FANDOM


"C'est le moment d'inonder la faille."
― Scarpine aidant Zorin à trahir ses subordonnés.[src]

Scarpine est un homme de main français employé par le puissant industriel Max Zorin de la société des Zorin Industries comme chef de la sécurité et bras droit. Il est donc l'un des principaux complices du milliardaire dans ses transactions commerciales illicites ainsi que l'un de ses plus fidèles alliés. En tant que tel, Scarpine accompagne son patron dans la plupart de ses déplacements tout en l'assistant dans ses sombres activités mais il reste généralement silencieux et discret. Ses capacités sont variées, allant du pilotage de dirigeables jusqu'au maniement des armes à feu en passant par l'espionnage des invités de Zorin et l'amorçage d'explosifs. Le dévouement de Scarpine est sans pareil puisqu'il est toujours prêt à soutenir l'ancien agent du KGB quel que ce soit le camp qu'il choisit et il semble aussi partager sa cruauté car lui non plus ne verrait pas d'inconvénients à trahir ses subordonnés. Il aime aussi de temps en temps pousser des rires malfaisants aux côtés de Zorin et de son père adoptif, Carl Mortner.

Dans le film Modifier

En mai 1985[1], alors que Zorin tient sa vente annuelle de chevaux au château de Chantilly, en France, qu'il possède, Scarpine supervise les contrôles de sécurité dans sa propriété. Cependant, les espions du MI6 James Bond et Godfrey Tibbett profitent secrètement de l'évènement pour se faire inviter au château sous de fausses identités dans le cadre d'une enquête que le premier mène sur Zorin, alors suspecté de vendre au KGB du matériel informatique pouvant fonctionner encore après une impulsion électromagnétique. Scarpine rencontre alors Bond à son arrivée dans le domaine de son employeur et lui fait visiter les écuries principales avant de s'adresser à Zorin. Ensuite, tandis que Bond et Tibbett s'installent dans leur chambre, le chef de la sécurité rejoint dans une pièce secrète un de ses assistants avec lequel il espionne les invités dans leur chambre. Scarpine est cependant trompé par une conversation pré-enregistrée entre Bond et Tibbett qui permet au binôme de discuter de leur enquête en toute discrétion.

Scarpine abordant Bond

Scarpine abordant lors de la réception officielle de la vente.

Peu de temps après, Scarpine assiste à la réception officielle de la vente qui a lieu dans les jardins de l'écurie au cours de laquelle il aborde Bond une seconde fois pour lui demander si les festivités lui font plaisir sans se rendre compte qu'il espionne Zorin et la géologue d'État Stacey Sutton durant leur discussion dans le bureau de l'industriel. Il passe ensuite du temps avec Max et sa compagne May Day et son patron lui donne des instructions pour que Bond soit surveillé lorsqu'il le voit avec Sutton.

Scarpine et son assistant trompés

Scarpine et son assistant étant une nouvelle fois trompés par un enregistrement de Bond et de Tibbett.

Le soir-même, Bond et Tibbett trompent une nouvelle fois Scarpine et son assistant avec un autre enregistrement pendant qu'ils vont s'infiltrer dans le laboratoire secret de Zorin (qui se trouve sous les écuries) où ils découvrent que leur suspect administre à distance des stéroïdes à ses chevaux pendant leurs compétitions. Les deux protagonistes sont ensuite repérés par la sécurité et Scarpine donne donc l'alerte à Zorin par téléphone et est amené à verrouiller toutes les issues du château, bien que Bond et Tibbett parviennent à rentrer à temps dans les appartements. Après cela, Scarpine accompagne Zorin ainsi que Carl Mortner au laboratoire où ils confirment l'entrée par effraction de 007, Mortner ayant remarqué qu'une de ses fioles n'est plus à la bonne place. En conséquence, Zorin convoque personnellement Bond dans son bureau le lendemain matin où il le démasque grâce à son dispositif informatique, qui révèle l'identité de l'intrus.

Afin de se débarrasser du Britannique, Zorin le pousse à le confronter à une course de cheval qui est censé le tuer pendant que Tibbett est éliminé par May Day en allant faire laver la Rolls-Royce de son collègue en ville. Malheureusement, Bond est en mesure de s'échapper du circuit sur son cheval et il tente de s'enfuir dans sa voiture, seulement pour se rendre compte qu'elle est conduite par May Day et que Tibbett a été tué. Après une nouvelle confrontation avec Zorin, Scarpine assomme l'agent "00", puis il le place dans la voiture aux côtés du cadavre de Tibbett avant que celle-ci ne soit poussée dans un étang par May Day. L'homme de main récupère ensuite Zorin et sa maîtresse dans une Range Rover pendant que la voiture de leurs ennemis coule dans les eaux, bien que Bond s'en sorte une fois de plus. Peu de temps après, Scarpine et les cavalières Jenny Flex et Pan Ho retournent au terrain de course et semblent assurer la sécurité de Zorin puisqu'ils entrent dans les tribunes avec des armes lorsque la visite improvisée du chef du KGB, Anatol Alexis Gogol, dégénère. Les sbires forcent ainsi les Russes à se replier après que Zorin ait déserté le KGB.

Quelques jours plus tard, Scarpine accompagne Zorin et ses autres subordonnés à San Francisco, en Californie, aux États-Unis, pour contribuer au projet de son employeur visant à provoquer un séisme artificiel dans une miné abandonnée à la faille de San Andreas qui inondera la Silicon Valley et éliminera les concurrents des Zorin Industries sur le marché de la puce. Durant la mise à exécution de ces plans, le Français rempli à nouveau son rôle de chef de la sécurité à une des stations de pompage de son employeur où celui-ci supervise des tests de leur nouveau matériel. Cependant, Bond tente de s'y infiltrer et sabote involontairement une des hélices de la pompe qui était sur le point de le tuer avec son équipement de plongée, amenant Scarpine à déployer la sécurité pour localiser l'intrus. Les sbires découvrent alors d'autres agents du KGB et l'un d'entre eux, Klotkoff, est capturé et jeté dans l'hélice de la station désormais réparée après avoir été forcé de désamorcer la mine qu'il a installée.

Scarpine et ses supervisions

Scarpine aidant à supeviser le bon déroulement des plans de Zorin.

Après avoir accompagné Zorin, May Day, Flex et Pan Ho à l'hôtel-de-ville de San Francisco où il a participé à la tentative des terroristes d'incriminer 007 ainsi que Sutton pour le meurtre de W.G. Howe, un autre associé de Max, et de les laisser mourir dans le bâtiment en flamme, Scarpine se rend à la mine de San Andreas où il aide à superviser le bon déroulement des plans de Zorin, qui amène les subordonnés de l'homme d'affaires à placer des centaines de sacs ANFO que Zorin compte faire exploser pour générer le tremblement de terre et plus tard l'inondation. Le bras droit dépose également dans un puis près des mineurs un autre détonateur que le PDG des Zorin Industries compte faire exploser pour faire avancer ses plans, puis il remet à l'industriel l'appareil destiné à enclencher la charge. À ce moment-là, Bob Conley, l'ingénieur en chef de Zorin, désapprouve en raison de la loyauté de leurs hommes mais Scarpine assomme ce dernier avant que Max ne fasse exploser la charge, inondant la faille et noyant en conséquence la plupart de ses alliés y compris Flex et Pan Ho pendant que Scarpine et lui massacrent impitoyablement les survivants. Les deux hommes sortent ensuite de la mine et rejoignent Mortner dans un autre dirigeable qu'ils gonflent avant de prendre de la hauteur et de se préparer à assister au cataclysme imminent.

Le plan de Zorin est cependant déjoué à la dernière minute par Bond ainsi que May Day, qui aide 007 à sortir la bombe principale de la mine afin de se venger de la trahison de son amant, bien qu'elle est tuée dans la détonation qui s'ensuit. Furieux en se rendant compte que Bond est encore en vie et qu'il a contrecarré ses plans, Zorin enlève Sutton à bord du dirigeable auquel Scarpine est aux commandes alors que son antagoniste s'accroche aux filins d'amarrage de l'appareil, ce que le pilote signale à Zorin. L'aérostat se dirige vers le pont du Golden Gate auquel Bond parvient à accrocher le ballon, empêchant ainsi les criminels d'emmener Sutton plus loin. Zorin ordonne alors à Scarpine d'augmenter la puissance du dirigeable pour se dégager mais Sutton l'attaque et le ballon heurte violemment un des pilliers du Golden Gate, assommant Mortner. Scarpine se voit ensuite intimer l'ordre d'éliminer Bond mais alors qu'il se prépare à tirer sur l'Anglais avec son Colt M1911, Sutton le neutralise avec un extincteur avant de rejoindre 007, qui parvient à tuer Zorin en le précipitant dans le vide. Scarpine ne reprend ses esprits que lorsque Mortner se prépare à lancer un bâton de dynamite allumé pour tuer Bond et Sutton mais l'agent secret protagoniste se sert de la hache précédemment utilisée par Zorin pour couper les filins du dirigeable, le faisant remonter violemment. Scarpine et Mortner tentent de jeter la dynamite mais celle-ci fait exploser la cabine du ballon, les tuant tous les deux.

Production Modifier

Scarpine est considéré comme un antagoniste majeur dans le film de James Bond de 1985 Dangereusement vôtre. Il a été interprété par l'acteur belge Patrick Bauchau, qui a assuré son propre doublage dans la version française du long-métrage.

Dans le scénario original du film datant du 20 juin 1984, Scarpine était décrit comme "un homme basané, d'un âge moyen, d'origine corse, trompeusement grassouillet et au look aimable". Son rôle était pratiquement le même que dans la version finale du long-métrage sauf qu'un grand nombre de ses répliques et de ses actions étaient à cette époque attribuées à Pan Ho[2]. Une scène dans laquelle le personnage contrecarrait une manifestation "anti-Zorin" à San Francisco a par ailleurs été filmée mais n'a pas été gardée dans le montage final, probablement pour des questions de rythme. Nous aurions également dû voir Scarpine et les autres membres des Zorin Industries arriver à l'hôtel-de-ville avant le meurtre de W.G. Howe[3].

En plus d'apparaître dans le film, Scarpine est aussi représenté dans le jeu de rôle sur table James Bond 007, disponible depuis les années 1980. Dans celui-ci, il est cette fois décrit comme un voyou sans intelligence âgé de 26 ans dont la famille était impliquée dans le crime organisé d'Italie. La "famille" en chef a cependant fait exécuter tous les membres de celle de l'homme de main, le laissant comme le seul survivant de l'attaque, bien qu'il porte désormais une cicatrice sur la joue gauche qui est également visible dans le film. Lorsqu'il était adolescent, Scarpine s'est enfuit en France où il a tenté de gagner sa vie comme broyeur de raisins itinérant. Son intérêt pour les chevaux lui a finalement permis d'être engagé comme palefrenier au château de Zorin et il est depuis devenu un exécutant des travaux de son patron "trop ennuyeux pour May Day". Scarpine est en outre cette fois représenté comme une personne plutôt calme mais qui peut avoir un tempérament violent lorsqu'il est blessé. Bien qu'il est assez stupide, il est dit qu'il peut être rusé lorsqu'il se bat. Enfin, contrairement au film, Scarpine n'a aucune connaissance des véritables plans de Zorin.

Images Modifier

Note Modifier

Références Modifier

  1. 1,0 et 1,1 La date du 2 mai 1985 est lisible sur le chèque que Zorin remet à Stacey Sutton (à 31 min 13 sec).
  2. http://www.commander007.net/2015/a-view-to-a-script-analyse-dun-ancien-script-de-dangereusement-votre/
  3. https://www.commander007.net/1985/06/dangereusement-votre-les-scenes-coupees/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .