0
  8. 8,0, 8,1, 8,2, 8,3 et 8,4 https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.imdb.com/title/tt0055928/trivia&prev=search
  9. Studio Magazine Hors-Série no 20, James Bond, tous les secrets de l'agent 007, page 12
  10. https://www.youtube.com/watch?v=nE4x50ncRcY
  11. 11,0, 11,1 et 11,2 https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.imdb.com/title/tt0057076/trivia&prev=search
  12. 12,0, 12,1, 12,2 et 12,3 https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.imdb.com/title/tt0058150/trivia&prev=search
  13. 13,0, 13,1 et 13,2 https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.tcm.com%2Fthis-month%2Farticle%2F235281%257C0%2FYou-Only-Live-Twice.html
  14. 14,0, 14,1, 14,2 et 14,3 https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.imdb.com/title/tt0062512/trivia&prev=search
  15. 15,0 et 15,1 Levin, Guillaume (2015). James Bond: L'encyclopédie 007. ISBN 9782755622270.
  16. http://www.allocine.fr/film/fichefilm-33411/secrets-tournage/
  17. 17,0, 17,1, 17,2, 17,3, 17,4, 17,5 et 17,6 https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.imdb.com/title/tt0066995/trivia&prev=search
  18. https://www.youtube.com/watch?v=l00-nVssZlE
  19. Hache-Bissette, Françoise, Boully, Fabien et Chenille, Vincent (2008). James Bond 007: Figure mythique. ISBN 9782746711884
  20. https://www.youtube.com/watch?v=RNSEg1Ey-Ok