FANDOM


Scarpine est le bras droit et chef de la sécurité du diabolique industriel Max Zorin de la société Zorin Industries et par conséquent l'un des plus fidèles alliés de ce dernier.

Dans le film Modifier

En mai 1985, Scarpine supervise les contrôles de sécurité lors de la vente de pur-sang que Max Zorin tient annuellement à son Château de Chantilly, en France. Cependant, l'agent des services secrets britanniques Godfrey Tibbett profite secrètement de l'évènement pour faire inviter son collègue James Bond sous le faux nom de James St. John Smythe par l'intermédiaire de ses contacts dans le cadre de leur enquête commune sur Zorin, alors suspecté de vendre au KGB du matériel informatique pouvant fonctionner encore après une impulsion électromagnétique. Rencontrant l'agent 007 du MI6, Scarpine l'escorte aux écuries principales et lui fait visiter l'endroit. Il rejoint ensuite son assistant dans une pièce secrète où ils écoutent les invités dans leurs chambres.

Plus tard, lors de la réception de l'évènement qui a lieu dans les jardins du château, Scarpine croise Bond une seconde fois sans se rendre compte qu'il espionne Zorin et une de ses associées, Stacey Sutton, et demande à l'Anglais si leur fête lui fait plaisir. Ensuite, lorsque Zorin surprend Bond en pleine discussion avec Sutton, il prend à part Scarpine ainsi que sa compagne et assassin, May Day, à qui il demande de séparer le binôme avant d'ordonner à son chef de la sécurité de faire surveiller l'espion par la sécurité.

Le soir-même, après avoir trompé Scarpine et son assistant avec un enregistrement du ronflement de Bond, celui-ci s'infiltre dans le laboratoire secret de Zorin (qui se trouve sous les écuries) avec Tibbett et les deux agents britanniques découvrent que Zorin administre à distance des stéroïdes à ses chevaux pendant leurs compétitions. Ils sont ensuite repérés par des gardiens et Scarpine donne l'alerte à Zorin alors qu'il était en compagnie de May Day, entraînant le verrouillage de toutes les issues de l'endroit, bien que 007 et Tibbett parviennent tous deux à s'enfuir. Le lendemain, Scarpine accompagne Zorin et son scientifique, Carl Mortner, aux laboratoires où ils confirment l'entrée par effraction de 007, Mortner ayant remarqué qu'une de ses fioles n'est plus à la bonne place. Cela amène Zorin à convoquer personnellement Bond dans son bureau où il le démasque grâce à son ordinateur, qui révèle l'identité de l'intrus.

Ainsi, Zorin pousse Bond à le confronter à une course de cheval qui est censé le tuer pendant que Tibbett est éliminé par May Day en faisant laver la voiture de 007 en ville. Malheureusement, l'agent "00" est en mesure de s'échapper sur son cheval et tente de s'enfuir dans la voiture de Tibbett mais découvre avec stupeur qu'elle est conduite par May Day et que son collègue a été tué. Après une nouvelle confrontation avec Zorin, Bond est assommé par Scarpine, qui le place dans la voiture aux côtés du cadavre de Tibbett avant que celle-ci ne soit poussée à l'eau par May Day. Le chef de la sécurité récupère ensuite Zorin et sa maîtresse dans une Range Rover pendant que la voiture de leurs ennemis coule dans les eaux, bien que Bond s'en sorte une fois de plus. Peu de temps après, Max reçoit la visite du chef du KGB, Anatol Alexis Gogol, et lorsqu'un des gardes du corps du Russe, Klotkoff, traite l'industriel de "monstre", Scarpine fait irruption dans les tribunes avec May Day et ses sbires Jenny Flex et Pan Ho pour forcer les membres du KGB à se replier.

Quelques jours plus tard, Scarpine accompagne Zorin et ses autres subordonnés à San Francisco, en Californie, aux États-Unis, et participe au projet de son employeur visant à provoquer un séisme artificiel dans une miné abandonnée à la faille de San Andreas qui inondera la Silicon Valley et éliminera les concurrents des Zorin Industries sur le marché de la puce. Dans le cadre de ce plan, Scarpine aide à placer de manière stratégique les explosifs qui entraîneront secrètement la mort de tous les mineurs de Zorin mais aussi de May Day, Jenny Flex et Pan Ho, parti pourchasser Bond et Sutton, qui se sont infiltrés dans la mine. Se rendant compte du sort de ses hommes, le responsable du projet de Zorin proteste, amenant Scarpine à l'assommer. Zorin fait ensuite exploser les bombes, générant une inondation que les mineurs tentent désespérément de fuir. Par pure psychopathie, Zorin les abat un par un, aidé par Scarpine, puis les deux hommes rejoignent Carl Mortner dans leur dirigeable et attendent le cataclysme imminent à son bord. Malheureusement pour eux, Bond parvient à faire sortir la dernière bombe de la mine avec l'aide de May Day, qui se sacrifie pour faire échouer les plans machiavéliques de son ancien amant en guise de repésailles pour l'avoir trahie. Frustrés par la mise en échec de leur plan, Zorin, Scarpine et Mortner redescendent vers Bond et Sutton dans leur dirigeable et enlèvent la partenaire de 007, bien que le Britannique parvienne à s'accrocher aux cordes d'amarrage de l'aérostat, ce que Scarpine signale à Zorin. L'appareil se dirige vers le pont du Golden Gate auquel Bond accroche le dirigeable, empêchant ainsi les terroristes d'aller plus loin avec Sutton. Furieux, Zorin ordonne à Scarpine d'éliminer leur antagoniste mais Sutton assomme le Français, puis rejoint Bond. Zorin est alors tué en essayant à nouveau de les arrêter, puis Mortner se prépare à tuer le duo avec un bâton de dynamite. Cependant, Bond utilise la hache précédemment utilisée par Zorin pour trancher les filins du dirigeable, l'éloignant et piégeant Scarpine et Mortner avec le dynamite à l'intérieur. Les deux derniers alliés de Max Zorin sont tués lorsque la dynamite fait exploser le dirigeable.

Image Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .