FANDOM


Patricia Fearing, parfois surnommée Pat, est une infirmière et masseuse britannique travaillant à la clinique de relaxation de Shrublands, dans le sud de l'Angleterre.

C'est une jeune femme blonde naturellement sérieuse mais aussi séduisante et même sensuelle.

Dans le film Modifier

En 1965, à l'insu de Patricia Fearing, la clinique de Shrublands est utilisée par l'organisation criminelle du SPECTRE dans le cadre d'un complot visant à détourner un vol de l'OTAN afin de s'emparer de sa précieuse cargaison, deux bombes atomiques. La base aérienne de l'OTAN la plus proche ne se trouve qu'à quelques distances de la clinique et un des agents du SPECTRE, l'Italien Angelo Palazzi, est amené à subir une opération chirurgicale dans l'établissement afin de rassembler à l'un des pilotes de l'OTAN, François Derval, alors qu'un autre voyou, le comte Lippe, est amené à s'assurer que l'opération se passe bien. L'agent secret britannique James Bond 007 est également admis à la clinique pour se désintoxiquer des martinis et du caviar mais possiblement aussi pour se remettre en forme à la suite d'un combat contre l'un des membres les plus influents du SPECTRE, Jacques Bouvard, qui était déguisé en veuve. C'est Patricia qui est chargée de s'occuper de lui. Tandis qu'elle s'occupe de ce dernier, Lippe entre et Pat le présente brièvement à Bond avant qu'il ne reparte. L'infirmière remarque ensuite une des blessures de Bond et 007 lui dit qu'il s'est battu contre une veuve, amenant Patricia à dire qu'elle pensait qu'il plaisait aux veuves. Bond voit ensuite la jeune femme partir déjeuner avec Lippe tandis qu'il téléphone à la secrétaire Miss Moneypenny pour se renseigner sur un mystérieux tatouage que porte le noble.

Durant l'absence de Patricia et de Lippe, Bond s'infiltre dans la chambre de Lippe où il est repéré par Palazzi dont le visage est entièrement bandé. L'espion anglais est ensuite à nouveau examiné par Patricia qu'il tente constamment de séduire. Très agacée par le comportement de son patient (surtout lorsqu'il l'embrasse de force sur les lèvres), Fearing lui demande de s'installer sur une machine de traction tandis qu'elle tente de le renseigner sur Palazzi, dont elle ignore quasiment tout. Elle repart ensuite, puis Lippe, qui a vraisemblablement été informé par Palazzi de la visite de Bond, entre et augmente la vitesse de la machine afin de tuer James. Celui-ci est heureusement sauvé par Patricia qui se sent coupable de l'avoir laissé seul. Confuse, elle emmène l'Anglais au bain de vapeur pour le relaxer et le supplie de ne pas parler de l'incident à son manager car il la renverrait. Les deux font ensuite l'amour dans le hammam.

Désormais, Patricia et Bond sont devenus intimes et partagent une chambre tout en couchant ensemble. Alors qu'ils sont dans une chambre et que Bond masse l'infirmière avec un gant, ils sont dérangés par les bruits du bombardier de l'OTAN qui décolle avec Palazzi à l'intérieur. Bond va alors fermer la fenêtre mais il aperçoit quelque chose de suspect et sort en disant à Patricia qu'il va faire de l'exercice. Patricia est alertée lorsque James déclenche l'alarme incendie et descend le voir pour le réprimander. Le duo retourne ensuite probablement dans leur chambre.

Le lendemain, Bond doit quitter la clinique pour se rendre au siège du MI6. Il fait alors ses adieux à Patricia. Les deux décident cependant de rester en contact.

Note Modifier

  • Patricia Fearing est l'une des très rares James Bond Girls dont il a été prouvé qu'elle est resté en contact avec James Bond.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .