FANDOM


Vavra est à la tête de toute une tribu de bohémiens vivant dans un camp se trouvant dans une banlieue pauvre d'Istanbul, en Turquie. C'est un vieil ami d'Ali Kerim Bey, le chef d'une division des services secrets britanniques basée en Turquie. Vavra a l'habitude d'espionner les Russes et les Bulgares pour lui et de lui rapporter de précieuses informations. Il a un fils dont deux des gitanes, Vida et Zora, sont amoureuses et sont sur le point de se battre à mort pour lui[1].

Vavra est un homme courageux, généreux et sans doute la meilleure source de renseignement de Kerim Bey. Il est également capable de parler un petit peu l'anglais.

Dans le film Modifier

En 1963, après avoir découvert que son ennemi juré Krilencu est de retour à Istanbul, Ali Kerim Bey décide d'emmener son allié James Bond 007 au camp des gitans que dirige Vavra. À leur arrivée, un des résidents les informe que deux femmes vont s'affronter à mort car elles aiment le même homme mais qu'ils seront autorisés à rester malgré tout. Les deux espions sont ensuite amenés à Vavra qui fait leur rencontre. Le combat sans merci entre Vida et Zora a ensuite lieu et Vavra y assiste, tout comme Kerim et Bond. L'arrivée d'un groupe d'assassins mené par Krilencu interrompt la rixe et donne lieu à un affrontement sans merci qui coûte la vie de plusieurs hommes tout en faisant plusieurs dégâts matériels. Vavra se montre courageux car il est le premier homme a essayé de lancer une contre-attaque[2]. Alors que le chef allait être tué, Bond lui sauve la vie en abattant son assaillant ce qui lui vaut d'être remercié.

Une fois la bataille terminée, en guise de récompense, Vavra dit à Bond qu'il pourra lui demander ce qu'il voudra et l'agent secret britannique déclare vouloir mettre fin au combat de Zora et de Vida. Ainsi, Vavra et Kerim lui amènent les deux filles et les deux passent la nuit avec lui en attendant qu'il prenne lui-même la décision de savoir laquelle des deux épousera le fils du chef.

Production Modifier

Vavra est considéré comme un protagoniste supporter dans le film de James Bond de 1963 Bons baisers de Russie. Il a été interprété par l'acteur britannique Francis De Wolff.

Le personnage de Vavra a été originellement crée par l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming, le créateur de James Bond et d'un certain nombre d'autres personnages apparaissant dans la saga cinématographique. Il apparaît dans le roman de 1957 Bons baisers de Russie dont est basé le film. Le rôle du chef de tribu fictif est le même dans le roman que dans le film si ce n'est qu'il semble avoir un plus grand rôle dans le roman. Dans celui-ci, il est expliqué que la tribu gitane dirigeait un café dans la banlieue et Vavra aide Ali Kerim Bey pour la première fois en leur fournissant des informations sur la bombe qui a manqué de le tuer à son bureau, une chose absente du film où Kerim ne semble pas demander de renseignement à ce sujet (l'attaque en question étant néanmoins bel et bien présente dans le média). La version du protagoniste semble cependant être plus sombre que celle du roman puisque cette fois, il menace de tuer tous ceux qui interrompent le combat entre Vida et Zora, à tel point leurs querelles avaient apporté la haine dans la tribu. Il a aussi l'air de plus détester les étrangers que dans le film (lorsque Bond lui sauve la vie, il déclare qu'il hait tous les étrangers à son exception). Ensuite, lors de la bataille contre Krilencu et ses hommes, il est mentionné que Vavra tue 10 des assaillants et aurait aimé en tuer davantage.

Images Modifier

Références Modifier

  1. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.jamesbondwiki.com/page/Zora&prev=search
  2. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.007james.com/characters/vavra.php&prev=search
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .