FANDOM


M. Wint: "Le scorpion."
M. Kidd: "Le plus habile tueur de Mère Nature, monsieur Wint."
M. Wint: "On n'est jamais trop âgé quand on veut apprendre d'un maître, monsieur Kidd."
―M. Wint et M. Kidd observant un scorpion en train de tuer un scarabée.[src]

M. Wint et M. Kidd sont un duo d'assassins homosexuels apparemment employés par le puissant terroriste Ernst Stavro Blofeld de l'organisation criminelle du SPECTRE. Probablement en raison de l'amour que l'un ressent pour l'autre, ils ne se quittent jamais et travaillent toujours ensemble. M. Wint et M. Kidd éprouvent néanmoins un plaisir sadique à mener à bien leurs missions d'assassinat, un trait qu'ils démontrent en faisant des blagues morbides après avoir éliminé leurs cibles tout en jouant au jeu de celui qui terminera la phrase de l'autre. Des personnages imaginatifs et extravagants, ils ont aussi l'habitude d'organiser des crimes relativement originaux et très élaborés en se servant parfois d'un équipement sophistiqué comme des bombes cachées ou en recourant à la noyade. Leur méthode consiste aussi à adopter un faux air poli, affable et élégant qui se reflète notamment par les vêtements coûteux à la mode des années 1970 qu'ils portent et le style de vocabulaire soigné qu'ils emploient afin d'attirer leur futur victime dans un sentiment de sécurité pour pouvoir lui porter le coup de grâce par surprise. Souvent de nature calme et détendue, M. Wint et M. Kidd sont capables de maintenir ce tempérament même quand un homme les menace d'une arme, bien que Wint peut se montrer jaloux lorsque son partenaire complimente l'apparence d'une autre personne tout en devenant très énervé lorsqu'une cible démasque leur couverture ou en vient à tuer son amoureux. Le binôme reste néanmoins parmi les assassins les plus cruels et efficaces du SPECTRE.

Dans le film Modifier

Assassinats du dentiste et de son contact Modifier

"Curieux...Toute personne qui touche à ces diamants semble devoir en mourir."
― M. Wint après avoir tué le dentiste.[src]

En 1971, M. Wint et M. Kidd, qui semblent être restés dans l'ombre durant les précédentes opérations du SPECTRE, sont chargés par Ernst Blofeld d'éliminer les membres d'un réseau international de contrebande de diamants qui s'étend de l'Afrique du Sud aux États-Unis en passant par la Hollande afin de voler les pierres précieuses que leur patron entend utiliser pour alimenter un satellite laser avec lequel il compte faire chanter le monde. À cette fin, le duo se fait passer pour d'autres membres du réseau et se rendent d'abord en Afrique du Sud pour y rencontrer leur première cible, un dentiste responsable de l'extraction des diamants dans les dents de mineurs. Rencontrant l'homme en prétendant avoir été envoyés par son contact, Wint et Kidd se font remettre les diamants, puis Kidd prétend souffrir à cause de ses dents de sagesse, donnant à Wint l'opportunité de tuer le médecin en plaçant un scorpion dans sa chemise pendant qu'il examine les dents de son amant. Le contact du dentiste arrive peu de temps après en hélicoptère et après avoir caché le corps, Wint et Kidd rencontrent ce nouvel intervenant, qui méfiant, les menace de son arme. Il se radoucit cependant lorsque les tueurs déclarent avoir été envoyés par le dentiste et se voit remettre la prétendue mallette contenant les diamants mais celle-ci se trouve être piégée et le fait exploser avec son hélicoptère pour le plus grand bonheur de Wint et de Kidd. Satisfait, le binôme s'éloigne en se tenant la main avec la véritable mallette.

Assassinat de l'enseignante Modifier

Wint et Kidd sur le point de rencontrer l'enseignante

Wint et Kidd étant sur le point de rencontrer l'enseignante.

Peu de temps après, Wint et Kidd se dirigent à une école primaire en Afrique du Sud et toujours en se faisant passer pour des contrebandiers, ils rencontrent une enseignante à qui ils confient leur butin. Cependant, ils noient finalement la femme dans la rivière Amstel, à Amsterdam, en Hollande, et Kidd prend le corps en photo alors qu'il est repêché dans un canot en rappelant à Wint que l'enseignante avait auparavant demandé des photos des canots pour ses étudiants.

Première tentative d'assassinat de James Bond Modifier

M. Wint: "Vraiment émouvant."
M. Kidd: "Très émouvant, monsieur Wint."
M. Wint: "Un hommage éblouissant, monsieur Kidd."
―M. Wint et M. Kidd après avoir placé Bond dans le cercueil.[src]
Wint, Kidd et l'ambiance de la "cérémonie"

Wint et Kidd commentant l'ambiance de la "cérémonie" de Bond.

Wint et Kidd ciblent désormais l'agent du MI6 James Bond (qu'ils pensent être un autre contrebandier, ignorant que Bond a en fait tué le vrai en situation de légitime défense) et la contrebandière Tiffany Case, qu'ils suivent dans un vol jusqu'à Los Angeles, aux États-Unis. Ils se rendent ensuite à un crématorium possédé par un autre contrebandier et y trouvent Bond qu'ils assomment avant de le placer dans un cercueil avec pour intention de le brûler vivant. Après avoir commenté l'ambiance de la "cérémonie", les deux assassins s'en vont, peu de temps avant que l'agent 007 ne soit sauvé par les autres contrebandiers, qui le confrontent après avoir découvert que les diamants qu'il leur a remis étaient faux.

Assassinat de l'humoriste Modifier

À Las Vegas, Wint et Kidd se rendent à la Whyte House, un bâtiment autrefois possédé par le milliardaire Willard Whyte (que Blofeld retient secrètement prisonnier), et assistent dans son spectacle un humoriste qui n'est autre que l'un des contrebandiers qui a à leur insu sauvé Bond du crématorium. Ils suivent ensuite le vieil homme dans sa loge pour le complimenter pour son numéro et lui suggérer des propositions. Là, les agents du SPECTRE se jouent de lui en sortant un petit drapeau d'un pistolet sur lequel est écrit "Bang ! Vous êtes mort !", puis ils l'abattent froidement[2]. Wint et Kidd sont finalement abordés par Bert Saxby, le bras droit de Blofeld, qui leur déclare qu'ils ont besoin de l'humoriste vivant pour pouvoir obtenir les véritables diamants. Kidd, apparemment confus, déclare alors que ceci est très ennuyeux, faisant référence au fait que son partenaire et lui l'ont tué. Le corps du contrebandier est justement découvert par Bond au même moment.

Assassinat de "Case" Modifier

Le lendemain, Wint et Kidd se rendent à un appartement que Tiffany Case a loué pour l'assassiner mais ils se retrouvent nez-à-nez avec une autre femme apparemment venue se venger de la contrebandière pour avoir couché Bond la veille[2]. Prenant cette dernière pour leur véritable cible, les meurtriers impitoyables attachent ses jambes à un bloc de béton qu'ils plongent dans la piscine de la demeure (qui est suffisamment profonde pour que seuls ses cheveux émergent de l'eau), faisant ainsi connaître une mort longue et atroce à la malheureuse. Une fois de plus, le corps est découvert par Bond, puis par Case.

Deuxième tentative d'assassinat de Bond Modifier

M. Wint: "Monsieur Kidd, quand on a échoué une première fois...?"
M. Kidd: "Il faut essayer une seconde fois, monsieur Wint."
―M. Wint et M. Kidd retrouvant Bond.[src]
Wint, Kidd et le corps de Bond 2

Wint et Kidd plaçant le corps de Bond dans l'oléoduc.

Bien plus tard, lorsque Bond confronte Blofeld dans l'ancien bureau de Willard Whyte, le chef du SPECTRE oblige l'espion à monter dans un monte-charge où il est neutralisé par du gaz. En bas, Wint et Kidd retrouvent leur ennemi inerte et le placent dans le coffre de leur voiture (détruisant par inadvertance l'atomiseur de parfum de Wint) avant de l'emmener à un oléoduc devant être enterré dans un désert à l'extérieur de Las Vegas. C'est là qu'ils placent son corps en espérant qu'il se fasse tuer une bonne fois pour toutes. Ils remontent finalement dans leur voiture et s'éloignent de l'oléoduc en échangeant de petits rires satisfaits.

Au lever du jour, Bond est toujours piégé dans l'oléoduc et est sur le point d'être électrocuté par un dispositif de soudage de canalisation. Cependant, l'agent du MI6 a l'idée de mettre l'engin en panne en provoquant un court-circuit avec ses câbles, forçant une équipe de maintenance à déverrouiller le conduit pour inspecter et le faire sortir par la même occasion.

Troisième tentative d'assassinat de Bond et mort Modifier

Wint et Kidd infiltrés

Wint et Kidd étant infiltrés dans le navire.

Encore plus tard, après que Bond et Case aient déjoués les plans de Blofeld et apparemment démantelé le SPECTRE avec l'aide de la CIA et de Willard Whyte (auparavant libéré par les protagonistes), les deux amoureux embarquent dans le paquebot de croisière SS Canberra à destination de la Grande-Bretagne. Cependant, Wint et Kidd sont infiltrés dans le navire en tant que serveur et steward et ont toujours pour intention de les éliminer malgré la défaite de leur employeur, cette fois avec un engin explosif ayant l'apparence d'une bombe surprise. Rencontrant 007 et Case dans leur suite, le binôme leur sert le repas en prétendant avoir été envoyés par Willard Whyte lui-même. Cependant, Bond devient méfiant lorsqu'il reconnaît l'odeur du parfum de Wint en reniflant le bouchon de la bouteille de Mouton Rotschild que le meurtrier lui sert et se souvenant avoir senti la même odeur au cours de leur dernière entrevue, le Britannique tend un piège au faux serveur en déclarant qu'un Bordeaux aurait été plus approprié pour le festin. Wint déclarant que la cave du bateau est pauvre en ce qui concerne le Bordeaux, 007 expose son ignorance sur la boisson en lui faisant remarquer que le Mouton Rotschild est justement un Bordeaux. Énervé, Wint étrangle sa cible avec la chaîne qu'il portait autour de son cou pendant que Kidd se prépare à lui porter le coup fatal avec des brochettes de chachlyk enflammées. Malheureusement pour eux, Bond a le réflexe d'utiliser une bouteille de cognac de la marque Courvoisier pour enflammer Kidd et l'assassin mourant se jette à l'eau en hurlant de manière atroce, connaissant une mort certaine. Enragé d'avoir perdu son complice et amant, Wint continue d'étrangler Bond, amenant Case à essayer d'aider l'agent du MI6 en jetant la bombe surprise à Wint. Celui-ci l'esquive, la laissant se détruire au sol, révélant ainsi la bombe, qui est sur le point d'exploser. Bond prend alors le dessus sur Wint et fixe à la bombe entre ses jambes avant de le jeter par-dessus bord, le laissant être tué par l'explosion avant qu'il ne puisse atteindre l'eau.

Production Modifier

Présentation globale Modifier

M. Wint et M. Kidd sont considérés comme les antagonistes secondaires dans le film de James Bond de 1971 Les diamants sont éternels. Wint a été interprété par l'acteur américain Bruce Glover et a été doublé dans la version française par l'acteur Philippe Mareuil. Kidd, quant à lui, a été incarné par le contrebassiste de jazz et acteur occasionnel américain Putter Smith et a été doublé dans la version française par le comédien Albert Médina, qui a également prêté sa voix à W.G. Howe.

Les personnages dans le roman Modifier

Les personnages de M. Wint et M. Kidd ont été originellement créés par l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming dans le cadre de son quatrième roman de James Bond, Les diamants sont éternels, dont le film a été vaguement inspiré, bien que les deux assassins figurent parmi les rares éléments repris de l'ouvrage, du moins dans leurs caractéristiques de base. Dans le roman, ils sont simplement appelés "Wint et Kidd" et sont également connus sous les identités d'hommes d'affaires américains nommés W. "Windy" Winter et B. "Boofy" Kitteridge. Fleming avait initialement prévu que Kidd soit nommé "Gore" mais à la demande du cousin de sa femme, le chroniqueur et homme politique britannique Arthur "Boofy" Gore, il a accepté de le renommer. Cependant, le nom "Gore" est bel et bien mentionné dans certaines versions du roman. Wint et Kidd sont des assassins à la solde d'un syndicat du crime appelé Spangled Mob qui ont été chargés de superviser le bon déroulement d'opérations de contrebande de diamants menée par l'organisation et de punir ses membres qui commettent des erreurs de manière sadique. Contrairement au film, leurs visages sont toujours masqués par des cagoules et il est démontré que Wint, en dépit de sa cruauté, a peur de prendre l'avion, si bien qu'il doit voyager avec une étiquette d'identification précisant son groupe sanguin. En outre, l'ouvrage ne fait que spéculer qu'ils sont homosexuels : il n'apporte aucune preuve concrète à ce sujet.

Dans l'histoire, après que James Bond (à nouveau infiltré dans le réseau de contrebande de diamants) et son ami Felix Leiter aient fait échouer le truquage d'une course de chevaux à Saratoga Springs, à New York, aux États-Unis, Wint et Kidd battent brutalement le jockey soudoyé par le binôme sous les yeux de l'agent 007 et le noient lentement dans de la boue bouillante.

Plus tard, après que la couverture du protagoniste soit tombée à cause de l'un des leaders de Spangled Mob, Wint et Kidd sont amenés à le torturer afin d'établir sa véritable identité. Cependant, Tiffany Case, qui est tombée amoureuse de lui, l'aide à s'échapper, puis ils partent en croisière à bord du Queen Elizabeth pour plusieurs jours, ignorant que Wint et Kidd les ont vu embarquer et sont également infiltrés dans le navire. Les assassins finissent d'ailleurs par enlever Case et s'apprêtent à jeter la contrebandière traitresse par-dessus bord lorsque Bond vient au secours de la jeune femme en s'introduisant dans la chambre où elle est séquestrée par un hublot. Un affrontement s'ensuit durant lequel Wint et Kidd sont tous deux abattus par 007, qui fait ensuite croire à un meurtre-suicide afin d'éviter des problèmes avec les autorités.

Les personnages dans le scénario Modifier

Le premier scénario du film, écrit par le scénariste, réalisateur et producteur américain Tom Mankiewicz et daté du 24 février 1971, décrivaient M. Wint et M. Kidd comme étant "ni particulièrement musclés ou athlétiques et ayant un grandement sinistre". On nous disait aussi que Wint est plus vieux et plus gros que Kidd. Le script prévoyait que Wint tue le dentiste en lui mettant le scorpion dans sa bouche et il n'y avait pas le monologue du tueur déclarant que toutes les personnes qui touchent aux diamants semblent devoir en mourir mais un court dialogue entre Kidd et lui à la place. Les assassins devaient également demander au contact du dentiste s'il n'est pas dangereux de voler en hélicoptère lorsqu'ils lui remettaient la bombe. En outre, le scénario comprenait la scène où Wint et Kidd tuent l'humoriste, qui a été coupée du film, laissant la cause de la mort du personnage ouverte à l'interprétation[2]. De plus, avant de placer Bond dans l'oléoduc, le duo se demandait quoi en faire au lieu d'essayer directement de le tuer. Enfin, dans la scène finale, Wint mourrait avant Kidd, notamment en recevant de l'huile bouillante au visage[3].

Casting Modifier

À l'origine, l'auteur-compositeur-interprète et acteur américain Paul Williams devait incarner M. Wint mais Bruce Glover l'a remplacé puisqu'il ne parvenait pas à trouver un accord financier avec la production[4]. Glover estime d'ailleurs être surpris d'avoir été choisi et les producteurs estimaient initialement qu'il paraissait trop "normal" pour le rôle.

Putter Smith avait quant à lui été invité à interpréter M. Kidd après que le producteur Harry Saltzman l'ait vu à un spectacle du musicien Thelonious Monk.

Tournage et censures Modifier

Il a finalement été décidé que Wint place le scorpion dans la chemise et non pas dans la bouche du dentiste car d'après Putter Smith, la censure a trouvé la scène trop horrible pour un film de James Bond. La scène reste néanmoins visible dans un documentaire présent dans le DVD du long-métrage[2].

Durant le tournage, Bruce Glover et Putter Smith ont étés doublés respectivement par les cascadeurs Gerry Crampton et George Leech.

De nombreux pays comme les États-Unis ont décidé de supprimer les références homosexuelles présentes dans le film à savoir la scène où Wint et Kidd se tiennent la main après avoir tué le dentiste et son contact et celle où Kidd déclare que Tiffany Case est séduisante alors que Wint se met du parfum lorsqu'ils suivent Bond et la jeune femme dans l'avion.

Apparitions dans des jeux Modifier

Dans les années 1980, Wint et Kidd semblent être mentionnés dans le jeu de rôle sur table James Bond 007 où il est précisé qu'ils sont des assassins indépendants travaillant pour le SPECTRE mais qui ont proposé leurs services à divers organisations terroristes et syndicats du crime. Cependant, en raison d'un litige juridique opposant Ian Fleming au cinéaste irlandais Kevin McClory, le SPECTRE a dû être rebaptisé TAROT dans ce jeu.

En 2015, M. Wint et M. Kidd réapparaissent dans le jeu-vidéo mobile James Bond : World of Espionage, qui se déroule apparemment dans une continuité alternative aux films produits par EON Productions. Dans celui-ci, l'apparence physique des deux hommes a été considérablement modifiée, bien que similairement au roman, ils sont un duo d'assassins professionnels américains qui sont employés par une société de contrebande de diamants. De plus, comme dans le livre de Ian Fleming, Wint a une peur pathologique des voyages qui l'amène une fois encore à porter une étiquette d'identification précisant son groupe sanguin.

Après que Bond (qui se fait à nouveau passer pour un contrebandier) soit démasqué en disputant une partie de blackjack contre la patronne de Wint et Kidd, ces derniers sont envoyés à ses trousses pour le supprimer. S'ensuit une course-poursuite en voiture durant laquelle Kidd est blessé par le protagoniste, amenant un Wint extrêmement furieux à coincer Bond dans une ruelle armé d'un couteau. Vaincu, 007 convainc le tueur de le capturer vivant avec Tiffany Case. Kidd et Wint emmènent donc le binôme à Spectreville, une ville fantôme déjà présente dans le roman qui se situe à l'Ouest américain et où Kidd tente de torturer Bond avec un chalumeau. Malheureusement pour lui, l'Anglais parvient à s'échapper avec Case alors que son partenaire et lui-même sont écrasés par un wagon.

Images Modifier

Notes Modifier

  • M. Wint et M. Kidd sont les premiers seconds couteaux dans la franchise à essayer encore de tuer Bond après la défaite/mort de leur patron. Ils seront suivis notamment par Tric-Trac, Requin et Richard Stamper.
  • Il est possible que Ian Fleming ait décidé de faire de Wint et de Kidd des personnages gays parce que Arthur Gore avait dirigé la dépénalisation de l'homosexualité à la Chambre des lords dans la vie réelle suite au suicide de son frère, également gay.
  • Durant le tournage du film, les acteurs Bruce Glover et Putter Smith ont convaincus Sean Connery, qui incarne James Bond, qu'ils étaient réellement homosexuels. Cependant, quelques années plus tard, Glover était dans un vol d'avion et flirtait avec une hôtesse de l'air lorsque Connery, également présent, avait dit "Salut, chéri", ayant compris son mensonge. De plus, selon certaines rumeurs, la scène du crématorium aurait été la dernière que Connery a tourné en tant que Bond pour les films d'EON Productions et aurait été réalisée le vendredi 13 août 1971[5].
  • Bien que M. Kidd et M. Wint travaillent pour Blofeld, ils n'ont aucune scène en commun avec lui dans le film et ne sont jamais aperçus en train de suivre ses instructions, ayant interagi uniquement avec Bert Saxby à l'écran.
  • Dans la scène finale du film où Wint et Kidd tentent de tuer Bond en se faisant passer pour des serveurs, Wint a commis plusieurs erreurs qui ont permis à Bond de démasquer le duo et finalement, de causer sa perte :
    • Il a ouvert la bouteille de Mouton Rotschild avec un tire-bouchon. Or, un véritable serveur l'aurait plutôt fait avec un couteau.
    • En tant que serveur, il aurait pré-goûté le vin, si bien qu'il aurait été ouvert au moment de le servir.
    • Il ignorait que le Mouton Rotschild de 1955 était un Bordeaux.

Références Modifier

  1. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=pt&u=https://pt.wikipedia.org/wiki/Mr._Wint_e_Mr._Kidd&prev=search
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 https://www.commander007.net/1971/12/les-diamants-sont-eternels-1971/
  3. https://www.commander007.net/2016/09/diamants-eternels-scripts-originaux/
  4. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18636606.html?page=9
  5. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.imdb.com/title/tt0066995/trivia&prev=search
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .