FANDOM


Lazar: "Monsieur Bond, ce ne sont pas les balles qui tuent. C'est le doigt qui presse la détente."
James Bond: "Exact. Et précisément, je vise votre bas-ventre. Alors parlez, sinon gare à vos reliques."
―Lazar et James Bond[src]

M. Lazar est un armurier portugais installé à Macao, en Chine. C'est cependant un homme assez peu recommandable puisqu'il confectionne des armes pour toutes personnes qui ont en besoin, y compris des assassins. Son client numéro un est d'ailleurs le célèbre tueur à gages indépendant Francisco Scaramanga à qui il livre ses balles en or par le biais de sa maîtresse, Andrea Anders (qui lui remet son paiement en caches), et pour qui il a vraisemblablement conçu le fameux pistolet d'or dont il se sert pour éliminer ses cibles. Lazar connaît également le rival de Scaramanga, l'espion anglais James Bond, et est conscient de la réputation de ce dernier, rêvant apparemment de concevoir une arme pour lui.

Dans le film Modifier

En 1974, au cours de l'enquête qu'il mène sur Francisco Scaramanga, James Bond récupère une des balles en or de l'assassin sur le corps d'une danseuse de cabaret appelée Saida et en la faisant analyser par la Q Branch du MI6, il apprend qu'elle a été conçue par Lazar. Le Britannique voyage donc jusqu'à Macao et interrompt une femme et des enfants dans leur dîner en pleine rue en demandant à parler au Portugais. Celui-ci arrive justement et le reconnaît. Enthousiaste et espérant pouvoir concevoir une arme pour Bond, Lazar l'emmène dans son magasin et lui présente un fusil dont la détente se trouve sur la crosse qu'il a mis au point avec difficulté pour un client à qui il manque deux doigts. Le tir est cependant imprécis pour une personne à dix doigts comme Bond, si bien que l'agent secret manque son tir en testant le fusil. Lazar déclare ensuite qu'il est conscient que 007 porte un Walther PPK et qu'il considère le pistolet comme une arme de basse qualité à côté des produits qu'il vent. Visiblement impatient d'obtenir des informations, Bond intimide Lazar en lui parlant de Scaramanga et attend de lui à ce qu'il lui parle de ses relations commerciales avec l'homme au pistolet d'or, visant son entrejambe avec le fusil spécial pour le pousser à le satisfaire. Lorsque Lazar refuse de parler, 007 tire mais la balle passe entre les jambes du Portugais, rendant celui-ci suffisamment dérangé pour révéler à Bond qu'il s'apprêtait à expédier une commande expresse de munitions en or pour Scaramanga.

Avec cela en tête, Bond accompagne Lazar dans un casino de la ville où l'armurier (qui se fait passer pour un joueur) se rend à une table de mah-jong et dépose la boîte de munitions en or dans un sceau qui descend jusqu'à Andrea Anders, qui lui livre ensuite sa paie. Ainsi, Bond porte désormais son attention sur l'amante de Scaramanga qu'il suit jusqu'à Hong Kong. Il est présumé que Lazar reprenne son travail après ces interactions avec l'agent 007 mais il perd plus tard un client bien précieux lorsque Scaramanga est tué par Bond dans son repaire, ce qui signifie que les balles qu'il a remise à Andrea après son interrogatoire par l'agent du MI6 demeurera son dernier accord commercial avec le riche assassin.

Production Modifier

Lazar est considéré comme un antagoniste supporter dans le film de 1974 L'homme au pistolet d'or. Il a été interprété par l'acteur anglo-indien Marne Maitland et a été doublé dans la version française par l'acteur et narrateur Claude Dasset, qui a aussi prêté sa voix à Vijay.

Le personnage de Lazar fait également une courte apparition dans le jeu de rôle sur table James Bond 007, disponible depuis les années 1980, où le joueur lui rend visite à son atelier de Macao et apprend de lui qu'une livraison de nouvelles balles en or pour Francisco Scaramanga sera prévue prochainement.

Images Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .