FANDOM


Pleydell-Smith est le gouverneur en personne de la ville jamaïcaine de Kingston. Parmi ses employés se trouve une certaine Mlle Taro, une jeune femme qui travaille secrètement pour le scientifique criminel Julius No.

Dans le film Modifier

En 1962, Pleydell-Smith joue tranquillement aux cartes avec l'agent des services secrets britanniques John Strangways ainsi qu'avec le minéralogiste R.J. Dent et un vieux général britannique nommé Potter. Personne à la table ne se doute que Dent a commandité le meurtre imminent de Strangways sous les ordres de Julius No. Ainsi, comme le professeur l'avait prévu, le chef de section anglais part en disant que son patron doit lui téléphoner et alors qu'il se dirige vers sa voiture, trois meurtriers au service de No l'abattent froidement. Leurs armes étant équipées de silencieux, Pleydell-Smith et Potter ne savent rien du meurtre.

Plus tard, le MI6 charge l'un de leurs meilleurs agents, James Bond, d'enquêter sur ce meurtre ainsi que sur celui de Mary Prescott, la nouvelle secrétaire de Strangways. L'espion arrive en avion à l'aéroport de Kingston où il est abordé par un certain M. Jones, lequel prétend être le chauffeur du palais du gouverneur. Méfiant, 007 compte bien vérifier cette information et contacte alors Pleydell-Smith via une cabine téléphonique. Le gouverneur nie lui avoir envoyé un chauffeur, déclarant que ce n'est pas une réception officielle. Bond confronte par la suite M. Jones qui s'avère être un imposteur travaillant lui aussi pour No. Il arrive ensuite au palais de Pleydell-Smith avec le cadavre de Jones installé sur la banquette arrière du véhicule qu'ils ont utilisé. Bond rencontre ensuite le gouverneur et lui présente la cigarette enduite de cyanure avec laquelle Jones s'est suicidé. Duff, un commissaire qui vient de mener une courte enquête sur l'imposteur, apprend aux deux hommes que la voiture avait été volée et que l'homme n'était sans doute pas de la région. Néanmoins, Bond en conclut que l'annonce de son arrivée a bel et bien été transmise à l'Ennemi et Pleydell-Smith jure alors que la nouvelle ne provient pas de lui. L'agent 007 du MI6 décide de commencer l'enquête sur le meurtre de Strangways et dit vouloir parler à toutes les personnes qui ont vu Strangways en dernier, à savoir ceux qui jouaient avec lui aux cartes, R.J. Dent et Potter. Pleydell-Smith propose alors de présenter l'Anglais au club qu'il fréquente avec Dent et Potter.

Plus tard dans la journée, Bond est avec Pleydell-Smith au club où il a été présenté aux deux autres hommes. Au cours de la discussion, le gouverneur et les autres fournissent plusieurs informations à l'agent secret britannique, notamment que Strangways pêchait très souvent avec le pêcheur local Quarrel.

Le lendemain matin, suite à une tentative d'assassinat nocturne sur sa propre personne par Dent, Bond rend visite à Pleydell-Smith afin d'obtenir des informations sur le Dr. No et l'île Crab Key que ce dernier possède. Durant leur rencontre, Pleydell-Smith lui dit ce qu'il sait sur Crab Key avant que Bond ne rencontre Mlle Taro qui prévient son patron que les dossiers du Dr. No et de Crab Key sont introuvables et que Strangways était le dernier à les posséder. Pleydell-Smith remet ensuite à Bond un colis comportant un compteur geiger qui était arrivé pour lui par la valise diplomatique.

Production Modifier

Le personnage de Pleydell-Smith est considéré comme un protagoniste supporter dans le film de 1962 James Bond 007 contre Dr. No. Il a été interprété par l'acteur écossais Louis Blaazer et a été doublé dans la version française par Claude Péran.

Tout comme la plupart des personnages de James Bond 007 contre Dr. No, Pleydell-Smith est d'abord apparu dans le roman d'espionnage Docteur No, écrit par le créateur de James Bond, l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming. Pleydell-Smith occupe un rôle très similaire dans le film par rapport au roman. En effet, dans les deux cas, il est le gouverneur de la Jamaïque et l'employeur de Mlle Taro.

Images Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .