FANDOM


"Ça suffit, vous êtes odieux, ça suffit ! On dirait des...voyous avec des joujoux !"
― Natalya Simonova à James Bond et à Dimitri Mishkin.[src]

Natalya Fyodorovna Simonova naît en Russie à une date inconnue mais approximativement au début des années 1970. Elle est la fille (vraisemblablement unique) de parents inconnus qui vivent près du lac Ilmen. Durant sa jeunesse, Natalya a passé beaucoup de temps avec son grand-père qui lui a apparemment enseigné l'escalade. Elle s'était alors beaucoup amusée à escalader le pommier de la maison de son grand-père[1].

Quelqu'un a finalement proposé à Natalya un poste de programmeuse informatique dans un centre de contrôle d'armes spatiales nommé Severnaya, une station censée être désaffectée qui a été construite quelque part en Sibérie soviétique. Elle contrôle plusieurs satellites dont un système d'armement se nommant GoldenEye. Ayant accepté ce poste, Natalya travaille dans ce poste durant plusieurs années et est payée en dollars américains[1]. En 1995, elle est une programmeuse de deuxième niveau et est l'un des plus proches collègues d'un certain Boris Grishenko, un jeune programmeur qui passe son temps à pirater des sites comme celui du FBI ou à bloquer les ordinateurs de ses collègues.

Natalya Simonova est une jeune femme belle, intelligente, ingénieuse, plutôt courageuse et très débrouillarde.

Dans le film Modifier

Témoin de l'attaque à Severnaya Modifier

Un puissant syndicat du crime russe nommé Janus prévoit de déclencher l'un des deux satellites GoldenEye que contrôle le centre de Severnaya afin de pouvoir prendre le contrôle du second et l'utiliser dans ses plans machiavéliques. Il envoie donc deux de ses associés les plus importants, le général russe Arkady Ourumov et l'ancien pilote de chasse géorgien Xenia Onatopp dans le centre de contrôle même. Loin de se douter de cela, Natalya Simonova et ses collègues travaillent sur leurs ordinateurs respectifs. Natalya travaille apparemment sur une carte lorsque son ordinateur est bloqué par Boris Grishenko. L'appareil exige un mot de passe à la suite du piratage du jeune informaticien. Natalya devine que son collègue Boris est responsable de cela et demande de l'aide à l'une de ses collègues, Anna Nishikov, qui exprime son agacement face à la situation avant de probablement reprendre son travail. Natalya est donc contrainte de parler à Boris et cela amuse le hacker. Ce dernier se décide à lui donner des indices sur le mot de passe (qui se trouve être assez grossier car il concerne une partie intime) et Natalya l'entre immédiatement. Une sonnerie retentit dans l'ordinateur de Boris, lui signalant qu'il vient d'entrer dans le site internet du ministère de la Justice des États-Unis. Intéressée, Natalya l'assiste dans ses activités mais craint que les Américains ne parviennent à remonter jusqu'à eux. Boris ne se soucie guère de cela et poursuit ses activités. Cependant, est finalement détecté et l'accès lui est donc refusé. Ni une ni deux, le programmeur riposte en leur envoyant un parasite, toujours assisté par Natalya qui insiste pour qu'il arrête, ce qu'il refuse de faire. Boris doit ensuite seulement entrer un mot de passe pour en arriver à bout de l'intrusion. Natalya essaie de deviner celui-ci mais ne parvient pas à le trouver, pas même avec l'indice que lui donne Boris "Tu es assise dessus mais tu ne peux pas l'amener avec toi". Boris entre le mystérieux mot de passe sans le révéler à sa collègue et parvient à entrer sur le site du FBI. Il leur envoie ensuite le message "Bonne chance pour une prochaine fois, tas de nullards !" avant de clamer son succès ce qui agace les autres employés. Néanmoins, ces derniers reprennent très vite leurs activités et Natalya décide d'aller se faire un café alors que Boris sort pour aller se fumer une cigarette. Cependant, dehors, Arkady Ourumov et Xenia Onatopp arrivent aux commandes d'un hélicoptère de combat blindé, le Tigre, qu'ils ont volés à Monte-Carlo, à Monaco, avant d'entrer dans le centre de contrôle. Ourumov est en fait le chef de la division espace russe et un système à reconnaissance vocale lui permet d'entrer directement dans la salle où se trouve Natalya, Anna et les autres techniciens. Le général demande à pouvoir procéder à un "contrôle des installations de Severnaya". L'officier russe à qui il s'adressait effectue immédiatement les manœuvres nécessaires pour accéder à la carte d'accès et aux clés d'activation qu'il remet aux mains de son supérieur et ce, assisté depuis les cuisines par une Natalya intriguée, qui se préparait du café comme elle l'avait dit. Ourumov et Onatopp ayant désormais l'accès au GoldenEye, Onatopp abat froidement et sauvagement les officiers russes et les techniciens dont Anna. Terrifiée, Natalya panique et assiste à ce massacre depuis les cuisines. Elle n'est heureusement pas repérée par la tueuse sociopathe. Natalya reste cachée dans les cuisines lorsque les deux criminels mettent en marche le satellite GoldenEye, la cible étant le centre de contrôle de Severnaya même. Cependant, l'une des employées se trouve avoir survécu aux balles d'Onatopp et parvient à faire sonner l'alarme avant que l'assassin ne mette définitivement fin à ses jours d'une rafale de mitraillette. Natalya parvient ensuite à tromper la vigilance de l'ancienne pilote de chasse et demeure apparemment la seule employée de Severnaya à avoir survécu au massacre.

Face au GoldenEye Modifier

Natalya assistant au compte à rebours

Natalya assistant aux dernières secondes du compte à rebours.

L'alerte donnée par l'employée a incité des pilotes russes MiG à se rendre sur les lieux a également été interceptée par une agence de renseignement britannique, le MI6. Ourumov, Onatopp et Boris ayant quittés les lieux, Natalya sort de sa cachette, un placard, et assiste impuissante aux dernières secondes du compte à rebours du lancement du satellite Petya. L'impulsion électromagnétique du GoldenEye électrocute l'antenne parabolique du centre de contrôle et cela crée de gros dégâts à l'intérieur alors que Natalya s'empresse de se mettre à l'abris sous un escalier et voit les choses se détruire autour d'elle en hurlant de panique.

Au MI6, les Anglais dont l'agent "00" James Bond assistent à ce phénomène via des écrans avant que le signal ne soit perdu sous l'intensité de l'attaque. Les trois avions de chasse commandés par les pilotes sont également touchés par l'impulsion électromagnétique et ils se détruisent un à un, faisant connaître aux Russes des morts atroces. L'un des appareils détruits percute l'antenne parabolique, la faisant exploser et tomber contre le toit de l'installation ce qui tue presque Natalya après qu'elle ait recouvert le corps d'Anna en signe de respect. Néanmoins, elle survit et sort repérée par Bond sur l'un des écrans. Une fois dehors, elle utilise des compétences d'escalade pour grimper par-dessus la parabole. Là, elle appelle Boris, ignorant que ce dernier est parti avec Ourumov et Onatopp. Cherchant de l'aide, elle trouve un traîneau et l'utilise pour quitter la Sibérie[1].

Piégés par le syndicat du crime Janus Modifier

Quelques heures plus tard, Ourumov comparaît devant le ministre de la Défense russe, Dimitri Mishkin, et apprend que Natalya est encore en vie. Il charge alors Boris et Onatopp de la capturer. La jeune femme, elle, atteint une gare non loin de Severnaya où elle vend le traîneau et ses chiens au chef de gare avant de prendre le prochain train pour la ville russe de Saint-Pétersbourg. La jeune programmeuse sait qu'elle en sait trop sur le projet GoldenEye pour pouvoir se considérer en sécurité. Elle descend finalement à la gare de Vokzal pour acheter quelques vêtements et des vivres. Natalya envisage d'aller se réfugier chez ses parents mais elle se résout finalement à ne pas le faire, réalisant que cela mettrait en danger la vie de sa famille et la sienne[1]. Après s'être légèrement déguisée, la Russe sans emploi se rend dans un magasin d'informatique où elle prétexte un gros achat de 35 ordinateurs au vendeur afin de pouvoir joindre Boris par courriel électronique en faisant mine de tester un appareil. Au cours de la conversation qui s'ensuit, Boris donne rendez-vous à Natalya à l'église de Smolensk une heure plus tard. La jeune femme accepte de s'y rendre mais découvre à ce moment-là que Boris est un traître car il l'enlève avec Xenia Onatopp et la fait prisonnière dans le Tigre.

Natalya et Bond dans l'hélicoptère

Natalya et Bond étant prisonniers dans l'hélicoptère blindé.

Entre-temps, le MI6 a chargé James Bond de mener une enquête sur l'attaque du GoldenEye à Severnaya. Sa mission le pousse à se rendre à Saint-Pétersbourg où il cherche à établir l'identité du dirigeant du syndicat du crime Janus. Affrontant Onatopp dans la salle de bain de thermes, il la force à le conduire à Janus et rencontre par la suite Alec Trevelyan, son ancien collègue et ami qui s'avère être le dirigeant de la mafia russe. Il piège son ancien ami James et ce dernier reprend ses esprits dans le même hélicoptère que Natalya et c'est ainsi que les deux se rencontrent. Cependant, l'hélicoptère a été programmé pour tirer des missiles qui ont pour cible l'hélicoptère même. Bond permet à Natalya et à lui-même de survivre à cela en frappant avec sa tête le bouton du siège éjectable. C'est ainsi que le cockpit s'envole et que les missiles détruisent l'hélicoptère blindé. Une fois que le cockpit retombe à terre après que la chute ait été amortie par des parachutes, Bond délivre Natalya mais elle lui donne un violent coup de pied au genou gauche et tente de s'enfuir. L'agent 007 du MI6 la retient et ils sont encerclés par des soldats russes et emmenés à une prison militaire.

Capture par le syndicat du crime Janus Modifier

Faits prisonniers par l'armée soviétique, Natalya et James sont ensuite interrogés par Dimitri Mishkin. Natalya lui révèle qu'Ourumov est responsable de l'attaque à Severnaya. Le général russe fait alors son entrée dans la pièce pour protester mais comme Mishkin ne le croit plus et donne l'ordre au garde présent de le fusiller, Ourumov utilise le Walther PPK de Bond pour abattre le garde ainsi que Mishkin lui-même. Ayant désormais pour intention de faire passer Bond pour responsable des meurtres, le militaire russe rend l'arme à son propriétaire et appelle des gardes. Cela amène l'agent des services secrets britanniques à attaquer Ourumov ainsi qu'un garde avant de prendre la fuite avec Natalya. Les deux progressent jusqu'aux archives militaires tout en abattant un certain nombre de soldats. Seulement, Ourumov et ses hommes parviennent à le suivre et la fusillade reprend dans la bibliothèque. Finalement, une grille cède sous les pieds de Natalya qui tombe alors sur Ourumov et ses soldats ce qui entraîne sa capture. Bond ne peut malheureusement rien faire pour la sauver et assiste impuissant Ourumov l'emmener dans sa voiture et prendre la fuite. L'agent 007 a alors l'idée de prendre les commandes d'un char d'assaut et à les poursuivre à travers les rues de Saint-Pétersbourg. Hélas, il ne peut empêcher les Russes d'emmener Natalya jusqu'à un train blindé.

Sauvée par Bond Modifier

Alec embrassant Natalya

Natalya étant embrassée par Trevelyan.

À bord de ce train, Natalya fait la rencontre d'Alec Trevelyan qui tombe sous son charme et la séduit. Le criminel va même jusqu'à embrasser la programmeuse aux lèvres ce qui lui vaut d'être giflé. Toujours dans le char d'assaut, Bond se place en plein milieu de la route du train et tire un obus qui détruit l'avant du véhicule, le rendant inutilisable. Alors que les ennemis semblent être tous désarçonnés, Natalya tente de fuir mais en est empêchée par Ourumov qui la prend en otage tandis que Bond confronte Trevelyan et Xenia Onatopp. L'allié de Natalya n'a cependant pas le temps d'abattre tous les antagonistes à la fois et lorsque Trevelyan et Onatopp s'enfuient, il choisit de tuer Ourumov pour sauver Natalya. La programmeuse remercie Bond de l'avoir sauvé et utilise un ordinateur pour essayer de récupérer les doubles de fichiers de Boris Grishenko dans le but de savoir où Trevelyan et Onatopp ont l'intention d'aller. Natalya parvient à déterminer que la base des opérations des ennemis se trouve à Cuba mais n'a malheureusement pas le temps de savoir où précisément avant que Boris ne détruise le serveur. Natalya et Bond sortent ensuite du train juste avant qu'il n'explose. Soulagés, les deux s'embrassent et deviennent alors des amants.

Recherches des installations ennemies à Cuba Modifier

Après avoir utilisé des déguisements pour quitter la Russie et échapper aux autorités russes étant à leur recherche[2], Natalya et Bond se rendent à Cuba dans le but de repérer la parabole utilisée par le syndicat du crime Janus pour communiquer avec le GoldenEye. À un moment donné, le duo se trouve à une plage et Simonova comprend que Trevelyan est l'ancien ami de Bond et qu'il va le tuer. Cela amène les deux à se disputer brièvement car Natalya juge l'insensibilité professionnelle de l'espion. Néanmoins, la programmeuse russe se ravise vite et le duo s'embrasse avant de coucher ensemble tout en discutant.

Le lendemain, ils poursuivent leurs recherches dans un hydravion mais celui-ci est détruit par un missile. Alors que Natalya et Bond sont inconscients, Xenia Onatopp descend en rappel d'un hélicoptère et attaque Bond tout en essayant de le tuer en l'étouffant avec ses cuisses. À un moment donné, Natalya tente de sauver son amant en frappant la psychopathe avec un bâton mais Onatopp a le réflexe de la désarmer avant de lui donner un coup de tête en laissant entendre qu'elle subira le même sort que Bond. Cependant, l'agent secret cause la mort de Xenia en éliminant le pilote de l'hélicoptère qui, désormais sans aucun contrôle, s'éloigne, entraînant Onatopp dans la fourchette d'un arbre où elle étouffe. Bond commente ensuite à l'adresse de Natalya que Xenia était une fille qui adore s'envoyer en l'air.

Victoire sur le syndicat du crime Janus Modifier

Natalya et Bond regardant l'installation

Natalya et Bond regardant l'installation émerger du lac.

Alors que Bond et Natalya continuent de s'aventurer dans la jungle, ils voient toute une installation émerger d'un lac qui se vide ensuite et réalisent alors pourquoi personne n'avait jamais vu l'antenne. Ils infiltrent alors l'installation dans le but d'empêcher Trevelyan d'envoyer un signal au satellite mais ils ont étés repérés par une caméra de surveillance et Alec envoie alors des sbires les abattre. Néanmoins, le duo parvient à s'introduire dans le centre de contrôle sans essuyer de blessures. Là, ils se séparent : Bond fait diversion pour permettre à Natalya d'accéder à un ordinateur et de pirater les commandes du satellite. Bientôt, des gardes la trouvent et l'amènent auprès de Trevelyan. Toutefois, elle a eu le temps de modifier le code d'accès. Désormais face à Boris Grishenko, elle l'attaque furieusement avant d'être retenue par les gardes. Le traître découvre alors ce qu'elle a fait mais avec sa grande aisance dans l'informatique, il peut se montrer capable de casser ses codes et Alec lui ordonne sèchement de le faire. Bond, lui, déclenche une grenade avant de s'enfuir avec Natalya dans un ascenseur tandis que le centre de contrôle se détruit partiellement. Alors que Bond affronte longuement Trevelyan sur l'installation qu'il sabote, Natalya prend le pilote d'un hélicoptère en otage afin de le forcer à venir en aide à Bond tandis qu'il vainc Trevelyan. Le duo s'enfuit dans cet hélicoptère juste avant que l'installation entière ne se détruise, mettant définitivement fin à Alec Trevelyan ainsi qu'aux plans machiavéliques du Janus Crime Syndicat. Natalya et Bond sont ensuite ramené par les hélicoptères de l'agent de la CIA Jack Wade, qui leur a précédemment apporté son aide.

Personne ne sait vraiment ce que Natalya Simonova est devenue après sa mission avec Bond ni même si elle a pu trouver du travail ailleurs étant donné que le centre de contrôle de Severnaya a été détruit. On ne sait pas non plus si elle a continué de voir Bond après cela.

Production Modifier

Natalya Simonova est considérée comme la protagoniste secondaire dans le film de James Bond de 1995 GoldenEye. Elle a été interprétée par l'actrice polono-suédoise Izabella Scorupco, qui a été doublée dans la version française du film par l'actrice Brigitte Barillet.

Dans le script original du film qui a été rédigé par le scénariste américain Michael France, la James Bond Girl principale de l'intrigue était bien différente de Natalya Simonova : il s'agissait d'une certaine Marina Varoskaya, une jeune russe qui avait contribué à concevoir un train assez particulier qui était en lévitation par rapport aux rails[3].

Les mannequins et actrices tchèques Paulina Porizkova et Eva Herzigová se sont vu offrir le rôle de Natalya Simonova mais l'ont refusé pour des raisons inconnues. L'actrice américaine Angie Everhart a également auditionné pour le rôle[4].

Dans une interview, Izabella Scorupco déclare qu'elle a bien aimé incarné son personnage et qu'elle l'admirait pour sa force, sa bravoure et sa volonté d'aider. L'actrice l'a décrite comme une "fille très naturelle qui se trouve au mauvais endroit au mauvais moment". Elle a également demandé à ce que Natalya soit considérée comme une "Bond Woman" car selon elle, le terme "Bond Girl" lui semblait dévalorisant.

La tenue mémorable du bikini blanc que porte Natalya Simonova durant quelques scènes du film a été conçue par la costumière britannique Lindy Hemming en hommage au célèbre bikini blanc porté par l'actrice helvético-américaine Ursula Andress (Honey Ryder) dans le film James Bond 007 contre Dr. No (1962). Scorupco l'a gardé après le tournage du film.

Après être apparue dans le film GoldenEye, Natalya Simonova revient dans le roman du même nom qui est en fait basé sur le film. Son rôle est relativement similaire puisqu'une fois encore, elle travaille au centre de contrôle de Severnaya en tant que programmeuse et aide James Bond dans sa mission. Le roman inclut néanmoins quelques détails et scènes supplémentaires concernant le personnage, notamment celle où elle vend les chiens de traîneaux au chef de gare mais également celle où elle fuit la Russie avec Bond en empruntant des déguisements. On nous précise d'ailleurs que l'agent de la CIA qui aidait Bond et elle lui a remis le déguisement et le faux passeport d'une écolière de 15 ans.

En été 1997, le jeu-vidéo GoldenEye 007, est disponible. Il s'agit d'un jeu-vidéo de tir à la première personne qui est une adaptation du film. À nouveau, Natalya Simonova est la James Bond Girl principale de l'intrigue et a l'apparence physique et la voix d'Izabella Scorupco. À nouveau, son rôle est très similaire à celui qu'elle tient dans le film mais semble néanmoins inclure quelques nouvelles différences. Dans ce jeu, Natalya rencontre Bond alors qu'il est fait prisonnier avec elle dans la prison du bunker de Severnaya. Les deux protagonistes parviennent à s'échapper quelques secondes avant que le complexe ne soit frappé par un tir électromagnétique du GoldenEye qui avait été ordonné par Arkady Ourumov.

Ensuite, contre les conseils du MI6, Natalya retourne à Saint-Pétersbourg, où elle se fait capturer par Janus. Bond la sauve ensuite de l'explosion d'un hélicoptère avant qu'ils ne soient tous deux emmenés dans les archives militaires de la ville où ils sont censés être interrogés. Après qu'ils aient appris la vérité à Dimitri Mishkin concernant l'attaque de Severnaya, Ourumov enlève Natalya et l'emmène à bord du train de Janus, poursuivis par 007. L'agent secret se débarrasse d'Ourumov et sauve donc Natalya qui remonte la trace de la base secrète de Janus jusqu'à Cuba.

À Cuba, Natalya et Bond recherchent la base mais leur avion est abattu et s'écrase dans la forêt. Le duo en sort et se fraye un chemin à travers la jungle. Lorsqu'ils trouvent la base, ils infiltrent le centre de contrôle et détruisent le GoldenEye. Après que Bond ait tué Trevelyan, Natalya et lui-même s'embrassent. De plus, contrairement au film et au roman, ils ne sont pas emmenés par la CIA.

Dans ce même jeu, Natalya est disponible en mode multijoueur sous sa tenue de civil. Elle comporte une particularité : ses mains sont plus roses que celles des autres personnages.

Dans une première ébauche du scénario du film Demain ne meurt jamais (1997), la suite de GoldenEye, Bond mentionnait à l'agent de la CIA que Natalya a épousé un joueur de hockey ce qui était une référence au fait que Scorupco avait épousé le joueur de hockey polonais Mariusz Czerkawski. Malheureusement, cette remarque ne figure pas dans la version définitive du film et Natalya Simonova n'apparaîtra pas ou ne sera même mentionné dans les films suivants.

En 2010, le remake de GoldenEye 007 est publié. Comme toujours, Natalya est la James Bond Girl principale sauf que cette fois-ci, elle n'a plus l'apparence physique ni même la voix de Scorupco. Au lieu de cela, elle a de longs cheveux noirs attachés en queue de cheval et porte également d'autres vêtements que ceux du film et du jeu-vidéo. L'actrice qui a doublé le personnage dans ce jeu est la Britannique Kirsty Mitchell. Une fois de plus, elle rencontre James Bond pour la première fois dans le bunker de Severnaya, après qu'Ourumov et Xenia Onatopp aient massacré le reste du personnel. Les deux s'échappent et sont ensuite capturés par l'armée russe et emmenés à Saint-Pétersbourg pour être interrogés par Dimitri Mishkin. Natalya apprend donc au ministre de la Défense russe qu'Ourumov est le véritable responsable de l'attaque et qu'il a déclenché un GoldenEye dans le but de voler l'autre. À cet instant, Ourumov entre et enlève la programmeuse après avoir tué un garde ainsi que Mishkin. Bond se lance à leur poursuite dans les rues de la ville et sauve Natalya dans le train. Cependant, par la suite, Natalya est une nouvelle fois capturée, cette fois par Alec Trevelyan, qui se révèle à Bond comme le cerveau des opérations de Janus. Le final a lieu cette fois dans la jungle nigérienne où Bond sauve une nouvelle fois Natalya. Ensuite, après qu'il ait vaincu Trevelyan, Natalya le récupère dans un hélicoptère juste avant que la base n'explose.

Dans ce jeu, Natalya est une fois encore disponible en mode multijoueur.

En novembre 2012, Scorupco vend le maillot de bain qu'elle a porté durant le tournage aux enchères. Aujourd'hui, il se trouve dans le musée suédois 007, à côté d'une photo signée de Scorupco elle-même et de Pierce Brosnan, l'interprète de James Bond dans le film.

Natalya Simonova a également été reproduite en figurine.

Images Modifier

Note Modifier

  • Apparemment, Natalya Simonova est multilingue. Elle parle en effet le russe, l'anglais, le français, l'allemand et l'italien, vraisemblablement sans aucun accent étant donné que dans le film, elle s'exprime toujours avec un accent russe.

Références Modifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Gardner, John (1995). GoldenEye. ISBN 1409135772.
  2. http://jamesbond007.net/Encyclo/goldeneye-1995/
  3. http://www.commander007.net/2015/01/goldeneye-le-script-dorigine/
  4. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.imdb.com/title/tt0113189/trivia&prev=search
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .