James Bond
Advertisement
James Bond
Alerte Spoilers: Cet article contient des spoilers liés à l'intrigue d'un média récent. Nous vous conseillons de passer votre chemin.

Safin: "James Bond. Permis de tuer. Antécédents violents... Je croirais parler à mon double. Sauf que vos talents mourront avec votre corps. Les miens me survivront longtemps..."
James Bond: "L'Histoire n'est pas très indulgente avec les hommes qui se prennent pour Dieu."
―Lyutsifer Safin et James Bond[src]

Lyutsifer Safin est né dans une famille de chimistes originaire du Kazan qui a vraisemblablement fabriqué des toxines pour l'organisation criminelle du SPECTRE. Les poisons étaient cultivés dans "le jardin empoisonné", une île abritant un bunker datant de la Seconde Guerre mondiale qui est située dans la mer d'Okhotsk, quelque part entre le Japon et la Russie, dans laquelle Lyutsifer a également grandit, étant ainsi devenu familier avec les différentes plantations toxiques du complexe. Quand il était enfant, le SPECTRE a chargé l'assassin M. White d'éliminer toute sa famille avec ses propres produits chimiques à base de dioxine lors d'un banquet. Lyutsifer était le seul survivant du massacre mais l'empoisonnement l'a laissé gravement défiguré et traumatisé. Désormais rempli d'une soif insatiable de vengeance contre le SPECTRE et ses membres, il a cherché pendant des années à démanteler l'organisation en commençant par cibler White lui-même, devenant petit-à-peu un bioterroriste et un scientifique particulièrement puissant.

À la fin des années 1990, Safin, portant un masque traditionnel japonais Nô pour couvrir son visage défiguré, a tenté d'assassiner White dans sa maison à Nittedal, en Norvège, mais n'a trouvé que sa femme et sa fille, Madeleine Swann, alors âgée de six ans. Après avoir tué la femme de sa cible pour blesser son ennemi, Safin a été abattu plusieurs fois par Madeleine avec un Beretta caché sous un évier. La jeune fille a ensuite emmené son corps inerte à l'extérieur de la maison pour s'en débarrasser mais le tueur était toujours vivant et a poursuivi l'enfant horrifiée jusqu'à ce qu'elle soit prise au piège sous un lac gelé dans lequel elle est tombée. Après avoir regardé pendant quelques instants Madeleine s'agiter sous la glace, Safin s'est tout-à-coup senti lié à elle et a donc choisi de la sortir de l'eau et d'épargner sa vie, disparaissant ensuite des radars.

Lyutsifer Safin est un homme extrêmement dangereux et puissant. Il est remarquablement calculateur et ingénieux, réussissant à déjouer pratiquement tous ses ennemis, y compris un agent occidental particulièrement entraîné et le chef du SPECTRE Ernst Stavro Blofeld lui-même. En raison de son passé douloureux, Safin éprouve de la difficulté à discerner le Bien du Mal et pense agir comme un héros[1]. C'est aussi un criminel mégalomane et arrogant qui se considère comme "un Dieu invisible" qui engendre le chaos pour façonner le monde à son image et croit que sauver la vie d'une autre personne la relie à cette dernière de sorte qu'elle lui appartient. Il est habituellement calme et ne s'énerve jamais mais cela contribue à lui donner un air sinistre et menaçant. Safin est aussi déterminé et ne reculera devant rien pour atteindre ses objectifs.

Dans les films[]

007 Spectre (film)[]

Une Madeleine Swann adulte parle à l'agent du MI6 James Bond de la tentative d'assassinat de son père par Safin, bien que sans le nommer.

Mourir peut attendre (film)[]

Plan[]

Vers 2015, Safin apprend que M. White s'est suicidé car il était pris de remords en raison des activités de plus en plus néfastes menées par le SPECTRE et que James Bond a permis l'arrestation de Blofeld avec l'aide de Madeleine, l'ayant laissé être incarcéré dans la prison de Wakefield, en Angleterre, pour ses crimes contre l'humanité. Malgré cela, Safin a refusé d'abandonner sa vendetta et a donc étudié l'histoire de Bond avec l'intention de l'utiliser contre ses ennemis.

Cinq ans après une dispute survenue entre Bond et Madeleine due à une tentative d'assassinat à leur encontre menées par des assassins du SPECTRE sous les ordres de Blofeld, Safin cherche à obtenir Héraclès, une arme biologique développée à la demande de Gareth Mallory, le directeur du MI6, qui contient des nanobots qui se propagent comme un virus au toucher et sont codés sur des brins d'ADN spécifiques, de sorte qu'ils ne sont dangereux que s'ils sont programmés sur le code génétique d'un individu. Safin a donc acheté les services du chercheur principal du projet, Valdo Obruchev, en sachant qu'ils pourront tous deux utiliser cette arme incroyablement dangereuse contre le SPECTRE et des millions de personnes sur la planète pour "sauver" l'humanité et dominer le monde à la place des dirigeants mondiaux.

Démantèlement du SPECTRE[]

Conscient que le SPECTRE veut également la technologie pour tuer Bond, Safin anticipe le raid de la société sur le laboratoire de Londres dans lequel travaille Obruchev, ordonnant au scientifique par téléphone de se laisser enlever par l'escouade dirigée par l'assassin Primo afin de pouvoir par la suite reprogrammer secrètement Héraclès pour éliminer tous les membres du conseil d'administration du SPECTRE lors d'une réunion secrète à Cuba, épargnant Bond, qui devait initialement être tué par les nanobots. Bond capture ensuite Obruchev avec l'aide de l'agent de la CIA Paloma mais il est pris au dépourvu par l'agent double Logan Ash, qui tue son collègue Felix Leiter et s'échappe avec Obruchev, à la grande colère de Bond.

Prévoyant désormais de tuer Blofeld dans la prison de Belmarsh où il est détenu, Safin envisage d'approcher personnellement Madeleine Swann pour la première fois depuis des années en sachant qu'elle est la seule personne autorisée à entrer en contact avec le détenu depuis son incarcération. Rencontrant la psychologue dans son bureau à Londres en se faisant passer pour un patient, il fait d'abord des allusions sur leur passé avant de révéler qui il est en offrant à Madeleine une boîte dans laquelle se trouve le masque qu'il a porté lors de leur première rencontre. Puisque Safin a sauvé la vie de la jeune femme, il estime qu'elle lui est redevable et lui demande de s'injecter Héraclès avec un parfum pour tuer Blofeld dans sa cellule, menaçant de tuer Mathilde, sa fille de cinq ans, si elle refuse en sachant qu'il est la dernière personne qu'elle aime. Lorsque Bond retrouve Madeleine de manière inattendue dans la cellule de Blofeld, il remarque qu'elle est stressée et la touche au poignet, s'infectant donc sans le savoir avec Héraclès alors que Madeleine, horrifiée, décide de partir. Durant son interrogatoire, Blofeld fait perdre à Bond son sang-froid en révélant qu'il a tenté de briser son lien avec Madeleine, amenant celui-ci à l'attaquer et à le contaminer sans le savoir avec Héraclès, le tuant comme Safin l'avait prévu.

Capture de Madeleine et de Mathilde[]

Retrouvant Madeleine à Nittedal, Bond est informé par cette dernière du passé et des actions de Safin et découvre l'existence de Mathilde, qui est également la fille de Bond, bien que Madeleine tente de le nier. Le Britannique apprend ensuite grâce à sa collègue Nomi que Safin poursuit maintenant ses opérations puisque Ash et leurs hommes sont en route pour capturer le couple ainsi que Mathilde. Bien que l'agent anglais parvienne à tuer Ash et plusieurs sbires de Safin au cours d'une course-poursuite tendue, il est suffisamment distrait pour permettre à ce dernier de capturer Madeleine et Mathilde.

Affrontement final et mort[]

Safin, Obruchev, Primo et leurs hommes reprennent ensuite le contrôle du "jardin empoisonné" et l'utilisent désormais pour créer les nombreux nanobots qu'ils prévoient de propager dans le monde entier. Tout en leur faisant visiter le jardin botanique toxique de son père, Safin sépare également Madeleine de Mathilde, gardant l'enfant avec lui comme moyen de pression et laissant Primo conduire sa mère dans une cellule pour lui faire boire un thé censé la rendre aveugle, bien que Madeleine échappe à la garde du sbire.

Localisant les antagonistes, Bond et Nomi s'infiltrent dans le repaire et commencent à éliminer les sbires du bioterroriste avant d'installer des explosifs dans le laboratoire d'Obruchev. À ce moment-là, Safin s'adresse directement à 007 et l'invite à le rejoindre en sachant qu'il détient toujours Mathilde. Lorsque le commandeur le rejoint, le scientifique l'oblige à déposer ses armes et lui parle ensuite de ses motivations alors que Bond tente sans succès de le raisonner, lui faisant remarquer que son passé tragique ne justifie pas son projet de conquérir le monde en tuant des millions d'innocents. Safin offre finalement à son ennemi la possibilité d'abandonner sa mission et de quitter l'île avec Mathilde mais il refuse en revanche de libérer Madeleine, ce que Bond désapprouve. Faisant semblant de se prosterner devant le "Dieu invisible" lorsqu'il menace de tuer sa fille, Bond tire ensuite sur ses gardes avec un pistolet qu'il avait caché sur lui mais Safin s'échappe avec Mathilde. Lorsque l'enfant perd son jouet préféré et que Safin ignore ses supplications, elle mord la main de l'antagoniste, qui lui déclare alors froidement qu'elle peut partir si elle ne veut pas de "sa protection". Il permet donc à Mathilde de retrouver ses parents.

Alors que Safin est sur le point de rencontrer les acheteurs potentiels d'Héraclès, qui sont sur le point de réceptionner une première cargaison de l'arme sur le quai de l'île, Bond laisse Madeleine et Mathilde quitter l'île dans un bateau avec Nomi tandis qu'il reste sur place pour ouvrir les portes du silo de l'île afin de permettre à des missiles d'une frégate britannique, le HMS Dragon, de détruire les nanobots quelques minutes plus tard selon ses ordres. L'agent du MI6 tue alors Primo et les hommes restants de Safin mais ce dernier l'empêche de refermer les portes du silo et l'intercepte finalement dans son jardin, lui tirant dessus à deux reprises et l'injectant avec les nanobots contenant le code génétique de Madeleine et de Mathilde alors que l'espion lui casse le bras en retour. Alors que les deux hommes gisent gravement blessés dans le jardin toxique, Safin fait comprendre à Bond que même s'il parvient à déjouer ses plans et à quitter son île vivant, sa compagne et sa fille subiront le même sort que Blofeld et les agents du SPECTRE s'il entre à nouveau en contact physique avec elles. Complètement plongé dans sa folie, Safin déclare à Bond que c'est lui qui l'a poussé à commettre cette action horrible, poussant l'espion furieux et désespéré à le tuer pour de bon en lui tirant dessus à trois reprises.

Héritage[]

Bien qu'il ait tué Safin, Bond est préoccupé par le fait qu'il se voit constamment refuser toute chance de mener une vie paisible sans risquer la sécurité de ses proches en sachant qu'il n'existe aucun moyen de le guérir des nanobots et qu'il est de toute façon trop blessé pour quitter l'île avant que les missiles du HMS Dragon ne la détruisent. N'ayant pas d'autres choix, il fait ses adieux à Madeleine par radio, l'encourageant à aller de l'avant avec Mathilde. Le protagoniste infortuné accepte finalement son sort lorsque les missiles du HMS Dragon détruisent l'île et le tuent également, déjouant définitivement les plans de Safin et mettant fin à toute la souffrance que Bond a endurées tout au long de sa vie.

Employés et associés[]

Production[]

Lyutsifer Safin est l'antagoniste final dans la chronologie de Daniel Craig, étant un antagoniste mentionné dans le film de 2015 007 Spectre et l'antagoniste principal dans le film de 2021 Mourir peut attendre. Il a été interprété par l'acteur et producteur américain Rami Malek, qui a été doublé dans la version française par l'acteur Alexis Tomassian.

Dès février 2019, de nombreuses rumeurs ont laissé supposer que Rami Malek incarnera l'antagoniste principal de "Bond 25" et que la production du long-métrage était prête à modifier son calendrier pour que l'acteur puisse participer au tournage de la série Mr. Robot[2][3]. Le mois suivant, Sebastien Soudains, la doublure de Malek, a semblé indiquer sur son compte Instagram que le cinéaste aurait bien été choisi pour le rôle[4].

La présence de Malek dans "Bond 25" n'a été confirmée que le 25 avril 2019 lors d'une conférence de presse réunissant les acteurs principaux du film, bien que le titre du film n'ait toujours pas été révélé[5].

Le nom de Safin n'a néanmoins été révélé qu'en octobre 2019 par la productrice Barbara Broccoli, qui a affirmé qu'il sera le plus grand adversaire de l'agent 007[6].

Notes[]

  • Son prénom est la version russe de Lucifer, le célèbre ange déchu, faisant vraisemblablement référence à la nature diabolique du personnage. "Safin" est quant à lui un nom de famille tatar. Compte tenu du fait que le "jardin empoisonné" se situe entre le Japon et la Russie, cela implique qu'il a des ancêtres russes.
  • Bien qu'il soit l'antagoniste principal, Safin n'a qu'un petit temps d'apparition à l'écran d'environ 20 minutes et ne rencontre pas Bond avant l'acte final. Plusieurs spectateurs ont donc critiqué le manque d'implication du personnage dans le film.
  • Une note du film qui a fuité décrivait la scène dans laquelle Safin poursuit Madeleine sur le lac gelé (qui a été montrée en partie dans les bandes-annonces) tandis que plusieurs fans ont remarqué que le méchant ne semblait pas avoir vieilli entre cette scène et le reste de ses apparitions alors que Madeleine est devenue adulte. Cela a donné lieu à des spéculations selon lesquelles Safin serait impliqué dans un clonage ou une thérapie génique pour empêcher son vieillissement. Cependant, dans le film final, les plans de Safin n'impliquent pas de clonage ou de thérapie génétique.
  • En fin 2019, à l'époque de la sortie de la première bande-annonce officielle du film, de nombreux internautes ont élaboré une théorie selon laquelle Safin serait en fait le Dr. Julius No, l'antagoniste titulaire dans le premier film de la saga, James Bond 007 contre Dr. No (1962)[7]. La théorie a gagné une certaine popularité auprès des fans mais a finalement été démentie par le réalisateur Cary Joji Fukunaga[8] avant de s'avérer être effectivement fausse à la sortie du film. Malgré cela, les deux personnages partagent de nombreuses similitudes :
    • Ils opèrent tous deux depuis un repaire secret bâti sur une île qui comporte un laboratoire.
    • Ils ont tous deux des complexes divins extrêmes contestés par Bond.
    • Les deux ont des blessures/cicatrices liées à un accident présentant un risque chimique (Safin a été défiguré à cause de l'agent chimique qui a tué sa famille / No a perdu ses deux mains dans une expérience radioactive, l'ayant obligé à porter des prothèses métalliques).
    • Comme la plupart des autres méchants de la série, ils sont tous deux mégalomanes et ont tenté d'une manière ou d'une autre de dominer le monde tout en étant porté sur la vengeance (Safin a démantelé le SPECTRE pour se venger du meurtre de sa famille aux mains de M. White et No a tenté de se venger des États-Unis et de l'Union soviétique pour avoir refusé ses services).
    • Leurs personnalités sont également similaires car ils sont tous deux des hommes sociopathes qui ont une approche méthodique et analytique de la criminalité et de la vie de manière générale.
    • Ils portent tous deux des vêtements à l'esthétique japonaise ; Safin ayant porté un kimono qui ressemble vaguement à la veste à col Mao portée par No ainsi que plusieurs autres méchants de la série. De plus, le masque porté par Safin est un "Noh", utilisé dans la danse-drame japonaise classique du même nom. Ils sont fabriqués en sculptant des blocs de cyprès japonais, puis peints plus tard avec des pigments naturels. Les masques peuvent actuellement être achetés en ligne sur le magasin officiel 007 pour 295 £.
    • Les deux rencontrent Bond uniquement dans le dernier acte de leurs films respectifs dont ils sont pourtant les antagonistes principaux.
  • Safin partage aussi des similitudes avec Ernst Stavro Blofeld lui-même, le "jardin empoisonné" semblant s'inspirer d'un jardin possédé par Blofeld dans le roman On ne vit que deux fois (1964) alors que son plan de propager Héraclès dans le monde ressemble au complot de Blofeld dans le roman Au service secret de Sa Majesté (1963) et son adaptation cinématographique.
  • Il est pour le moment le seul antagoniste principal dans les films de Daniel Craig à ne pas avoir été membre du SPECTRE.
  • C'est aussi le deuxième antagoniste principal dans les films de Craig (après Dominic Greene) à affronter Bond physiquement.
  • Il est également le troisième antagoniste principal dans la nouvelle chronologie (après Raoul Silva et Ernst Stavro Blofeld) à être tué directement par Bond ainsi que le dernier personnage à être éliminé par l'espion avant sa propre mort.
  • Ayant tué la mère de Madeleine, Safin est le seul antagoniste principal dans les films de Daniel Craig (avec Silva) à tuer d'autres personnages de ses propres mains.
  • Safin et le Blofeld de Christoph Waltz sont pour le moment les seuls antagonistes principaux dans la nouvelle chronologie à ne pas être apparu dans un jeu-vidéo dérivé des films (Le Chiffre et Dominic Greene sont tous deux apparus dans l'adaptation en jeu-vidéo de Quantum of Solace alors que Raoul Silva est apparu dans le jeu mobile James Bond : World of Espionage).
  • Safin est actuellement le seul méchant dans toute la franchise qui a réussi à tuer Bond (bien qu'indirectement et à titre posthume), ce que d'autres grands adversaires de l'espion dont Blofeld ont échoué. En effet, le fait d'injecter les nanobots à 007 l'a empêché de quitter l'île avant sa destruction par les missiles et a donc entraîné sa mort. En outre, du fait qu'il avait aussi suffisamment de ressources pour anéantir le SPECTRE, pourtant une organisation particulièrement influente, Lyutsifer Safin peut éventuellement être considéré comme l'antagoniste le plus puissant de la série.

Références[]

Advertisement