FANDOM


Mary Bonne-Nuit est une jeune anglaise blonde qui a été engagée par les services secrets britanniques. Dépendant personnellement de l'autorité du chef du MI6, Miles Messervy, elle est devenue un agent de terrain qui a été affecté à l'Asie du Sud avant d'être transféré à Hong Kong. Ainsi, Mary sert désormais de contact local à son service et sa tâche consiste tout simplement à apporter son aide aux agents britanniques en mission qui s'y rendent. En tant que collègue de l'agent "00" James Bond, la belle le connaît bien et éprouve même des sentiments pour lui (malgré leur différence d'âge). Malheureusement pour elle, Bonne-Nuit n'a encore jamais eu l'occasion de passer un moment intime avec l'espion et est furieuse de le voir flirter avec d'autres femmes plutôt qu'elle, surtout lorsqu'elle est à ses côtés et qu'elle lui apporte son aide en espérant obtenir sa récompense.

En tant qu'agent des services secrets britanniques active depuis plusieurs années, Mary Bonne-Nuit est une femme courageuse et capable de s'imposer même auprès des hommes. Cependant, c'est aussi quelqu'un d'extrêmement maladroit dans bien des domaines au point d'être plus encombrant qu'efficace pour les agents qu'elle assiste. Mary est aussi naïve et apparemment inexpérimentée et en manque de culture générale, ignorant par exemple le fonctionnement d'une centrale solaire. Il n'en reste pas moins qu'elle est une femme élégante, soignée et même charismatique. Mary semble aimer plaisanter lors de ses missions mais son sens de l'humour est assez sarcastique puisqu'elle l'emploie surtout lorsqu'elle est en colère. Néanmoins, sa beauté et son dévouement compense largement sa maladresse, faisant d'elle une personne drôle et très attachante.

Dans le film Modifier

Retrouvailles avec James Bond Modifier

James Bond: "Je vous offrirai un dîner ce soir, Bonne-Nuit, mais avant, j'ai une formalité à remplir."
Mary: "Tiens ! Tiens ! Elle est jolie votre formalité ?!"
James Bond: "Bonne-Nuit, est-ce que je vous ferais ça, à vous, au bout de deux ans ?"
Mary: "Oui, c'est absolument votre genre !"
―James Bond et Mary Bonne-Nuit[src]

En 1974, James Bond suit la trace d'un mystérieux tueur à gages nommé Francisco Scaramanga à Hong Kong après qu'une balle en or portant son initial ait été envoyée au MI6, laissant supposer que le terroriste s'est vu confier la tâche de l'éliminer. Bond parvient à remonter jusqu'à la maîtresse de Scaramanga, Andrea Anders, qu'il suit depuis un casino jusqu'en ville. Cependant, alors qu'il monte dans un taxi en ordonnant au chauffeur de suivre la Rolls de la jeune femme, Mary Bonne-Nuit, ayant été chargée d'assister 007 dans cette mission à la suite d'un message envoyé de Macao par l'agent secret, se met en travers de leur route au volant de son cabriolet. Bond sort alors du taxi pour lui demander de déplacer sa voiture avant qu'il ne la reconnaisse. Mary s'excuse pour son retard, puis son interlocuteur récupère ses affaires dans le taxi en ordonnant à la jeune femme de demander une identification de la voiture d'Andrea au service des cartes grises. La belle blonde conduit donc son collègue au Peninsula Hotel, un établissement dont les employés voyagent tous en Rolls. Bonne-Nuit exprime ensuite sa joie de revoir James, mais celui-ci sort déjà de la voiture pour demander un renseignement à un portier posté à l'entrée de l'hôtel. Revenant auprès de son assistante, 007 propose de lui offrir un dîner le soir-même mais déclare avoir du travail avant et Mary, très contrariée, comprend qu'il va à la rencontre d'une autre femme.

Il se trouve que Mary a oublié d'informer un autre agent des services secrets britanniques sur place, le lieutenant Hip, de la présence de Bond dans le pays et cela entraîne plus tard l'arrestation apparente de l'agent "00" tout en permettant à Scaramanga et à son serviteur Tric-Trac de voler un petit dispositif censé mettre fin à la crise énergétique, le Solex Agitateur, sur le cadavre de Gibson, un expert en énergie solaire britannique tué par l'assassin en présence de Bond. Ainsi, du fait que Scaramanga ne semble pas avoir eu le contrat de tuer James, tout porte à croire qu'il a tué Gibson pour le compte du multi-milliardaire thaïlandais Hai Fat. Avec l'aide de Hip, Bond rencontre ce dernier en se faisant passer pour Scaramanga et est invité à dîner par lui. Ainsi, l'Anglais est contraint d'annuler sa soirée avec Mary et s'en excuse au moment de partir rencontrer Hai Fat. La blonde fait semblant de ne pas être déçue et assure que le champagne sera bien au frais, quelque chose qu'elle ne semble pas vouloir réaliser lorsqu'elle voit Bond repartir dans la voiture de Hip avec les deux nièces de l'homme qui la provoquent.

Il s'avère que l'invitation d'Hai Fat était un piège tendu à Bond (car le véritable Scaramanga venait de rencontrer l'homme d'affaires dans son palais) et l'agent manque de peu d'être tué par Tric-Trac, puis est emmené à l'école d'arts martiaux d'Hai Fat de laquelle il s'échappe.

Soirée gâchée avec James Modifier

Mary: "James, je ne croyais pas que je succomberai."
James Bond: "À quoi est dû ce retournement ?"
Mary: "Ma faiblesse."
―Mary Bonne-Nuit et James Bond[src]
Mary dînant avec Bond

Mary dînant avec Bond.

Le soir suivant, Bond est cette fois libre pour dîner avec Mary. Il arrive en retard et commence rapidement à séduire l'assistante en complimentant sa robe. Mary révèle même que le vêtement comporte un émetteur. James tente ensuite de lui faire comprendre qu'à cause de leur profession, il se peut qu'ils n'aient pas beaucoup de temps à passer ensemble. Cela frustre Bonne-Nuit car elle ne veut pas n'être qu'un passe-temps occasionnelle mais cherche vraisemblablement à entretenir une relation sincère avec son collègue. Sur-ce, l'espionne sort de table, laissant Bond terminer son repas seul et probablement aussi payer la note. Néanmoins, Mary retrouve rapidement l'agent 007 dans sa chambre d'hôtel, vêtue d'une nuisette, ayant apparemment succombé à son charme. Comme 007 semble être partant pour passer un moment intime avec elle, elle lui saute dans les bras et ils commencent à s'embrasser tendrement. Mary confie même qu'elle ne pensait pas qu'elle succomberait. Malheureusement, la tendresse du duo est de courte durée puisque nulle autre qu'Andrea Anders s'apprête à entrer dans la chambre, amenant 007 à cacher Mary dans le lit tandis qu'il rencontre l'amante de Scaramanga. Pendant que le binôme parle, la pauvre fille est contrainte de rester cacher dans le lit sans avoir obtenu sa dose de plaisir. Andrea révèle à Bond que c'est elle qui a envoyé la balle en or au MI6 pour le pousser à tuer son amant qu'elle déteste et craint. Elle assure aussi qu'elle pourra lui permettre d'obtenir le Solex et elle est même prête à s'offrir à lui. C'est ainsi que Bond et elle commencent à s'embrasser. Alors qu'Andrea s'absente brièvement pour changer de tenue, James en profite pour cacher Mary plutôt dans le placard de la pièce. La malheureuse passe deux heures dans le meuble et ne pourra donc pas passer plus de temps avec Bond, si bien qu'elle devient à nouveau en colère contre lui.

Mary réveillée

Mary étant réveillée par Bond.

Plus tard, Bond la réveille en ouvrant la porte du placard pour lui permettre de sortir et en comprenant ce qui s'est passé, Mary déclare qu'elle démissionnera le lendemain matin. 007 promet que son tour viendra lorsqu'il aura obtenu le Solex tout en s'apprêtant à l'embrasser mais elle refuse ses avances et quitte la chambre.

Kidnapping par Scaramanga Modifier

Malgré son projet de démission, Mary accompagne Bond avec Hip à un match de kick-boxing le lendemain, là où Andrea est censé remettre le Solex à Bond. La blonde est postée en haut de l'arène et informe Hip de la prise de contact de Bond avec Andrea. Cependant, il s'avère qu'Andrea a été tuée un peu plus tôt par Scaramanga en guise de châtiment pour sa trahison et que ce n'est que son cadavre qui se trouve à côté de Bond. Scaramanga arrive et se présente alors à Bond mais celui-ci réussit à trouver le Solex et à le remettre discrètement à Hip, déguisé en vendeur de cacahuètes. Celui-ci le remet immédiatement à Mary en lui recommandant de ne pas le perdre. Il l'informe également que Tric-Trac braque son arme sur Bond et qu'il doit donc l'aider. Mary passe ensuite un coup de téléphone (probablement à ses supérieurs) lorsqu'elle voit passer Tric-Trac qu'elle décide de suivre jusqu'à sa voiture. Là, elle place un émetteur magnétique dans le coffre mais Scaramanga arrive par derrière et l'enferme dans le coffre sans qu'elle ne puisse réagir, la kidnappant. Alors qu'elle est dans le coffre, Mary est contactée par Bond, qui lui demande où elle est, et elle répond qu'elle est dans le coffre de la voiture de Scaramanga. Elle lui donne ensuite la marque et le numéro de la plaque d'immatriculation du véhicule, permettant à James de la prendre en chasse au volant d'une voiture volée au concessionnaire AMC. Il parvient à les suivre jusqu'à un entrepôt qui est l'un des repaires de Scaramanga. Celui-ci lui échappe cependant peu de temps après puisqu'il transforme sa voiture en avion et s'envole pour son île. Durant le vol, Mary essaie de contacter Bond mais celui-ci ne peut lui répondre car il n'est plus avec son talkie-walkie. Elle arrive ensuite à ouvrir le coffre mais est choquée lorsqu'elle s'aperçoit qu'elle est au-dessus du vide et se renferme rapidement.

Duel contre Scaramanga et destruction de son repaire Modifier

James Bond: "N'êtes-vous pas trop habillée, Bonne-Nuit ?"
Scaramanga: "J'aime une femme en bikini, elle ne dissimule pas d'armes."
―James Bond et Francisco Scaramanga[src]

Plus tard, Scaramanga, Mary et Tric-Trac arrivent au repaire de l'homme au pistolet d'or et la jeune espionne est tellement émerveillée par la splendeur des lieux et par l'hospitalité de son propriétaire qu'elle veut rester auprès de lui. Francisco lui offre aussi un maillot de bain coloré qu'il lui fait enfiler car il aime les femmes en cette tenue, notamment car elles ne peuvent pas dissimuler d'armes.

Mary, Bond et Scaramanga durant le déjeuner

Mary, Bond et Scaramanga durant le déjeuner.

Entretemps, le signal de l'émetteur laissé par Mary dans la voiture de Scaramanga est intercepté par le MI6 et cela permet au service britannique de les localiser. Bond est alors envoyé sur l'île du tueur pour récupérer Mary ainsi que le Solex. L'agent et Scaramanga attendent donc son arrivée, puis Scaramanga l'accueille et lui fait visiter sa centrale. Ce n'est qu'à l'occasion du déjeuner que les deux retrouvent Mary, qui partage le repas avec eux. Elle est donc témoin de toute la discussion entre Bond et Scaramanga, notamment de l'invitation de Scaramanga à Bond de l'affronter en duel armé. Silencieuse, Mary semble être mal à l'aise vis-à-vis de cette idée, craignant malgré tout de perdre James. Les choses ne s'améliorent pas pour elle puisqu'elle ne peut pas assister au face-à-face entre les deux ennemis et est gardée par l'agent de maintenance et de sécurité de Scaramanga, qui a manifestement envie de passer un moment intime avec elle. Les deux écoutent les vingt pas traditionnels et entendent un coup de feu en ignorant qui est le tireur puisque le technicien éteint l'interphone qui leur permettait d'écouter le duel. Un problème dans les machines est apparemment signalé et le technicien tente de le résoudre, emmenant Mary avec lui, sur une passerelle. Prenant discrètement une grosse clé à molète, Bonne-Nuit le frappe avec, le faisant tomber dans de l'azote liquide, entraînant la fusion du réacteur à cause de la chaleur de son corps. Retrouvant James, Mary est soulagée qu'il s'en soit sorti et lui apprend ce qu'elle a fait du technicien, amenant 007 à l'informer que tout le réacteur risque maintenant d'exploser. Bond fonce donc récupérer le Solex mais celui-ci est dans une machine, protégé par une vitre épaisse qu'il ne parvient pas à détruire. Tout en le regardant, Mary se penche en avant, pressant par mégarde un bouton de commande avec ses fesses, actionnant des panneaux solaires qui envoient un rayon dans la machine où se trouve James. Une Mary paniquée tente de désactiver le rayon mais n'y parvient pas. Heureusement, un nuage passant devant le soleil stoppe temporairement le rayon, donnant tout juste le temps à Bond pour récupérer le Solex. Mary et lui se dépêchent alors de quitter le repaire avant qu'il ne se détruise complètement et courent s'abriter dans la jonque de Scaramanga qu'ils utilisent aussi pour s'échapper.

Situation finale Modifier

Mary lorsque Messervy appelle Bond

Mary lorsque Messervy appelle Bond.

Dans la chambre de Scaramanga, Bond apprend à Mary qu'il a activé l'auto-pilote automatique et qu'ils seront au port de Hong Kong 8 heures plus tard. Croyant désormais être seuls, les deux espions commencent à s'embrasser mais une fois encore, leur romance est interrompue, cette fois par Tric-Trac, qui tente de tuer Bond, furieux d'avoir perdu son héritage. Au terme d'un affrontement, 007 l'enferme dans une valise, puis l'emmène dans une cage en bois suspendue aux vergues du navire tandis que Bonne-Nuit se change. Bien que Mary soit un peu consternée du sort du nain, elle continue à faire l'amour avec Bond lorsque Miles Messervy les dérange, appelant Bond par téléphone. Il veut parler à Mary mais James refuse de la lui passer et raccroche.

Personne ne sait réellement ce que Mary Bonne-Nuit devient après cette aventure avec James, bien qu'il est présumé qu'ils ont continué à faire l'amour durant le reste de leur voyage à bord de la jonque. Nous ignorons cependant si la blonde a continué de travailler pour les services secrets britanniques après cela ni même si elle a gardé contact avec Bond sachant qu'elle ne semble plus le revoir à nouveau après cette mission.

Production Modifier

Mary Bonne-Nuit est considérée comme la James Bond Girl principale (elle a un rôle et un temps d'apparitions à l'écran plus important que sa concurrente, Andrea Anders) dans le film de James Bond de 1974 L'homme au pistolet d'or. Elle a été interprétée par l'actrice et chanteuse suédoise Britt Ekland, laquelle a été doublée dans la version française par l'actrice Sylvie Feit, qui a aussi prêté sa voix à Magda (Kristina Wayborn) dans Octopussy (1983).

Le personnage de Mary Bonne-Nuit existait déjà avant la création du film puisqu'il avait été créé sous le nom de Mary Goodnight par l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming, qui a aussi créé la plupart des personnages principaux visibles dans la saga cinématographique. Apparue pour la première fois dans le dixième tome des aventures de James Bond, le roman de 1963 Au service secret de sa majesté, cette version de Mary travaillait déjà pour les services secrets britanniques sauf qu'au lieu d'être un agent de liaison basé à Hong Kong, elle était cette fois un ancien membre de la branche féminine de la Royal Navy britannique devenu la secrétaire de la section "00". L'espionne est remarquable pour être la seule James Bond Girl à être apparue dans plusieurs romans de Fleming puisqu'elle est revenue dans On ne vit que deux fois (1964) et L'homme au pistolet d'or (1965) tout en ayant été brièvement mentionnée dans La sphère d'émeraude du recueil Meilleurs vœux de la Jamaïque, publié par Fleming à titre posthume en 1966. Cependant, dans les films, elle n'est visible que dans L'homme au pistolet d'or, son rôle dans les deux premiers romans n'étant manifestement pas assez important pour que les producteurs décident de la réintroduire dans leurs adaptations cinématographiques respectives. En revanche, il semble qu'il a été assez vite, voire immédiatement, prévu de mettre Mary en scène dans le film de 1974.

Le script original du scénariste, réalisateur et producteur américain Tom Mankiewicz ressemblait déjà beaucoup au film tel que nous le connaissons sauf qu'il incluait quelques différences. Tout d'abord, Mary était présente à un entretien avec Bond, Q et Hip qui précédait la scène où les protagonistes se rendent à Bangkok. Ensuite, il n'y avait aucun dialogue avec l'agent de liaison avant que 007 ne se rende chez Hai Fat. Le reste de ses apparitions se déroulaient de manière plus au moins similaire au film, bien qu'on peut noter que la voiture de Scaramanga était originellement verte et non mauve comme dans le long-métrage. De plus, après que Bond ait tué l'homme au pistolet d'or, Bonne-Nuit n'activait pas le rayon avec son fessier. Enfin, il est révélé que le personnage avait téléphoné à Miles Messervy dans la jonque, ce qui expliquait comment le chef du MI6 ait obtenu le numéro du bateau[1].

Pour le rôle de Mary dans le film, le producteur Albert R. Broccoli voulait absolument que ce soit Britt Ekland qui l'incarne puisqu'il l'avait vu dans le film culte Le dieu d'osier (1973) où elle était apparue entièrement nue. Il convient de noter que l'acteur britannique Christopher Lee, interprète de Scaramanga dans le film, et Diane Cilento, l'ancienne épouse de l'Écossais Sean Connery, qui a incarné James Bond dans plusieurs films, figuraient également parmi les acteurs principaux de ce film[2].

L'acteur britannique Roger Moore, qui incarne James Bond dans L'homme au pistolet d'or, aimait donner à Ekland et à Maud Adams, interprète d'Andrea Anders, les surnoms de "Beurk" et "Moche"[2].

Compte tenu de son rôle majeur dans les romans et le film de 1974, Mary a également été adaptée dans le jeu de rôle James Bond 007, publié dans les années 1980. Ce jeu est basé sur de nombreux films de 007 sortis à cette époque mais présente une version bien différente des intrigues originales. Dans l'aventure L'homme au pistolet d'or, l'assistante semble intervenir pour la première fois lorsqu'elle emmène 007 dans l'épave du Queen Elizabeth dans le cadre d'un briefing avec M (remplaçant ainsi Hip, qui est présent à ce briefing dans le film). Plus tard, elle est capturée par Scaramanga et emmenée sur son île dans la voiture-avion. Après avoir vraisemblablement tué Scaramanga au cours du duel, Bond s'enfuit avec Gibson et elle-même dans la jonque, puis affronte Tric-Trac. Apparemment, Mary apparaît aussi dans l'aventure Dangereusement vôtre du même jeu.

Comme la plupart des James Bond Girls de la série de films, Mary a été reproduite en figurine.

Images Modifier

Notes Modifier

  • Mary se démarque un peu des autres espionnes apparues dans les films en tant qu'alliée principale de 007 comme Anya Amasova, Pam Bouvier ou encore Jinx car elle est la seule d'entre elles à travailler elle aussi pour les services secrets britanniques et est représentée comme étant un personnage comique, notamment en raison de sa maladresse, et semble ne posséder aucune des compétences typiques des espionnes comme le maniement des armes à feu ou le combat au corps-à-corps. De plus, contrairement à des James Bond Girls comme Pam ou Jinx, Bonne-Nuit n'est que très peu utile à Bond et a même failli le tuer à la fin du film, en activant les panneaux solaires du repaire de Scaramanga avec ses fesses. Néanmoins, sa prestation reste assez similaire à ses concurrentes, notamment en raison de son soutien de 007, l'évolution de son rôle au fur et à mesure du film et le fait qu'elle se soit elle aussi fait capturée par l'ennemi.
  • Mary Bonne-Nuit est l'une des rares James Bond Girls de la franchise qui connaît déjà James Bond au moment d'apparaître dans un film.
  • Mary est aussi la première James Bond Girl principale à être en conflit avec la James Bond Girl secondaire de son film, en l'occurrence Andrea Anders, pour conquérir 007. Des situations similaires se reproduiront dans le film Permis de tuer (1989) où Bond devra même choisir entre Pam Bouvier et Lupe Lamora, qui tout comme Andrea, est la maîtresse infidèle du méchant.
  • Enfin, Mary est l'une des rares James Bond de la franchise à être appelée plutôt par son nom de famille que par son prénom par les autres personnages. En effet, dans le film, elle est pratiquement toujours appelée "Bonne-Nuit" et son prénom, "Mary", n'est jamais mentionné.

Références Modifier

  1. http://www.commander007.net/2016/09/script-lhomme-pistolet-dor-premiere-tentative-de-maibaum-ecrire-moore/
  2. 2,0 et 2,1 Levin, Guillaume (2015). James Bond: L'encyclopédie 007. ISBN 9782755622270.