James Bond: "On a tous besoin d'un hobby."
Silva: "C'est quoi le tien ?"
James Bond: "La résurrection."
―James Bond et Raoul Silva[src]

Skyfall est un film d'espionnage et d'action britannico-américain sorti en 2012. Il s'agit du vingt-troisième long-métrage de la série James Bond produite par Barbara Broccoli et Michael G. Wilson et leur société EON Productions et du troisième de la nouvelle chronologie de la franchise qui met en avant l'acteur Daniel Craig dans le rôle de l'espion homonyme. Premier des deux films réalisés par le cinéaste britannique Sam Mendes, sa sortie coïncide avec le 50ème anniversaire de la saga cinématographique débutée en 1962 avec James Bond 007 contre Dr. No.

L'intrigue de Skyfall est présentée comme indépendante puisqu'elle ne poursuit pas directement l'arc narratif de Casino Royale (2006) et de Quantum of Solace (2008), les deux premiers films de la continuité de films moderne, mais elle se déroule néanmoins après ces deux aventures comme le confirmera sa suite, 007 Spectre (2015). Le personnage de M, interprété par l'actrice Judi Dench, est pour la première fois au centre de l'histoire car elle doit assumer les conséquences d'une erreur qu'elle a commise par le passé et faire face à une menace terroriste avec Bond. La relation entre les deux protagonistes est donc davantage développée, tout comme leurs personnalités et leurs passés. Le film est aussi notable pour mettre en scène l'acteur espagnol Javier Bardem dans le rôle du cyber-terroriste Raoul Silva, l'antagoniste principal, un rôle encensé par la critique pour lequel Bardem a été nominé plusieurs fois. Les personnages emblématiques de Q et de Miss Moneypenny font également leur retour dans ce film sous les traits de Ben Whishaw et de Naomie Harris après avoir été totalement absents dans Casino Royale et Quantum of Solace. La distribution comprend également Ralph Fiennes, Bérénice Marlohe, Albert Finney et Ola Rapace dans des rôles secondaires alors que Rory Kinnear a repris son rôle du chef d'état-major Bill Tanner qu'il tenait dans Quantum of Solace, devenant ainsi le deuxième acteur après Michael Kitchen à incarner le personnage plus d'une fois. La mythique Aston Martin DB5 gadgétisée réapparaît également vers la fin du film.

Skyfall a rencontré un succès important au box-office mondial, étant à sa sortie le quatorzième film au monde et le premier de James Bond (encore le seul aujourd'hui) à rapporter plus d'un milliard de dollars de recettes. Il est donc au moment de sa sortie le septième film le plus rentable de tous les temps (derrière Avatar (2009), Titanic (1997), Avengers (2012), Harry Potter et les reliques de la mort : Partie 2 (2011), Transformers 3 : La face cachée de la lune (2011) et Le seigneur des anneaux : Le retour du roi (2003)), le film le plus rentable du Royaume-Uni et le film le plus rentable des studios Sony Pictures Entertainment et Metro-Goldwyn-Mayer. Dans les pays francophones, Skyfall a aussi notamment été le film le plus vu en salles en Belgique[1]. Les critiques ont salué son scénario ainsi que les performances de Craig, Dench et Bardem, la réalisation de Sam Mendes, la cinématographie esthétique du directeur de la photographie Roger Deakins, ses séquences d'action et la bande originale de Thomas Newman, en particulier la chanson du générique, interprétée par la chanteuse à succès Adele, qui a également reçu de nombreux prix. Le manque de présence de James Bond Girls a néanmoins été parfois reproché au métrage. Il est néanmoins considéré comme un des meilleurs films James Bond de tous les temps, notamment aux côtés de Bons baisers de Russie (1963), Goldfinger (1964), Au service secret de Sa Majesté (1969), L'espion qui m'aimait (1977), GoldenEye (1995) et Casino Royale (2006). Contrairement à Casino Royale et à Quantum of Solace, Skyfall n'a pas été directement adapté en jeu-vidéo mais plusieurs éléments de l'intrigue, notamment la scène d'ouverture à Istanbul et la séquence à Shanghai, ont été repris dans le jeu-vidéo sur console 007 Legends, également sorti à l'occasion des 50 ans de la série, et le jeu-vidéo mobile James Bond : World of Espionage, qui accompagnait la sortie de 007 Spectre.

Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

Les agents de terrains du MI6 James Bond 007 et Eve Moneypenny sont envoyés à Istanbul, en Turquie, pour récupérer un disque dur d'ordinateur comportant la liste de tous les agents de l'OTAN infiltrés dans des organisations terroristes qui est volé par un mercenaire terroriste du nom de Patrice. Au terme d'une course-poursuite en voiture, puis en moto dans les rues de la ville, Bond et l'assassin sautent sur le toit d'un train en marche où ils s'affrontent alors que Moneypenny reçoit l'ordre de la chef du MI6 Olivia Mansfield de tirer en sachant que Patrice risque de s'échapper avec la liste. La jeune femme manque son tir et blesse accidentellement l'agent 007, qui tombe alors du haut du pont d'Adana et est laissé pour mort alors que Patrice s'échappe avec la liste.

M et Mallory durant leur discussion.

Trois mois plus tard, M est convoquée dans le bureau de Gareth Mallory, le président du comité pour l'Intelligence et la Sécurité, qui lui suggère de prendre sa retraite afin de préserver sa dignité suite à la perte du disque dur mais la directrice du MI6 refuse avant de se rendre compte avec le chef d'état-major Bill Tanner que les serveurs du MI6 sont piratés alors qu'ils rentrent de la réunion. Le pirate laisse entendre que le subterfuge provient de l'ordinateur de M et envoie à celle-ci un message l'incitant à "réfléchir à ses pêchés" lorsqu'elle éteint l'appareil. La cyber-attaque déclenche finalement une explosion de gaz au siège du MI6 à Vauxhall Cross qui tue huit employés alors que M, qui assiste impuissante au spectacle depuis le Tower Bridge, jure de trouver les coupables.

Toujours vivant malgré ses blessures encourues lors de sa confrontation avec Patrice, Bond passe le temps en Turquie en buvant et en couchant avec des femmes lorsqu'il apprend l'attaque survenue à son agence dans un journal télévisé. L'agent secret décide alors de rentrer à Londres pour reprendre du service et retrouve M à son appartement, apprenant de cette dernière au cours de leur discussion tendue qu'il va devoir passer des tests de réhabilitation pour être réintégré. Il rejoint donc les employés du MI6 dans les nouveaux locaux de l'agence aménagés dans les Churchill War Rooms, d'anciens réseaux d'abris souterrains datant de la Seconde Guerre mondiale. Bien que le protagoniste obtienne de mauvais résultats aux tests, M décide de ne pas l'informer de ses échecs et de le réintégrer contre l'avis de Mallory en sachant qu'il est le seul espoir d'identifier les responsables de la cyber-attaque. Des éclats de balles prélevés de la blessure de 007 à Istanbul permettent d'identifier Patrice et l'espion est envoyé à Shanghai pour interroger le tueur sur l'identité de son employeur avant de le tuer pour venger le meurtre d'un autre agent. Bond fait entretemps la rencontre de Q, le nouveau quartier-maître, qui lui remet une radio permettant de le localiser ainsi qu'un Walther PPK ne fonctionnant qu'avec ses empreintes digitales.

Bond étant abordé par Séverine.

À Shanghai, Bond suit Patrice depuis un aéroport jusqu'à un labyrinthe de verre kaléidoscopique dans l'étage élevé d'un gratte-ciel où le terroriste élimine une autre cible dans un immeuble voisin dans le cadre d'un contrat inconnu avant que 007 ne l'affronte à nouveau. Le meurtrier tombe finalement dans le vide sans avoir pu répondre aux questions du commandeur mais celui-ci découvre dans son matériel un jeton le menant au casino de Macao où il est abordé par Séverine, la mystérieuse complice de Patrice. Reconnaissant un tatouage que cette dernière porte au poignet, Bond se rend compte qu'elle a appartenu au commerce sexuel de Macao durant son enfance et qu'elle vit désormais dans la peur de son employeur, qui l'aurait "sauvé" de cette situation. L'espion charismatique promet de tuer l'homme si Séverine accepte de le mener jusqu'à lui et la jeune femme avertit alors celui-ci que ses trois gardes du corps ont pour ordre de le tuer dès qu'il sera seul. Réussissant à battre ses potentiels assassins et laissant l'un d'eux être dévoré par des dragons de Komodo, Bond rejoint Séverine à bord de son yacht, le Chimera, et fait l'amour avec cette dernière alors qu'ils se rendent à une île abandonnée au large de Macao. Cependant, l'équipage du navire les capturent et les livrent à leur employeur, qui se révèle être Raoul Silva, un ancien agent du MI6 jadis sous les ordres de M à Hong Kong qui est désormais un cyber-terroriste indépendant et a bel et bien commandité l'attaque au service de renseignement dans le cadre d'une vendetta à retardement qu'il a planifié à l'encontre de son ancienne supérieure. Suite à cette première entrevue avec Bond, le hacker l'oblige à le confronter à un jeu sadique consistant à faire tomber un verre de scotch de la tête de Séverine et lorsque 007 tente d'épargner la jeune femme, Silva la tue d'un tire dans la tête pour la punir de sa trahison. Bond se libère néanmoins de l'emprise de ses sbires et utilise la radio remise par Q pour alerter des renforts du MI6 qui capturent Silva et le rapatrient en Grande-Bretagne.

De retour à Londres, Bond apprend que Silva se nomme en réalité Tiago Rodriguez et que M l'a trahi lors d'une mission en 1997 en l'ayant livré au gouvernement chinois où il a été torturé pendant cinq mois après qu'il les ait piratés sans autorisation. Q tente dans un même temps de décrypter l'ordinateur du terroriste mais il lui donne par inadvertance accès aux serveurs du MI6 et lui permet de s'enfuir en ouvrant des trappes de sécurité menant au métro. Poursuivant Silva (qui se déguise en policier), Bond réalise que le criminel avait anticipé sa capture pour se rapprocher de M et qu'il se dirige désormais vers la directrice du MI6 pour la tuer alors qu'elle comparaît devant une commission d'enquête. Silva réussi finalement à distancer 007 en faisant exploser un tunnel en métro et déclenche une fusillade dans le palais de Westminster avec des complices eux aussi habillés en policier, tuant plusieurs civils et blessant Mallory à l'épaule alors que le politicien tentait de protéger M. Bond arrive au Parlement après le début de la fusillade et contrecarre l'attaque en tirant sur des extincteurs, obligeant Silva et ses sbires à battre en retraite sans avoir pu tuer M.

Q et Tanner guidant Silva virtuellement.

Récupérant sa supérieure, 007 la conduit au manoir Skyfall, en Écosse, où il a grandi au volant de son Aston Martin DB5 et incite Q et Bill Tanner à guider Silva virtuellement pour lui tendre un guet-apens. Arrivés au manoir, Bond et M rencontrent Kincade, le garde-chasse de la famille Bond, et commencent à installer des pièges dans toute la maison pour accueillir Silva et ses hommes. Lorsqu'une première vague d'ennemis arrive, tous les pièges sont utilisés pour les éliminer mais l'un d'eux blesse M au niveau de la hanche avant d'être tué par 007. Silva arrive ensuite en hélicoptère avec un autre groupe de mercenaires et Bond ordonne à M et à Kincade d'aller se réfugier dans la chapelle du domaine en passant par un passage souterrain pendant qu'il tente de repousser cette deuxième vague. Alors que la DB5 est détruite durant l'attaque, Bond se voit obligé de faire exploser le manoir (estimant l'avoir toujours détesté), éliminant la majorité des tueurs, bien que Silva et deux de ses hommes survivent. Alors que les deux mercenaires restants sont également éliminés par 007, le terroriste vengeur suit M et Kincade jusqu'à la chapelle et supplie son ancienne patronne de les tuer tous les deux d'une seule balle. Heureusement, Bond arrive à temps et tue Silva avec un poignard mais M succombe malgré tout de sa blessure et meurt dans les bras de son agent.

Bond étant avec Moneypenny.

À Londres, après les funérailles de M, Moneypenny se présente formellement à 007 et déclare qu'elle se retire du service actif pour devenir la secrétaire de Mallory, qui devient le nouveau M. Au cours d'un entretien avec Bond, ce dernier envoie 007 sur une nouvelle affaire.

Distribution[modifier | modifier le wikicode]

Production[modifier | modifier le wikicode]

Genèse du projet[modifier | modifier le wikicode]

Sam Mendes a été approché pour réaliser le film après la sortie de Quantum of Solace en 2008 et agi comme consultant durant la période de difficultés financières rencontrée par Metro-Goldwyn-Mayer. Le metteur en scène avait auparavant dirigé Daniel Craig dans le thriller Les sentiers de la perdition (2002) et l'acteur lui avait proposé de réaliser un film de James Bond. Mendes était d'abord hésitant mais n'a pas directement rejeté l'offre en raison de l'implication et de l'enthousiasme de Craig ; il a également apprécié la performance du comédien dans Casino Royale et était persuadé qu'il apportait beaucoup à la franchise. Il s'est finalement engagé après avoir rencontré les producteurs Barbara Broccoli et Michael G. Wilson et avait pris conscience de la direction que le film allait prendre. Les médias ont rapporté que Mendes avait demandé des réécritures du scénario pour supprimer des scènes d'action afin d'approfondir les personnages dans l'espoir d'obtenir un Oscar mais le réalisateur a démenti cette rumeur en déclarant que les scènes d'action sont une partie importante du film[2].

Barbara Broccoli a indiqué que le long-métrage encore sans titre pourrait poursuivre l'arc narratif impliquant la société criminelle Quantum, qui a été présentée dans Casino Royale et Quantum of Solace et formera ainsi une trilogie[3]. Le développement du projet a ensuite été suspendu en raison de la situation financière de MGM. La pré-production de Skyfall a repris le 21 décembre 2010 et en janvier 2011, MGM et la famille Broccoli ont annoncé que la date de sortie était prévue pour le 9 novembre 2012, bien que la sortie au Royaume-Uni a par la suite été avancée au 26 octobre alors que la sortie aux États-Unis restait inchangée. Le budget était estimé entre 150 et 200 000 000 $ et était donc approximativement équivalent à celui de Quantum of Solace, qui avait coûté 200 000 000 $. Le film marquant comme susmentionné les 50 ans de la sortie du premier film, James Bond 007 contre Dr. No, Michael G. Wilson a annoncé qu'une équipe de journalistes devaient à cette fin suivre la production du film. En outre, le scénariste original associé au projet, Peter Morgan, a quitté la production lorsque MGM a déposé son bilan et que la production du film a été suspendue ; après son départ, il a rapporté que le script final était basé sur son histoire originale. Les habitués de la série Neal Purvis et Robert Wade ainsi que John Logan ont ensuite écrit ce qui deviendra la version finale. Logan a déclaré qu'il avait engagé dans le projet par Mendes lui-même, dont il était un ami de longue date, que le travail des scénaristes a été "très collaboratif" et que sa contribution à Skyfall a été une de ses meilleures expériences. Le dramaturge britannique Jez Butterworth a également participé au scénario sans avoir été crédité.

En août 2011, le journal serbe Blic a déclaré que "Bond 23" s'intitulera "Carte Blanche", qu'il sera une adaptation du roman éponyme de l'écrivain Jeffrey Deaver et que la musicienne serbe Jelena Mihailovic composera la musique du film[4]. Cependant, le 30 août, EON Productions a officiellement nié tout lien entre Bond 23 et Carte Blanche, déclarant : "Le nouveau film ne s'appellera pas "Carte Blanche" et n'aura rien à voir avec le livre de Jeffery Deaver."[5] Le titre "Skyfall" a finalement été confirmé lors d'une conférence de presse le 3 novembre 2011 durant laquelle Barbara Broccoli a ajouté que le titre "a un certain contexte émotionnel qui sera révélé dans le film"[6].

Roger Deakins, qui a été le directeur de la photographie de plusieurs films célèbres comme Les évadés (1994) et No Country for Old Men (2007), a indiqué en 2011 qu'il pourrait travailler sur Skyfall[7]. Il s'est engagé après avoir travaillé avec Mendes sur Jarhead : La Fin de l'innocence (2005) et Les noces rebelles (2008). Dennis Gassner a quant à lui repris son poste de chef décorateur alors que Jany Temime est devenue la nouvelle chef costumière, Alexander Witt était le réalisateur de la seconde équipe, Gary Powell est revenu en tant que coordinateur des cascades, Chris Corbould a repris son poste de directeur des effets spéciaux alors que Steven Begg est revenu en tant que superviseur des effets visuels. Daniel Kleinman est revenu pour concevoir la séquence du générique après avoir laissé le studio de design graphique MK12 créer celui de Quantum of Solace.

Distribution[modifier | modifier le wikicode]

Daniel Craig, Judi Dench et Rory Kinnear sont les seuls acteurs à avoir repris leurs rôles des films précédents.

Avant que Javier Bardem n'ait décroché le rôle de Raoul Silva, l'acteur américain Kevin Spacey a été envisagé, vraisemblablement parce qu'il avait travaillé sous la direction de Sam Mendes dans le film American Beauty (1999), mais il l'a finalement refusé à cause de conflits d'horaires[8]. L'acteur autrichien Michael Pink aurait également été approché et après que le rôle soit revenu à Bardem, il s'est vu confier celui d'un des deux sbires de Silva encore vivants après l'explosion de Skyfall que Bond tue d'un coup de pied. Mendes a admis avoir mis la pression à Bardem pour qu'il accepte d'incarner Silva et qu'il a reconnu le potentiel du personnage pour qu'il soit considéré comme un des meilleurs méchants de la franchise[9].

L'actrice Bérénice Marlohe a auditionné trois fois pour obtenir le rôle de Séverine, la représentante de Silva ; une première fois pour la directrice de casting Debbie McWilliams, qui l'a testée sur deux scènes de Skyfall, une seconde fois pour Sam Mendes à Londres et une troisième fois également à Londres en présence de Daniel Craig[10][11][12]. Elle est donc devenue la huitième actrice française à jouer un rôle majeur dans la série et la troisième consécutive après Eva Green et Olga Kurylenko.

Sam Mendes a confié lors d'une interview avec le site web Huffing Post qu'il a brièvement été envisagé de faire revenir l'ancien interprète de James Bond Sean Connery pour incarner Kincade, le garde-chasse du manoir Skyfall, mais que l'idée a finalement été écartée lorsque le cinéaste a estimé que le retour de l'acteur dans la franchise aurait distrait le public lors du final dramatique du film et que Connery ne pouvait pas jouer un autre personnage dans la série[13][14]. Par coïncidence, l'ancien producteur de la franchise Harry Saltzman avait comparé la posture de l'acteur Albert Finney à celle de Connery au cours d'une interview en 1967, déclarant : "Il n'y a qu'un seul autre acteur qui bouge aussi bien que lui : Albert Finney. Ils bougent comme des chats - ils sont très légers. Pour un grand homme, être léger sur ses pieds est très inhabituel."

Pour jouer les mercenaires de Silva participant à l'assaut à Skyfall, Sam Mendes voulait engager des acteurs plutôt que des cascadeurs. Le coordinateur des cascades Gary Powell a alors mis en place un camp d'entraînement pour des cascades où 42 hommes ont dû apprendre à donner des coups de poing, à réagir aux coups de poings et aux coups de feu et à manier des armes à feu. Parmi les acteurs testés, les 7 d'entre eux qui paraissaient les plus naturels ont été retenus pour le film[8].

L'acteur britannique Simon Russell Beale avait déclaré en 2011 qu'il était en contact avec Sam Mendes pour participer au film mais pas dans le rôle du méchant[15]. Il ne jouera finalement pas dans le film.

Tournage[modifier | modifier le wikicode]

Le tournage de Skyfall a débuté le 7 novembre 2011 à Londres et Roger Deakins et son équipe utilisaient des caméras numériques Arri Alexa. Il s'agit du premier long-métrage de la saga à être filmé intégralement en numérique de sorte à ce que son exploitation dans les salles de cinéma se déroule en 4K ainsi que le premier à être converti par le procédé DMR en IMAX 70 mm/15 perfos. Deakins a indiqué qu'il n'était pas au courant que le film devait sortir en IMAX et qu'il n'a pas été satisfait des tests IMAX réalisés à partir de ses images, déclarant que les couleurs "n'avaient pas l'air supers".

La scène de l'affrontement sur le train telle que montrée dans le film.

La production a déménagé au Turquie en mars 2012 où le tournage s'est poursuivi jusqu'au 6 mai. Plusieurs rues d'Istanbul ont dû être fermées en avril pour les besoins des prises de vue[16]. Un groupe d'adolescents turcs ayant volé des tenues d'ouvriers en congé se sont faufilés sur les voies de chemin de fer à Adana, au sud de la Turquie, durant les répétitions de l'affrontement sur le train et ont filmé une partie de la scène avant d'être rattrapé par la sécurité[17]. Le pont du haut duquel Bond tombe après avoir été abattu par Eve Moneypenny a été filmé sur le viaduc de Varda, à l'extérieur d'Adana, et la cascade a été réalisée par Andy Lister, la doublure de Craig.

La scène de la piscine telle que montrée dans le film.

Plusieurs scènes se déroulant à Shanghai n'ont pas réellement été filmées sur place, notamment la piscine dans laquelle Bond nage avant de se confronter à Patrice, qui a été filmée à la piscine Virgin Active à Canary Wharf de Londres. L'intérieur du casino Golden Dragon à Macao a été filmé dans les studios de Pinewood où 300 lanternes flottantes et deux têtes de dragon ont été utilisées pour éclairer la scène. Durant le tournage, Craig s'est acheté une paire de gants pour Bond et les a porté durant la scène du combat dans la fosse du dragon de Komodo. Toutefois, étant donné que le nouveau Walther PPK de Bond mis à sa disposition par Q nécessite ses empreintes digitales pour fonctionner, le port de gants était illogique. L'erreur n'a cependant été repérée qu'au moment du montage et des technologies ont dû être employées pour ajouter numériquement des mains nues par-dessus les gants, ce qui s'est avéré moins coûteux que de refaire toute la scène[18]. D'autres images ont été filmées à l'hippodrome d'Ascot (qui a déjà été utilisé pour le tournage du film Dangereusement vôtre (1985)), qui représentait l'aéroport international de Shanghai.

Des rapports datant d'avril 2012 ont suggéré que des scènes se dérouleraient sur Hashima, une île abandonnée au large de Nagasaki, au Japon, mais les images en question ont finalement été tournées sur une île sans nom au large de Macao. Les autres lieux de tournage de Skyfall incluent la National Gallery de Londres, la station Charing Cross et la Place du Parlement. Contrairement au film Le monde ne suffit pas (1999), qui présentait une explosion au siège du MI6 filmée sur une réplique à grande échelle, l'explosion de l'agence dans ce film a été générée numériquement pendant la post-production. Enfin, le final au manoir Skyfall devait initialement être filmé dans le château de Duntrune, à Argyll[19], mais il a finalement été décidé qu'il se déroulera à Glen Coe, dans les Highlands d'Écosse, peu de temps après le début du tournage.

Le tournage devait à l'origine prendre jusqu'à 133 jours mais en a en réalité pris 128.

Sortie[modifier | modifier le wikicode]

La première de Skyfall a eu lieu le 23 octobre 2012 au Royal Albert Hall de Londres. L'événement a été suivi par Charles, prince de Galles, et son épouse Camilla, duchesse de Cornouailles. Le film est sorti au Royaume-Uni trois jours plus tard, le 26 octobre, et dans les cinémas américains le 8 novembre. Skyfall a été le premier film de James Bond à être projeté dans des salles IMAX. Comme mentionné précédemment, il a rencontré un succès important au box-office mondial, ayant rapporté l'équivalent de 1 108 561 013 $ au box-office mondial dont 304 360 277 $ aux États-Unis. En France, le film est également sorti le 26 octobre et a totalisé 7 003 902 entrées dont 1 855 397 à Paris[20].

Controverses[modifier | modifier le wikicode]

Analyste féministe[modifier | modifier le wikicode]

La scène où Bond et Séverine ont des rapports sexuels sous la douche telle que montrée dans le film.

L'arc narratif impliquant le personnage de Séverine et sa relation avec Bond ont été critiqué par les médias puisque 007 séduit la jeune femme et entreprend des rapports sexuels avec elle après avoir appris qu'elle a été impliquée dans le commerce sexuel de Macao durant son enfance. L'actrice et journaliste Casey Cipriani du magazine Bustle a déclaré que cela était un exemple du sexisme assez présent dans la franchise[21]. Approuvant le point de vue de Cipriani, Jeff Bercovici de Forbe a estimé que la scène où Bond et Séverine ont des rapports sexuels ainsi que la mort du personnage aux mains de Raoul Silva étaient des représentations irresponsables du trafic sexuel et de la violence et qu'elles étaient cohérentes avec "l'hyper-agressivité sexuelle et la mise en danger des femmes" qui sont couramment montrées dans les films de la série. La directrice du National Sexual Violence Resource Center, Tracy Cox, a reproché à Skyfall d'alimenter l'idée fausse selon laquelle "les victimes de violences sexuelles sont sexuellement disponibles". Selon Cox, Bond "abuse de son pouvoir et de son autorité" dans ses interactions avec Sévérine. Julie Gerstein, du site web The Frisky, a quant à elle considéré que le fait que Bond s'attende à ce que Séverine accepte d'avoir des relations sexuelles avec lui en échange de sa libération est une forme de "transaction" qui fait d'elle une prisonnière à la fois de Bond et de Silva. La psychanalyste Heather Genoves a également réagi négativement à la scène de sexe, estimant qu'il était "plutôt de mauvais goût de placer cela dans un récit sur le trafic sexuel"[22]. En revanche, Noah Berlatsky, de The Atlantic, a estimé que la conversation entre Sévérine et Bond sur son passé d'esclave sexuelle était la scène la plus réussie du film et a salué les performances de Daniel Craig et de Bérénice Marlohe. Berlatsky a néanmoins critiqué le fait que Bond ait plus tard séduit Séverine[23].

La scène où Silva tue Séverine telle que montrée dans le film.

La réponse critique à la scène où Séverine est tuée par Silva et le fait que Bond ait réagi avec désinvolture au moment de sa mort a également été négative. Jade Budowski du Tribeca Film Institute a décrit la scène comme étant "désagréable" et déclaré "l'avoir senti lorsque certains de ses voisins dans la salle se sont déplacés", en particulier lorsque Bond déclare : "tout ce bon whisky foutu en l'air." après que Silva ait tiré sur Séverine. Budowski a affirmé que la séquence faisait écho à la manière dont la franchise traitait des femmes comme des "figures sacrifiables", les considérant uniquement comme "des objets sexuels, du plaisir pour les yeux et des éléments de l'intrigue"[24]. Kenneth Lowe de Paste a trouvé que le comportement de Bond envers les femmes était négatif et que la mort de Sévérine en étant un exemple frappant.

La sexualité de Silva[modifier | modifier le wikicode]

Une autre scène ayant beaucoup suscité l'attention des critiques et des fans est celle où Bond rencontre Silva, qui contient des sous-entendus homothétiques. En effet, Silva caresse les jambes et la poitrine de 007 tout en l'interrogeant alors qu'il est attaché à une chaise. La scène a donné lieu à des spéculations selon lesquelles John Logan, qui est homosexuel, aurait voulu laisser entendre que Silva est homosexuel ou bisexuel[25]. Logan a lui-même démenti ces rumeurs dans une interview accordée au Huffington Post, déclarant : " Certaines personnes prétendent que c'est parce que je suis, en fait, homosexuel, mais ce n'est pas vrai du tout. [Sam Mendes] et moi discutions du fait qu'il y a tellement de scènes dans lesquelles Bond affronte le méchant, que ce soit le Dr. No, Goldfinger ou autre, et il y a eu tellement de façons de jouer au chat et à la souris et d'intimider Bond, que nous nous sommes dit que ce qui mettrait vraiment le public mal à l'aise, c'est l'intimidation sexuelle, le fait de jouer la carte de l'homoérotisme, qui est en quelque sorte toujours présente de manière subtextuelle avec des personnages comme Scaramanga dans L'homme au pistolet d'or ou le Dr. No. Nous avons donc décidé de jouer la carte et d'en profiter."[26]

Médias[modifier | modifier le wikicode]

Photos[modifier | modifier le wikicode]

Vidéos[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  • Skyfall n'est lié à aucun roman de Ian Fleming ni à aucun autre roman publié.
  • Skyfall est le cinquième film (après On ne vit que deux fois (1967), Au service secret de Sa Majesté (1969), Le monde ne suffit pas (1999) et Casino Royale) dans lequel une James Bond Girl principale est tuée.
  • C'est le deuxième film après Meurs un autre jour (2002) dans lequel Bond apparaît pendant un certain temps avec une barbe. Le précédent interprète de 007 Pierce Brosnan a aussi arboré une barbe sur des images promotionnelles de GoldenEye (1995).
  • C'est le seul film de James Bond avec Daniel Craig qui ne comporte aucune scène en Italie.
  • C'est le seul film dans la nouvelle chronologie dans lequel le personnage de Felix Leiter, interprété par Jeffrey Wright dans Casino Royale, Quantum of Solace et Mourir peut attendre (2020), n'apparaît pas ni n'est mentionné.
    • C'est aussi pour le moment le seul dans lequel Vesper Lynd et M. White n'apparaissent pas ni ne sont mentionnés, bien que nous ignorions encore s'ils auront un lien avec Mourir peut attendre.
  • Outre les retours de Miss Moneypenny et de Q, le film marque le retour de plusieurs éléments de la continuité de films classique comme un M masculin et l'Aston Martin DB5 gadgétisée.
  • Bien que l'organisation Quantum ne figure pas dans le film, il sera révélé dans 007 Spectre que Raoul Silva et tous les membres de Quantum étaient en fait liés à l'organisation criminelle du SPECTRE et à son dirigeant énigmatique, Ernst Stavro Blofeld.
  • Le seul élément majeur repris de Quantum of Solace est le personnage de Bill Tanner.
  • Skyfall partage de nombreuses similitudes avec Le monde ne suffit pas :
    • Les deux attribuent un rôle important à M alors qu'elle doit faire face aux conséquences d'une erreur de son passé lorsque des antagonistes pour qui elle représentait autrefois une figure quasi-maternelle (Silva dans Skyfall et Elektra King dans Le monde ne suffit pas) attaquent le bâtiment du MI6 (obligeant ainsi l'agence à être temporairement relocalisée) et cherchent à la tuer après qu'elle ait refusé de les sauver d'un enlèvement. En outre, Silva et Elektra ont tous deux utilisé Bond pour atteindre M et ont eu une longue confrontation avec 007 durant laquelle l'espion était immobilisé sur une chaise.
    • Leurs intrigues ont plusieurs lieux en commun comme l'Écosse et Istanbul et sont les seuls films de la franchise avec 007 Spectre à comporter une scène d'action majeure à Londres.
    • Les deux films présentent aussi Bond en difficulté alors qu'il se remet d'une blessure à l'épaule encourue dans le pré-générique.
    • Dans les deux films, un nouveau Q est introduit.
    • Dans les deux films, Bond roule avec une voiture gadgétisée qui est finalement détruite par l'hélicoptère des antagonistes avant que le protagoniste n'utilise du gaz pour détruire l'appareil en question.
    • La confrontation finale entre Bond et l'antagoniste se termine dans les deux cas lorsque le terroriste est empalé par un instrument métallique.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. https://www.commander007.net/2013/skyfall-le-film-le-plus-vu-en-belgique/
  2. https://www.purepeople.com/article/james-bond-premieres-informations-officielles-sur-skyfall_a90482/1
  3. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.digitalspy.com%2Fmovies%2Fa135633%2Fbond-producer-hints-at-craig-trilogy%2F&prev=search
  4. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fweb.archive.org%2Fweb%2F20110831154105%2Fhttp%3A%2F%2Fenglish.blic.rs%2FCulture-Showbiz%2F7958%2FSerbian-to-play-cello-in-Bond-movie&prev=search
  5. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.thenational.ae%2Fuae%2Fbond-makers-deny-online-title-rumours-1.424874&prev=search
  6. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.digitalspy.com%2Fmovies%2Fa348799%2Fjames-bond-23-press-conference-daniel-craig-on-skyfall-video%2F&prev=search
  7. http://www.actucine.com/cinema/james-bond-23-aura-un-prestigieux-directeur-de-la-photographie-38990.html
  8. 8,0 et 8,1 https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.imdb.com/title/tt1074638/trivia&prev=search&pto=aue
  9. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.entertainmentwise.com%2Fsam-mendes-on-skyfall-villain-javier-bardem-silvas-up-there-with-the-greats%2F&prev=search
  10. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://en.wikipedia.org/wiki/S%25C3%25A9v%25C3%25A9rine&prev=search
  11. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://en.wikipedia.org/wiki/S%25C3%25A9v%25C3%25A9rine&prev=search
  12. https://www.youtube.com/watch?v=R2sKGchqlX0
  13. https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&pto=aue&rurl=translate.google.ch&sl=en&sp=nmt4&u=https://www.huffpost.com/entry/sam-mendes-skyfall_n_2074239%3Futm_hp_ref%3Dentertainment&usg=ALkJrhj64Jqmx-O-XvUYa4ahF6C4n3XO9Q
  14. http://www.actucine.com/stars/skyfall-sean-connery-aurait-pu-faire-un-cameo-68547.html
  15. http://www.actucine.com/cinema/james-bond-23-simon-russell-beale-ne-sera-pas-un-vilain-36991.html
  16. https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&pto=aue&rurl=translate.google.com&sl=en&sp=nmt4&u=https://www.hurriyetdailynews.com/james-bond-film-crew-to-close-part-of-istanbul-17903&usg=ALkJrhh_bnelsryc4lKXV-qrG4F7N2D8VA
  17. https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&pto=aue&rurl=translate.google.ch&sl=en&sp=nmt4&u=https://www.hurriyetdailynews.com/teens-infiltrate-james-bond-set-film-fight-scene--16338&usg=ALkJrhjrW7JpxsWgiu6NTKIeFbBEg-4kwQ
  18. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://screenrant.com/007-skyfall-behind-the-scenes-facts-trivia-james-bond/&prev=search&pto=aue
  19. https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=search&pto=aue&rurl=translate.google.ch&sl=en&sp=nmt4&u=https://www.dailyrecord.co.uk/news/scottish-news/scotlands-oldest-inhabited-castle-to-star-1083697&usg=ALkJrhgpT4YK0arCetZAWo3Lz87SBl6mTA
  20. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=12100
  21. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https://www.bustle.com/articles/121339-why-james-bond-needs-to-change-in-order-to-keep-the-franchise-alive&prev=search
  22. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https://www.forbes.com/sites/jeffbercovici/2012/11/09/james-bond-in-skyfall-hero-patriot-and-exploiter-of-sex-trafficking-victims/#258cace4282c&prev=search
  23. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.theatlantic.com/entertainment/archive/2012/11/james-bonds-new-not-so-progressive-mommy-complex/265010/&prev=search&pto=aue
  24. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://tribecafilm.com/news/spectre-james-bond-movie-franchise-daniel-craig-misogyny-feminist-acceptance-feminism-lea-seydoux-bellucci&prev=search&pto=aue
  25. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=http://movieline.com/2012/10/15/james-bond-gay-daniel-craig-javier-bardem-skyfall-scene/&prev=search
  26. https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https://www.huffpost.com/entry/skyfall-bisexual-james-bond-gay_n_2082845&prev=search

  

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.