FANDOM


 
(9 révisions intermédiaires par un utilisateur sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{FilmBond|image = 8.vivre et laisser mourir.jpg|bond = [[Roger Moore]]|casting = [[Yaphet Kotto]]<br->
+
{{FilmBond
[[Jane Seymour]]<br->
+
|image = 8.vivre et laisser mourir.jpg
[[Bernard Lee]]|réalisateur = [[Guy Hamilton]]|producteur = [[Harry Saltzman]] & [[Albert R. Broccoli]]|scénariste = [[Tom Mankiewicz]]|photographie = [[Ted Moore]]|compositeur = [[George Martin]]|interprète = [[Paul McCartney]]|budget = 7 000 000 $|recettes = 753 224 370 $|distributeur = [[United Artists]]|sortie = 27 juin 1973 (Etats-Unis) <br-> 21 décembre 1973 (France) <br->6 juillet 1973 (Angleterre)|durée = 2 h 02|précédé de = [[Les diamants sont éternels]]|suivi de = [[L'homme au pistolet d'or]]}}'''Vivre et laisser mourir''' (ou en version original '''Live and Let Die''') est le huitième film de la société[[ EON Productions]]. [[Roger Moore]] est engagé pour incarner [[James Bond (personnage)|James Bond]]. C'est le troisième acteur à avoir officiellement incarné l'espion anglais, après [[Sean Connery]] et [[George Lazenby]]. Pour le réalisation de ce film, les scénaristes se sont basés sur le roman ''Requins et services secrets''''' '''de [[Ian Fleming]].
+
|bond = [[Roger Moore]]
  +
|casting = [[Yaphet Kotto]]<br>
  +
[[Geoffrey Holder]]<br>
  +
[[Jane Seymour]]
  +
|réalisateur = [[Guy Hamilton]]
  +
|producteur = [[Harry Saltzman]] & [[Albert R. Broccoli]]
  +
|scénariste = [[Tom Mankiewicz]]
  +
|photographie = [[Ted Moore]]
  +
|compositeur = [[George Martin]]
  +
|interprète = [[Paul McCartney]]
  +
|budget = 7 000 000 $
  +
|recettes = 753 224 370 $
  +
|distributeur = [[United Artists]]
  +
|sortie = 27 juin 1973 (États-Unis)<br>
  +
6 juillet 1973 (Angleterre)<br>
  +
21 décembre 1973 (France)
  +
|durée = 2 h 02
  +
|précédé de = [[Les diamants sont éternels]]
  +
|suivi de = [[L'homme au pistolet d'or]]
  +
}}
  +
'''Vivre et laisser mourir''' ('''Live and Let Die''' en version originale) est un long-métrage mêlant espionnage et action. Il s'agit du huitième film de la franchise [[James Bond]] produite par la société [[EON Productions]]. Réalisé par [[Guy Hamilton]] et produit par [[Harry Saltzman]] et [[Albert R. Broccoli]], Vivre et laisser mourir a été inspiré du roman éponyme de l'écrivain et ancien espion britannique [[Ian Fleming]] et est sorti au cinéma en 1973. Il s'agit du deuxième film dans lequel l'acteur écossais [[Sean Connery]] est absent et le Britannique [[Roger Moore]] lui succède alors dans la peau du célèbre agent 007.
   
==Synopsis==
+
== Synopsis ==
Trois espions anglophones (britanniques et anglais) ont été assassinés dans de mystérieuses circonstances et le [[MI6]] charge l'un de ses meilleurs agents, [[James Bond (Roger Moore)|James Bond]] d'enquêter sur leurs morts.
+
Trois espions anglophones sont brutalement assassinés alors qu'ils menaient une enquête sur le politicien [[Dr. Kananga|Kananga]]. Suite à cela, [[James Bond (Roger Moore)|James Bond]] est mandaté pour mener une enquête. Aidé par son fidèle allié de la [[CIA]] [[Felix Leiter (David Hedison)|Felix Leiter]] et la belle voyante [[Solitaire]], notre agent 007 va finalement découvrir que sous ses allures respectables, Kananga est aussi un puissant chef de gang ainsi qu'un baron de la drogue. Dès lors, Bond met alors tout en oeuvre pour arrêter cet homme.
   
 
== Distribution ==
 
== Distribution ==
 
* [[Roger Moore]] (VF : Claude Bertrand) : [[James Bond (Roger Moore)|James Bond]]
 
* [[Roger Moore]] (VF : Claude Bertrand) : [[James Bond (Roger Moore)|James Bond]]
* [[Yaphet Kotto]] (VF : Med Hondo) : [[Kananga]]
+
* [[Yaphet Kotto]] (VF : Med Hondo) : [[Dr. Kananga]]
* <span>[[Jane Seymour]] (VF</span> <span>: Monique Thierry)</span> <span></span>[[Solitaire]]
+
* [[Geoffrey Holder]] (VF : Roger Lumont) : [[Baron Samedi]]
* [[Bernard Lee]]<span> </span><span class="">(VF</span><span> </span><span class="">: Jean-Henri Chambois)</span> <span></span>[[Sir Miles Messervy|M]]
+
* [[Jane Seymour]] (VF : Monique Thierry) : [[Solitaire]]
* [[Geoffrey Holder]] (VF : Roger Lumont) : [[Baron Samedi]]
+
* [[Tommy Lane]] (VF : Tola Koukoui) : [[Adam]]
* [[Tommy Lane]]<span class=""> (VF</span><span> </span><span class="">: Tola Koukoui)</span><span> </span><span class=""></span>[[Adam]]
+
* [[David Hedison]] (VF : Francis Lax) : [[Felix Leiter (David Hedison)|Felix Leiter]]
* <span>?</span> <span>: </span>[[Evans]]<span> (non crédité)</span>
+
* [[Gloria Hendry]] (VF : Françoise Marie-Catherine) : [[Rosie Carver]]
* <span>[[David Hedison]] (VF</span> <span>: Francis Lax)</span> <span>: </span>[[Felix Leiter (David Edison)|Felix Leiter]]
+
* [[Q (Desmond Llewelyn)|Q]] (mentionné seulement)
* <span>[[Madeline Smith]] (VF</span> <span>: Francine Lainé)</span> <span></span>[[Mlle Caruso]]
+
* [[Madeline Smith]] (VF : Francine Lainé) : [[Mlle Caruso]]
* [[Gloria Hendry]] (VF : Françoise Marie-Catherine) : [[Rosie Carver]]
+
* [[Bernard Lee]] (VF : Jean-Henri Chambois) : [[Miles Messervy]]
* <span class="">[[Lois Maxwell]] (VF</span><span class=""> </span><span class="">: Paule Emanuele)</span><span class=""> </span><span class="">: </span>[[Miss Moneypenny (Lois Maxwell)|Miss Moneypenny]]
+
* ? : [[Evans]]
  +
* [[Lois Maxwell]] (VF : Paule Emanuele) : [[Miss Moneypenny (Lois Maxwell)|Miss Moneypenny]]
  +
  +
== Production ==
  +
Nous sommes approximativement en 1971 et après avoir réalisé [[Les diamants sont éternels]], le dernier opus de la saga 007, [[Guy Hamilton]] souhaitait fortement que ce soit le scénariste américain [[Tom Mankiewicz]], 29 ans, qui soit chargé de la rédaction du script de Vivre et laisser mourir qui serait adapté du roman du même nom écrit par l'écrivain et ancien espion britannique [[Ian Fleming]] dans les années 1950<ref>http://www.commander007.net/2017/07/vivre-laisser-mourir-shooting-script/</ref>. Un grand fan de jazz, Hamilton avait suggéré à ce que l'action du film se déroule à la Nouvelle Orléans, aux Etats-Unis. Mankiewicz commence alors le rédaction du script qui n'a en fin de compte que très peu de rapports avec le roman. Dans un même temps, [[Sean Connery]] se voit proposer l'extraordinaire cachet de 5 000 000 $ pour revenir dans ce film et refuse lâchement cette offre.
   
 
== Note ==
 
== Note ==
* Le personnage de [[Q]] ne fait aucune apparition dans ce film. C'est une première dans l'histoire de la saga mais Q sera plus tard aussi absent dans [[Casino Royale]] ainsi que dans [[Quantum of Solace]].
+
* Le personnage de [[Q]] ne fait aucune apparition dans ce film (bien qu'il soit mentionné). C'est une première dans l'histoire de la saga mais Q sera plus tard aussi absent dans [[Casino Royale]] ainsi que dans [[Quantum of Solace]].
   
 
== Vidéos ==
 
== Vidéos ==
Ligne 27 : Ligne 27 :
 
Générique - Vivre et laisser mourir (1973)
 
Générique - Vivre et laisser mourir (1973)
 
</gallery>
 
</gallery>
  +
  +
== Référence ==
  +
<references />
 
{{Liste des Films}}
 
{{Liste des Films}}
 
[[Catégorie:Films]]
 
[[Catégorie:Films]]

Version actuelle en date du août 2, 2019 à 14:59

Vivre et laisser mourir (Live and Let Die en version originale) est un long-métrage mêlant espionnage et action. Il s'agit du huitième film de la franchise James Bond produite par la société EON Productions. Réalisé par Guy Hamilton et produit par Harry Saltzman et Albert R. Broccoli, Vivre et laisser mourir a été inspiré du roman éponyme de l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming et est sorti au cinéma en 1973. Il s'agit du deuxième film dans lequel l'acteur écossais Sean Connery est absent et le Britannique Roger Moore lui succède alors dans la peau du célèbre agent 007.

Synopsis Modifier

Trois espions anglophones sont brutalement assassinés alors qu'ils menaient une enquête sur le politicien Kananga. Suite à cela, James Bond est mandaté pour mener une enquête. Aidé par son fidèle allié de la CIA Felix Leiter et la belle voyante Solitaire, notre agent 007 va finalement découvrir que sous ses allures respectables, Kananga est aussi un puissant chef de gang ainsi qu'un baron de la drogue. Dès lors, Bond met alors tout en oeuvre pour arrêter cet homme.

Distribution Modifier

Production Modifier

Nous sommes approximativement en 1971 et après avoir réalisé Les diamants sont éternels, le dernier opus de la saga 007, Guy Hamilton souhaitait fortement que ce soit le scénariste américain Tom Mankiewicz, 29 ans, qui soit chargé de la rédaction du script de Vivre et laisser mourir qui serait adapté du roman du même nom écrit par l'écrivain et ancien espion britannique Ian Fleming dans les années 1950[1]. Un grand fan de jazz, Hamilton avait suggéré à ce que l'action du film se déroule à la Nouvelle Orléans, aux Etats-Unis. Mankiewicz commence alors le rédaction du script qui n'a en fin de compte que très peu de rapports avec le roman. Dans un même temps, Sean Connery se voit proposer l'extraordinaire cachet de 5 000 000 $ pour revenir dans ce film et refuse lâchement cette offre.

Note Modifier

  • Le personnage de Q ne fait aucune apparition dans ce film (bien qu'il soit mentionné). C'est une première dans l'histoire de la saga mais Q sera plus tard aussi absent dans Casino Royale ainsi que dans Quantum of Solace.

Vidéos Modifier

Référence Modifier

  1. http://www.commander007.net/2017/07/vivre-laisser-mourir-shooting-script/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .