FANDOM


Jenny Flex est une dresseuse de chevaux présumée employée par l'industriel psychopathe Max Zorin de l'entreprise des Zorin Industries comme femme de main et femme de chambre, tout comme sa partenaire et amie Pan Ho avec qui elle travaille souvent. La jolie blonde, qui reçoit ses ordres principalement de May Day, l'amante de Zorin, semble être loyale envers son patron mais celui-ci ne lui rend malheureusement pas ce sentiment...

Dans le film Modifier

En mai 1985[1], lorsque les agents du MI6 James Bond et Godfrey Tibbett se présentent au château français de Chantilly possédé par Zorin sous de fausses identités dans le cadre de leur enquête, Jenny les accueille à l'entrée des appartements et les conduit jusqu'à leur chambre, puis leur annonce l'heure de la réception officielle de la vente de pur-sang du propriétaire des lieux avant de se retirer. La jeune femme assiste ensuite aux festivités au cours desquels elle porte une splendide robe bleue et discute avec les autres invités, notamment Pan Ho.

Plus tard, après que les véritables identités de Bond et de Tibbett aient été établies par Zorin, Jenny et Pan Ho se rendent en ville en même temps que Godfrey fait laver sa Rolls-Royce et font semblant d'avoir des problèmes de moteur, ce qui constitue vraisemblablement une diversion pour que May Day puisse tuer Tibbett en l'étranglant depuis la banquette arrière de son véhicule. Les deux complices retournent ensuite au domaine de Zorin et sont présentes lorsque Bond est assommé par Scarpine, le chef de la sécurité du milliardaire, et placé dans la voiture avant que celle-ci ne soit poussée dans un lac par May Day dans le but de noyer le protagoniste, qui survit à leur insu.

Jenny, Pan Ho et Scarpine semblent ensuite surveiller un champ de course désert dans lequel se trouve Zorin alors que celui-ci reçoit la visite inattendue du général Gogol, le chef du KGB, et de ses gardes du corps Klotkoff et Venz. Lorsque la situation dégénère, Jenny et les autres entrent avec des armes pour obliger les Russes à partir.

Quelques jours plus tard, Flex et ses collègues accompagnent Zorin et May Day à l'hôtel-de-ville de San Francisco, en Californie, aux États-Unis, et après que le PDG des Zorin Industries ait tué son associé W.G. Howe devant les yeux de Bond et de sa nouvelle alliée Stacey Sutton, la cavalière entre avec Pan Ho avec des bidons et commence à déverser de l'essence partout dans la pièce afin de pouvoir y mettre le feu. Jenny assiste ensuite Zorin enflammer le haut de la cage d'ascenseur dans laquelle Bond et Sutton sont prisonniers, puis elle repart avec les autres après avoir contemplé le bâtiment en flamme.

Le lendemain, Jenny est présente dans une mine abandonnée dans la faille de San Andreas dans laquelle Zorin s'apprête à faire exploser des centaines de sacs ANFO afin de créer un double séisme artificiel qui inonderait la Silicon Valley et anéantira les entreprises concurrentes des Zorin Industries dans le domaine de la vente des puces électroniques, faisant ainsi de lui le seul fournisseur de puces de la région. Cependant, alors que Flex fait des rondes dans la mine avec Pan Ho et Scarpine, Bond et Sutton parviennent à contourner la sécurité et à s'introduire dans une cabine dans laquelle ils découvrent les véritables plans de Zorin. Malheureusement pour eux, Zorin et ses cohortes les repèrent et le Français envoie donc May Day ainsi que Jenny et Pan Ho après eux. Le trio poursuit longuement les deux intrus à travers la mine et finit par se séparer à cause d'un gouffre au milieu de leur chemin. À ce moment-là, Zorin décide de trahir tous ses sbires présents à l'exception de Scarpine en enclenchant un détonateur caché dans un puis par son bras droit, inondant la faille. Jenny, Pan Ho et leurs collègues voient alors, horrifiés, l'eau se rapprocher d'eux et tentent désespérément de fuir pour se sauver mais leurs efforts sont vains et ils meurent tous noyés.

La trahison de Zorin s'avérera finalement être la grosse erreur de l'homme d'affaires psychopathe puisqu'elle amènera par la suite May Day (qui a vu le cadavre de Jenny flotter à côté d'elle) à se ranger du côté de Bond pour déjouer le plan de son amant infidèle en se sacrifiant pour sortir la bombe de la mine, sauvant ainsi la Silicon Valley et permettant à James d'éliminer Zorin pour de bon, vengeant ainsi Jenny et toutes les personnes tuées par celui-ci.

Production Modifier

Jenny Flex est considérée comme une antagoniste supporter dans le film de James Bond de 1985 Dangereusement vôtre. Elle a été incarnée par l'actrice irlandaise Alison Doody, qui a été doublée dans la version française par la comédienne spécialisée dans le doublage Isabelle Ganz.

À un moment donné durant la production du film, le personnage de Jenny Flex était supposé être encore plus puissant que May Day et le bodybuilder Anita Gandol a alors été considérée pour le rôle avant qu'il ne soit revenu à Alison Doody, qui demeure la plus jeune interprète de James Bond Girl créditée au générique, n'ayant que 19 ans à la sortie du film.

Jenny apparaît aussi dans le jeu de rôle sur table James Bond 007 dans lequel il est mentionné qu'elle est, tout comme Zorin et Pan Ho, une création du généticien allemand Carl Mortner.

Images Modifier

Notes Modifier

  • Jenny Flex utilise un Walther PPK comme arme de prédilection, tout comme James Bond.
  • Le fait que May Day soit dévastée par la mort de Jenny laisse supposer qu'elles étaient amies ou amantes, bien que l'ancienne maîtresse de Zorin ait simplement pu être dégoûtée que Zorin n'ait aucun respect pour la vie de ses subordonnés.

Référence Modifier

  1. 1,0 et 1,1 La date du 2 mai 1985 est lisible sur le chèque que Zorin remet à Stacey Sutton (à 31 min 13 sec).
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .