FANDOM


Lachaise: "Je vous offre la possibilité de repartir riche comme Crésus, monsieur Bond."
James Bond: "Oui, et moi je vous offre la possibilité de repartir la vie sauve."
―Lachaise et James Bond[src]

M. Lachaise est un banquier suisse travaillant dans une banque industrielle privée, la Banque de Suisse de l'Industrie, à Bilbao, en Espagne. Ce n'est cependant pas un homme respectable puisqu'il a été impliqué dans un certain nombre d'accords avec des criminels internationaux, notamment des terroristes.

Lachaise est un homme poli, soutenu et distingué, comme l'exige sa profession. Il semble également apprécier fumer des cigares. C'est cependant un homme sans scrupule qui est assez dangereux, disposant de trois gardes du corps. Lachaise ne semble pourtant pas si mauvais car il serait susceptible de révéler des informations compromettantes sur ses employeurs lorsqu'il est tenu sous la menace d'une arme et qu'il est sur le point d'être tué.

Dans le film Modifier

En fin d'année 1999, le célèbre magnat du pétrole britannique Robert King exige le remboursement d'un rapport secret volé à un agent du "00" du MI6 assassiné qu'il avait acheté au marché noir en pensant qu'il s'agissait d'un document identifiant les terroristes pouvant s'en prendre à son oléoduc qu'il bâti dans la mer Caspienne. L'anarchiste Renard, cherchant à éliminer King et son amie d'enfance, la chef du MI6 Barbara Mawdsley (tout comme son amante et partenaire-dans-le-crime Elektra King), décide de saisir l'opportunité pour contacter Lachaise et l'inciter à livrer l'argent du remboursement (transformée en bombe) à l'agent secret anglais James Bond, qui agit en tant que garçon de courses de King. Ainsi, l'argent exploserait au siège du MI6, tuant King et M. Lachaise accepte de participer à cette affaire et rencontre Bond comme prévu pour lui remettre l'argent. Le début de la discussion se déroule bien mais les choses prennent un autre tournant lorsque 007 veut forcer Lachaise à lui révéler l'identité du meurtrier de son collègue. Le banquier tente d'abord d'éluder la question en mentionnant qu'il n'est qu'un intermédiaire censé restituer l'argent à qui elle revient de droit, mais décide finalement de forcer son interlocuteur à repartir avec l'argent sous la menace d'une arme d'un de ses gardes du corps. Cependant, Bond fait exploser son Walther P99 (dont Q, le quartier-maître du MI6, avait implanté une charge explosive dans la crosse[1]) à l'aide de ses lunettes gadgétisées, puis neutralise facilement les trois gardes avant d'interroger Lachaise sous la menace d'une arme. Refusant dans un premier temps de parler, l'intermédiaire change d'avis lorsqu'il est sur le point d'être tué et dit à 007 qu'il devra le protéger. Avant qu'il ne puisse en dire plus, l'assassin Giulietta da Vinci, une autre complice de Renard qui assistait à la conversation, le tue en le poignardant dans la nuque.

Quelques heures après la mort de Lachaise, Bond rapporte l'argent au MI6 et la bombe explose, tuant King. Malheureusement, M et Bond survivent tous deux.

Production Modifier

Lachaise est considéré comme un antagoniste mineur dans le film de James Bond de 1999 Le monde ne suffit pas. Son interprète est l'acteur, scénariste et producteur britannique Patrick Malahide et son doubleur dans la version française est l'acteur Jacques Brunet.

Lachaise est un personnage original qui semble avoir été créé par les deux scénaristes du film, Neal Purvis et Robert Wade, sous le nom de Karoush. Dans le script original, le banquier suisse fictif rencontrait déjà James Bond pour lui remettre l'argent de Robert King sauf que la scène se déroulait originellement à La Havane, à Cuba. L'entretien se déroulait en présence d'une jeune femme appelée Sashenka (l'ancien nom de Giulietta da Vinci) et de quelques hommes de main. Il ressemblait déjà beaucoup à celui mis en scène dans le film fini sauf que Karoush perdait patience quand Bond insistait pour connaître l'identité de l'assassin de l'agent "00" et il y avait également une réplique difficilement traductible entre Bond et ce dernier après l'explosion du Walther PPK (et non du Walther P99)[2]. Il est présumé que le personnage connaissait la même mort que dans la version finale du film.

Le banquier fictif a possiblement été renommé "Lachaise" en référence au cimetière Lachaise, le plus grand de toute la ville de Paris, étant donné que la mort est un thème récurrent dans les films de James Bond.

Lachaise apparaît également dans l'adaptation en roman du film par l'écrivain américain Raymond Benson, qui a également rédigé celles des films Demain ne meurt jamais (1997) et Meurs un autre jour (2002). Celle-ci confirme son nom (qui n'était jusque-là mentionné que dans le générique de fin du film) que Miss Moneypenny, la secrétaire de M, remettait à 007 avant son départ de Londres pour Bilbao. Une fois encore, Lachaise rencontre l'agent secret dans sa banque mais quelques répliques ont étés rallongées ou rajoutées durant l'entretien. Notamment, Lachaise déclare que l'espion tué l'avait un peu cherché en ayant volé le rapport lorsque Bond lui demande pour la première fois l'identité du tueur. Comme dans le film, le Suisse meurt poignardé dans le cou par Giulietta[1].

Enfin, Lachaise est brièvement visible dans les différentes adaptations en jeu-vidéo du film. Il a toujours l'apparence physique de Patrick Malahide mais a été doublé par l'acteur zimbabwéen Miles Anderson, qui a également fournit les voix d'autres personnages dans des jeux-vidéos de James Bond comme le Dr. Kaufman et Satoshi Isagura dans Demain ne meurt jamais (1999).

Dans la version Nintendo 64 du jeu, Lachaise rencontre Bond dans sa banque comme toujours sauf qu'il provoque l'Anglais lorsque ce dernier insiste pour connaître l'identité de l'assassin avant d'être abattu dans la tête par Giulietta.

Dans la version PlayStation, il meurt à nouveau poignardé par la fille aux cigares.

Images Modifier

Notes Modifier

  • "Lachaise" étant un nom francophone et sachant que ce personnage est de nationalité suisse, on pourrait présumer qu'il est plus précisément suisse romand.
  • On pourrait considérer que Giulietta a assassiné Lachaise pour éviter qu'il ne parle à Bond et, en même temps, pour le punir de sa trahison (car il aurait réellement parlé à Bond).

Références Modifier

  1. 1,0 et 1,1 Benson, Raymond (1999). Le monde ne suffit pas. ISBN 2738659381
  2. http://www.commander007.net/2015/09/monde-ne-suffit-scripts-originaux/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .