FANDOM


Rodney est un gangster et un homme de main américain opérant à Las Vegas, au Nevada. Il se sert principalement de pistolets et semble éprouver un grand respect pour le célèbre Al Capone. Un personnage menaçant et mystérieux, Rodney manque en revanche d'adresse au tir.

Dans le film Modifier

En 1974, rêvant de pouvoir toucher aux primes de son employeur, le tueur à gages indépendant Francisco Scaramanga, le nain Tric-Trac fait appel à Rodney pour l'éliminer dans le repaire de son île privée, en mer de Chine. Le gangster accepte le contrat et voyage jusqu'à l'île où Tric-Trac l'accueille alors que son maître et sa maîtresse savourent du champagne sur une plage. Tandis qu'il conduit Rodney dans le salon de la demeure, Tric-Trac lui remet une enveloppe contenant la moitié du cachet prévu pour le meurtre, en lui assurant qu'il en aura autant une fois le travail terminé. Resté seul, l'Américain entre dans une salle où il attend la venue du propriétaire des lieux en préparant son arme. Lorsque Scaramanga entre, Rodney tente de l'abattre mais le manque. Il tire ensuite plusieurs coups de feu dans sa direction mais continue de le rater. Du fait qu'il ne possède pas son pistolet d'or, Scaramanga est en danger mais il réussit à fuir lorsque Tric-Trac affiche une photo de lui sur un mur ce qui distrait Rodney. Tout en cherchant sa cible, l'homme de main entre dans un labyrinthe où se trouvent de nombreux gadgets et mannequins animatroniques. Plusieurs d'entre eux recréent le massacre de la Saint-Valentin et tirent des coups de feu dans la direction du gangster, qui riposte avant de se rendre compte avec consternation que son tir a endommagé le mannequin de cire grandeur nature d'Al Capone.

Continuant de progresser dans l'étrange labyrinthe en devenant de plus en plus nerveux alors que Tric-Trac se moque continuellement de Scaramanga, Rodney atteint finalement l'endroit où le domestique a caché le pistolet d'or avant sa cible mais plutôt que d'utiliser l'arme de son adversaire, l'Américain choisit de se cacher dans le décor et d'attendre son arrivée pour l'embusquer. Conscient qu'il est en mauvaise posture, Scaramanga continue de fuir les coups de feu de Rodney tout en glissant sur une rambarde avant de récupérer le pistolet d'or et de loger une balle dans le front du gangster, le tuant sur le coup. Tric-Trac récupère ensuite l'enveloppe qu'il avait remise au meurtrier et Scaramanga lui déclare qu'il devra se surpasser s'il veut toucher ses primes.

Production Modifier

Rodney est considéré comme un antagoniste mineur dans le film de James Bond de 1974 L'homme au pistolet d'or. Il a été interprété par l'acteur américain Marc Lawrence, qui a été doublé dans la version française par l'acteur Raymond Loyer.

Le costume porté par Marc Lawrence en tant que Rodney dans L'homme au pistolet d'or a déjà été porté par l'acteur dans l'épisode 15 de la saison 3 de la série télévisée Here's Lucy[1].

Le film de James Bond de 1971 Les diamants sont éternels mettait lui aussi en scène Marc Lawrence dans le rôle d'un gangster américain. Celui-ci travaillait pour l'entreprise funèbre Slumber Inc. qui était en fait un front pour l'opération de contrebande de diamants dirigée par l'infâme et puissant Ernst Stavro Blofeld. Le personnage était finalement assommé par James Bond après avoir jeté une jeune femme dans une piscine. Du fait que le nom de cet homme n'a jamais été établi et qu'il ne meurt pas dans ce film, il est possible qu'il s'agisse en fait de Rodney mais cela n'est pas prouvé.

Images Modifier

Notes Modifier

  • Probablement en raison du rôle mitigé du personnage, le nom "Rodney" n'est jamais mentionné avant le générique de fin de L'homme au pistolet d'or.
  • Rodney l'ignorait mais il était en fait un pion dans le cadre des entraînements de Scaramanga qui servaient à le maintenir en forme entre deux contrats.

Référence Modifier

  1. http://quantumofbond.blogspot.com/2008/12/recyclage-de-costume.htmly
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .